Dois-je continuer dans mon couple ?

Réalisée par Petite fleur · 12 mai 2024 Aide psychologique

Bonjour,
Je suis une femme âgée de 30 ans et suis en couple avec mon conjoint depuis 7 ans maintenant ! Cela fait 5 ans que nous vivons ensemble. Nous avons créé notre chez nous et avons nos animaux (point commun qui nous rassemble : l'amour des animaux). De nombreux points nous rassemblent (la valeur de la famille, avoir des animaux dans notre vie, de nombreuses valeurs comme la bienveillance, l'honnêteté...).
J'ai eu il y a 1 mois, au passage de mes 30 ans, une grosse claque dans la figure car je me suis rendue compte que j'étais complètement perdue dans ma vie et que je m'étais éloignée de ce que j'étais réellement ! J'ai beau aimer très fort mon conjoint, je m'aperçois que je me suis égarée et que je ne me retrouve plus, que je ne me reconnais plus.
Il faut dire que nous avons une vie particulière. Mon conjoint travaille de nuit uniquement le weekend et je désire travailler de jour et être en repos le weekend. Je suis actuellement en formation et chef d'entreprise (+ parfois intérimaire pour arrondir les fins de mois). J'ai un caractère "bouge bouge" et j'ai un grand besoin de découverte de la vie (voyage, randonnée, découverte de l'autre, découverte des cultures, découverte de pleins d'activités tel que dessein, peinture, couture, faire des perles, musique...). Je suis une grande amoureuse de la nature et je m'épanouie en rando, trek, voyage. Je cours et marche beaucoup quotidiennement.
J'ai pendant toute ma jeunesse énormément déménagé du fait du travail de mes parents (moyenne 1 fois par an voir tous les 6 mois, donc total de 24 fois en 30 ans il me semble). Je suis une passionnée par la vie et ne fais jamais rien sans que le cœur y soit, un rien m'émerveille.
Mon conjoint est totalement différent de moi sur la vision de la vie, il est plus basique. Il aime que sa vie soit routinière. Tous les jours, il fait 2h de musculation, et fait les mêmes choses (beaucoup de TV, ménages, son sport, parfois d'autres activités comme des interventions aux pompiers car il est sapeur pompier bénévole ou aller voir ses amis) mais la routine est essentielle pour lui. Elle l'ai pour moi aussi car elle m'équilibre aussi mais j'ai besoin d'aérer mon cerveau par la découverte de pleins de choses et endroit différent. C'est comme ça que je me sens vivante ! Et j'ai besoin de partager ça avec mon conjoint. Car pour moi, cela crée des souvenirs, des projets, des expériences à partager à deux.
Cela n'est pas essentiel pour mon conjoint de découvrir le monde, de découvrir pleins de choses. Il n'a pas été éduqué avec cette vision (il ne partait déjà pas en vacances avec ses parents étant petit). Il reste ancrée dans une vie de consommation dans lequel je me perds.
Je me rend compte que en 7 ans....j'ai tout porté toute seule:
- J'ai vécu notre déménagement seule car impossible pour lui de se projeter dans ce projet (carton seule, achat seule sauf un ou deux achats comme le canapé, organisation seule...).
- J'ai organisé nos vacances seule à chaque fois (des vacances qui ne me correspondaient pas forcément car il fallait qu'elles conviennent à nous deux. Nous restions donc souvent à un endroit sans trop bouger (location, camping...). Et cela n'assouvi pas mon besoin de découverte à deux. Nous visitons parfois quelque petite chose mais je vois bien que ce n'est pas ce qu'il préfère et encore une fois, c'est moi qui organise. Nous sommes partis 1 fois en Italie, ça a été top mais la projection était très difficile pour lui car c'était de l'inconnu donc j'ai tout prévu seule.)
- la seule fois où je l'ai emmené en trek avec moi, c'était un supplice pour lui même si il en garde un bon souvenir. Il faut dire que nous avions trop de poids sur le dos. Mais j'ai organisé cela seule.
- nous avons adopté un chien en commun. Il a été un merveilleux sauvetage sorti de maltraitance qui a demandé un suivi particulier auprès de professionnels compétents. Je me suis retrouvées à faire les exercices d'éducation seule, les promenades seules... aujourd'hui, à force de dispute et parce que je me suis éreintée à tenter de lui faire comprendre son rôle, il prend plus en charge notre chien mais c'est encore du 60% pour moi et 40% pour lui. Je vois bien que l'investissement comme dans beaucoup de chose dans notre couple n'est pas le même. Je m'occupe des grosses promenades quotidiennes et de la plupart des promenades d'ailleurs. Il se contente de faire 20 min par jour et des petites sorties de 5 min. Nous avons des chiens qui ont un grand besoin de dépense physique.
- aujourd'hui, il fait beaucoup plus de ménage qu'avant mais à quelle prix en terme de dispute et d'énergie que j'ai mis dans les discussions et remise en question.
Cela m'a épuisé !
- je viens de fêter mes 30 ans en famille à la maison (soit 40 personnes à faire manger). Je me suis occupée seule de l'organisation car pas une seule fois, cela l'a interpelé. Il a été présent pr la mise en place par contre (barnum, chaise, table, mettre la table, service, barbecue ). Mais à aucun moment, nous nous sommes posés autour de la table pour parler budget. J'ai d'ailleurs financé seule mon anniversaire alors que nos deux familles étaient présentes. Nous aurions dû abordé cela en couple et le vivre comme un projet commun, budgété dans les dépenses du couple, mais non.
- le budget de la maison est un peu à la volet. Si ça ne tenait qu'à moi, je créerai un budget plus complet et prioriserais nos dépenses en fonction de nos projets. Mais encore une fois, impossible de mettre de côté en commun pour nos projets car impossible de discuter de ça. Il ne voit pas l'intérêt de faire ça (se mettre autour d'une table et de discuter... quel projet nous allons prioriser, quel budget, quelle envie,...enfin bref, tout ce qui fait parti d'un couple pour moi). Nous savons que un jour nous serons parent, que un jour nous aurons une maison, c'est tout. Mais je me rend compte que je n'ai plus les mêmes besoins (soit car je suis frustrée, soit parce que je ne m'y retrouve plus, je ne sais pas). Mr a une super belle voiture qui coute cher et personnellement, je m'en fou royalement. Il a 3 motos qui coûtent un bras en assurances et qu'il n'utilise pas. Je suis perdue dans la priorité de ces dépenses car je n'ai pas les mêmes. Avec tout ce que nous dépenssons dans ces assurances inutiles et dans d'autres choses...nous pourrions faire plus de choses ensemble et réaliser des projets qui me font vibrer.
- cette dernière année il a posé plus de congé sur les weekends pour aller voir des matchs de foot que pour partir en weekend avec moi (rando, voyage court, aller voir la famille). Il va plus souvent au restaurant avec ses collègues de travail que avec moi. Ces collègues ont le droit au kart, paintball et moi, j'ai le droit au quotidien redondant.
Jusqu'a maintenant je mangeais seule 5 soirs par semaine (en prenant en compte que je mange les midis seule). Cela ne fait que 2 soirs par semaine mangé ensemble (Mr a tendance à faire son sport en fin de journée au heures des repas du soir ou il est pris par les pompiers).

