D'où viennent mes moments d'absence ?

Réalisée par Ophélie. · 21 sept. 2015 Psychothérapie

J'ai 15 ans et j'ai de nombreux moments d'absence (minimum une fois par jour). Je commence à partir dans mes pensées et je fixe un point dans le vide sans en faire exprès et tout autour devient flou puis je n'entends plus rien. C'est comme si je partais dans un monde parallèle, un monde créé par mon imagination mêlé de mes souvenirs. Mais ça ne me dérangerai pas si ça n'arrivait pas aussi souvent et si ça ne se passait pas en plein cours !


Quand je reviens à moi je suis complètement paumée et j'ai une grosse envie de dormir... Donc j'aimerai savoir, ce qu'il se passe, si je dois faire quelque chose de particulier ou ne serai-ce que si quelqu'un à des informations à m'apporter par rapport à ces absences répétées ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 21 SEPT. 2015

Bonjour Ophélie,

Comme dit par mon collègue, il serait mieux d'aller consulter un neurologue ou un médecin afin d'évacuer toute pathologie ou maladie.

Suite à cela, si vos troubles ne relèvent pas de la médecine, vous pourriez aller consulter un "psy" afin de comprendre ces moments d'absence. En effet, c'est peut-être votre inconscient qui s'exprime. En tous les cas, il est probable qu'ils veulent vous faire prendre conscience de quelque chose qui vous appartient. Le symptôme est très souvent la "porte d'entrée" de votre singularité.

En espérant avoir répondu à votre question.

Cordialement,

Arnaud George psychanalyste à Champlan dans l'Essonne

Arnaud George Psy sur Champlan

20 réponses

63 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 OCT. 2015

Il faut que vous fassiez un bilan neurologique car cela ressemble à des "absences neurologiques". Ma fille de 16 ans en est atteinte depuis des années et en cas de grandes fréquences, il est préférable de traiter pour éviter l'inconfort au quotidien.

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 SEPT. 2015

Il y a des personnes qui ont besoin de s'évader , de rêver en pleine journée. Cela arrive souvent a l adolescence. Si cela est perturbant pour vous, essayer de vous concentrer mais aussi d'avoir un sommeil réparateur la nuit.

Psychanalyste - À Fleur De Peau Psy sur Gaillard

60 réponses

94 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 SEPT. 2015

Bonsoir,
Avant d'envisager quoique ce soit, parlez en à votre médecin. Faites un bilan médical. Y a t il des personnes épileptiques dans votre famille ?
Bien cordialement

Nathalie Colas Psy sur Saintes

33 réponses

95 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 SEPT. 2015

Avant d'entrevoir l'aspect psychologique de votre problème comme par exemple une fuite anxiogène dans la rêverie diurne, il serait peut être bon de consulter votre médecin pour passer des examens car les absences peuvent avoir aussi une cause neurologique.

Dominique Cuny Psy sur Poissy

310 réponses

2086 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 SEPT. 2015

Bonjour Ophélie,


Comme il a été très judicieusement écrit dans toutes les autres réponses, il est important dans un premier temps de faire un bilan de santé pour ne rien écarter.
Dans un second temps, ce que vous décrivez ressemble à une transe hypnotique, état modifié de conscience dans lequel l'imaginaire joue un grand rôle. Vous avez, semble t il de belles capacités d'auto hypnose. Ce qui pourrait être intéressant, c'est de rencontrer un hypnothérapeute pour qu'il vous apprenne à utiliser cette capacité (avec de l'entraînement, il est possible de "régler" la profondeur de cet état et de pouvoir suivre des cours, une conférence, lire un livre etc.

Belle journée.

Romuald

Malblanc Romuald Psy sur La Roche-sur-Yon

42 réponses

152 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 SEPT. 2015

Bonjour Ophélie,

Il serait intéressant de savoir combien de fois fait beaucoup pour vous.
Ce que vous décrivez ressemble fortement à l'état de transe hypnotique, et il serait également intéressant de savoir si vous avez toujours plus ou moins eu tendance à être une élève rêveuse ( ce qui est la même chose les yeux ouverts) ?

Pour éliminer tout problème de santé, il serait judicieux de consulter votre généraliste pour qu'il évalue entre autre votre sommeil et vous prescrive peut être des examens sanguin ou autres.

S'il n'y a rien de pathologie, comme vous le suggère une collègue, qu'en est il de ces moments de rêveries, à quel moment apparaissent ils? Est ce qu'ils correspondent à des moments d'ennuie en classe ou avez vous certaines préoccupations qu'il serait nécessaire de traiter?

