déclenchements dépression après un décès

Réalisée par Huet · 3 déc. 2021 Aide psychologique

Bonjour, ma mère a doucement installer chez elle un sentiment de persécutions aprés le décès brutal de ma grand mere .
Cela fait 7anss maintenant , on a reussi a faire une hospitalisation sous contraintes il y a deuc ans masi le suivis a etait catastrophique il n'y en a tou simplement pas eu. Depuis , ma mère nous en veut mais nous parler très peu de ces angoisse. Elle vient de passer a l'acte le jour de son anniversaire de façon brutal . Nous sommes choqués et effrayé, elle a l'air complétement dans sa bulle elle nous dis des choses horriblement dure ( elle regrette de s'être loupé) on a l'impression que son esprit est habité... Est-ce qu'il existe des gens qui ont fait appel a d'autres pour faire fuir si il y a des mauvaise esprit? Ca parait irréel mais ma mère a apparemment fais des choses comme ceci pour entrer en contact avec sa mère décédée pour des réponse... Alors au point ou nous sommes on se questionne sur tout ...Nous sommes dépassées..

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 4 DÉC. 2021

Madame,

Ce que vous décrivez est une situation difficile pour votre maman mais aussi pour vous, pour ses proches. Je comprends votre désarroi et vos questionnements.

Quelques questions me viennent à l'esprit à la lecture de votre message :
o Un diagnostic avait-il été établi lors de l'hospitalisation sous contrainte, ou suite à sa tentative de suicide ?
o Qu'est-ce qui a été mis en place à la sortie d'hospitalisation : suivi par une équipe mobile, un psychiatre, un psychologue, un médecin traitant ? Votre mère adhère t'elle à ce suivi ?
o Votre mère a t'elle des personnes ressources, de confiance, autour d'elle ?

En tant que proche, vous êtes impactée par la situation de votre mère, et cela impacte aussi les relations que vous entretenez avec elle. Dans votre message, vous exprimez le besoin de mieux comprendre ce qu'il se passe, et vous vous demandez comment vous pourriez agir pour que la situation s'améliore.
Je vous propose de réfléchir et d'identifier les bons moments passés avec elle : dans quel contexte, sur quels sujets ? Il s'agit de vous appuyer sur ce qui fonctionne bien dans votre relation afin de multiplier les bons moments, et ainsi rétablir une proximité et une confiance avec elle. Vous avez besoin réciproquement de cette confiance pour avancer ensemble, et pour l'aider à surmonter ses difficultés.

Vu la situation et la dernière tentative de suicide, il s'agit aussi de pouvoir vous appuyer sur des professionnels de santé de confiance.

Je vous souhaite bon courage, prenez soin d'elle et prenez soin de vous,

Hélène LE GUELLEC,
Psychologue & Docteur en Psychologie

Hélène Le Guellec Psy sur Vannes

15 réponses

78 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 DÉC. 2021

Bonjour,

A partir de votre description j'ai le sentiment que nombreuses des situations rapportées manquent de sens. Le décès brutal laisse une trace parfois incompréhensible, susceptible d'engager la mise en place de stratégies rassurantes afin de pallier ce vide.
De quelle manière s'est présenté l'hospitalisation sous contrainte pour votre mère ? Que lui a-t-on dit la concernant ?

Si vous parveniez à expliquer l'apparition des premiers troubles du comportement de votre maman, il semble qu'aujourd'hui ses attitudes vous apparaissent bien plus étrangères. Le risque de l'incompréhension est de susciter un renforcement des résistances. Qu'est ce que l'hospitalisation à pu apporter pour votre mère, ainsi qu'à votre système familial, dans la compréhension de ses troubles ?
Je lis votre détresse et un espace de parole me semble opportun pour vous accompagner dans cette épreuve.

Je vous invite à prendre rendez-vous avec le professionnel de votre choix,
Je reste à votre écoute si vous le souhaitez,
Margaux Gobin - Psychologue Clinicienne

Margaux Gobin Psy sur Paris

44 réponses

79 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 DÉC. 2021

Bonjour Huet,
Il est toujours pénible de voir un parent proche sombrer et s'isoler, et de se sentir impuissant à y apporter une solution.
En même temps, la décompensation ( peut-être sur un versant paranoïaque ? ) qu'a vécu votre mère depuis le décès de son mari relève d'une prise en charge psychiatrique à long terme (médicaments + psychothérapie de soutien), et je craint pour ma part que le recours au médiumnisme ne fasse qu'aggraver ses délires persécutoires.
Enfin, pour éviter d'autre passages à l'acte vous pourriez, en plus d'un suivi psychiatrique, continuer d'entourer votre mère du mieux que vous pouvez et lui faire savoir, si vous avez des enfants, combien un nouveau passage à l'acte serait préjudiciable à ses petits enfants. et aux générations futures...