Il m'a proposé quelques idées de rando mais s'arrête au idée et ne se projette pas. Le mois dernier, il m'a proposé de se faire une rando à la journée mais il pleuvait le jour même. Nous nous sommes dit de reporter car la montagne peut être dangereuse en cas de mauvais temps. Plusieurs semaines après, j'attends toujours qu'il me repropose cela mais il a dû oublier et je sais qu'il n'y aura pas de nouvelles projection. Personnellement, je me projette seule dans ce genre de projet car cela me demande trop d'énergie de projeter pour deux et je deviens frustrée et en colère de vivre tout ça seule. Je vis tous mes weekends seule depuis 7 ans, je me projette seule, j'organise seule...j'ai la sensation d'être en couple mais de vivre seule. C'est douloureux ! Les amies ne cessent de me le répéter !
J'ai donc fais le bilan de ma vie...le mot seule est trop souvent là ! Et en 7 ans, je me sens éteinte, mangée par la vie ritualisée de mon conjoint (TV, sport, pompier). D'ailleurs nous ne pouvons pas partie plus de 1 semaines en vacances sauf si je trouve une salle de sport pour sa musculation.
Récemment, je lui ai parlé du besoin d'investir dans un camping car j'ai besoin de bouger et de retrouver ma sensation de liberté....cela n'est pas une urgence financière pour lui....pour moi, c'est un besoin vital que je n'arrive pas a expliquer. Je me sens enfermée dans un mode de vie qui me fait terriblement peur et qui m'opresse. Il préfère se projeter dans le projet de maison qui pour moi, n'a plus aucun sens, car je ne sais même pas si ce sera dans 1 an, 2 ans, 4 ans...un jour il y aura mais nous n'avons aucune projection réelle. Et après? On achète une maison... serais je plus heureuse ? Je ne pense pas...

