Doutes sur mes sentiments et au bord de la dépression

Réalisée par Adèlaîde · 22 août 2016 Thérapie de couple

Bonjour,


Mon histoire va être un peu longue je crois bien. Je suis en couple avec mon ami depuis 6 ans et nous vivons ensemble. Aujourd'hui je crois que je ne l'aime plus (du moins je n'ai plus de sentiment amoureux) et cela me fait énormément souffrir. J'ai beaucoup d'angoisse et je culpabilise beaucoup. Ce n'est pas la première fois que j'ai des doutes sur mes sentiments. J'ai fait une dépression il y a 3 ans (grosse pression au travail et chef qui me dévalorisait). j'ai tout remis en question notamment mes sentiments et notre relation. Il a été très patient et m'a bcp soutenu dans cette épreuve. Après quand ca allait mieux mes sentiments sont revenus. J'ai par la suite eu une autre période de doute quand j'ai commencé un stage où je ne me sentais pas très bien car très isolée; je me sentais très seule. J'ai été à nouveau très angoissée à l'idée de n'avoir plus de sentiment et que notre histoire pouvait s'arrêter (crise de panique, angoisse quasi constante). J'ai été consultée une psychologue qui me disait que mes angoisses étaient du à ma relation avec ma mère. ON a commencé à travailler sur ca et cela m'a apaisé vis à vis de mon ami. Mais il y a deux mois j'ai déménagé dans une autre ville pour un boulot et j'ai laissé mon conjoint dans notre logement. Depuis je me pose mille et une questions sur mes sentiments. C'est horrible car cela devient obsessionnel. J'ai beaucoup et encore maintenant cherché à comprendre ce que c'était vraiment l'amour. Est il possible que je sois en désillusion après 6 ans? Car c'est vtai que jusque récemment je ressentais une chaleur envahissante en sa présence (passion?). Je garde l'espoir que mes sentiments reviennent même si c'est moins fort et j'ai envie de franchir cette étape avec mon ami.Je n'ai pas très confiance en moi, ne m'aime pas spécialement. Je suis assez anxieuse de nature et j'ai l'impression d'avoir de plus en plus de peurs (de l'avenir, de mon bonheur, du sien...). Je déteste également la solitude car cela m'angoisse. Est ce ces petits handicaps qui m’empêchent d'être épanouie dans ma relation. Est ce que je me cache la vérité et notre histoire est finit ou est ce que je dois me battre pour notre couple? Je ne sais plus où j'en suis. Je suis surtout au bord de la dépression.


Désolé pour ce pavé et je vous remercie vraiment pour vos réponses

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 23 AOÛT 2016

Bonjour Honey,
.. Je vous conseillerai pour ma part la thérapie EMDR, ou l' IMO, afin d'accéder aux réseaux traumatiques sous-jacents et les libérer de leur impact émotionnel sur vous dans ces confusions . C'est une thérapie plus courte que "les thérapies verbales" traditionnelles, sa puissance est importante et sollicite les mécanismes naturels de guérison de votre psychisme. La thérapeute n'est là que pour vous guider au travers de ce processus de guérison, tout se passe à l'intérieur de vous pendant les stimulations bi-alternées visuelles, sonores, auditives ou tactiles (en général les mouvements des yeux sont les plus privilégiés). En lien avec l'EFT et le réencodage de la matrice, l'émotionnel est vraiment compris et allégé. Au préalable de ces thérapies de "fond", qui nettoient profondément les racines de ces problèmes, des techniques de sophrologie vous sont apportées pour vous aider à vous centrer. Mais ces techniques d'apaisement ne libèrent pas les données anxiogènes qui créent vos perturbations, contrairement à l'EMDR. La thérapie énergétique peut également travailler sur des aspects plus profonds et plus spirituels : quel est le sens de ma vie... ? Je pense que ces types de thérapie pourraient vous aider car vous pourrez "débrancher" ainsi le mental qui vous coupe de vos ressentis et de votre être essentiel (inconscient, Soi d'après Jung). Sinon, pour vous aider par rapport à cette confusion et ce indemne intérieur angoissant, le recours aux fleurs de Bach peut être intéressant, dans votre cas la Scléranthe n°28.(Vérifiez que vous n'avez pas de contre-indications à l’absorption de cognac en dose minime) Mais elle ne remplace pas un travail thérapeutique...Je me tiens à votre disposition pour tout complément d'information. Bonne suite à vous.

Sandy Grégori Psy sur Jonzieux

7 réponses

10 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 FÉVR. 2017

Bonjour Priscilla
Je pense que vous êtes dans un état d'âme de profond mal-être et je comprends vos inquiétudes! Vous savez l'amour, comme les personnes qui le ressentent, grandit et se modifie. Peut être il serait bien que vous puissiez faire une thérapie de couple et voir avec le soutien d'un thérapeute comment aider votre couple à évoluer!
Bien à vous
Livia Clara-Vilnat praticienne en psychologie clinique

Livia CLARA-VILNAT Psy sur Bourges

1109 réponses

4545 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 AOÛT 2016

Bonjour Madame
ce qui me frappe dans votre parole c'est la répétition du mot "doute" et "l'angoisse" quant à votre relation: qu'elle cesse, ne soit plus ce qu'elle était. Cependant vous manifestez un fort désir de dépasser les difficultés ensemble. Alors ma questions serait de savoir ce que vous avez repéré dans ces moments de "crise".
Vous dites n'avoir" pas très confiance" en vous, ni "vous aimer". En effet cela interroge votre représentation du monde: ce que vous vous dites et ce que vous faites du monde qui est le votre.
Vous n'avez pas dit si vous souhaitiez reprendre des consultations, mais cela pourrait peut être vous permettre de vous positionner autrement dans votre relation amoureuse, y avez vous songé?

