Difficultés scolaire chez un enfant de 4 ans

Réalisée par Grenouille 63200 · 21 mai 2024 Aide psychologique

Bonjour,
Mon fils de 4 ans est scolarisé en classe de moyenne section. La maîtresse soupçonne un trouble dyspraxique car il a des difficultés en numération et à comprendre les consignes longues. De plus c'est un enfant inhibé à l'école alors qu'à la maison il est très bavard et biensure très à l'aise. Il n'aime pas l'école et ne s'y sent pas bien. Nous avons fait un bilan pédiatrique qui s'est très bien passé,il a un fonctionnement tout à fait "normal" pour un enfant de son âge et la pédiatre ne s'inquiète pas. D'ailleurs il ne coche pas les cases pour avoir le droit à un bilan psychomoteur pris en charge par la sécurité sociale. Pour en avoir le cœur net,j'ai pris contact avec une psychomoticienne qui n'a rien décelé de particulier non plus et qui ne nécessite pas de suivi. Le problème c'est que la maîtresse insiste fortement et souhaiterait que je prenne contact avec une orthophoniste alors que la pédiatre n'y est pas favorable. Pour elle le programme scolaire dispensé par la maîtresse est assez complexe pour des enfants de moyenne section. Mon fila est "propre" depuis plis d'un an maintenant mais à chaque retour de vacances scolaires il se met à avoir des accidents quotidiens plusieurs fois dans la journée et puis,après quelques semaines,tout rentre dans l'ordre à nouveau. Je suis perdue entre l'avis médical qui ne décèle aucun problème et la maîtresse qui reste campée sur ses positions. Mon fils le ressent très bien et il ne s'épanouit pas à l'école car j'ai l'impression qu'il s'est mis en tête qu'il est différent des autres...Il a des copains mais il ne parle pas beaucoup aux adultes,sauf des réponses banales. C'est un enfant qui adore les camions et autres engins de chantier, il aime savoir comment fonctionne les choses,et qui a une bonne élocution avec un vocabulaire assez riche.Que dois-je faire pour que la maîtresse le laisse tranquille et qu'il prenne confiance en lui et en ses capacités ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 22 MAI 2024

Bonjour,

Peut-être pourriez vous d'abord consulter un pédopsychiatre car il y a de toute façon une forme d'angoisse pour votre fils d'aller à l'école. Soit parce qu'il n'y réussit pas bien, soit parce qu'il ne se sent pas en confiance avec la maitresse, soit pour une toute autre raison...
Quand vous aurez l'avis du pédopsychiatre vous verrez avec lui ce qu'il convient de faire et s'il peut être utile d'avoir un échange avec la maîtresse ou si le problème est ailleurs.
Mais il y a de l'angoisse chez votre fils. Cela peut être intéressant d'avoir les contenus de ses rêves s'il vous les raconte.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure en visio est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4279 réponses

22083 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 MAI 2024

Bonjour,
Le fait que l’année scolaire se termine bientôt est une bonne nouvelle. Il y a à espérer qu’il change de maîtresse et donc de regard sur lui. L’essentiel et bien sûr l’avis médical et professionnel des thérapeute de l’enfance. Mais aussi le vôtre. Quel est votre ressenti? Vous êtes bien placée pour en savoir le maximum sur votre enfant. Je vous souhaite une bonne continuation et je souhaite à votre enfant une meilleure maîtresse l’an prochain.

Myriam Lasry Psy sur Paris

591 réponses

242 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 MAI 2024

Bonjour Mme,

Cette maitresse n'est ni médecin, ni psychologue, ni psychomotricienne, et n'est ni légitime ni compétente pour aller contre l'avis de ces professionnels. Son attitude mériterai un signalement.
Les accidents quotidiens à la veille des rentrées scolaire me semblent en revanche symptomatiques d'une angoisse assez forte de votre fils, qui peut se sentir sous pression dans la relation avec cette maitresse.
Je vous conseille de prendre rendez-vous avec la directrice d'école et de demander, attestation ou bilan du pédiatre et de l'a psychomotricienne à l'appui, que votre fils soit confié à une autre maitresse si c'est possible.
Il serait quand même judicieux d'emmener votre fils consulter un.e psychologue clinicien.ne qui lui fera passer un test dévaluation (test PM47 ou autre), sans forcément aller jusqu'au bilan psychomoteur si cela n'est pas nécessaire, et qui repérera très vite l'absence de tout trouble Dys. Cela vous permettra de trancher définitivement sur les capacités scolaires de votre enfant., quoi qu'en dise la maitresse.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie systémique du couple et de la famille, coaching parental

