Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Deux soeurs, même traumatisme, différentes façons de le vivre

Réalisée par Françoise le 11 juin 2012 4 réponses  · Psychologue

Bonjour,


Ma soeur et moi avons vécu le même traumatisme durant notre enfance : le décès de notre mère d'un cancer fulgurant, à peine quelques semaines entre l'annonce de la maladie et sa mort. Je suis l'aînée, j'avais alors 12 ans, et ma soeur, la cadette, avait 7 ans. Nous avons terriblement souffert, ainsi que notre père, mais celui-ci a eu la force et le courage de se battre pour que notre foyer ne se noie pas dans cette tristesse et survive.


En revanche, après 20 ans, ma soeur ne semble pas s'en être remise. Sa vie part dans tous les sens, elle est instable émotionnellement, ne garde pas un travail plus de quelques mois, sort trop, boit trop, a sans arrêt des histoires sans lendemain... Je veux l'aider, mon père aussi... Nous sommes même prêts à entamer une thérapie familiale à ses côtés, s'il le faut.


Mais comment lui dire tout ça sans qu'elle nous tourne le dos et sans qu'elle interrompe le dialogue, chose qu'elle a déjà faites plusieurs fois ? Nous voulons juste l'aider et lui faire comprendre à quel point nous l'aimons, à quel point elle n'est pas seule.


Merci pour votre aide.

travail , thérapie , maladie , enfance , décès , tristesse , traumatisme

Meilleure réponse

Bonjour,

On comprend que ce tragique évènement a pu bouleverser la vie de votre sœur cadette au point qu'elle ne s'en remet apparemment pas. Néanmoins, il y a peut-être aussi d'autres raisons à cela.

La seule chose indubitable, c'est que votre sœur aurait besoin d'une aide extérieure indépendante et spécialisée.
Or de ce point de vue, il n'y a qu'elle qui peut faire quelque chose pour elle-même, c'est-à-dire prendre la décision de faire une démarche seule ou avec vous.

Par conséquent, si cette initiative ne vient pas spontanément d'elle-même, vous ne pouvez que lui suggérer de faire cette démarche, tout en choisissant le moment et la manière de lui présenter la chose.

Quoi qu'il en soit, il est très important que vous ne vous culpabilisiez pas si vous ne parvenez pas à convaincre votre sœur et à l'aider comme vous le désirez. Cet aspect pourrait d'ailleurs être le plus difficile et douloureux pour vous à traiter.

Accepter sa propre impuissance dans de tels cas et ne pas se culpabiliser pour autant est en effet une rude épreuve. C'est pourquoi vous pourriez vous aussi vous faire aider le cas échéant.

Bon courage à vous et bonne suite.

Françoise Zannier
Docteur en Psychologie, Psychologue Coach Psychothérapeute.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonsoir, le traumatisme que vous avez vécu vous, votre sœur et votre père est le traumatisme lié au deuil. Cependant chacun à sa "façon" de faire face au deuil et malheureusement souvent dans le déni. Votre sœur, aujourd'hui visiblement âgée de 27 ans, n'a pas fais son travail du deuil et a perdu trop tôt ses repères en l'occurrence le cadre d'un parent et surtout d'une mère nécessaire au franchissement de l'Œdipe et dans l'accompagnement du développement de l'enfant et son identification. Surtout ne pas juger votre sœur, elle fait comme elle peut et même si à vos yeux elle a une vis décousue. Elle est plus dans une pulsion de mort à savoir d'autodestruction que d'une pulsion de vie. Elle n'a pas dépassé cette épreuve du deuil trop jeune.Essayez de lui conseiller avec bienveillance de consulter un psychanalyste afin qu'elle travaille se traumatisme et qu'elle arrive à user cette charge émotionnelle qui la ronge. Je reste à votre écoute. Cordialement, Sylvie Migné.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

30 MAI 2018

Logo MIGNE SYLVIE MIGNE SYLVIE

13 réponses

13 J'aime

bonjour,
vous dites "même traumatisme". Permettez-moi de ne pas être d'accord avec vous. Non, vous n'avez pas vécu le même traumatisme. Vous avez vécu le même évènement. et c'est sans doute parce que le traumatisme singulier de votre sœur n'a pas pu être élaboré correctement en famille (dans les circonstances, comment pouvait-il en être autrement?) qu'aujourd'hui elle a le sentiment de ne pas être comprise par sa famille. Une thérapie familiale est peut-être une bonne idée, si elle le veut. Vous connaissez le proverbe: chat échaudé craint l 'eau froide. Pour la convaincre, il faut que vous gardiez une grande ouverture d'esprit et que vous puissiez mettre votre propre souffrance un peu à distance pour pouvoir écouter la sienne. Pas facile....

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

22 FÉVR. 2015

Logo Florence Vales Florence Vales

15 réponses

25 J'aime

Bonjour,

En effet, le traumatisme de la perte d'un parent a des effets différents selon les personnalités et selon l'âge auquel il survient. Vous avez sans doute bien identifié la problématique de votre soeur, et vous vous sentez impuissante pour l'aider car elle vous met en échec en coupant la communication.

Lui dire et lui répéter que vous êtes prête à l'aider et nécessaire, même si elle vous met en échec. Lui dire qu'elle peut trouver de l'aide et améliorer sa vie est également important en dehors de la famille. Au moins, elle le saura.

Votre soeur a 27 ans, et la démarche de trouver une aide doit venir d'elle-même. Le problème est qu'il risque de venir assez tard, lorsqu'elle sera dans une réelle situation de détresse. Votre père et vous ne pourrez que la voir s'enfoncer sans pouvoir l'aider car elle met votre aide en échec. Peut-être a-t-elle besoin d'explorer ses propres limites, et que cela fait partie de sa problématique traumatique ? C'est son choix... Vous n'êtes en rien responsable de cela.

Continuez néanmoins à lui dire que vous êtes là pour la soutenir.

Bien à vous,
Véronique DI MERCURIO
Psychologue (paris)

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JUIN 2012

Logo Véronique Di Mercurio Véronique Di Mercurio

69 réponses

208 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Besoin d'aide pour vivre

4 réponses, dernière réponse le 24 Mars 2018

Problème de famille recomposée

4 réponses, dernière réponse le 13 Octobre 2017

Suis-je en train d'avancer ou de reculer dans ma vie?

7 réponses, dernière réponse le 04 Mars 2015

Plus l'énergie d'avoir envie....

6 réponses, dernière réponse le 17 Mai 2018

Comment, à l'age adulte, dépasser le psychotrauma de l'enfant ?

5 réponses, dernière réponse le 20 Septembre 2018

Refaire confiance dans une nouvelle relation thérapeutique

5 réponses, dernière réponse le 22 Septembre 2018

Besoin d 'aide - se relever d'une relation perverse

5 réponses, dernière réponse le 06 Février 2019