Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Enfant adopté, violence psy et divorce

Réalisée par Amelia1- le 13 mars 2019 5 réponses  · Divorce

Bonjour, c’est un peu en désespoir de cause que je viens vers vous. Avec mon mari nous avons eu la joie d’accueillir il y a maintenant 2 ans une petite fille âgée de 2 mois et demi. Le bonheur. Oui mais voilà la relation avec mon mari se dégrade de plus en plus, de plus en plus de disputes (devant la petite parfois !) et plus vraiment de réconciliation. Pour faire court, ce que je vis ( et ce à quoi ma fille assiste) s’apparente à de la violence psychologique de la part de mon mari. Ça fait des années que ça dure, et c’est surtout de pire en pire. Il est colérique, surtout quand il n’a pas fumé (de cannabis..) et me rabaisse sans arrêt, veut me contrôler, me jette des regards menaçant et haineux, me fait des doigts d’honneur ou m'ignore.. etc Je crains pour ma fille, les conséquences psy pour elle et sur l’image du couple et de la femme que ça lui donne. Les quelques « moments de grâce » ou tout se passent bien avec mon mari étant de plus en plus rares, ne peuvent pas suffire à accepter tout ça. J'envisage donc le divorce.. mais j ai peur des conséquences pour ma fille pour sa construction, j'ai peur qu elle vive encore un abandon.. je suis un peu perdue et évidemment très triste de tout ça. Merci de m’avoir lue

relation , peur , divorce , bonheur

Meilleure réponse

Bonjour Madame

Ce que nous décrivez de votre mari signe qu’il est en grande souffrance. Cependant, il est vident que toute cette violence que vous vivez votre fille et vous au quotidien n’amène rien de bon.
Ce que je crois comprendre c’est que vous hésitez à divorcer à cause de votre fille pour tenter de lui éviter un traumatisme. Peut-être que vous devriez clarifier vos propres raisons de divorcer ? Il me semble plus lourd pour un être de porter le malheur de l’un de ses parents à cause de lui le parent se sacrifie que de pouvoir vivre avec son histoire telle qu’elle s’est déroulée.
Donc, il y a trois niveaux à évaluer , la relation avec votre mari, la souffrance de votre mari et les répercussions psychologiques pour votre fille.

Plusieurs possibilités s’offrent à vous, peut être aimez vous encore votre mari dans ce cas pour quoi ne pas envisager un travail sur le couple, votre mari prend conscience de sa souffrance et commence un travail, votre petite fille peut bénéficier d’un suivi psychologique et enfin vous qui portez toutes ces interrogations, il serait intéressant que vous rencontriez un psychanalyste ou un psychologue pour faire le point et que vous puissiez prendre des décisions sans vous sacrifier et avec un minimum de culpabilité.
Bon courage à votre petite fille, à vous ainsi que votre compagnon.
Faites-vous aide sinon cela ne fera qu’empirer.

Cordialement

R. Perinetti

Psychanalyste

Thérapeute de couples

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Madame,
L'adoption d'un enfant est à la fois un moment fabuleux et en même temps peut faire ressortir et se focaliser toutes les difficultés d'un couple qui pense que l'arrivée de cet enfant tant attendu va résoudre toutes les difficultés latentes.
Si votre mari adopte ce comportement c'est que vraisemblablement il est en souffrance mais il n'a en rien à vous infliger cela.
Vous pouvez, si cela est encore possible et sain pour la petite entamer une thérapie de couple et pourquoi pas une thérapie familiale qui vous aideront à savoir mieux gérer la situation entre votre couple et l'adoption.
Toutefois, pensez aussi que si la situation vous amène à une séparation d'avec votre conjoint, en expliquant les choses à votre fille et ce même à son jeune âge, elle ne le vivra pas forcément comme un abandon.
Prenez soin de vous et ayez confiance en votre fille pour affronter cette situation difficile mais pas rare chez de nombreux couples ayant adopté.
Restant à votre écoute.
Bien cordialement.
Ghislaine PATTE - Thérapeute Familial et Conjugal

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

15 MARS 2019

Logo Ghislaine PATTE Ghislaine PATTE

553 réponses

1216 J'aime

Vous seule savez quelle est la meilleure solution ; si une séparation s'impose , bien sûr que votre fille peut le ressentir et l interpréter comme un nouvel abandon; il faudra alors lui parler, comme si elle pouvait tout comprendre . Se mettre à sa hauteur , et lui expliquer que c'est mieux pour maman, mieux pour elle , qu elle sera toujours aimée et protégée ..... et si vous accueillez un autre homme dans votre vie, lui expliquer aussi , que XX est maintenant là pour aimer et vous protéger toutes les deux .

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

15 MARS 2019

Logo Aléna Sindilaire Aléna Sindilaire

159 réponses

313 J'aime

Bonjour
Il va vous falloir du courage mais peut être que grâce à votre fille vous aurez encore plus le désir de vous « sauver » toutes les deux.
Essayez de prendre du temps loin de ce climat nauséabond et de réfléchir à comment accompagner votre fille.
Votre mari aura la possibilité de la voir il n
‘y abandon que quand le second parent ne s’occupe pas de l’enfant mais plus tôt sera le mieux pour elle comme pour vous
Bon courage
Dominique Bartoli

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

13 MARS 2019

Logo Dominique Bartoli Dominique Bartoli

177 réponses

219 J'aime

Bonjour,
Cette situation remet question bien des choses, notamment la culpabilité que vous pouvez ressentir à avoir accueilli un petit bout de chou dans cette maison où le climat se dégrade.
Mais entre une séparation et une mauvaise cohabitation, le choix sera à faire.
Ces violences ne sont acceptables ni pour vous ni pour l′enfant. Celle-ci aura besoin d′un climat apaisé. Les enfants en arrivent à se sentir coupables de voir leurs parents malheureux, de ne pas pouvoir les aider à ne plus souffrir.
Prenez contact si c′est possible, avec une association genre CIDFF , ou autre, dans votre région, afin d′être accompagnée dans les démarches que vous souhaitez faire, trouver du soutien, ne pas porter cela seule sur vos épaules. Car votre mari fera, j′imagine, du chantage et ne manquera pas de brouiller les pistes. Aussi, il est important d′être conseillée pour ne pas être manipulée.
Courage. Recevez mes salutations.


Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

13 MARS 2019

Logo Maurice Gaillard Maurice Gaillard

1826 réponses

5436 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Sortir de l'emprise d'un pervers narcissique - divorce - enfant

5 réponses, dernière réponse le 14 Août 2016

Psychologue témoignage divorce

3 réponses, dernière réponse le 01 Septembre 2012

dois-je divorcer ?

5 réponses, dernière réponse le 16 Mai 2017

Accablée et humilliée par un rapport d'expert psy

14 réponses, dernière réponse le 20 Décembre 2016

je cherche à inverser les rôles avec mon psy

1 réponse, dernière réponse le 20 Juin 2017

Que faire face à une ex et une enfant pn?

5 réponses, dernière réponse le 25 Janvier 2018

demande d'aide pour enfant 12 ans violente

8 réponses, dernière réponse le 10 Décembre 2017