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1864 réponses

2668 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 MAI 2024

Bonjour,
Je comprends et j'entends à quel point cette situation peut vous mettre dans l'embarras, et créer une véritable inquiétude, voire plus, chez vous.
Chez l'enseignante, cela peut être un moyen pour elle de se "dédouaner" : cet élève a un problème, ce sont aux parents de le résoudre. Alors que chaque enfant est différent, devrait pouvoir apprendre à son rythme, et développer ses qualités et compétences spécifiques, tout à l'opposé du système broyeur de l'Education Nationale, où tous les enfants doivent avoir le même acquis à la même vitesse. Et ce n'est pas simple non plus pour les enseignant.e.s qui ont tous les autres élèves à "gérer" dans leur classe.
Cette remarque de l'institutrice est d'autant plus étonnante que deux professionnelles, une pédiatre et une psychomotricienne, n'ont rien détecté d'anormal !
Quant à votre fils, j'ai mal pour lui.
Son attitude, très différente entre l'école et la maison, traduit non seulement son inconfort à l'école mais aussi, et c'est sa force, sa capacité d'adaptation. Le fait qu'il ait des "accidents" (pour un tel mot ? est-ce si grave ?) au retour de vacances est sans doute révélateur de son angoisse, et éventuellement d'une régression, c'est-à-dire son envie inconsciente d'être de nouveau considéré comme un petit enfant, ce qu'il est d'ailleurs, et qu'on s'occupe de lui. Cela peut éventuellement traduire un besoin d'attention.
Il serait important qu'il comprenne que, s'il fait pipi sur lui, ce n'est pas grave (comment réagit l'institutrice quand cela arrive ? le culpabilise-t-elle ?), et qu'il a tout son temps.
N'oubliez pas aussi, vous le faites certainement, de lui rappeler que vous l'aimez, dites le lui aussi souvent que vous le voulez (sauf si ça le gêne), et que vous l'aimez tel qu'il est, et que vous ne lui demandez pas d'être différent, et que vous l'aimerez toujours, quelque que soit son comportement, ce qu'il dit ou pense ou fait, et qu'il fasse pipi sur lui ou pas.
Pascal HUS

Pascal HUS Psy sur Metz

16 réponses

5 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 MAI 2024

Bonjour Madame,

Voici quelques points pour vous rassurer et vous aider à voir plus clair :

1. Chaque enfant avance à son rythme, et avec des atouts différents, avec des facilités différentes.
Tous les enfants ne savent pas compter à 4 ans, ni jusqu'aux mêmes nombres.
Certains ont naturellement plus de facilité motrices, ou avec le langage, ou le calcul.
La tendance actuelle est de vouloir tout maîtriser, classifier, catégoriser : cela rassure de mettre dans des cases et de faire évaluer par des spécialistes, et donne le sentiment qu'on a bien fait son travail. Comme vous l'écrivez, il faut "cocher les cases", terrible expression qui ne laisse pas beaucoup de place à la singularité et à une bienheureuse insouciance ou tranquillité d'esprit.

2. Votre enfant sent cette pression de l'école, c'est bien lourd pour un petit garçon de quatre ans.
Mais l'important, c'est qu'il soit épanoui à la maison. Votre regard de maman est essentiel, c'est vous qui sentez le mieux ses besoins. Faites aussi confiance à vos intuitions. Il est fort dommage que votre fils prenne déjà l'école en grippe, car c'est un lieu d'épanouissement et apprendre, comprendre devrait être passionnant... d'autant qu'il lui reste quatorze ans à y passer !

