Conduite à tenir pour la rentrée de ma fille de 3 ans

Réalisée par Jerome974 · 27 avril 2020 Psychologie enfant

Bonjour,

Je vais essayé d’être concis, histoire de pas barber les lecteurs (lectrices).
Ma fille a 3 ans, et doit rentrer en ps en août (réunion, rentrée plus tôt). J’ai croisé il y a peu là directrice de la crèche et en l’interrogeant sur le programme, ce qu’ils font, je suis resté un peu dubitatif, je m’explique :

Ma fille parle déjà plutôt bien, sait vous raconter des histoires, ou se rappelle les noms de personnage des histoires que j’invente, même racontée une seule fois, et 3 sem plus tard.

On me dit ils apprennent à compter jusque 3. Elle sait déjà le faire depuis longtemps, à vrai dire elle sait même dénombrer les objets jusqu’à neuf, et reconnaît quasiment tous les chiffres.
Elle a appris l’alphabet par cœur en quelques jours (merci le confinement), puis en 2 semaines reconnaît déjà la moitié des lettres, écrit son prénom avec un peu d’aide pour les 2 dernières lettres (Chloé)
Les couleurs, les formes principales (carré, rectangle, rond...) c’est acquis depuis des mois voire un an.
Elle est incapable de faire un puzzle, mais à côté de ça elle adore les cartes memory, elle est plus douée que sa mère et moi, il suffit de repérer les paires avant de les retourner, pour qu’elle les retrouve toutes sans erreurs jusque 10 paires...
Je précise qu’on ne l’a stimule pas plus que ça, maximum 10 min par jours après c’est dînette, poupée, on fait un gâteau... etc et qu’elle a commencé seule, on a été les premiers surpris à la voir reconnaître un 4 de façon fortuite...

A la crèche l’été dernier le directeur croyait qu’elle partait à l’école car elle était au même stade de développement que ceux qui y partait, voire plus développée...il lui donnait 3 ans et a été surpris quand je lui ai dit qu’elle en avait que 2...

Ma question est donc, la ps apporte quelque chose de nouveau à ce stade là ? Et si non, que dois je faire ?
Je n’ai aucune envie d’être le papa « relou » qui veut que sa fille soit mieux que les autres. Je veux juste qu’elle s’épanouisse et ne s’ennuie pas comme à la crèche (propos des tata).
Mais je ne veux pas la brusquer non plus, elle est très sensible, très angoissée facilement (on a mis presque 3 ans à ce qu’elle s’endorme sans que ça prenne 1h30 et qu’elle nous rejoigne au lit dans la nuit en hurlant de peur...elle parle peu en public, ne serait ce que pour répondre oui/non ça lui a pris genre 1 an à la crèche, quand elle s’est lâchée ils étaient tout fier de me dire qu’elle parlait super bien, sauf que c’était pas nouveau pour nous, et là j’ai compris qu’elle était limite en mode phobie sociale.
Elle risque donc de ne rien montrer à l’école : dois je alors prévenir l’institut au moins de ces traits la ?
Je ne tiens pas à lui faire sauter une classe ou autre, ce n’est absolument pas un objectif, je veux juste ce qu’il y a de mieux pour elle...
Cette crainte vient peut être de mon passif, j’ai su lire à 3 ans, et mon CP s’est très mal passé : exclus de cours chaque jour car je répondais sans lever le doigt, cool lecture du matin au soir, et même fessée dans le couloir pantalon baissé car j’ai répondu la fois de trop. Suite à ça je suis resté un élève bon/moyen, sans trop force ni me faire remarquer, et une incapacité à savoir ce qu’ était vraiment travailler, et je ne souhaite pas ça à la petite...

J’espère ne pas vous avoir embêté et un petit retour pour au moins savoir quelle directions je peux prendre serait bienvenue.

