Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Etait-ce de la maltraitance ? Consulter me soulagerait-il ?

Réalisée par Nadège le 3 févr. 2015 11 réponses  · Maltraitance

Bonjour,

Je me pose beaucoup de question sur mon enfance. J'ai refoulé énormément de choses, cependant, je me réveille parfois à la suite d'un "cauchemar". Au cours de ces cauchemars, je revis des épisodes de mon enfance qui m'ont, semble-t-il traumatisée. J'ai grandi en entendant des phrases de type "j'aurais mieux fait de me casser une jambe le jour où je t'ai conçue", "pourquoi tu ne prends pas exemple sur un tel", "tu es une salope/pétasse/emmerdeuse"... J'ai parfois pris des gifles pour des raisons très obscures (comme par exemple une porte qui claque à cause d'un courant d'air).


Je suis maintenant adulte, je ne sais pas si c'est de la maltraitance ou simplement moi qui suis trop sensible. Je me suis toujours sentie pitoyable. En tout cas, ces réveils en pleine nuit, ces absences que j'ai parfois lorsque ces souvenirs me submergent me perturbent beaucoup. J'ai également de nombreux maux de tête (presque quotidien) et je me demande s'ils ont un lien avec tout cela.

A l'heure actuelle, j'ai gardé des liens avec ma mère. Je fais semblant bien sûr, car j'ai mal et ne me sent pas capable de pardonner. Cependant, chaque fois que je parle de moi, elle ne me croit pas, me dit que je suis une menteuse, ou bien s'en fiche et ramène toujours tout à elle. Elle se permet également d'insulter mon compagnon qui me soutient et fait tout son possible pour moi.


J'envisage de prendre des notes dans un carnet de tout ces souvenirs au fur et à mesure qu'ils refont surface. Je ne sais si cela me libèrerait ou au contraire me ferait ruminer.

Une consultation ou une thérapie me permettrait-elle d'avancer ?


Merci beaucoup pour vos réponses et pour le temps que vous m'accordez.

enfance

Meilleure réponse

Bonjour,
L'atmosphère que vous décrivez avec beaucoup de lucidité ne trompe pas : il s'agit de toute évidence de maltraitances, d'humiliations et de négligence. Vous avez la sensation de refouler certaines choses. Faites confiance à votre ressenti. L'attitude de votre mère est très révélatrice : elle ne vous écoute pas et discrédite votre discours. Elle est sans doute dans le déni. Vous affirmez faire semblant avec elle : cette relation biaisée et viciée vous immobilise dans une sorte de mode de fonctionnement pervers où vous êtes bloquée, fonctionnant comme objet et non comme sujet. Il serait en effet souhaitable de vous libérer de tous vos affects dans un espace neutre comme un cabinet de psy. La psychanalyse et la psychothérapie pourraient vous aider à mettre des mots sur ces silences, ces "trous noirs". Votre mère n'est pas votre alliée dans cette démarche mais votre compagnon vous croit ce qui est très positif. Je ne peux que vous encourager à vous engager dans cette voie libératrice qui va vous aider à vous affirmer et à vous épanouir.
Bon courage
Isabelle Torrisi

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Je crois qu'effectivement il est nécessaire de mettre et des mots et de donner du sens à ce que vous avez vécu. Il est important que vous puissiez construire et reconstruire votre histoire. Et il est important que vous puissiez en parler à quelqu'un. Dans la mesure où vous en parlez vous avez déjà fait un chemin très important. Oui une psychothérapie d'orientation analytique pourrait vous aider et vous permettre d'avancer.
Bon courage,
Elisabeth GALLET

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

12 FÉVR. 2015

Logo GALLET Elisabeth GALLET Elisabeth

44 réponses

26 J'aime

Bonjour Nadège,

Oui bien sûr, trouvez un/une professionnelle qui va accueillir avec vous tous ces souvenirs qui sont d'évidence du registre de la maltraitance. Et puis travailler ensemble à les transformer... Courage.
Je vous souhaite tout le meilleur.

Jacques Poisson Psychologue - Psychothérapeute

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

10 FÉVR. 2015

Anonyme

Bonjour,
Je suis en accord avec tous les professionnels qui vous ont répondu, il est important de faire un travail sur vous afin de repartir sur des bases saines.Vous envisagez d'écrire, dans ce cas je peux vous conseiller d'entreprendre une psychanalyse active,c'est une thérapie en profondeur,ou vous participez activement,dont une partie de la méthode consiste à écrire ses souvenirs, tout en travaillant de manière intellectuelle et émotionnelle. N'hesitez pas à contacter une psychanalyste pratiquant ce travail, l'entretien informatif est gratuit. Qui,que vous choisissiez,il est important de vous sentir bien avec la personne qui vous accompagnera dans votre travail.
Bon courage
Sylvie Paicheler
Psychanalyste ( psychanalyse active)

