Conjoint visionne de la porno depuis plus de 30 ans

Réalisée par Femme en crise · 8 nov. 2019 Aide psychologique

Bonjour,
Il y a deux mois, j’ai donné un ultimatum à mon conjoint: soit il consultait, soit notre relation cessait. Depuis des années, les relations sexuelles, bien que satisfaisantes pour moi sur le plan de la qualité, se raréfiaient (1 x par trois mois). J’ai eu beau demander à mon conjoint les raisons de son désintérêt au cours des dix dernières années, il restait flou ou me répondait “je ne sais pas”. Après un mois de thérapie avec un sexologue, lors de notre deuxième rencontre de couple, il m’a révélé qu’il consommait de la porno. À la question “depuis quand?”, il a répondu 3-4 ans. Cette semaine, il m’a avoué qu’il avait commencé à l’adolescence, soit il y a plus de trente ans! Il m’a aussi dit qu’il m’avait menti sur la fréquence sans donner de détails, et qu’il m’aimait mais que son excitation et son désir étaient déréglés. Un mot qu’il a souvent employé pour décrire ce qu’il craignait être ma perception de lui est « dégénéré ». Comme je lui avais demandé de m’indiquer le site qu’il regardait pour me rassurer, il m’a montré les catégories poitrines, fesses et vidéos amateurs. Étant donné que ses réponses ont changé quant à la durée et la fréquence, je m’interroge sur le contenu. Est-il possible qu’il ne soit pas tombé dans le « hard core » après trente ans et qu’il me reste encore une chance de sauver mon couple ou devrais-je me préparer à accepter que mon conjoint est vraiment un «dégénéré » et que nos chemins vont se séparer?

Merci pour vos réponses,
Une femme en crise sur le bord de la panique

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 10 NOV. 2019

Bonjour,
Vous-êtes vous senti trahis ? Sa consommation de films porno cache aussi un besoin de "voir ailleurs" qui est sublimée par le moins pire... Et également un besoin de décharger ses pulsions...
Au sein de mon cabinet, des hommes avouaient que le fait de se masturber devant des films pornographiques est à la fois un rituel pour eux qui leur procure du bien-être et parce que leur vie intime avec leur partenaire était sans "couleurs"...
Si à part ses pulsions déchargées devant ses visionnages pornographiques, votre époux est un homme bon, respectueux et aimant, vous pouvez voir ensemble comment faire face à cette situation délicate pour lui, vous et le couple, afin de trouver un terrain d'entente...
En restant à votre écoute,
Tsvetanka Shopova
Thérapeute à Paris ou à distance

Tsvetanka SHOPOVA Psy sur Metz

145 réponses

203 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 NOV. 2019

Le recours à la pornographie de votre époux commence à l'adolescence : il s'agit donc d'une pratique dès l'aube de la sexualité adulte.

On ne doit pas appeler cela " être dégénéré", mais saisir que votre conjoint a confondu, dès le début de ses pulsions adultes, désirs et amour, sexualité adulte et satisfaction pubère.

Il n'a rien fait pour évoluer, mais au contraire gardé pour lui cette situation interne : pas étonnant qu'elle persiste après 30 ans,
car la sexualité ne relève pas du " social" et obéit à une logique pulsionnelle inconsciente.

Vous avez bien fait, semble-t-il, de lui poser cet ultimatum, pour votre propre bonheur.
Mais il est évident que c'est à lui de consulter.

Or on voit qu'il a beaucoup de culpabilité, d'un côté, et que de l'autre, il a tenté de vous protéger de ses pulsions, qu'il appelle dégénérées,
honteux donc de les avoir.

Dans ce cas, il me semble qu'il y a une chance que cette situation ne se soit pas " installée", mais au contraire enkystée, faute d'avoir osé affronter cette pratique adolescente.
On peut évoluer à tout âge, si, cependant, on le veut.

A lui de se soumettre à un échange psychothérapeutique, et d'achever, maintenant, une adolescence inaboutie.
Mûrir, voilà la tâche,
et sans vous en consultation, car il semble qu'il ait vu en vous une " mère" compatissante, bienveillante, mais pas une femme désirante et objet de desirs.

Bonne chance.

Alice TIBI Psy sur Versailles

82 réponses

48 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12000 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 12800

psychologues

questions 12000

questions

réponses 71450

réponses