Comportement anormal de ma fille adolescente de 15 ans 1/2

Réalisée par magnin · 3 oct. 2016 Parentalité

Bonjour, je suis inquiète pour ma fille Ambre de 15 ans 1/2.

Je suis actuellement en train de divorcer (situation très conflictuelle avec mon mari) et ai changé de domicile depuis fin Août avec la mise en place temporaire et officieuse d'une garde alternée de mes 4 enfants.

Pendant la semaine où ma fille ainée était avec moi, j'ai remarqué qu'elle ne se lavait pas alors qu'elle me soutient qu'évidemment elle a pris sa douche et s'énerve du fait que je puisse douter de sa parole. D'autre part, cet été nous avons aussi découvert qu'elle fréquentait des personnes majeures et fumait du canabis avec elles.

Ma fille est devenue très renfermée et agressive envers moi. Elle passe son temps sur son téléphone portable, parle peu, passe des heures à se maquiller et se lisser les cheveux mais ne se lave pas.

Je ne sais pas comment faire pour l'aider et trouver la raison de son comportement.

Pouvez-vous m'aider ? (j'habite sur le secteur de Villefranche sur Saône, dans le Rhône).

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 4 OCT. 2016

Bonjour,
Madame, votre fille est une adolescente en quête de limites qui vont la définir dans son rapport à l'autre autant qu'à elle même, elle cherche a fonder sa valeur propre d'individu. L'adolescence est une quête d'identité, l'ado décide de ne plus partager tout avec ses parents, et de préserver son jardin secret. Alors parfois il y a cette phase de "rébellion" qui caractérise surtout la séparation avec ses parents, et pour cela l'ado a besoin de se tourner vers l'extérieur, amis, etc.
Parfois cela peut conduire aussi à certains comportements en relation avec son corps, "ne pas se laver", ensuite il y aura peut être une autre phase où elle se lavera tout le temps... L'ado est dans la "toute puissance" et ne supporte pas bien les remarques, ni les conseils. Le mensonge, est une stratégie liée au besoin d'autonomie et d'exploration de l'ado.
C'est important de regarder les signes de cette quête identitaire comme nécessaires au bon développement de l'adolescent.
Vos inquiétudes sont très compréhensibles, car vous êtes en train de divorcer, et en effet parfois cela peut accentuer la rébellion de l'adolescente. Cependant, même si ce n'était pas le cas, votre fille ado, passerait par là. Parlez en avec elle, de vos inquiétudes sans la juger, utilisez un vocabulaires positif car a cet âge ils sont très sensibles à toutes les négations. Adoptez un regard qui lui fait confiance, dites lui l'importance qu'elle a à vos yeux, les peurs que vous avez en relation a ses fréquentations, etc.

Isabelle Silva - Psychologue Clinicienne Psy sur Marigny

431 réponses

2368 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 OCT. 2016

Madame,
Une situation de divorce est toujours très difficile pour les enfants. Très souvent c’est un enfant ainé qui prend sur lui le plus.
La situation comme ca demande une reconstitution de la vie (dont des relations, des rôles et des responsabilités) même pour les adultes donc on peut imaginer comment c'est dur pour les plus jeunes.
Les enfants se trouvent souvent en situation de choix qui n’est pas possible à faire.
Le comportement de votre fille est surement un message pour vous. Elle a besoin d’être rassurer dans cette situation difficile.
Il faut pas oublier que la personne qui réagit le plus (même dans le façon négative à première vue) c’est un personne qui se soucie le plus.
Je vous conseille de voir un thérapeute familial avec tous les enfants (si c’est possible aussi avec le père, sinon peut être il peut y aller aussi avec eux mais séparément) pour faciliter ce processus pour vos enfants dès le début.
Parfois ça suffit de faire les choses relativement faciles pour rassurer les enfants et leurs expliquer que les sentiments vis à vis d’eux ne changent pas.
Je vous souhaite une bonne chance dans votre démarche.
Cordialement,
Sonia Zalesna

Sonia Zalesna - psychologue clinicienne, thérapeute familiale Psy sur Perpignan

8 réponses

18 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 OCT. 2016

Bonjour Madame,

Votre famille traverse une crise grave (le divorce très conflictuel) qui affecte sans doute tous vos enfants, comme vous même et leur père..

