Difficultés scolaire pour mon fils, je suis perdue

Réalisée par Sandy le 6 avril 2018 Psychologue ado

Bonjour,


Maman très inquiète a besoin de conseils.


Voilà mon deuxième fils de 9 ans ( j'ai trois garçons) rencontre une scolarité très compliquée. A l'âge de 3 ans, il ne parlait pas. Un suivi de presque 3 ans, avec une psychothérapeute, lui a permis de pourvoir s'exprimer mais surtout de restructurer toutes ses pensées. Devant les progrès énormes de mon fils et estimant qu'il avait tous les outils nécessaires, la psy a jugé bon d'arrêter le suivi. A son entrée en CP, l'apprentissage de la lecture s'est montré difficile, malgré mon soutien quotidien.


Des cours de soutien, lui ont été proposés par l'école et bien entendu je restée présente au quotidien pour l'encourage. En CE2, sa maîtresse m'a signifié qu' A. ne devrait pas faire parti des enfants en difficultés étant donné sa bonne volonté, son sérieux et son envie de bien faire. J'ai trouvé important que la psychologue scolaire puisse me donner son avis.


Cette professionnelle a diagnostiqué des difficultés de mémoire de travail. Un protocole a donc était mis en place pendant les heures de classe ainsi que des séances d'orthophonie à raison d'une fois par semaine. Malgré tout, les difficultés persistent et s'accentuent. Je ne sais plus comment faire.


A l'heure, d'aujourd'hui, il est en CM1, j'ai fait un autre point avec son enseignante hier. Sa volonté et son envie de bien faire sont encore une fois soulignés. Mais ses résultats scolaires sont en chute libre. Ses difficultés de compréhension sont omniprésentes. Ses réussites et apprentissages sont de courtes durées par exemple, les divisions, sur l'instant, il comprend la logique cela dure une semaine puis il oublie. De même pour tous les exercices.


J'avais pensé à la demande d'une AVS sauf qu'il n'y a pas de notifications MDPH. Il ne relève pas du handicap. L'instit souligne seulement un tout petit niveau scolaire et qu'une voie technique serait sans doute plus approprié. Mais en attendant... l'enseignante évoque une filière segpa. Mais je ne peux pas envisager cela. J'ai travaillé des années dans un collège Segpa. C'est inconcevable pour moi. Le privé est-il une solution ? A la maison, mon fils bricole, créer, invente, je lui ai même installé un petit établi afin de mettre en oeuvre ses petits projets. Coté TV, il ne regarde jamais de dessins animés, il est passionné par les documentaires sur les pays, les cultures différentes, les animaux. Il s'intéresse à tout et aime découvrir. Il est curieux de tout ce qu'il l'entoure.


Il faut savoir aussi, j'ai dû entamer des démarches concernant à l'encontre du papa. Mes enfants "baignent" dans un contexte familial peu rassurant quand ils sont là-bas. Le père n'est pas très présent dans le travail scolaire de mes garçons et se vantent facilement d'avoir arrête l'école en cinquième. Nos méthodes d'éducation sont aux antipodes. Mes garçons arrivent malgré tout, enfin je pense, à dissocier les choses car ils verbalisent cette situation.


Merci de prendre la peine de ma lire. J'avoue être désarmée et avoir besoin de conseils.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Bonjour,

Même si votre enfant a pu parler après l'âge de 3ans et avec l'aide d'un psychologue, comme vous l'indiquez, saviez vous pourquoi il ne parlait pas ?
En dehors du bilan que ma collègue de Saint-Etienne vous conseille de faire, a-t-il rencontré un pédopsychiatre et psychanalyste, qui pourrait essayer d'entendre ce que votre enfant n'a peut-être pas encore dit, même si maintenant il semble avoir acquis les techniques du langage. Est-il intéressé par des histoires, des contes ? Qu'il soit intéressé par la vie des animaux reste aussi une piste intéressante que vous soulevez finement et qu'il peut-être fructueux dans un cadre analytique d'interroger.

Un psychodrame psychanalytique individuel ou de groupe pourrait aussi être proposé à votre fils dans le cadre d'un centre médico-psychologique (CMP//CMPP) proche de chez vous afin de lui faire exprimer ses affects et ses angoisses éventuelles.
Une consultation en CMP ou CMPP pour enfants me semblent aussi bien pouvoir être indiquée afin de pouvoir éventuellement penser à une prise en charge globale si besoin était.

Bien à vous,
Charles Suaudeau-Séroude
Psychothérapeute agréé par l'agence régionale de la santé de l'île-de-France.

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour

Il pourrai être intéressant de lui faire un bilan complet en centre de référence des troubles du langage et des apprentissages (CRTLA) pour évaluer s’il n’a pas un trouble spécifique en plus de ce qui a été repéré par la psychologue scolaire et ça vous permettrait de constituer un dossier MDPH pour la demande d’AVS et la poursuite de sa scolarité en 6e classique.

Isabelle Bazin

Bazin Isabelle Psy sur Saint-Étienne

56 réponses

117 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Psychologue ado

Voir plus de psychologues spécialisés en Psychologue ado

Autres questions sur Psychologue ado

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 5450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10200

psychologues

questions 5450

questions

réponses 28700

réponses