Pour couronner le tout, j'ai découvert la semaine dernière que j'étais enceinte ! Une merveilleuse nouvelle qui nous comble de bonheur tous les deux ! Car malgré tous, nous nous aimons extrêmement fort. Au premier abord, nous donnons l'image d'un couple soudé et nous le sommes (nous avons traversé la maladie ensemble) mais en réalité, notre couple est soudé parce que je donne à 80% et lui 20%. J'ai même laissé la santé de mon entreprise pour la stabilité de mon couple. Pas bon du tout d'avoir fait cela, mais je m'en rend juste compte. C'est pour cela que actuellement, je suis en formation pour augmenter l'activité de mon entreprise et lui donner un second souffle.
J'ai cette impression que si je ne donne pas d'énergie au couple, je ne me sens pas comblé dans ce que j'aspire dans la vie. J'ai tenté de donner moins d'énergie pour ma propre survie, mais justement nous ne faisons pas grand chose ensemble (si ce n'est les restos aux anniversaires et anniversaire du couple, quelques promenade de 1h max avec les chiens 1 fois par mois). Je suis fatiguée d'avoir donné tant d'énergie au couple.

Est ce que je suis prête à vivre cette solitude avec un bébé...? Absolument pas ! Je suis extrêmement heureuse de devenir maman et du bonheur que cela procure.
Cependant, j'ai la douloureuse impression que je vais continuer de vivre ce que j'ai vécu avec un enfant en plus. Quelle vie terrible de vivre comme ça et de donner ça à un petit bout

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 27 MAI 2024

Bonjour Petite Fleur,

A la lecture de votre message plein de frustration, c'est la lourdeur et l'épuisement qui prédominent malgré la bonne nouvelle d'être enceinte. Malheureusement, vous illustrez par la description de votre quotidien de couple la réalité des couples : l'amour ne suffit pas.
Votre situation révèle un déséquilibre entre vos besoins qui sont très différents de ceux de votre conjoint, créant un sentiment de solitude. Pour remédier à cela, il vous faudra continuer à faire preuve d'une grande humilité notamment en reconnaissant que l'arrivée d'un bébé ne va pas résoudre vos lacunes de communication dans le couple, ni permettre à vos visions différentes de se rejoindre. Envisager une thérapie individuelle pourrait déjà vous aider à établir des bases plus équilibrées, notamment en vous remettant au centre de la réflexion. Prenez aussi du temps pour vous reconnecter à vos passions et veillez à votre bien-être, surtout en tant que future maman. Vous méritez une vie épanouissante et équilibrée. N'hésitez pas à me contacter pour explorer ensemble des solutions afin d'améliorer votre relation et votre bien-être.

Avec bienveillance,
Samnang SENG - Spécialiste des Relations Affectives - Thérapies en ligne

Samnang Seng Psy sur Toulouse

333 réponses

826 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13450

questions

réponses 137050

réponses