Dois-je arrêter ma thérapie psycho corporelle?

Réalisée par fanny · 8 déc. 2015 Thérapie brève

Cela fait un peu plus d'un an que je suis une thérapie psycho corporelle, j'ai dû faire à peu près une vingtaine de séance (à raison d'une toutes les 3 semaines - un mois et je suis en conflit permanent avec ma psy. Tout fait polémique. Dès la première séance, j'ai eu droit à "vous en avez beaucoup des préjugés comme ça" alors qu'elle même a beaucoup de préjugés : tous les hommes aiment sauver les femmes, les profs de chant sont tous mauvais : je suis chanteuse et le pompon ça a été le jour où elle m'a fait faire des exercices vocaux et elle a terminé en me disant "qu'est-ce qu'on vous a appris en cours de chant", je lui ai dit que j'avais fait de genre d'exercices en cours de chant et elle s'est une fois de plus insurgée en me disant que si je n'avais pas été immédiatement capable de faire l'exercice correctement, c'est que je ne l'avais jamais fait, que je la contredisait parce que je n'aime pas qu'on me prenne en défaut et que les profs de chant ont des techniques artificielles.

A la dernière séance, je ne pouvais plus parler sans avoir constamment des reproches, j'ai fini par dit oui à tout ce qu'elle me racontait et ça ne lui a pas plu non plus.

S'agit-il de résistance de ma part car il est vrai que j'ai eu des problèmes relationnels avec tous les thérapeutes que j'ai consultés.

Une thérapeute qui se prend pour un prof de chant ça m'inquiète un peu...

D'autre part, elle a de grosses pertes de mémoire et ne se souvient jamais de mon âge par exemple.

Et au bout d'un an, je n'ai pas le sentiment d'avoir avancé, vu le prix exorbitant des séances : 150 euros pour une heure et demie!

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 9 DÉC. 2015

Bonjour, vous ne dites pas ce qui vous a motivé pour entreprendre une therapie mais je vous invite à vous poser la question de : qu'est ce qui fait que vous vous retrouver avec des thérapeutes qui vont contre vous? vious ne pourrez vous réparer que si vous trouver le bon "foyer" cad le Therapeute qui vous fera vous aimer et vous accueillera comme vous êtes car tel que vous êtes c'est parfait! Pourquoi rester avec la mauvaise mère et constater encore et toujours qu'elle vous nie et vous humilie , partez et chercher le ou la Therapeute qui sache vous Voir et vous réconcilier avec vous même .

Anonyme-226865 Psy sur Pornic

1 réponse

4 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 JUIN 2021

bonjour,

il n'est pas toujours facile de trouver le thérapeute et la thérapie qui vous correspond réellement.
je vous invite a continuer vos recherches et trouver la bonne personne qui pourra vous accompagner.

je reste à votre écoute si besoin,
chaleureusement,

Stéphanie CARPANEDO
Thérapeute en DEE (Détachement Émotionnel Express)

Stephanie Carpanedo Psy sur Esclassan-Labastide

88 réponses

47 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 DÉC. 2015

Bonjour Fanny,
Quand vous dites "j ai eu des problèmes relationnels avec tous les thérapeutes, vous est-il arrivé de rencontrer un thérapeute avec qui la communication a fonctionné? Je vous invite également à relire le mail que vous venez d'envoyer et de prendre conscience de vos pensées et des émotions que vous avez vécues dans l'écriture, de les identifier et de les nommer.
Si ce que vous faites ne marche pas, faites autre chose...Ce qui est compris de votre communication est dans la réponse que vous obtenez.. voici deux postulats pour vous accompagner.
Bonne route
Sylvie COUDERC

Sylvie Couderc Psy sur Périgueux

44 réponses

36 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 DÉC. 2015

Bonjour Madame,

Quelle curieuse situation décrivez vous là. ... "En conflit " évoquez vous et avec chacune de vos thérapeutes Femmes donc?
Les psys sont des Saints et ceci est intrigant mais tout à fait possible.
Nous sommes avant toute chose également des humains !

