Est le Toc Homo ?

Réalisée par Op · 26 août 2021 Aide psychologique

Je me suis posé cette fameuse question « Suis je gay ? »

J’ai 25 ans, et je suis un homme.
Je suis quelqu’un qui n’a pas eu beaucoup de chance en amour. De ce fait je n’ai toujours pas eu de relation sexuelle avec une fille. Je ne couche pas le premier soir, et j’ai vraiment envie de découvrir cela avec une personne que j’aime car pour être honnête j’ai un peu peur, je me dis que je ne sais pas comment la fille va réagir.. (dans l’idée d’être précoce par exemple, d’avoir tellement envie que cela ne dure que quelques micro instant) Je suis extrêmement difficile (je ne parle pas que de physique). J’ai donc une envie assez forte parfois. Je déprime en me posant toute sorte de question et en me dévalorisant du fait, de toute façon je ne sais pas parler au fille, je suis nul, tout mes amis on déjà trouvé etc… je me sens seul, différent ; comme si j’arrivais pas à faire comme les autres, j’essaye pourtant, mais on dis que parfois il faut arrêter de chercher.. je me dis que ça ne m’arrivera jamais, (et je vous rassure j’ai un physique qui plaît) mais j’ai l’impression que je n’ai jamais de chance, comme si ça m’échappais je pense ne plus avoir confiance en moi, je ne sais plus…

Il y a quelques jours je me suis poser la question qui ne fallais pas, « suis je gay ? » et depuis ça n’arrête pas, ça tourne à l’obsession.. et j’ai lu et entendu parler du toc « homo » je me retrouve dans certains témoignage, je commence à me tester, aller au travail est devenu source d’angoisse supplémentaire car je sais que je vais regarder les hommes, et une petite voix, vous savez « ces voix » qui dis « alors il te plais pas lui ? » , en 25 ans, JAMAIS MAIS JAMAIS je n’ai ressenti une attirance pour les hommes, j’ai toujours été attiré par les femmes ! J’ai des phantasmes avec celle ci et tout ce qui sens suis..
Récemment je suis encore tombé très amoureux d’une fille malheureusement cela a mal fini. (Quand je vous dis pas de chance)

Aujourd’hui je ne sais plus, je sais que ce toc rend fou, je me suis posé cette question suite à un ruminage de « j’en ai marre d’être seul blabla » et j’ai l’impression que mon cerveau reste bloqué. Impossible de décider.
Cela m’angoisse tellement, j’ai un idéal de vie, un peu comme tout le monde, j’aimerai avoir des enfants etc, et cela renforce mon angoisse (j’ai rien contre l’homosexualité)
Si c’est ce « toc » j’ai lu qui pouvais rendre cingle, comme si il essayait de ns convaincre. Ce tester en permanence c’est horrible, j’angoisse a l’idée de regarder un homme et j’angoisse encore plus à l’idée que celui ci peu me plaire ! Du coup je ne sais pas. Parfois j’ai l’impression que rien ne m’attire, je sais que cela est liée à ma perte de libido.. mais tous cela est un cercle vicieux. Encore hier en ayant des pensé « érotique » avec une femme, j’ai ressenti de l’excitation etc.. cela rassure je me dis que quelque part je n’ai pas perdu mon hétérosexualité. J’ai essayé d’accepter de me dire (sans y croire vraiment) c’est bon je suis gay etc. Dois je rentrer en acceptation ou est ce le toc ? Et d’ailleurs c’est ce toc qui me fais dire ça ? J’ai l’impression de ressentir de l’attirance pour un homme parfois, mais c’est étonnant, car avant de me poser cette question, jamais je me serai posé des questions sur cet homme, je me test pour tout, parfois je vois une fille qui m’attire, « hop les voix qui me disent « oui mais non t’es gay ça se trouve », et inversement une belle fille « elle te plaît pas elle ? C’est que t’es gay » ça en deviens horrible, j’ai l’impression d’être bloqué.
Comme si je pouvais pas me décider, je tourne en rond, je me convainc que non je suis hétérosexuel, et je vais me reposer une question qui va me remettre le doute..
Jamais je n’ai eu de pensé refoulés, ou de pensée tout court envers un homme avant cette question, je me dis « suis je refoule? » j’ai beau retracer mon passé depuis la primaire… je me souviens être fou amoureux d’une fille de mon école et ce du CE1 au CM2 ensuite s’en était une autre…

Je ne sais plus, si je suis touché par ce toc c’est horrible, on dirais un virus qui cherche à nous faire devenir homosexuel.

Je tiens à préciser que je consomme du cannabis depuis 8 ans maintenant régulièrement (3/4 par jour) je sais que cela n’aide pas. Même sous cela ou avec de l’alcool jamais je n’ai ressenti de l’attirance pour un homme.
Mais aujourd’hui depuis cette question je ne sais plus, ça m’ai déjà arrivé de me poser la question comme ça, je pense en 25 ans mais ça passais. On dirais que là mon cerveau a tout lié.. mon célibat, mon manque de confiance en moi, ma perte d’espoir peut être, a cette question pour justifier potentiellement cela..

J’ai beau être convaincu en écrivant cela, en ce moment même je me pose ma question …
Que faire ?..
Merci de ma lecture! Un peu long.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 19 JANV. 2023

Bonjour,sa ma soulager de comprendre enfin ce sui m’arrivait à chaque fois,quand j’ai lu ton commentaire,j’avais l’impression que c’est moi qui avait écris tellement tous ce qui t’arrive est similaire à ce qui m’arrivent,tu connais une platforms où ont pourraient discuter parce jai exactement le même problème que toi et c’est tellement chiant de penser à chaque fois à sa alors qu’on ne l’Est pas.