3. Vous avez écouté la maîtresse et consulté à la fois une psychomotricienne et une pédiatre qui n'ont rien décelé. Donc, soyez tranquille sur ces points.

Reste maintenant à :
a) être vigilante en gardant en arrière-plan l'éventualité d'un trouble, mais sans appréhension inutile. Vous avez le temps de confirmer ou d'infirmer ce risque.
b) veiller à l'épanouissement de votre petit garçon à l'école. L'année scolaire est presque terminée. Voyez ce que donnera un changement de maîtresse, peut-être sera-t-il décisif.

En attendant, soyez détendus et joyeux à la maison !

Bien à vous,

VM

Valérie Maréchal Psy sur Metz

94 réponses

277 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 MAI 2024

Bonjour,
A vous lire, je pense que le problème est plus du côté de la maitresse.
Je vous conseille vivement de demander aux spécialistes que vous avez rencontré pour votre fils (pédiatre, psychomotricienne) de vous faire une attestation avec leur diagnostique, qu'il n'y a aucune anomalie concernant votre fils pour que cette maitresse vous laisse tranquille.
Concernant les accidents urinaires de votre fils, c'est bien normal car il ressent l'animosité de cette maitresse. Surtout rassurez le, que tout est normal chez lui, comme un enfant de 4 ans.

Cordialement
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5393 réponses

31756 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 MAI 2024

Bonjour Grenouille,
De ce que vous décrivez, votre enfant semble tout à fait normal et souffre plutôt des angoisses de sa maitresse qui peuvent effectivement l'amener à en conclure qu'il est différent des autres. Si c'est possible, changer le d'école, et sinon ne vous laissez pas vous-même contaminer par les peurs de sa maitresse en le traitant normalement et en lâchant la recherche d'un diagnostic, en espérant qu'il aura un autre maître ou une autre maitresse l'année prochaine et que tout rentrera dans l'ordre.
Bon courage à vous!
Frédéric DUQUEROIS
Psychopraticien en Analyse Transactionnelle
Adultes et Couples, en Individuel et en Groupe
Nantes

Frédéric Duquerois Psy sur Nantes

378 réponses

95 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 MAI 2024

Bonjour Madame,

Étant donné le contenu de votre message, c’est probablement l’attitude de la maîtresse face à votre fils qui lui crée le stress et le manque d’envie d’aller à l’école.

Assurez le petit sur ses capacités et dites lui que ce n’est pas grave s’il n’a pas les mêmes performances que les autres, tout en l’encourageant à faire des jeux qui peuvent l’aider à progresser dans les domaines où la maîtresse ne le trouve pas « au niveau ».

Dites à cette maîtresse que vous avez fait des tests et qu’on vous a dit que votre fils a un développement tout à fait normal pour son âge, et pas besoin d’une thérapie quelconque.
Dites lui aussi que vous êtes inquiète parce que l’école le stresse et demandez lui de réfléchir à comment elle même pourrait l’aider à aimer venir à l’école et à progresser, ou qu’elle vous donnent des conseils pratiques pour l’aider vous à la maison…

Et puis… attendez que cette année finisse et réfléchissez à un changement de maîtresse (école ?) l’année prochaine .

Je vous souhaite d’arriver à faire aimer l’école à votre fils.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4433 réponses

12188 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 MAI 2024

Bonjour, Les examens médicaux réconfortants vous orientent plutôt vers une période d’observation de votre enfant. Il s’agit de ne pas banaliser l’avis de la maîtresse mais de ne pas non plus y donner trop d’importance. La fin de l’année scolaire arrive à sa fin et vous verrez bien le comportement de votre enfant avec le nouvel instituteur en septembre prochain. À 4 ans les agissements d’un enfant changent rapidement et il est bien possible qu’il soit plus expressif a l’école à la rentrée prochaine. Pour l’instant, je vous conseille de surveiller ses attitudes face aux autres et d’en faire un bilan en fin d’été. Je vous souhaite une bonne continuation. Cordialement. Catherine Cadou -Psychanalyste