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie systémique du couple et de la famille.

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1864 réponses

2668 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 DÉC. 2021

Bonjour,

Les croyances de votre mère et l'appel aux "esprits" font vraisemblablement partie de sa souffrance actuelle : votre mère a besoin de traitements médicamenteux pour ce qui paraît plus qu'une dépression (suite à un deuil pathologique, c'est à dire qui n'en finit plus...).
Il est fort probable que votre mère ait trainé une grande souffrance depuis longtemps..., et celle ci a été réveillée et accentuée à la mort de sa mère.
Voyez avec son médecin traitant la marche à suivre pour qu'elle puisse bénéficier d'une vraie prise en charge, psychothérapie comprise.
Cette thérapie lui est nécessaire, et l'aidera petit à petit à trouver par elle même certains réponses à ses questionnements..., et aussi à accepter de vivre en l'absence de sa propre mère.

Je vous souhaite de trouver des méthodes médicales plus classiques pour aider votre mère à aller mieux, et vous tous avec elle : un bon psychiatre serait s'y prendre pour "chasser" les "mauvais esprits" qui l'habitent...
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4433 réponses

12188 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 DÉC. 2021

Bonjour,

Je vous donne, tout de suite, les coordonnées d'Isabelle, Médium. 0758551083.

... Désenvoûter...

Je vous reste disponible.

Lou Sarah Sheyen.

Sheyen Evolving Psycho-practice Transpersonnel.
L'art psycho-practice.

Sheyen Evolving Psy sur Lyon

231 réponses

144 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 DÉC. 2021

Bonjour,

Une dépression après un décès est on ne peut plus naturelle et la plupart du temps bénigne.
Au bout de sept ans, il est évident que votre mère n'a pas fait son deuil et que cela en est pathologique, associé ou non à d'autre problèmes.
L'hôpital public, pour la santé mentale, n'effectue que très très peu de suivi.
Il peine tout juste à répondre aux situations d'urgence avant d'orienter vers des soins ambulatoires, le suivi... Désormais dans 90% des cas, pour un suivi de qualité, il faut s' adresser au privé...
Par contre, bien que dépassés, si vous estimez à un instant que votre mère se met en danger, ou peut l'être pour les autres, et que personne de la famille ne puisse garantir sa sécurité, n'hésitez pas à aller aux urgences.
Belle journée.

Anonyme-394302 Psy sur Ranspach

226 réponses

169 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 DÉC. 2021

Bonjour,
Je pense que votre mère fait plus qu'une dépression, et que le décès de votre grand-mère a accentué son mal-être (qui date de bien avant).
Il est nécessaire de la faire hospitaliser et qu'elle soit accompagnée par un psychiatre ainsi qu'en psychothérapie. Et qu'elle ait les médicaments appropriés.
Commencez par prévenir dès maintenant son médecin traitant, pour qu'il fasse ce qui est nécessaire, et que vous ne soyez pas seules avec elle, sans surveillance.
Vous-même et votre sœur êtes choquées et effrayées, et avez besoin de réconfort, faites appel à votre entourage familial et/ou amical pour vous apporter du soutien et de l'affection.
Bien à vous
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6339 réponses

3461 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 DÉC. 2021

Huet,

Il ne s'agit pas seulement d'une dépression mais d'une démence ou d'un trouble psychotique réactionnel selon l'âge de votre mère.
Elle a besoin d'une prise en charge psychiatrique ou d'une institutionnalisation.
Vous profiterez peut être d'un suivi aussi car ça peut être douleureux de faire le deuil de la maman que vous aviez du fait du changement qui s'est produit chez elle, dans son comportement, attitides et pensées

Bon courage
Avec bienveillance
Analia Cervetto
Psychologue clinicienne
Yoga-psychologie, ACT et EMDR
Consultez mon site Web

Analia Cervetto Psy sur Antibes

72 réponses

452 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 DÉC. 2021

Bonjour,

Je ne comprends pas clairement vos besoins et votre démarche en écrivant ici. Vous recherchez sûrement des médiums ou des voyants.

Soyez rationnel tout de même et n’entrez pas dans le délire hallucinatoire de votre mère.

Excellente continuation

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10880 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13300 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13300

questions

réponses 136950

réponses