Vous ne pouvez pas vous déplacer en cabinet ?
Trouvez un psy en ligne

Est-ce moi qui suis trop autoritaire ou mon mari trop laxiste?

Réalisée par Laykiki le 22 mars 2019 Aide psychologique

Mon mari dit que je suis lunatique, une fois je suis tyrannique la seconde d'après je suis douce.
Je ne pense pas être comme ça.
Faut savoir que j'ai un petit garçon de 4 ans qui n'en fait qu'à sa tête: Il ne veux pas aller à l'école, il ne veut pas tel chaussures, il ne veut pas aller se coucher en bref il refuse toute autorité. ont répond tout le temps oui à ses demande: encore un peut de télé, un peu jouer avec papa à la bagarre avant dodo, encore un muffin avant de mangé le repas etc.... une fois que je dis stop c'est la crise. Mon mari préfère faire du chantage "si tu continue tu sera puni" mais ne tiens pas son engagement et ensuite essai de lui changer les idées mais cela ne change pas. En ce qui me concerne je suis plus tranchante: avant d'aller quelque part je le préviens de comment il doit se comporter et les conséquence si il fait une crise, ensuite quand il commence les rebelle je préviens 3 fois à la 3ème fois je puni. par contre je m'énerve tout de suite et je crie rapidement. que mon mari est toujours dans le jeux et la rigolade quitte à m'interrompre devant mon fils ou carrément m'interdire une action "punition" devant mon fils qui à bien compris que je n'avais rien à dire. alors je hurle encore plus fort. et quand j'essai de parler à mon mari en privé, il n'accepte pas que je lui dise ses erreur du coup il me fait passée pour une mère tyran sauf qu'en fait je n'en peux plus de cette situation et je voix le comportements de mon fils empirer et mon mari continuer à le récompenser. alors que quand je suis seul avec mon fils il comprends les limite et ne va pas jusqu’à la crise du coup moment de qualité de sont coté mon mari dit que avec lui tout seul c'est aussi nickel. Je suis dans une impasse et cette impasse ce répercute sur mon fils puisqu'il a encore des accidents dans ses slippes, il n'est pas encore propre la nuit ... qui à la bonne technique mon mari ou moi??? d'autant que mon mari ne veux voir aucun professionnel susceptible de nous aider.... aidez moi svp

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Bonjour,
En effet, la situation est complexe et ne peut pas perdurer ainsi, pour aucun de vous trois à commencer par votre fils.
Ni vous ni votre mari n’avez en aucun cas à céder à toutes les demandes de votre petit garçon. Vous ne pouvez pas non plus lui supposer plus qu’il ne peut faire, n’oubliez pas qu’il n’a que 4 ans. Sa personne est encore en construction. En revanche, il vous faut dès maintenant poser un cadre, avec des limites toujours sensées, au sein duquel on peut parfois négocier ou faire quelques aménagements. Mais ni céder, ni faire du chantage. Même si les premiers temps seront difficiles pour votre enfant car il n’en a pas l’habitude, il s’en trouvera finalement rassuré.
Rien ne vous empêche de vous faire aider en allant consulter même si votre mari ne veut pas y participer pour le moment. Les effets collatéraux peuvent lui être bénéfiques.
Courage à vous
Cordialement
Amélie Boukhobza, psychologue clinicienne

BOUKHOBZA Amélie Psy sur Antibes

8 réponses

5 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Laykiki,
J'ai lu avec attention votre message et votre histoire. Ce n'est pas simple de régler els rapports éducatifs entre parents qui ne pratiquent pas les mêmes méthodes d'éducation. En tout cas, d'après ce que vous expliquez, vous voudriez plus de cadre et de fermeté dans l'éduction de votre fils, avec plus de limites identifiées pour lui, ce qui est crucial, vous avez raison... Poser des limites et comprendre qu'il ne faut pas courcircuiter un ordre donné à un enfant par l'autre parent est aussi une règle de base afin que l'autorité des deux parents soit respectée par l'enfant...! Ainsi, lorsque votre Mari interfère entre vous et votre fils et contredit vos actions et prises de positions, il met à mal votre autorité vis à vis de lui et vous fait donc en effet perdre en crédibilité aux yeux de cet enfant, ce dernier identifiant de la sorte une faille dans cette éducation qu'il reçoit, et entre ses parents et ainsi de nombreuses portes ouvertes possibles qu'il s'empressera de saisir puisque cela lui est autorisé. Si votre mari ne souhaite pas voir un éducateur, un psychologue, un psychanalyste, cela va poser problème s'il n'accepte pas de respecter votre parole et votre rôle primordial dans la relation à cet enfant encore très jeune... Par ailleurs, cette situation est très dommageable pour le couple. Une des solutions puisqu'il ne veut pas aller consulter, est de passer par l'école. A savoir, demander comment cela se passe auprès de l'encadrement scolaire, et voir à organiser un rendez-vous avec celui-ci en veillant à orienter le besoin de cadre pour corriger le comportement de votre fils si à l'école le maître ou la maîtresse constatent des difficultés particulières. Je vous souhaite de trouver solution rapidement. Cordialement, Candice Jackie Agiman - Psychanalyste - et Art-thérapie.

Psychan'ArtS - Candice Jackie AGIMAN Psy sur Neuville-de-Poitou

20 réponses

10 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Laykiki,

Vous nous demandez d'être arbitre dans le conflit qui vous oppose à votre mari dans l'éducation de votre fils. Je ne pense pas que compter les points pour vous départager change grand chose à votre lutte pour le pouvoir dans laquelle vous et votre mari êtes engagés.

Votre fils semble souffrir plus de l'incohérence qui ressort de vos désaccords que d'une technique ou de l'autre. C'est un peu comme au poste de police, quand on se retrouve entre le bon flic et le mauvais flic. C'est une technique d’interrogatoire efficace parait-il, parce que très déstabilisante et je me demande si, pour beaucoup de prévenus, elle ne reproduit pas les techniques éducatives de leurs parents, technique que vous décrivez fort bien.

Et puisque votre mari ne veut pas entendre parler d'une aide professionnel, ce qui est fort dommage, à vous de voir si vous voulez continuer à être le "mauvais flic" qui donne la réplique au "bon flic". Vous pouvez, de votre coté, chercher un professionnel pour vous aider car cette situation vous fait souffrir.

bien cordialement,

Marion Favry

Marion Favry Psy sur Paris

299 réponses

580 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psychologues spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 6300 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10750

psychologues

questions 6300

questions

réponses 32750

réponses