Peut être cette dame à des tracas.
Peut être aussi s'agit il de contre transferts non traités.
Quoi qu'il en soit une thérapie psycho...logique ne peut être QUE psycho corporelle. C'est cette merveilleuse et curieuse chose que nous avons sous le chapeau qui décide de nos corps! ☺

D'ailleurs à ce sujet existe aussi une belle chanson ; je vous laisse retrouver l'auteur qui dit :" le cœur c'est le cerveau " : erreur!
C'est le cerveau qui est le cœur!
Soyez courageuse et si ça ne va pas du tout; n'hésitez pas.

C.LeVern

LeVern Catherine Psy sur Martigues

158 réponses

328 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 DÉC. 2015

Bonjour madame
Il est important que vous fassiez confiance à ce que vous éprouvez. Vous n'avez aucune obligation de poursuivre auprès d'un thérapeute qui déborde manifestement de son cadre. Un thérapeute doit être formé et cette formation est censée également lui permettre d'acquérir une certaine distance. Il est là pour vous aider à trouver vos solutions pour que vous parliez..certainement pas pour vous imposer ces vues. C'est infantilisant et très peu professionnel. Vous avez raison d'envisager un changement.
Cordialement
Isabelle Thomas
Psychologue psychanalyste

Isabelle Thomas Psy sur Paris

663 réponses

2653 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 DÉC. 2015

Bonjour madame
Il est inadmissible que quelque thérapeute que ce soit vous parle de cette façon. Un thérapeute est là pour vous permettre en parlant de trouver vous même vos propres desirs et vos solutions.
Tout abus doit etre proscrit. Faites vous confiance
Cordialement
Isabelle Thomas
Psychologue psychanalyste

Isabelle Thomas Psy sur Paris

663 réponses

2653 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 DÉC. 2015

Est-ce une thérapeute ou un coach ? Ce n'est pas la même chose , par exemple un psychanalyste vous écoute et ne vous juge pas, le travail vous le faite à partir de vous même , c'est votre inconscient qui est mis au travail grâce à l'écoute et au non-jugement.

Dominique Cuny Psy sur Poissy

310 réponses

2117 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 DÉC. 2015

Bonjour Fanny,
Vous avez avez déjà votre réponse dans votre question. Vous pressentez l'incohérence de ce suivi, faites fonctionner votre instinct. Vous avez dû être malheureusement victime de manipulations soi- disant à visée thérapeutique. La règle d'or chez tout thérapeute est la règle du respect et du non jugement, en aucun cas de dénigrer son patient.
Je reste à votre écoute,
Bien cordialement,
Florence Le Brozec

Florence Le Brozec Psy sur Bordeaux

43 réponses

49 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 DÉC. 2015

Bonjour Fanny

Faites vous confiance.
Si la relation ne fonctionne pas, changez de thérapeute.
Cordialement
Olivier Martin

Anonyme-236215 Psy sur La Ferté-Bernard

6 réponses

16 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 DÉC. 2015

Je partage le point de vue de Mme Podani, et sur le questionnement qu'elle vous propose.
Je pense que la clé de réflexion est là !

Cordialement

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5396 réponses

31851 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 DÉC. 2015

Bonjour Fanny,
Là, je dois dire que je suis très choqué du comportement de cette thérapeute. Elle n'a pas le droit de disqualifier ce que vous avez fait précédemment, votre manière de chanter par exemple. Etre thérapeute signifie avant tout accompagner au plus près, pas "casser".
Ou alors il s'agit de thérapie (extrêmement) provocative, destinée à vous faire sortir votre énergie... Pourquoi pas...
Si elle ne peut pas vous entendre... Fuyez.

Anonyme-254631 Psy sur L'Étrat

4 réponses

6 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 DÉC. 2015

Le but de toute thérapie est de conduire le patient à l'autonomie en suivant son propre chemin avec ses propres capacités.
Il semblerait au vu de ce que vous racontez que vous vous sentez plus jugée qu'accueillie dans une neutralité bienveillante.
Je vous invite vivement à rassembler toutes vos ressources pour expliquer sereinement et calmement de façon circonstanciée à votre thérapeute ce que vous ressentez.
Une fois que vous aurez surmonté cet obstacle, les choses ne seront plus les mêmes pour vous et peut-être... pour votre thérapeute.
Bon courage.

