Crises d'angoisse à cause de la solitude ?

Réalisée par Rororororo · 16 oct. 2019 Aide psychologique

Bonjour
Jeune homme de 29 ans, entrepreneur depuis 10 ans jai vécu principalement seul. Or depuis le début d'année 2019, je fais des crises d'angoisse. Moins violentes qu'en début d'année, aujourd'hui elle se résume par de la tachychardie, le besoin de prendre l'air immédiatement (faire du sport, marcher) et une hypocondrie (la moindre petite douleur me fait envisager le pire).

Jai plusieurs coupables en-tête concernant ces crises d'angoisses :
- La solitude (les crises se passent quand je suis seul chez moi, et disparaissent lorsque je travaille (à temps partiel)
- le célibat : célibataire depuis 3 ans, je nai plus eu de rapport, n'ayant pas le courage daller aborder d'autres femmes.
- l'absence de mission de vie : je cherche ma voie depuis 10 ans, jai fait plus de 30 metiers en 10 ans. Je fatigue de ne pas me trouver.
- l'alimentation : je mange vraiment mal (uniquement à base de pomme de terre, pizza, hot dog, etc)
- le cannabis : je consomme depuis 15 ans. Depuis un an maintenant j'arrête régulièrement (tous les 15 jours/1 mois) pour quelques semaines. Mais je replonge à chaque fois. Je me dis que le cannabis me permettait de me cacher. En arrêtant par session le cannabis, j'aurai déclenché une sorte de processus.
- approche de la trentaine : ayant une grande pression pour trouver ma voie, et voyant que mes amis sont tous en couple avec enfant, je m'inquiète de finir seul.

Quels sont selon vous les causes de ces angoisses ?
Je précise que je suis de nature anxieuse mais jamais a ce point. Jai fait une cure de magnésium, fait de l'hypnose, de la méditation, rien ny fait !
Merci !

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 18 OCT. 2019

Bonjour,

Il y a beaucoup de choses dans votre message qui est très touchant. A notre époque, la vie des trentenaires n'est pas facile du tout, et peut-être particulièrement pour les jeunes hommes. Pour se recentrer sur votre personne , il y a cette petite phrase si importante et très belle : "je fatigue de ne pas me trouver".
Jute pour cette phrase qui est ô combien parlante, je vous suggère vivement de prendre contact avec un psy et d'aller parler de vous, parler de tout ce que vous nous écrivez ici. La démarche est à la fois très simple et complexe : il s'agit d'aller parler de soi ...pour se trouver.

Bon, le cannabis n'arrange pas vraiment les choses, c'est évident, car s'il apaise en début de consommation (ou par petites touches sur un temps plus long), par la suite il est anxiogène, donc peut-être faudrait-il que vous réfléchissiez à ça. 15 ans de consommation, ce n'est pas négligeable, vous le savez bien, et puisque vous dites que vous replongez régulièrement, c'est qu'il y a une addiction : il faut parler de tout ceci. Voir la vie à travers un écran n'est pas la vivre vraiment, et c'est surtout une grande source de souffrance. Vous l’exprimez très bien dans votre texte.

Le grand avantage, c'est que vous avez 30 ans, donc vous êtes jeune et vous allez vous trouver : vous avez franchi le premier pas en écrivant ici, je vous souhaite de franchir le second en poussant la porte d'un thérapeute à qui vous allez parler de vous ... pour vous trouver.

Bonne chance dans votre démarche,

Bien cordialement,
Frédérique Le Ridant

Frédérique Le Ridant Psy sur Marseille

147 réponses

853 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 OCT. 2019

Bonjour,
Je pense, comme certains de mes collègues, que vous devriez vous faire accompagner. Cela vous procurera un espace de parole bienveillant et vous permettra de mieux vous connaître car comment faire les bons choix pour soi quand on ne peut pas se faire confiance.
N'oubliez pas : nous sommes tous différents et nous avons chacun notre rythme
.Courage
Kathy Barois-Cogrel

Kathy Barois-Cogrel Psy sur Paris

56 réponses

18 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 OCT. 2019

Bonjour Rororo.. !
Je pense que tu as identifié beaucoup de facteurs qui contribuent effectivement à la façon dont tu te sens avec toi-même.
Il s'agit de ça d'après moi, de ton estime de toi-même. C'est à dire cette distance entre celui que tu es vraiment et celui que tu aimerais être (ou que la société te fait croire que tu dois être).
Je t'invite à consulter un.e professionnel.le pour te permettre de prendre un peu de recul sur toutes ces questions que tu listes ici, et ainsi voir plus clairement ce qui te convient vraiment à toi, ou pas, puis de mettre en place des actions en ce sens.
Ce conseil je te le donne pour l'avoir suivi moi-même. J'ai longtemps cru que je pouvais m'en sortir seul face à mon mal être, mais en étant accompagné, cela m'a permis cette prise de recul pour identifier vraiment ce qui me correspond et me détacher des attentes des autres (qu'elles soient réelles ou imaginées par moi!). Je peux attester que ce cheminement fonctionne !
Va vers la personne qui t'inspire confiance, et essaie plusieurs séances. Si cela ne prend pas, c'est pas grave, essaie quelqu'un d'autre. C'est, d'après moi, la relation que tu établira avec ta/ton thérapeute qui sera profondément thérapeutique pour toi.
Bonne continuation à toi !
Sébastien,
Psychopraticien centré sur la personne et la relation.

