Vous ne pouvez pas vous déplacer en cabinet ?
Trouvez un psy en ligne

Doute sur l'amour maternel/ suite

Réalisée par Marielbl le 24 avril 2018 Parentalité

Bonjour,

Merci aux thérapeutes qui m'ont répondu.

Pour répondre aux questions.

1- Pourquoi je veux pas en parler à ma mère ?

Je veux pas lui faire du mal. Car je pense qu'elle serait blessée que j'ai vu. Et je fais un blocage. Bien sur cela a eu une répercussion durant mon adolescence, je ressentais un manque d'amour et cela a affecté ma relation avec ma mère (non dit, peur de parler, conflits....)

2- Pourquoi j'arrive pas à en parler à ma thérapeute ?

J'ai peur de faire un transfert sur elle, j'en ai déjà fait un par rapport à d'autres traumatismes. Il a l'air de se résoudre car on a trouvé "la clef", mais ce transfert a été difficile à vivre, c'était beaucoup de souffrance. J'ai peur de reporter sur elle ce "manque d'amour" et d'être déçue car bien sur le thérapeute n'a pas "d'amour " pour son patient puisque c'est une relation professionnelle. Même si elle je la vois très impliquée, à l'écoute et bienveillante lors de nos consultations je sais que ça reste d'ordre professionnel.


De plus on a été obligée d'espacer deux rdv à 10 jours au lieu de 1 semaine. Et ces périodes d'espacement de rendez-vous sont difficile à vivre car je ressens un réel manque. Donc je peux pas aborder le sujet avant ces deux semaines.... d'ou ma venue sur ce site.


Alors que j'étais ado, j'ai fais un "déni" de cette phrase je me disais que j'avais mal lu, mais parfois j'y pensais et je me rendais compte que c'était bien vrai et cela me tétanisait..cela venait avec d'autres traumatismes....cela me provoquait des crises de panique. Je vais prendre mon courage à deux mains et essayer d'en parler et sans pleurer à ma thérapeute après ces deux RDV trop espacés.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Bonjour Marie,

N'ayant pas vu votre premier message, je n'ai pu y répondre, mais je l'ai retrouvé à l'instant.

Cette petite phrase écrite par votre mère et que vous avez lue quand vous aviez douze ans s'est inscrite en vous, on pourrait presque dire sur votre peau, dans votre corps. Aujourd'hui vous êtes en thérapie, ce qui est une très bonne chose et c'est bien là comme vous l'envisagez, qu'il faut amener ce doute, cette inquiétude...

Ce doute quant à l'amour de votre mère s'est répandu en doutes sur toutes choses et d'abord sur le fait d'avoir ou pas bien lu la petite phrase... Et vous vous êtes construire un monde particulier, traversé par ce doute...

Sachez, Marie, que des éléments de la vie de votre mère vous échappent inévitablement: a l'époque où elle a écrit cette phrase, vous ne savez pas ce qu'elle vivait dans sa vie de femme, de couple par ailleurs. Cette phrase que vous prenez toute entière pour vous, adressée à vous, parle peut-être de tout autre chose, d'un empêchement, d'un désir, d'un souhait que votre mère pouvait avoir à l'époque de n'être pas que mère... Vous avez pris pour vous cette phrase qui au fond parle de votre mère... Aujourd'hui, alors que vous êtes adulte, il vous est possible, si vous le souhaitez, de comprendre la femme qu'a été votre mère en dehors du fait d'être votre mère.

Prenez patience, votre séance avec votre psy approche et vous pourrez ui amener votre question...

Bonne suite à vous dans ce travail de recherche de qui vous êtes,
Bien cordialement,
Fabienne Verstraeten
Psychanalyste

Fabienne Verstraeten Psy sur Marseille

967 réponses

3694 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Marie,
vous avez raison. Parlez-en en thérapie. Le problème du transfert c'est aussi à votre thérapeute de le gérer. Ce qu'il semble faire. C'est son métier.

Bien cordialement

Jean-Luc KERDRAON Psy sur Cormelles-le-Royal

447 réponses

754 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Parentalité

Voir plus de psychologues spécialisés en Parentalité

Autres questions sur Parentalité

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 6250 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10750

psychologues

questions 6250

questions

réponses 32650

réponses