Cordialement
Isabelle Thomas
psychologue psychanalyste

Isabelle Thomas Psy sur Paris

663 réponses

2653 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 AOÛT 2016

Bonsoir Honey,

Je vous comprends et j'entends à la fois beaucoup de courage et de bravoure au delà de votre chagrin. Ce changement d'état suite à votre déménagement vous a désolidarisé dans votre union ( couple et thérapeute), la perte explique également la résurgence d'affects dépressifs.

Mais la distance peut parfois étioler les liens, comme les renforcer. C'est dans cet éloignement que vous pourriez aussi vous poser les bonnes questions et vous centrer sur vous même, afin de vous trouver véritablement. Il faut garder espoir !

Ce sentiment de chaleur que vous décrivez me semble être un repère important dans votre quête de vérité.

Il me semble que votre travail d'analyse à remis en chantier beaucoup de choses importantes et notamment votre amour propre relayé à la votre relation à la mère.

Il serait intéressant pour vous d'approfondir le sujet dans le cadre de séances et de rejouer cela sur le thérapeute. Ceci afin de ne pas rejouer cela dans votre couple.

Le sentiment de doute que vous décrivez dans la relation à l'objet d'amour peut en effet, véritablement être lié à votre relation à la mère.

Il est parfois nécessaire d'apprendre à surmonter certaines angoisses et d'apprendre à vivre seule pour vivre ce sentiment de liberté qui vous apportera toute certitude sur la valeur de votre lien à l'autre.
Car au delà du sentiment de sécurité que votre conjoint vous apporte en sa présence, vous semblez cultiver un lien à la mère; puisque dans le prisme de votre relation à elle vous rejouer ce sentiment de doute.

Pour finir sur une notre de transmission, je citerai une phrase de Freud; que l'on retrouve dans son ouvrage " La vie sexuelle " et dans la partie relatant du complexe d'oedipe chez la femme :
"La relation à la mère était la relation originaire sur laquelle était construit le lien au père, mais maintenant dans le mariage émerge du refoulement ce qui était à l'origine (...) Notre intérêt doit se tourner vers les mécanismes qui ont agi dans cet abandon de l'objet maternel si intensivement et si exclusivement aimé. "

Je reste à votre écoute, dans la continuité de votre demande et afin de démêler tout cela ensemble lors d'une prochaine séance.

Bien à vous,

Natacha Korde

--

Psychologue clinicienne et psychothérapeute de l'adulte

Diplômée de l'Université Paris 7 - Denis Diderot

Adeli : 03 93 0323 5

KORDE Natacha Psy sur Quinssaines

1 réponse

1 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 AOÛT 2016

Bonjour,

Votre compagnon est à la fois un appui très étayant pour vous et focalise toutes vos craintes de vous effondrer.
Il serait utile pour vous de faire le clair sur ces affects qui vous empêchent de vivre librement votre vie amoureuse et sociale.

Vous avez commencé une thérapie et vous avez bien fait.
Votre changement de domicile l'a interrompue.
Il me semble souhaitable que vous retrouviez un psychologue pour poursuivre votre psychothérapie. Le travail déjà entrepris n'est pas perdu ... ce qui a déjà été démêlé, n'est pas à reprendre.

Cordialement,
Véronique de Lagausie
Psychologue clinicienne

Anonyme-236321 Psy sur Toulouse

379 réponses

964 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 AOÛT 2016

Bonjour
« Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas ».
Et vous semblez chercher sur un mode avant tout intellectuel la réponse qui serait plutôt à rechercher dans ce que vous ressentez réellement.
Que reste il de votre capacité à vous sentir bien quand la passion n’est pas au rendez-vous ?
Vous dites ne pas vous aimer. Que ressentez vous exactement pour vous ?
Quels manques ressentez vous dans la solitude ?
Que ressentez vous réellement pour votre ami, indépendamment de ce que vous voudriez ressentir pour lui ?
Vos angoisses seraient dues à votre relation avec votre mère ?
Pourquoi pas, mais les mères ne sont pas l'unique cause quand la souffrance est au rendez-vous.
D’autres pistes peuvent être abordées. J’espère que mes confrères, consoeurs, pourront vous apporter à leur tour un éclairage
Cordialement

Maurice Gaillard Psy sur Vincennes

2278 réponses

6792 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Thérapie de couple

Voir plus de psy spécialisés en Thérapie de couple

Autres questions sur Thérapie de couple

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13400 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13400

questions

réponses 137000

réponses