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

5 FÉVR. 2015

Anonyme

Bonjour
bien entendu qu'une analyse permettrait que vous vous ressaisissiez autrement de toutes ces bribes qui vous encombrent. Votre mère est sans doute sincère en vous disant qu'elle ne s'en souvient pas , cela s'appelle le refoulement, mais cela ^peut impliquer surtout pour vous des efets dans votre vie actuelle. Que votre mère ne s'en souvienne pas et refuse de l'entendre est son souci, c'est le votre si ce passé vous est douloureux.
Cordialement
Isabelle Thomas
Analyste
Paris

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

5 FÉVR. 2015

Logo Isabelle Thomas Isabelle Thomas

1090 réponses

3611 J'aime

Il me semble évident qu'une psychothérapie ne peut que vous aider. Bien sûr qu'il s'agit d'une forme de maltraitance: des gifles, de telles paroles, les attitudes peuvent être extrêmement traumatisant et provoquer un très mauvais image de soi. Il est important de faire un grand nettoyage psychique et de vous reconstruire sur des bases saines. Prenez le temps de choisir un bon ou une bonne psychothérapeute (formation, supervision, thérapie personnelle). Cordialement, Maria Dijkhuis - psychologue clinicienne et psychothérapeute

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

5 FÉVR. 2015

Logo Maria Dijkhuis Maria Dijkhuis

1 réponse

1 J'aime

Bonjour Nadège,

Les souvenirs dont vous parlez relèvent en effet de la maltraitance. En tous cas, c'est comme cela que vous le ressentez et c'est bien de votre ressenti qu'il s'agit de vous occuper, plus que de faire le procès des personnes qui en serait à l'origine.

L'EMDR est en effet dans votre cas un moyen rapide et efficace de traiter la question.
Bonne route à vous.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

5 FÉVR. 2015

Logo Pierre Cocheteux Pierre Cocheteux

14 réponses

352 J'aime

En complément des réponses précédentes, les situations que vous évoquez peuvent bien évidemment s'apparenter à de la maltraitance. Les cauchemars et la dissociation en sont les signes les plus évident mais tout votre mal-être trouve sa source dans la façon dont vous avez été accueillie au monde.
Vous parlez de lister vos souvenirs, et une des thérapeutes à évoqué l'emdr emdr, qui est une méthode qui a fait ses preuves mais vous pouvez aussi vous adresser à un thérapeute ICV. L'ICV (integration des cycles de vie) est une méthode plus récente à partir justement de la liste des souvenirs et qui peut s'avérer très efficace.
N'hésitez pas à me joindre pour plus d'informations.
Bon courage à vous
Marie-Anne Testut

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

5 FÉVR. 2015

Logo Marie-Anne Testut Marie-Anne Testut

3 réponses

5 J'aime

Bonjour Nadège,

Oui, ce que vous évoquez s'apparente à de la maltraitance. Les absences que vous vivez lorsque certains souvenirs reviennent sont probablement de la dissociation : un état modifié de conscience qui peut apparaître lors d'un évènement traumatique pour protéger la personne d'une trop grande intensité émotionnelle. La dissociation peut ensuite revenir à l'évocation de ce même évènement.
Je vous conseille vivement de faire une thérapie EMDR auprès d'un praticien agréé (voir le site d'EMDR-France, ils ont un annuaire).

Bon courage !

Bien à vous,

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

4 FÉVR. 2015

Logo Cécile Elorriaga Cécile Elorriaga

44 réponses

119 J'aime

Bonjour,
L'écriture de vos émotions ou souvenirs de vie est une très bonne idée!
Si les choses sont difficiles à gérer seule, il serait intéressant d'être aidé par un(e) professionnel(le) de l'écoute.
A bientôt,
Sylvia Lacoste

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

4 FÉVR. 2015

Logo Sylvia Lacoste Sylvia Lacoste

8 réponses

831 J'aime

Bonjour
La maltraitance peut prendre bien des formes. Le site propose d'ailleurs un article sur le sujet. L'humiliation répétée, le dénigrement, ainsi que des coups sont souvent banalisés par les enfants victimes car la fréquence et la répétition les ont convaincus que ces comportements étaient une norme éducative. En conséquence, le sentiment d'insécurité, les difficultés d'endormissements et les cauchemars répétés sont les signes que ce vécu est encore très douloueux, voire peut-être culpabilisant...La consultation auprès d'un psychologue vous aidera à reconnaître vos émotions, pour ensuite pouvoir vous reconstruire après un travail proche d'un deuil. Vous pourrez ainsi vous apaisez, prendre soin de vous et vous distancier progressivement des attitudes qui vous blessent. Vous devriez aboutir à vous sentir plus libre d'affirmer vos choix et vos limites ( ce que vous acceptez et ce que vous refusez). Vous semblez être prête à vous interroger et à vous engager sur ce chemin.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

4 FÉVR. 2015

Logo Marie-Line Pujadas Marie-Line Pujadas

2 réponses

1 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
pensée étranges en thérapie

1 réponse, dernière réponse le 06 Décembre 2017

je cherche à inverser les rôles avec mon psy

1 réponse, dernière réponse le 20 Juin 2017