Elisabeth Magerus Psy sur Furiani

152 réponses

188 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 DÉC. 2015

Bonjour Fanny,

Il serait bon pour vous de réfléchir à...comment vous faites pour avoir des problèmes relationnels avec tous les thérapeutes que vous avez consulté..., et pourquoi vous retournez régulièrement voir une "psy" avec qui vous êtes en conflit permanent, tout en payant cher les séances que vous vivez mal, et qui semble être comme des "abus".
Qu'est ce que vous répétez là de votre histoire ?

Avez-vous pu exprimer à cette psy ce que vous avez écrit ici ?
Je vous conseille de le faire avant d'arrêter les séances avec elle, ce qui semble à faire selon ce que vous nous avez décrit.

Vous avez probablement besoin d'un autre type de thérapie et de ... thérapeute.

Bon courage pour trouver la voie qui vous fera du bien, Fanny !
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4439 réponses

12216 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 DÉC. 2015

Bonjour Fanny,

Je suis coach en développement personnel et je ne suis pas psychothérapeute, mais ces professions ont quelques points communs à savoir que chaque praticien doit excercer sa profession avec bienveillance, respect et créer un climat de confiance pour que son client puisse se sentir bien. Et une chose importante, la personne qui souhaite effectuer une thérapie est libre de choisir son thérapeute, libre aussi d'arrêter surtout si elle ne se sent pas bien. Tu peux très bien lui exprimer de manière posée que tu ne t'y retrouves pas, que tu ne sens pas bien en lui donnant des exemples factuels. Aujourd'hui tu peux, peut être, de demander "qu'est ce qui t'empêche de lui dire ce que tu ressens en venant à ses séances ?" "qu'est ce que tu attends de cette thérapie?" ce sont des questions qui peuvent te servir de pistes et qui sont dites sur un ton agréable (pas toujours facile par écrit de communiquer le ton sur lequel nous écrivons et pourtant il est primordial !) Je te souhaite de trouver ton chemin et je souhaite aussi te dire que tu n'as pas perdu ton temps car au delà des séances tu as sans doute tester quelque chose d'important pour toi... Bien à toi.

Karine Allain, K2Coaching Psy sur Melesse

2 réponses

13 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 DÉC. 2015

Bonjour,
Un professionnel de la relation d'aide ne doit pas être dans ce type de relation . Demandez lui ses diplômes, sa formation.
Vous dites que cela se reproduit avec vos therarapeutes: pensez vous que quelqu'un puisse vous aider? Vous semblez vérifier la croyance que vous ne pouvez obtenir de soutien. .... Quelle est votre expérience?
Trouvez le therapeute qui vous convient, avec lequel vous vous sentez en confiance. Vous n'êtes pas de l'obligation de poursuivre dans la souffrance.
Bonne continuation à vous.
Cordialement
Nathalie Colas

Nathalie Colas Psy sur Saintes

33 réponses

97 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 DÉC. 2015

Bonsoir
La première chose qui me vient à l'esprit c'est de vous demander quelle est la formation de votre "psy". N'importe qui peut s'intituler thérapeute et j'ai l'impression que vous avez intégré une pseudo psychothérapie menée sans réelle qualification pour gérer ce qui se passer au cours des séances.

Renseignez vous bien sur qui vous avez affaire et allez travailler ce qui se joue entre vous et elle en psychothérapie analytique.