Merci d’avance et bonne journée

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 29 AVRIL 2020

Bonjour,

Tout d'abord sachez qu'il est très bien que vous soyez attentif au bon développement de votre enfant. Elle semble effectivement précoce. Rassurez-vous l'école a changé, votre fille ne recevra pas de fessées.
De quoi ont besoin les enfants précoces? De stimulation. C'est pourquoi je rejoins l'avis de mes collègues sur le fait que la mettre à l'école n'est pas superflu. Toute la journée elle réalisera des activités qui la préparent à l'apprentissage de la lecture, de l'écriture, etc. Je suis même prête à parier que c'est elle qui demandera assez vite d'y aller et d'y retourner. Mais l'école enseigne aussi la vie en communauté (laisser les autres parler, écouter, partager, attendre son tour, etc), le respect des consignes, la socialisation avec les adultes et avec les autres enfants. Certains enfants sont très différents à la maison et à l'école.
Je ne connais pas les enseignantes de votre école, mais si vous avez peur que votre enfant s'ennuie en petite section, rassurez vous, les enseignantes vont vite repérer ses capacités. Il arrive que les enfants précoces aillent par exemple en petite section le matin, mais que l'après midi, à l'heure ou "les petits" vont à la sieste, les enfants précoces rejoignent les moyenne ou grande section. De cette façon ils ne "zappent" pas les parties importantes du programme de la petite section, et en même temps ils reçoivent un niveau de stimulation qui correspond à leurs capacités.
Mais il est normal de la part des enseignants de vouloir prendre le temps de l'observer un peu et de tester différentes solutions avant de prendre une décision (et puis il faut que votre fille rencontre les enseignant-e-s, qu'elle voit avec qui elle s'entend, qu'elle prenne confiance etc.).

Prenez bien soin de vous.

Cabinet META

Sabrina Beloufa Psy sur Nice

39 réponses

108 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 AVRIL 2022

Bonjour à vous,

Ayez confiance votre enfant saura s'adapter.
Vous pouvez déjà la remercier car grâce à votre petite vous pouvez faire ressurgir et comprendre vos propres peurs, vos propres angoisses, Votre enfant est une éponge, elle ressent toutes vos craintes, vos angoisses, et essaye inconsciemment de les comprendre.
Pour lui donner la possibilité de grandir dans la confiance et la légèreté, regardez vos schémas inconscients et libérez-vous.
C'est une grandes preuves d'Amour que vous lui donnerez.
"La connaissance de soi" - "L'expansion de conscience" sont des outils efficaces formidables pour répondre à votre demande. Je vous invite à vous renseigner. Je reste à votre écoute. Cordialement. Christine LORIJON

,

Christine Lorijon Psy sur Haute-Goulaine

1169 réponses

346 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 AVRIL 2020

Bonjour Jérome,
la petite section peut permettre d'apprendre à votre fille Chloé de deblocker sa peur du regard des autres avec des enfants de son âge.
Travailler, partager, echanger en groupe dans un autre cadre, que celui de la crèche.
Inspirez lui de la confiance en continuant de l'encadrer de façon ludique.
La petite section peut peut-être vous montrer un nouveau regard sur votre petite fille.
Bon courage et n'hésitez pas à revenir vers moi.
Cordialement, Sara LAJOINIE BORG ,
psychopraticienne spécialisée pour l'enfant.

Sara LAJOINIE-BORG Psy sur Saint-Germain-en-Laye

23 réponses

6 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 AVRIL 2020

Bonjour Jérome,
Je comprends bien votre crainte de ne pas trouver la meilleure solution pour votre fille et surtout par rapport à votre propre vécu. Mais attention, même si elle a les mêmes dispositions d'apprentissage, elle ne va pas les vivre de la même façon que vous. .Dans votre cas le mieux c'est vraiment d'en rediscuter avec la directrice de la crèche., et oui lui expliquer les acquis de Chloé. Attention à votre peur du jugement "être le papa"relou"qui veut que sa fille soit mieux que les autres" Qui dit cela? Dans votre description , je suis d'accord avec vous, vous voulez juste qu'elle trouve son équilibre mais c'est comme si vous deviez nous le prouver.Vous partez d'observations concrètes d'assimilations précoces " dénombrer les objets ou apprendre l'alphabet par cœur ...3 et vous êtes bien conscient que la socialisation est aussi importante et il faut parfois plus de temps. Si vous voulez accompagner votre fille au mieux dans toute sa vie, un travail en psychothérapie serait très utile pour la protéger de votre anxiété; En tant que parent ,nous communiquons même dans le non-verbal toutes nos peurs et en travaillant dessus nous les en libérons.
Je suis à votre écoute même pendant ce confinement par téléphone ou visioconférence Skype, Zoom ...

