Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Comportement de mon fils de 4 ans

Réalisée par Grenouille le 2 juil. 2018 2 réponses  · Psychologue enfant précoce

Bonjour,

Je m’inquiète pour mon fils de 4 ans que je trouve très sensible et que je ne sais pas comment aider.

Pour commencer quelque part, il est suivi depuis le début de l’année scolaire par un pédopsychiatre parce qu’il a pu être violent avec ses camarades de classe. D’après l’instituteur, avec lequel nous sommes d’accord, il s’agit de débordement émotionnel. Il sortait littéralement de ses gonds et agressait l’enfant qui lui prenait un jouet ou qui ne voulait pas lui rendre un jouet. Le pédopsy nous a dit qu’il avait un trouble de la communication.

Nous ne comprenons pas vraiment ce que cela implique, il nous a juste dit qu’il avait plus de mal à intégrer les règles sociales. Il nous a aussi dit que ça pouvait être lié à une grande intelligence. Mais aucune piste sur comment l’aider.

Il est, par exemple, incapable de regarder un dessin animé. Je voulais regarder avec lui Vice versa parce que ça parle des émotions et que je me suis dit que ça pourrait l’aider à les identifier pour pouvoir les gérer. Mais il avait peur d’avoir peur, et a fondu en larme dès le premier personnage coloré arrivé. Et c’est pareil pour les autres dessins animés, il ne veut pas parce qu’il pense que ça va lui faire peur. D’un autre côté, il aime les documentaires animaliers et il est tombé sur un reportage sur un service d’urgence chez ses grands-parents qu’il a regardé. Quand je m’en suis aperçue, je suis restée regarder un peu avec lui pour lui expliquer ce qui se passait et je l’ai redirigé vers des jeux.

D’un autre côté, il est très à l’aise avec son corps, pas de difficulté en sport, bien au contraire. Pareil niveau motricité fine, il aime écrire et n’a pas de difficulté à le faire (par contre il peut pleurer s’il se trompe, ça demande parfois des trésors d’imagination pour lui faire continuer le mot qu’il avait envie d’écrire et qu’il a raturé). Il est concentré pendant la classe mais connait toujours des débordements pendant les intermèdes et la récréation (pousse tout le monde et n’attend pas son tour).

Son problème de violence s’est réglé parce que le pédopsy lui a interdit de jouer à la bagarre (il s’énervait quand il n’avait pas le dessus et il a rarement le dessus parce qu’il est plutôt mince). Au début de l’année, c’était plutôt griffure, morsure et frappe violente. Le suivi semble lui faire du bien mais pour nous c’est le flou artistique.

Est-ce q’un trouble de la communication est la même chose qu’un trouble du spectre autistique ? Est-ce qu’il pourrait être précoce étant donné sa sensibilité et sa difficile gestion de ses émotions ?

J’ai été moi-même une enfant plutôt solitaire, mal avec les autres puis mal dans ma peau à l’adolescence. Une impression de ne pas être née à la bonne époque, d’attendre en vain que mes camarades de classe soient enfin mûrs pour pouvoir les comprendre. Est-ce que ça pourrait être génétique ? J’ai peur que mon fils ait une adolescence aussi noire que la mienne, je ne lui souhaite pas de vivre ce que j’ai vécu.

comportement

Meilleure réponse

Bonjour Madame,

Il est intéressant que vous terminiez votre message en évoquant l'enfant et l'adolescente que vous avez été, et votre décalage par rapport à l'époque mais aussi et surtout par rapport à vos camarades. Vous faites vous-même le lien entre ce que vous avez vécu et dont vous gardez bien sûr les traces en vous, adulte, et votre petit garçon de 4 ans. Sachez qu'il n'y a rien ici de génétique, mais bien une forme de transmission malgré vous. Vous êtes celle que vous êtes et vous gardez en vous l'enfant et l'adolescente que vous avez été, avec ses difficultés et quelque chose de cette difficulté relationnelle se transmet inévitablement à votre enfant.