Sébastien Irola (Français/English) Psy sur Le Peyrat

217 réponses

325 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 OCT. 2019

Bonjour,
Difficile de déterminer la source des angoisses sans vous questionner.
Depuis quand? Que s'est il passé quand elle ont commencé ? Pouvez vous nous décrire une crise? Quand elle survient qu'est ce que vous vous dites? Que ressentez vous ? Que faites vous? ....
Comment savez vous que vous êtes de nature anxieuse? Ce serait comment si vous ne l’étiez pas? ...
Il est nécessaire de vous faire accompagner pour faire tout ce chemin intérieur. L'hypnose ne marchera que si le questionnement préalable est mené jusqu'au bout pour trouver la problématique profonde. De plus, il est important pour toute thérapie que vous soyez prêts au changement.
Quels sont vos bénéfices a rester dans cette situation ? Il y en a toujours au moins 1 même bien caché. Qu'allez vous perdre en vous détachant de votre problématique? Posez vous vraiment la question pour déterminer si il est écologique pour vous de changer.
Prenez soin de vous .
Sabine DUMAS
Praticienne PNL - EFT en cabinet et e-consultation

SABINE DUMAS Psy sur La Ciotat

242 réponses

97 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 OCT. 2019

Bonjour,
Si vous identifier la solitude comme cause essentielle de votre mal-être, commencez par vous inscrire dans une démarche thérapeutique avec quelqu'un qui pourra vous accompagner. Vous êtes sensible à l'activité, et bien peut-être devriez-vous vous inscrire dans un club, une association sportive ou autre. Vous y rencontrerez d'autres personnes et vous y trouverez (peut-être) l'occasion de lier des relations.
Quand à votre âge, vous avez le temps devant vous et donc la possibilité de trouver votre voie. Ne vous comparez pas aux autre. Rien ne dit qu'être en couple et avoir des enfants, même si ça semble être la norme, ne rend les gens forcément plus heureux pour autant. Vous êtes "vous" commencez par vous estimer, vous aimez vous-même et... Vous verrez peut-être les choses sous un autre angle.
Alain MIGUEL - AVIGNON

Alain MIGUEL Psy sur Avignon

410 réponses

210 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 OCT. 2019

Bonjour,
Il y a un travail à faire sur vous pour explorer ce malaise que vous ressentez aujourd'hui.
Il est difficile de vous dire sur vos quelques lignes le pourquoi du comment.
Je vous conseille donc de vous engager dans une thérapie.
Sachez qu'il existe de nombreuses approches thérapeutique comme celle que je pratique (voir mon profil).

Il est nécessaire de revisiter votre enfance pour comprendre votre fonctionnement et les blessures qui ont engendré des croyances négatives sur vous même, une forme d'autosabotage entre autres...

Un article que j'ai écrit qui pourrait vous éclairer :
https://www.psychologue.net/articles/la-bonne-sante-cest-quoi

Restant à votre écoute,
Nathalie FOLLMANN - Hypnothérapeute clinique

Nathalie FOLLMANN Psy sur Clichy

3737 réponses

15170 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 OCT. 2019

Bonjour Monsieur,

Vous avez le courage et l'humilité de vous livrer, c'est remarquable et encourageant pour vous aider à trouver les réponses à votre question.

Et si ces crises d'angoisse correspondaient à une alerte de votre corps, de votre être ?
Et si elles n'étaient juste un symptômes pour vous inviter à vous autoriser à vous regarder, à vous apprécier, à renouer avec qui vous êtes profondément, de façon à vous procurer une sécurité intérieure.
Sécurité à partir de laquelle vous allez pouvoir faire les pas dans la vie qui correspondent à vos aspirations essentielles...

Vous pourriez vous approcher de thérapeute avec lequel vous initieriez un chemin de la sorte.
Dans un cadre de confiance, vous allez apprendre à vous "déprogrammer" en sécurité, et renouer avec vos ressources profondes et une histoire de vie qui vous conviendra.
Vous êtes jeune, vous avez une belle histoire à écrire, à priori vous avez l'essentiel c'est-à-dire l'envie... Ouvrez le cahier de votre vie et dessinez...

Si vous lisez, n'hésitez pas à vous inspirer d'ouvrages qui vous permettront d'ouvrir quelques portes sur de nouveaux regards sur la vie : Guy Corneau, Antoine de Saint-Exupéry, Christophe André, Alexandre Jolien.
Vous trouverez des titres d'ouvrage sur mon site.

Prenez soin de vous, Diane

Diane de Basly Psy sur Roubaix

18 réponses

36 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 OCT. 2019

Bonjour, merci pour votre partage. Si je comprends bien, depuis le début de l'année vous êtes en proie à des crises d'angoisse et cela vous inquiète, notamment parce que vous n'avez pas "prise" sur elles (physiquement et mentalement).

Je trouve cela très riche que vous ayez déjà fait un "état des lieux" de votre vie. Par contre je ne crois pas qu'il y ait "Un" coupable dans les facteurs que vous énoncez. (D'ailleurs pourquoi ne seraient-ils pas plutôt / aussi révélateur de votre mal-être ?)
Avec ce que vous évoquez, l'accumulation de ces facteurs, il est normal que cela ait débordé et découle sur le corps (les crises) pour relâcher la pression de la tête.

Consulter un professionnel (psychologue par exemple) et explorer ensemble votre monde pour répondre à vos questions telles que "Pourquoi je n'arrive pas à trouver et aimer la voie qui est la mienne?" Ou "Pourquoi ai-je recours à des produits qui m'abime (nourriture, cannabis,...)?" et ainsi pouvoir agir différemment, vous aimez vraiment et aimez la vie qui est la votre!

Vous allez y arriver, ce chemin de compréhension de soi est plus facile accompagné.

Bien à vous,

Justine Maisonneuve
Praticienne en psychologie

Justine Maisonneuve Psy sur Strasbourg

19 réponses

17 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12000 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 12800

psychologues

questions 12000

questions

réponses 71450

réponses