Enceinte, je suis malheureuse

Réalisée par Filomene · 2 mars 2020 Parentalité

Bonjour,

Je suis depuis 2ans et demi dans une relation d’amour (a la base)...
Un hic depuis le départ pour moi, en ayant fait l’abstraction avant que l’on emménage ensemble, sa fille !

Détails : pendant 2 ans, je m’occupe de tout ce qui est financier, car monsieur ne travaillait pas. Il ramène aujourd’hui l’équivalent d’un tiers de mon propre salaire. Et je devais subvenir à tous les besoins de tout le monde SEULE ! Ainsi que toutes les factures.

Issue moi-même d’une famille recomposée, je pensais être assez forte pour pourvoir faire abstraction de ce malaise.

Évidement le tableau se noirci, mon conjoint est parfois très dur dans ses attitudes et dans ses mots avec moi. D’après lui il n’y a que les faibles qui pleurent. Alors j’ai toujours caché mes larmes.
Mais enceinte aujourd’hui, de 7 mois, j’ai beaucoup de mal depuis le début de ma grossesse a me contenir.

Nous avons eu à mes 3 mois de grossesse, une énorme dispute au sujet de sa fille, qui m’a valu de la metrorargie et un décollement du placenta.
J’ai été alité un mois... il pensait que j’étais en vacances. Je suis d’ailleurs depuis arrêtée d’office et n’ai pas le droit de travailler.
J’ai du continuer à tout faire à la maison : cuisine, ménage, course, organisation, garde de sa fille de 7ans.

J’ai arrêté la pilule et suis tombée enceinte 3 semaine plus tard. C’était d’ailleurs, plus sa volonté que la mienne.

La petite n’a pas le même sens d’éducation que celle qui m’a été donné.
Elle est intrusive, curieuse de tout (un peu trop) et j’en passe. Le père ne l’a reprend quasi jamais. Et pense qu’il est un père parfait et exemplaire.
Quand elle est là, je n’existe plus.

Quand je vois les autres couples, ou leur bonhomme est aux petits soins avec elle... j’en deviens jalouse et préfère rester seule.

Coté intime, nous qui faisions l’amour tous les jours quasi, nous ne le faisons qu’une fois par mois et encore... nous n’avons qu’entre 30 et 32ans... ça devient monotone et triste.
Je me lasse de cette vie nulle que j’ai choisi.

Je n’ai juste plus envie d’être dans cette vie. Je pleure tous les jours, sans pouvoir m’arrêter - je me doute que les hormones y sont pour quelques choses. Mais ce sentiment de tristesse profonde est dur à surmonter.

J’ai de plus, le sentiment de ne pas créer de lien avec l’enfant que j’attends... il lui parle à peine et moi je ne lui parle presque ps non plus. Je ne sais pas comment font ses femmes pour déjà aimer leur enfant dans leur ventre alors que je n’y arrive pas.

J’ai pourtant préparé toute la chambre, dans les quasi moindre détails.
Mais je suis tellement triste aussi de ne pouvoir la mettre seule dans sa chambre et devoir la faire partager avec sa demi sœur qui n’est là qu’à temps partiel!

Je vous ai donné des informations dans tous les sens, car il y a tellement de détails de cette situation qui me semble importante...

J’ai peur d’aller voir un spécialiste et qu’il le découvre ; en plus de faible je vais passer pour une folle.
De plus je n’ai pas les finances...

Vers qui puis je me tourner ?

Merci par avance!

Bien cordialement,

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 5 MARS 2020

Bonjour,
Je n'ai qu'une question, pourquoi restez-vous avec lui ?
Bien à vous
Sylvie Protassieff
Psychologue clinicienne - Psychothérapeute – Psychanalyste (Paris)

Sylvie Protassieff - Psychologue Psy sur Paris

811 réponses

524 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Parentalité

Voir plus de psy spécialisés en Parentalité

Autres questions sur Parentalité

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12000 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 12800

psychologues

questions 12000

questions

réponses 71450

réponses