A travers l'agressivité de votre petit, quelque chose essaie de se dire, de s'exprimer. Il essaie de trouver sa place parmi les autres et dans votre famille. S'il exprime une sensibilité extrême à la vue d'un film, peut-être pourriez-vous tout simplement parler avec lui de ce qu'il a vu, de ce qui le touche, de ses émotions justement?

Autre chose que vous n'évoquez pas dans le message: qu'en est-il du lien de votre petit garçon avec son père? Quelle position le père prend-il par rapport à ces débordements d'émotions ou d'agressivité, lui aussi a un rôle à jouer!

Essayez donc de faire confiance à votre fils, de n'avoir pas peur pour lui, à sa place... Dites-lui aussi qu'il a le droit de ses émotions et que la vie parmi les autres n'est pas toujours chose facile. L'essentiel étant de parler ses expériences.

Bonne chance à lui, et à vous aussi!
Bien cordialement,
Fabienne Verstraeten
Psychanalyste

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Madame,

Il serait probablement utile pour vous d'analyser un peu plus ce qui vous a empêché de comprendre et vous faire accepter par les autres quand vous étiez jeune..., et ce que de votre grande sensibilité (associé peut être à un haut potentiel intellectuel ?) vous transmettez malgré vous à votre fils.
Comment est le père de votre garçon ? a-t-il le même comportement, les mêmes peurs que vous ?
Il serait bon que vous trouviez tous les deux les moyens (et les ressources..., en vous...) d'accompagner votre fils à affronter petit à petit ses peurs, pour apprendre que la peur ne "tue" pas..., et comment faire la différence entre une peur justifiée (face à un danger réel) et une angoisse (peur débordante et incontrôlable, qui n'est pas liée à un danger réel).

Et, les règles de comportement en société sont à expliquer..., avec l'analyse des conséquences liées à leur non respect, jusqu'à ce que votre fils les intègre et les respecte.

Par ailleurs, vous pouvez demander à parler plus au pédopsy..., qui peut vous conseiller aussi des lectures très utiles.
Personnellement je conseille beaucoup aux parents les livres de I. Filliozat sur les émotions des enfants, la position des parents, etc : regardez sur Internet, faites votre choix... et apprenez ainsi à mieux comprendre votre enfant et quel comportement avoir face à lui, selon les situations qui vous et lui posent problèmes. C'est aussi l'occasion de comprendre l'enfant que vous avez été...:).

Quelques séances de thérapie familiale pourraient vous être très utiles, également.

Je vous souhaite d'arriver à aider et accompagner votre enfant à s'adapter au mieux à toutes les situations de la vie avec les autres, sans les fuir et sans s'exclure.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

3 JUIL. 2018

Logo Silvia PODANI Silvia PODANI

1582 réponses

4865 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Inquiétude comportement enfant de 4 ans

10 réponses, dernière réponse le 11 Décembre 2014

mon fils 10 ans jaloux de sa petite soeur 4 ans

3 réponses, dernière réponse le 05 Octobre 2018

Mal être chez mon fils de 4 ans

6 réponses, dernière réponse le 13 Novembre 2015

Mon fils de 4 ans est ingérable !

12 réponses, dernière réponse le 02 Septembre 2015

Changement d'école pour mon fils de 4 ans et demi

5 réponses, dernière réponse le 18 Septembre 2017

Mon fils de 4 ans (le 30 octobre) fait pipi volontairement au lit

8 réponses, dernière réponse le 22 Octobre 2017

Mon fils de 4 ans s'affirme beaucoup

4 réponses, dernière réponse le 25 Octobre 2018

Enfant de 4 ans violent

8 réponses, dernière réponse le 16 Septembre 2017

Inquiétude enfant 4 ans

3 réponses, dernière réponse le 09 Janvier 2019