L'accompagnement d'un thérapeute vous aiderait sûrement à éclaircir vos idées et à prioritiser vos objectifs et vos contraintes ( scolaires et autres) en quelques séances.

Sachez que l'auto hypnose est un moyen de traiter une partie de ces conflits internes, et les problématiques du moment.
Par contre, il a parfois ses limites et demande donc dans certains cas l'accompagnement d'un spécialiste pour aller plus loin dans l'analyse, pour avoir un autre point de vue sur son histoire.
Cet outil ne s'utilise que dans un cadre sécurisé et des lieux choisis, à des moments choisis par vous.

cette belle faculté de rêveries ne doit pas être une entrave, alors mettez la à votre service judicieusement, peut être avec l'aide d'un professionnel pour commencer afin de vous aider à mieux la canaliser.

Belle journée,

Valerie Assouline
Hypnotherapeute

Valérie Assouline Psy sur Gif-sur-Yvette

6 réponses

9 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 SEPT. 2015

Bonjour,

Je vous conseille d'abord de faire un bilan de santé complet, prescrit par votre médecin généraliste. Une fois les pistes médicales écartées, alors je vous suggère d'aller voir un psychologue. Il ne s'agit peut être de rien de grave, mais cela étant devenu handicapant, il serait de bon augure de comprendre la cause de ses absences et d'éventuellement les traiter par une psychothérapie.

En espérant avoir pu vous aider.
Bonne journée et bon courage.
Jessica Sotto - Psychologue clinicienne - Psychothérapeute (Ile de France - Essonne).

Jessica Sotto Psy sur Palaiseau

30 réponses

19 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 SEPT. 2015

Bonjour, Ophélie,

Etant donné votre âge et les circonstances de la survenue de ces moments d'absence, je serais tentée de penser qu'il s'agît là plus de moments de rêverie profonde qui vous font plaisir (et qui aident à faire baisser certaines tensions internes, peut être ?).

Il est possible que vos préoccupations actuelles (questionnements sur la vie, des souvenirs marquants, des désirs, etc) prennent en quelque sorte "le pouvoir" dans vos pensées.
Rester concentrée pendant les cours demande parfois un effort (de concentration, justement) pour ne pas se laisser envahir par des pensées "parasites".

Soyez attentive au moments de tentation de vous "évader du réel" : ces instants coïncident probablement avec des cours qui vous intéressent moins ?

Notez quelque part, (sur un petit carnet que vous aurez toujours sur vous, ou sur un autre support :)...) quand (l'heure, le cours, le sujet, etc) apparaissent vos absences et les sujets de vos rêveries..., et analysez-les ensuite : je crois que vous pourriez ainsi comprendre toute seule les raisons de ces états.

Il est bon de s'accorder du temps pour rêver tout en étant éveillée..., mais peut être pouvez-vous, petit à petit, arriver à choisir ces moments quand vous êtes chez vous, seule ?

Je vous souhaite de réaliser vos rêves, Ophélie : et pour certains..., il vous faudra aussi de la concentration et une bonne dose d'effort..., scolaire compris :).

Bien cordialement,
silvia podani

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

3003 réponses

8238 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 SEPT. 2015

Bonjour Ophélie,
Ce que vous décrivez peut refléter plusieurs possiblités. Déjà en parler à votre généraliste pour faire un bilan sanguin et autre.

S'il n'y a rien à signaler sur le plan médical, alors il peut exister une petite dépression sous-jacente s'exprimant de la sorte (fuir une réalité ...)

Maintenant tout dépend depuis combien de temps vous avez ce problème, se produit-il dans toutes les situations ou seulement en cours, génère t-il d'autres symptômes ?

Peut être qu'une aide psychologique pourrait vous être utile.

Cordialement
Nathalie Follmann - Hypnothérapeute à Clichy 92

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

4765 réponses

21643 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 SEPT. 2015

Bonjour,
dans un premier temps il serait bon d'en parler à un médecin qui vous orientera peut-être vers un neurologue. Psychologique ou neurologique, il ne faut négliger aucune piste.
Cordialement

Maurice Gaillard Psy sur Vincennes

2246 réponses

6534 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Psychothérapie

Voir plus de psy spécialisés en Psychothérapie

Autres questions sur Psychothérapie

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 17850 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 14000

psychologues

questions 17850

questions

réponses 111150

réponses