Cordialement

Sylvianne Spitzer
psychologue, psychothérapeute (92 Montrouge)

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 DÉC. 2015

Bonjour Fanny ,
Premier point , ça fait cher la séance !
Deuxième point , en tant que médecin j' ai une philosophie très simple : le bon médicament , c' est celui qui marche .
Maintenant , si vous voulez clarifier les choses avec votre thérapeute , demandez lui quel est son parcours de thérapie personnelle .Attention , ça peut être explosif .
Et surtout , que vous fassiez un transfert , somme toute , vous êtes là pour ça ; mais c' est le propre d' u(e) bon(ne) psychothérapeute de pouvoir analyser son contre transfert et ne pas être dans la réaction vis à vis de son patient .
Je vous conseille de chercher un(e) psychanalyste compétent et d' aller lui exposer votre problème .
Bon courage .
Médecin psy avec parcours incluant la psychanalyse

Audrain Arlette Psy sur Quimper

17 réponses

24 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 DÉC. 2015

Bonsoir,
A la lecture de votre témoignage je suis tenté de dire que la thérapie choisie ne correspond pas à vos attentes.
Quoi qu'il en soit un professionnel de l'écoute ne juge pas un patient qui vient à lui pour un réconfort voir plus.
Je vous encourage à faire le point sur ce qui vous incite à vous engager dans une thérapie afin de pouvoir choisir au mieux la façon la plus adaptée de répondre à vos attentes.
A votre disposition sur Lyon pour vous guider dans ce cheminement.

Anonyme-265309 Psy sur Vienne

438 réponses

691 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 DÉC. 2015

Bonjour, cette thérapie qui vous a tant coûté vous à sans doute aussi apporter car comment expliquer le fait que vous ayez poursuivi cette relation difficile si longtemps. Permettez-moi d'évoquer une situation transferentielle qui a peut-être réactualisé l'autorité pas très bien veillante d'une figure tutélaire. Si tous les comptes ne sont pas réglés avec cette figure du passé je vous encourage à vous orienter vers une psychothérapie analytique. La neutralité bienveillante et l'éthique d'un psychologue vous fourniront un cadre d'élaboration plus rassurant. Bien cordialement, c.paugam

Chantal Paugam Psy sur Massy

267 réponses

1140 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 DÉC. 2015

Bonjour Fanny,
Je suis stupéfaite de lire que vous êtes en conflit permanent avec votre psy et de plus que vous avez fait 20 séances dans ce climat hostile dès le départ.

J'avoue que j'ai du mal à comprendre votre insistance pour continuer vos séances surtout à 150 € la séance même d'une heure et demie.

Vous demandez: "S'agit-il de résistance de ma part car il est vrai que j'ai eu des problèmes relationnels avec tous les thérapeutes que j'ai consultés".

Qu'entendez vous par problèmes relationnels ?

Les résistances sont possibles, néanmoins le comportement de votre psy n'est pas professionnel, ce n'est pas votre mère, ni votre copine,...

Cordialement

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5396 réponses

31851 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 DÉC. 2015

Bonjour,


Les questions à se poser pour décider d'arrêter une prise en charge de type psychothérapeutique sont les suivantes :
- quel était mon besoin, ma souffrance, au début de la thérapie ?
- en quoi ai-je évolué par rapport à ce besoin/cette souffrance ?
- Ai-je l'impression d'être entendu/écoutée/accepté tel que je suis par le thérapeute ?
- Est-ce que j'ai envie d'aller à la séance convenue ?

Oui, il arrive que notre malaise vis-à-vis d'un thérapeute soit lié à une résistance de notre part, c'est-à-dire à un manque d'envie d'avancer. Mais c'est le fait de quelques séances dans une majorité de séances où l'on a, par contre, bien progressé.
Mais si vous ne pouvez plus ou ne voulez plus avancer avec cette personne, à quoi cela sert-il vos intérêt (votre bien être) de continuer ?

Ce que je me permets de vous conseiller :
Remettez à plat ce qui vous pousse à être en demande d'aide psychothérapeutique et cherchez quelqu'un avec qui vous vous sentez bien dès le début et les premières séances.
Si les premières séances ne sont pas confortables pour un patient, il n'y a pas d'alliance thérapeutique et le travail ne peut se faire.

Cordialement,
Véronique de Lagausie
Psychologue clinicienne

Anonyme-236321 Psy sur Toulouse

379 réponses

964 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Thérapie brève

Voir plus de psy spécialisés en Thérapie brève

Autres questions sur Thérapie brève

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13500 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16350

psychologues

questions 13500

questions

réponses 137150

réponses