Certes, Ambre est en plus à un âge très difficile (mes confrères ont mis l'accent sur cet aspect), et elle aurait eu besoin d'un environnement stable, sécurisant et bienveillant pour traverser cette période sans trop de problèmes. Or, la vie en a fait autrement..., et vous êtes tous bouleversés, j'imagine.

Vous avez écrit qu'elle fréquente des personnes "majeures", donc ce ne sont pas tout à fait "ses pairs". Elle fume aussi du canabis...: combien, à quelle fréquence ?
En avez-vous parlé à son père ? Il est important pour vos enfants de trouver un terrain d'entente parentale, avec des règles établies en commun pour le bien être de vos enfants ; si besoin, faites vous aidés par un médiateur.

Si vous ne pouvez envisager une thérapie familiale (très recommandée dans des cas comme le votre), allez vous même vous faire aider pour traverser au mieux cette période difficile et apprendre à tenir le rôle de "parent seul" vis-à-vis de vos enfants. J'imagine que, si Ambre vous inquiète aujourd'hui, pour vos autres enfants il y a également des difficultés, certes différentes.
Bon courage à vous !
sp

Silvia PODANI Psy sur Issy-les-Moulineaux

1751 réponses

5443 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 OCT. 2016

Bonjour Madame,
Votre fille essaie de s'émanciper comme toute adolescente de 15 ans et demi. Cela passe par des développements de comportements qui inquiètent toute maman, repli sur soi en famille et agressivité, et investissement des amies. C'est souvent douloureux à vivre pour une mère. De plus, dans votre situation de divorce, cela rajoute de la pression morale sur vous. Votre fille aurait besoin de quelques consultations psy ou d'un suivi plus régulier, si elle en est d'accord, et vous aussi. Mon cabinet se trouve à Lyon. C'est très proche de la gare de Perrache. Je ferai tout pour m'adapter à vos disponibilités et aux siennes.
Vous-même pourriez pensé à vous et un soutien pour traverser vos bouleversements de vie seraient précieux pour votre mieux être.

Maria Cardoso
Psychologue clinicienne

Maria CARDOSO Psy sur Lyon

24 réponses

238 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 OCT. 2016

Bonjour,

Votre fille est en train de vivre la période la plus complexe de sa vie : l'adolescence. Et bien sûr c'est la période la plus complexe aussi pour un parent.
Elle doit s'individualiser et s'autonomiser, ce n'est pas simple.
Elle fait donc plus ou moins consciemment des efforts pour se détacher de vous, ce qu'elle manifeste en ayant un comportement dont elle sait qu'il ne vous plaît pas.
Parallèlement elle cherche à faire partie d'un groupe de pairs, des personnes de son âge.
Elle passera par plusieurs essais et erreurs avant de trouver sa propre voie et sa propre voix ...
L'aider dans cette période et éviter de la conforter dans ses comportements anti-sociaux consiste plus à prendre ceux-ci à la légère, avec de l'humour et du détachement.
De plus, si vous aussi vous prenez soin de vous dans vos loisirs et relations, cela lui indiquera que vous n'avez pas "besoin" d'elle et qu'elle est libre de s'engager dans son propre chemin.

L'objectif est d'avoir plus de liberté l'une vis-à-vis de l'autre. Cela n'empêche pas de s'aimer et d'être disponible en cas de besoin. Les relations parents/ados sont un élastique en mouvement constant ...

Cordialement,
Véronique de Lagausie
Psychologue clinicienne
Art-thérapeute

Anonyme-236321 Psy sur Toulouse

380 réponses

883 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 OCT. 2016

Bonjour, il est difficile effectivement de distinguer entre ce qui est dû à l'adolescence et à son impact sur le rapport à son corps de votre fille et ce qui est dû au ressentiment éventuel provenant du divorce...Vous avez déjà remarqué cette différence de comportement, et c'est important. Maintenant que vous êtes alertée, vous êtes sensibilisée au mal-être de votre fille mais elle seule connait les raisons de son attitude et l'objectif qu'elle poursuit ainsi. Essayez de rétablir un contact en douceur sans insister, c'est la relation de confiance qui peut débloquer les choses; Elle peut en même temps être agressive et avoir besoin de vous...Cordialement, Catherine TUDAL.Psychologue.

TUDAL Catherine Psy sur Boulogne-sur-Gesse

237 réponses

1724 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Parentalité

Voir plus de psy spécialisés en Parentalité

Autres questions sur Parentalité

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 7550 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 11300

psychologues

questions 7550

questions

réponses 39700

réponses