Psychologue.net
GRATIS - Sur Google Play GRATIS - Sur la App Store
Installer Installer

Confiance en soi suite à une tentative de viol

Réalisée par I216 le 13 nov. 2017 7 réponses

Bonjour, Il y a à peu près 4 mois j'ai failli me faire violer et je n'arrive pas à reprendre confiance en moi je ne mange plus ou très peu je voudrais voir un psy mais je n'est pas les moyens et mes parents ne le savent pas. Quelqu'un pourrait me conseiller ? s'il vous plait.

Sujets similaires

7 réponses

  • Meilleure réponse

    Bonjour,
    Pour vous aider au mieux, il aurait fallu que vous donniez un peu plus d'éléments tels que votre âge, qui a voulu vous violer, quel était le contexte...
    Dommage que vous n' ayez pas pu en parler à vos parents, ils pourraient peut-être financer un thérapeute pour vous permettre de reprendre confiance en vous.
    Néanmoins, il existe des professionnels qui peuvent vous aider gratuitement dans le CMP ou CMPP de votre ville et si vous êtes encore scolarisée le psychologue scolaire peut être un appui ou bien encore l'infirmière de l'établissement où vous étudiez et pourquoi pas votre médecin traitant.
    Ce qui est important c'est de surtout ne pas rester seule avec votre "secret".
    Prenez soin de vous.
    Bien cordialement.

    Téléchargé 14 Novembre 2017

    Logo Ghislaine PATTE

    118 réponses

    496 J'aime

Expliquez votre cas à notre communauté de psychologues !

Quelle est votre question ? Des psychologues, psychothérapeutes et psychopraticiens répondent à vos questions.
Vérifiez s'il existe des questions similaires déjà répondues :
    • Écrivez correctement : évitez les fautes d'orthographe et les mots en majuscules
    • Soyez clair et concis : utilisez un langage direct et incluez des exemples concrets
    • Soyez respectueux :utilisez un vocabulaire adéquat et restez poli
    • Évitez le Spam :n'incluez pas d'informations personnelles (téléphone, e-mail, etc.) ni de publicité

    Si vous souhaitez demander des informations cliquez ici
    Comment souhaitez-vous envoyer votre question ?
    Supprimer
    Nom / prénom ou pseudo (il sera publié)
    E-mail où recevoir les réponses
    Pour qu'ils puissent vous aider par téléphone
    Pour sélectionner des experts de votre zone
    Pour sélectionner les experts les plus adéquats
    • 7950 Psychologues à votre disposition
    • 4900 Questions posées
    • 28850 Réponses obtenues
    • Bonjour Je pense moi aussi qu'il ne faut pas rester seule avec votre secret . Ne connaissant pas les circonstances de cette agression il est difficile d’être précis sur a qui s'adresser . les CMP sont gratuit mais la liste d'attente est longue, Si vous avez moins de 21 ans il y a des services de consultations pour Adolescents à l’hôpital . ou a la mairie de certaines ville . Si vous faites des Etudes , la fac à aussi ses services propre .; bref le plus important est de ne pas culpabiliser et d'oser parler pour ne pas rester seule avec ce problème . Si nécessaire téléphonez a un psy s'il décroche il écoutera et vous conseillera . Bon courage vous commencez déjà votre travail en écrivant ici . bonne continuation .

      Téléchargé 15 Novembre 2017

      Logo Roux Odette

      23 réponses

      18 J'aime

    • Bonjour,
      oui, j'adhère bien sûr aux propositions de mes confrères. Je ne sais quel est votre âge mais il est important de pouvoir parler de tout cela. Vous avez choisi de ne rien dire à votre famille: c'est votre droit. Peut-être savez-vous pourquoi? En avez-vous parlé avec une amie?
      Choisissez la porte d'entrée la plus simple pour vous: l'infirmière scolaire, votre médecin, la psychologue scolaire, un professionnel sans un CMP,,,
      Vous pouvez aussi dans un premier temps téléphoner à un numéro vert comme Jeunes Violences Ecoute (0808 807 700) qui respecte l'anonymat.
      Vous avez eu raison d'écrire sur ce site.
      Je reste à votre disposition si besoin.