Anonyme-411455 Psy sur Abidos

1 réponse

4 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 AOÛT 2021

Bonjour jeune homme,

Il me semble que ce sont vos complexes divers (bien décrits par vous même) qui ont créé la peur de vous lancer dans une relation réelle en assumant votre manque d'expérience.
Le questionnement sur ce que vous appelez "un toc homo" est probablement une autre façon de reporter une expérience amoureuse réelle.
Les diverses consommations addictives sont aussi une manière d'éviter une réflexion approfondie sur vos difficultés.
Vous êtes jeune et en train de construire votre vie : faites vous aider pour pouvoir la vivre selon vos désirs et vos choix.
Je vous souhaite d'arriver à surmonter vos difficultés relationnelles actuelles.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4436 réponses

12215 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 AOÛT 2021

J'ai oublié de préciser que votre consommation de cannabis créée souvent ce type de troubles obsessionnels et génère dans le temps des troubles psychiques plus graves avec des crises de dépersonnalisation.
Faudrait également traiter cette addiction...
La perte de libido est souvent engendrée par une forte consommation notamment associée a l'alcool.

Il est temps de prendre soin de votre santé !

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5395 réponses

31841 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 AOÛT 2021

Bonjour,
Cette question est souvent abordée dès qu'un garçon fait faire face a un sentiment d'incompétence dans sa sexualité (pannes sexuelles ou éjaculation précoce). Cette forme d'alibi permet d'une certaine façon de se dédouaner de ses peurs...
A vous lire, vous ne semblez pas être homosexuel, mais vous avez peur de ne pas être a la hauteur, c'est tout! Je pense d'ailleurs que cette croyance négative a dû s'installer très jeune dans votre enfance. Vos parents ou votre père était il exigeant avec vous enfant ?

Bref, je vous conseiller de consulter un(e) thérapeute afin de travailler sur vos peurs inconscientes. Une approche uniquement verbale n'aura pas beaucoup d'intérêt pour traiter votre obsession...

Cordialement
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5395 réponses

31841 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 AOÛT 2021

Bonjour Op,

Vos phantasmes sont les meilleurs indicateurs de vos désirs. Non je ne pense pas du tout que vous ayez la moindre tendance à l'homosexualité ni que cela résoudrait vos difficultés. Vous avez aujourd'hui un conflit en vous qui se traduit par l'opposition entre votre désir d'avoir une relation féminine durable et les difficultés de sa mise en place. N'arrivant pas à affronter seul ces difficultés vous vous en "débarrassez" inconsciemment en cherchant à vous convaincre que vous seriez homosexuel. Ce qui vous permet de ne pas affronter le conflit.
Vous avez 25 ans. Vous êtes jeune. Vous avez la vie devant vous. Il n'y a pas de danger ! Vous avez largement le temps de construire quelque chose.
Je vous conseille d'aborder votre conflit avec un thérapeute, de voir avec lui pourquoi cela ne "matche" pas avec les filles. Parfois c'est simplement parce qu'on ne cherche pas au bon endroit.... ou qu'on va systématiquement vers des partenaires qui ne nous correspondent pas.

Votre conflit, accompagné, semble simple à résoudre

Bonne chance et bon courage à vous

Michel

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4281 réponses

22136 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 AOÛT 2021

Bonjour jeune homme,

Le toc "homo", comme tous les toc, peut survenir à n'importe quel moment de la vie.

Il se caractérise par des pensées intrusives désagréables, et amène la personne qui en souffre à se tester (par exemple en visionnant des films gays, en se remettant continuellement question à la vue d'un homme ou d'une femme, etc).

Il est avant tout révélateur d'une profonde anxiété.

Je vous invite vivement à entreprendre une thérapie comportementale et cognitive, qui vous aidera à vous détacher de ces pensées perturbantes.
La thérapie vous permettra également de faire le point sur vos relations amoureuses, de manière à franchir le pas et à vous tenir prêt à vivre une longue et belle histoire.

Je reste à votre écoute pour toute question.

Anne Le Fol
Psychopraticienne
Spécialisée dans les troubles anxieux, toc, phobies.

Anne Le Fol Psy sur Orsay

123 réponses

98 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 AOÛT 2021

Bonjour,
Quelle que soit votre orientation sexuelle qui n'est pas encore bien définie, semble-t-il, on voit dans votre récit le problème principal : ce manque de confiance en vous qui vous bloque pour engager et tenir une belle relation.
Cela vient de la façon dont vous vous êtes construit, vos blessures d'enfance, vos conditionnements vous ont fait vous fabriquer des systèmes de défense qui vous bloquent aujourd'hui. Il vous faudrait commencer par recontacter votre "enfant intérieur" pour opérer les guérisons nécessaires et apprendre à vous aimer. En effet, si vous ne vous aimez pas vous-même, vous ne pouvez pas attirer l'amour.
Je pourrais, si vous le souhaitez, vous accompagner sur ce chemin de transformation intérieure.
Si vous souhaitiez en savoir plus sur mon approche et mes techniques, n’hésitez pas à me demander un premier échange, gratuit et sans engagement.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4577 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13500 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16350

psychologues

questions 13500

questions

réponses 137100

réponses