Sonia Fillaud-Dubois Psy sur Paris

69 réponses

90 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 AVRIL 2020

Bonjour Jérôme,

Vous décrivez une petite fille vive, curieuse et qui a cerveau qui fonctionne bien sur le plan intellectuel. En parallèle de ça, elle semble plus réservée en publique qu'à la maison. Cela ressemble plus à de la timidité qu'à de la phobie sociale ! Il est extrêmement fréquent qu'un enfant ait besoin de temps pour s'adapter à la vie en collectivité, surtout si elle est la seule (ou la première) enfant à la maison.
Si ma compréhension est juste, cela signifie que la petite section sera plus utile pour elle pour développer ses compétences sociales (entrer en contact avec les autres enfants, oser parler sans appréhension devant l'enseignant, apprendre les règles de la vie en collectivité dans une classe avec beaucoup plus d'enfants et beaucoup moins d'adultes qu'à la crèche...) et peut être de motricité fine (comme le fait de faire des puzzles ou autres activités manuelles et créatrices) que les compétences logico-mathématiques et linguistiques.
Tous les enfants ont un rythme de développement unique, et dans la manière dont fonctionne l'école, on peut vite se concentrer sur les apprentissages "mesurables" comme le calcul, la logique et la lecture/écriture. A mon sens, laisser à votre fille le temps de la petite section pour lui permettre de développer d'autres compétences que celles qu'elle a déjà visiblement développée spontanément, c'est lui offrir la liberté de grandir (dans toutes les dimensions de l'être humain) à son rythme. C'est un cadeau très précieux pour elle de recevoir cette liberté de la part de son papa, un exemple de respect de qui elle est et comment elle grandit. Par ailleurs, vous soulignez qu'elle a eu du mal à dormir pendant longtemps, peut-être que votre fille a besoin de ce temps de la petite section également pour mieux apprivoiser ses émotions.
Quant à la conversation avec la maîtresse, je ne dirais rien en amont de la rentrée. Nos enfants évoluent rapidement, peut-être que votre fille sera à l'aise avec sa maîtresse et parlera volontiers à l'école. Laissez votre fille et sa maîtresse se découvrir, elles sauront développer un mode de communication qui leur conviendra. Si la maîtresse vous demande après un mois ou 2 comment elle est à la maison, alors vous lui décrirez votre fille telle qu'elle est chez vous, mais ici encore, ne rien dire en amont, c'est lui laisser la liberté de trouver sa place à elle.
Je me permettrais d'ajouter une chose sur ce que vous décrivez de votre propre parcours scolaire. Je trouve très injuste d'exiger d'un enfant de CP de se retenir de répondre alors qu'il sait. C'était de la responsabilité de votre enseignant de vous permettre de trouver une place dans la classe alors que vous saviez lire, mais ce n'était certainement pas à l'enfant que vous étiez de savoir taire ses connaissances alors que l'école est le lieux pour les dire !
Je reste à votre écoute si vous en avez envie.
Bien cordialement,
Laetitia Leoni-Bonin
Psychothérapie intégrative basée sur l'attachement,
Psychothérapie familiale
Je reçois en téléconsultation pendant le confinement

Lætitia Leoni-Bonin Psy sur Paris

152 réponses

286 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Psychologie enfant

Voir plus de psy spécialisés en Psychologie enfant

Autres questions sur Psychologie enfant

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 15950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 13550

psychologues

questions 15950

questions

réponses 98750

réponses