      Bien cordialement

      Téléchargé 15 Novembre 2017

      Logo Jean-Luc KERDRAON

      369 réponses

      687 J'aime

    • Bonjour,
      CMP, ou CMPP, sont une réponse à votre situation, malheureusement le temps d'attente pour un premier rendez-vous est absurde, dans ma ville il faut compter plus de six mois pour un entretien d'évaluation ! Pourtant, ce serait une première démarche : contacter l'un de ces centres et expliquer l'urgence de votre démarche.
      Ensuite, consultez mon site, des professionnels s'offrent la possibilité matérielle de répondre à votre type de demande, laissant de côté de point de vue financier (parce qu'il faut accompagner à tout prix le mouvement actuel qui tente de briser le tabou des agressions sexuelles !).
      Bien cordialement,
      Olivier Groscaux

      Téléchargé 15 Novembre 2017

      Logo Groscaux Olivier

      37 réponses

      64 J'aime

    • Bonjour,
      Même si vos agresseurs ne sont pas passé à l'acte, votre traumatisme est bien réel. Il peut avoir éveillé un doute important sur votre capacité à vous défendre à prendre soin de vous et c'est malheureusement très courant ! Si vous voulez consulter en toute discrétion et gratuitement, il existe des centres de planification familial ou des associations du planning familiale dans votre région. Vous aurez la possibilité de consulter un conseiller conjugal et familial.Son intervention est destinée à une personne (quel que soit l'âge), un couple, une famille ou un groupe, avec comme finalité l'éducation à la sexualité ainsi que l'aide aux personnes en situation de conflit ou victimes de violences intrafamiliales, sexistes, sexuelles. C'est en découvrant ce qui vous angoisse, que vous pourriez ensuite envisager un suivi en CMP avec un psychologue sur consultation gratuite. Je vous invite à contacter les deux dès maintenant car en CMP le temps d'attente peut varier entre 4 à 8 mois. Alors qu'en centre de planification, l'attente sera moins longue. Vous aurez alors le temps de travailler avec un CCF: en quelques entretiens vous parviendrez à faire la lumière sur vos angoisse.
      Bon courage à vous !
      Claudette MONNERY

      Téléchargé 15 Novembre 2017

      Logo Monnery Claudette

      13 réponses

      5 J'aime

    • Bonjour,

      Vous avez vécu un événement traumatisant qu'il ne faut pas garder pour vous. Essayez d'en parler, si pas à vos parents, au moins déjà à votre mère ou un autre adulte proche avec qui vous vous sentez en confiance.

      Comme vous l'indique Mr Gaillard, vous pouvez en parler à votre médecin généraliste et bien sûr vous adresser au CMP ou CMPP de votre ville pour rencontrer dès que possible un ou une professionnel/le.

      Bonne chance à vous,
      Bien cordialement,
      Fabienne Verstraeten
      Psychanalyste

      Téléchargé 15 Novembre 2017

      Logo Fabienne Verstraeten

      765 réponses

      3049 J'aime

    • Bonjour
      On ne connaît pas votre âge. Voyez néanmoins, si ce n′est fait, votre médecin pour un conseil d′orientation. Voyez également du côté des CMP dans votre région (mais pas mal d′attente) , les associations, notamment les associations oeuvrant dans l′aide aux victimes.
      Il sera important d′aborder le contexte du « failli me faire violer ».
      Vous-êtes vous mise en danger ? Etait-ce lors d′une soirée arrosée ? S′agit il d′un proche ? D′un copain ? ...
      Autant de paramètres qui mériteraient d′être précisés afin d′aborder ce qui joue désormais sur la perte de confiance.


      Cordialement

      Téléchargé 14 Novembre 2017

      Logo Maurice Gaillard

      1900 réponses

      3876 J'aime

    Questions similaires Voir toutes les questions