Catherine Cadou Psy sur Les Angles

254 réponses

1019 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 MAI 2024

Bonjour à vous,

Vous avez fait le tour d'un problème utopique ! Alors faites vous confiance, et faites confiance dans votre petit bonhomme qui fait ce qu'il peu. Pour cela nous arrivons à la fin de l'année scolaire, alors faites en sorte qu'il ailles moins à l'école, afin d'alléger la souffrance de votre enfant. Une nouvelle année, une nouvelle enseignante vous donnerons la posibilité de voire plus claire. Et pourquoi pas un changement d'école ?
Votre enfant ressent votre inquiètude, il s'inquiète lui-même car il ne comprends pas pourquoi vous ne lui faites pas confiance
.Essayez de travailler vos peurs, vos propre ressentiments lorsque vous étiez vous-même en classe, car il y a certainement en vous une souffrance qui n'a pas été acceptée, ni légitimée.
Je vous envoie de la douceur, de la lumière, afin de vous encourager à prendre le chemin de la connaissance de soi et de la compréhension. Prenez soin de vous.
Je vous remercie de votre confiance.
Cordialement. Christine LORIJON

Christine Lorijon Psy sur Haute-Goulaine

1997 réponses

1031 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 MAI 2024

Bonjour Grenouille,

Je vais sans doute avoir un propos déplacé... je conseillerai à la maitresse de changer de métier !
En fait je suis agacée et dépitée de ce système scolaire qui exige des performances dès la maternelle. Votre enfant a besoin de temps pour apprendre, et/ou peut-être fait-il partie des très nombreux enfants qui n'entrent pas dans le moule de l'éducation nationale. Alors si je vous dis de changer l'éducation nationale, vous allez sans doute me répondre que vous ne savez pas comment faire ! Et bien moi non plus...
Je vous invite juste à faire confiance à votre enfant, faire confiance à votre intuition. Plusieurs solutions existent, s'installer en Finlande où le système scolaire est axé sur le bien être des enfants et non sur les performances. Trouver une école alternative près de chez vous, ou à pedagogie Freinet, Montessori, ou encore faire l'école à la maison. En dernier recours, assurez-vous que votre enfant soit avec un-e autre maitre-sse en septembre...

De votre côté êtes-vous inquiète ? Est-ce que ces questionnements concernant votre enfant font écho à votre histoire familiale ? Comment s'est passée votre scolarité ?

Je reste à votre disposition si vous souhaitez approfondir ces questions.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1918 réponses

2158 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 MAI 2024

Bonjour Grenouille,
je comprends votre détresse et votre désarroi. Il semble que vous ayez suivi les conseils de la maitresse et fait les bilans nécessaires, il ne me parait pas nécessaire d'aller creuser un problème qui n'existe pas.
De plus, votre enfant a 4 ans et chaque enfant évolue à son rythme et pas de manière linéaire. Respecter des consignes est peut être quelque chose qui ne l'intéresse pas pour le moment. Il est encore très jeune et vous ne semblez pas inquiète quant à son développement à la maison. Faites vous confiance!
En revanche, il est vrai que si la situation se cristallise à l'école, cela sera difficile pour tout le monde, votre fils en particulier.
L'année scolaire est bientôt terminée, je vous conseille de temporiser avec la maitresse, afin qu'elle se sente prise en compte ( dite lui que des rendez-vous sont en cours...) et attendez de voir comment cela se passe l'année prochaine avec une autre enseignante. En attendant, rassurez votre fils en le laissant tranquille, la maternelle ne doit pas devenir synonyme de compétences.
Je reste à votre disposition si vous souhaitez échanger plus sur la question.
Fort heureusement les enfants sont tous différents!
Bien à vous.
Marie Wosak
Thérapeute familiale et conjugale, accompagnement à la parentalité.

Marie Wosak Psy sur La Madeleine

8 réponses

3 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13300 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13300

questions

réponses 136950

réponses