Échange d'info entre psychologue et psychiatre

Réalisée par Tagada le 10 sept. 2018 Thérapie brève

Bonsoir,

Alors voilà, je suis suivie depuis 1 an par une psychologue et depuis 4 mois par une psychiatre. J'ai été diagnostiquée en dépression. J'ai 21 ans. Les deux femmes échangent de temps à autre mais surtout pour s'organiser sur mon suivi (lors d'absence d'une ou l'autre surtout). Je les vois une fois par semaine toutes deux.

Alors voilà, hier soir, j'ai dit à ma psychologue par sms après notre séance que je pensais qu'aujourd'hui était mon dernier jour sur terre. Elle m'a immédiatement répondu qu'elle ne pouvait pas le garder pour elle et qu'elle allait en parler à ma Psychiatre pour qu'elle me voit rapidement. Deux minutes après elle me dit qu'elle l'a eu au téléphone et qu'elle attend mon appel pour un rendez vous rapidement.

Entre temps je lui avais répondu que c'est pour ça que je ne voulais pas lui parler de mes envies de suicide parce que je ne voulais pas qu'elle en parle à ma psychiatre (trop peur qu'elle m'hospitalise).

Avait-elle le droit de faire ça ? Je me sens un peu trahie et ai l'impression qu'elle a prévenue ma psychiatre juste pour ne pas être responsable si je me tue... J'avais une confiance sincère envers elle, ce qui ne m'était jamais arrivée avec un adulte avant...
Je suis perdue et ne veux plus voir personne... Juste mourir.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Bonjour,

J'aimerais vous inviter à interpréter cet épisode de vos thérapies différemment..., et ne pas le vivre comme une trahison..., justement.

Vous avez eu une séance avec la psychologue que vous appréciez, à qui vous avez fait en principe confiance et qui vous suit depuis 1 an. Vous sortez de la séance et vous lui envoyez un sms en lui indiquant que vous pensez au suicide...
Comment auriez vous aimé qu'elle vous réponde ? peut être attendiez-vous qu'elle vous demande de retourner dans son cabinet et lui en parler ? qu'elle laisse ses autres rendez-vous pour vous montrer que votre personne (et votre vie) compte pour elle plus que tout ?
Vous lui avez envoyé un signal de détresse... elle a réagit comme elle a pensé être le mieux pour vous : peut être que votre idée de finir est en lien avec le dosage des médicaments que vous prenez (j'imagine que l'arrivée dans votre système de soins de la psychiatre est due à ça ?), ce qui est du ressort de la psychiatre.

Voilà une hypothèse... qui me semble plausible.

Vos réactions et vos sentiments d'incompréhension et de trahison s'inscrivent dans les suites de votre vécu, qui vous a rendu méfiante et qui vous empêche de faire confiance aux gens naturellement : vous avez probablement eu des expériences de vie très malheureuses... et elles ont laissé des traces.

La psychiatre ne peut pas vous interner de force.

Et ces deux professionnelles qui se soucient de toute évidence pour votre vie et votre bien être font de leur mieux, je crois...., avec leurs moyens et leurs disponibilités.
Si... la psychologue n'avais rien fait... en attendant la prochaine séance avec elle... qu'auriez vous senti et pensé ?
Je pense que probablement vous auriez pensé qu'elle vous "abandonne"... : n'aurait pas été encore plus dur pour vous si elle n'avait rien fait ?

Vous êtes perdue parce que vous êtes encore fragile..., et que votre passé vous pèse, avec tout son lot de trahisons et d'indifférences (voir de maltraitance, peut être ?).

Dites-vous que vous comptez beaucoup pour ces deux femmes... qui se relayent pour assurer auprès de vous, ensemble, le rôle d'une sorte de bonne mère, assez solide pour entendre vos éventuels reproches et aussi pour ne pas vous laisser "mourir" et pour vous aider à vous en sortir.

Allez dire votre déception, vos craintes et vos attentes à l'une et l'autre : ne restez pas seule avec votre chagrin et votre envie de mourir.

Bon courage pour regagner l'envie de soigner votre dépression !
sp

Silvia PODANI Psy sur Issy-les-Moulineaux

1622 réponses

5012 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,
Même si vous souhaitiez faire une séparation entre ce que peut vous apporter votre psychologue et votre psychiatre séparément, vous comprenez qu'un Sms de cette nature ne peut laisser indifférent et que votre psychologue pouvait souhaiter ce partage d'information pour plus de cohérence dans le suivi.
Outre l'impact professionnel et émotionnel que cette situation a généré, votre psychologue était dans l'obligation légale de réagir. Bien sûr, vous auriez préféré qu'elle porte seule cette responsabilité, mais je pense que c'est une occasion d'aborder avec vos deux thérapeutes ce que vous en attendez, la confiance que vous leur accordez, la place que chacun occupe pour vous.
Il est préférable qu'aucun ne se sente à un moment ou un autre, exclu du processus thérapeutique, pour ne pas dire, en concurrence.
Cordialement

Maurice Gaillard Psy sur Vincennes

1912 réponses

5626 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Je comprends votre sentiment de trahison...
Et pourtant, étant donné que vous êtes suivie par une psychiatre et une psychologue et que vous saviez qu'elles communiquent entre elles, vous pouviez vous douter que la psychologue parlerait aussitôt à la psychiatre lorsque vous lui avez annoncé votre pensée de suicide....

En vous relisant je me demande si ce que vous éprouvez au fond n'est pas tant un sentiment de trahison qu'une déception que votre psychologue ne soit pas plus solide face à ce que vous lui amenez. Et peut-être aussi, d'une certaine façon, que vous essayez d'éprouver sa solidité? Vous luis faites confiance et vous tenter de voir jusqu'où peut aller cette confiance?

Quoi qu'il en soit, il s'agit à présent de mettre tout ceci au travail et d'en parler justement avec elle: de lui dire votre déception, votre peur que la psychiatre ne prenne la décision d'une hospitalisation (ce n'est pas sûr...). Tout ceci fait partie du travail psychothérapique: analyser cet écheveau de pensées qui vous viennent après l'incident...

Bonne chance à vous,
Continuez bien le travail entamé!
Et gardez votre confiance dans les personnes qui vous entourent.

Bien cordialement,
Fabienne Verstraeten
Psychanalyste

Fabienne Verstraeten Psy sur Marseille

967 réponses

3671 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Thérapie brève

Voir plus de psychologues spécialisés en Thérapie brève

Autres questions sur Thérapie brève

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 5300 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10050

psychologues

questions 5300

questions

réponses 27900

réponses