Façon de fonctionner malsaine

Réalisée par Quentin443349 · 5 mai 2024 Aide psychologique

Bonjour

Je suis quelqu'un d'extrêmement renfermé, je suis très seul et ne parviens pas à créer de relations authentiques, je joue toujours un rôle. Je mens à tout le monde sur mes motivations. J'ai l'impression d'être un robot froid sans émotions et j'ai l'impression d'être angoissé et que les relations humaines sont dans la compétition (par projection de mes propres pensées de personne imbue narcissique et froide).
Je me reconnais souvent dans la définition du pervers narcissique.

Ma question est : est-ce qu'un événement ou plusieurs pendant l'enfance peut expliquer notre manière actuelle de fonctionner ? Je m'explique, j'ai toujours eu tendance à cacher mes mauvaises actions ou mes émotions. Ou faire du mal puis tenter de me racheter par tous les moyens pour sauver la face. Par exemple, à 5 ans j'avais cassé un pot de fleurs chez un ami et quand il s'en est aperçu je n'ai pas dit que c'était moi. J'ai aussi une fois "piqué: un carambar tombant d'une poche de quelqu'un dans la cour. Quelqu'un m'avait dénoncé et je m'étais fait sommer de ramener un bonbon le lendemain, j'avais tellement honte que je n'en avais pas parlé à mes parents et m'étais débrouillé tant bien que mal. Autre exemple de "cacher" c'est quand la compagne de mon père venait à la maison après la séparation avec ma mère j'étais très triste et je me cachais dehors pour pleurer mais je n'en parlais jamais. Autre exemple plus récent : je cache au travail le choses que je fais parfois imparfaitement (ça ne se voit pas mais c'est malhonnête).
Bref je pense que je mens en permanence sur mes émotions, mes actes, mes envies. Je n'ai envie de voir personne peut-être justement parce que j'ai peur de révéler la personne vide et sans personnalité que j'ai toujours été. Peur de r3veler au grand jour mon incompétence, mes mensonges, mes incohérences.
Pourquoi suis-je comme ça, à cacher, mentir ? Est-ce à cause de mon enfance ? Je l'espère car sinon ça veut juste dire que je suis un lâche ou une sorte de pervers narcissique qui se fabrique constamment de fausses motivations pour masquer la personne sans intérêt que je suis.

Cordialement

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 7 MAI 2024

Bonjour Quentin,

Il est clair que vous n'avez pas inventé ce comportement.
Cette manière de vous dissimuler vient très probablement du regard que l'on a posé sur vous dans votre enfance.
Vous donnez l'impression qu'on a posé sur vous une exigence inatteignable et que vous n'êtes en quelque sorte jamais arrivé à la hauteur de ce qu'on attendait de vous. Cela arrive aussi chez des enfants que l'on encourage pas assez ou à qui l'on dit tout le temps qu'ils sont "nuls".
Du coup vous avez peur d'être vu dans votre "nullité" car vous avez fini par vous en convaincre. Vous n'avez pas confiance en vous parce que vous n'avez pas été construit dans cette assurance. Cela se travaille et se guérit.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure en visio est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4280 réponses

22122 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 MAI 2024

Bonjour Quentin,

En lisant votre description de vous même nous pourrons voir que vous êtes très dur avec vous même, et à la recherche d’une « perfection » inatteignable, en proie à vos propres remarques dévalorisantes.
Pour détourner votre hypothèse… il semblerait que vous êtes votre propre « pervers narcissique », ou votre propre bourreau.

En principe le « mode de fonctionnement » de chacun est à la fois inné (la personnalité) et acquis, façonné par les interactions familiales et avec les autres.

Il est probable que vous ayez été critiqué et peut être même plus ou moins humilié en famille et ailleurs (à l’école, etc). Ceci a laissé une empreinte de honte, que vous avez ensuite voulu éviter par tous les moyens, dont surtout les mensonges et les cachoteries : c’est une réaction tout à fait naturelle d’adaptation.
Les histoires de votre enfance montre un comportement tout à fait naturel pour un enfant.

Votre mauvaise image de vous même et votre manque de confiance en vous vous poussent à vous isoler et à « jouer des rôles ».
Il faut s’aimer plus pour s’autoriser à être authentique.

Osez aller parler de tout ce que vous avez écrit ici avec un/e thérapeute : vous avez besoin d’aide pour commencer à vous connaître, vous accepter et vous aimer.

Je vous souhaite d’arriver à vous sentir « bien dans votre peau » et vous ouvrir à l’amitié et à l’amour.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4435 réponses

12203 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 MAI 2024

Bonjour Quentin
Pour répondre directement à votre question oui notre enfance façonne notre manière de fonctionner actuelle. Pour autant ce que vous nommez les évènements que vous donnez en exemple ne sont pas des évènements, ces exemples relèvent juste de moments de vie normaux d'un petit garçon normal. Tous les enfants réagissent de la même façon, nous avons tous de tels évènements à raconter.

Ce qui est plus intéressant de mon point de vue c'est l'intensité avec laquelle ils vous ont marqués pour que vous les citiez ainsi en exemple. Ce sentiments de honte et de culpabilité marque l'importance du regard des autres sur votre propre vie, cela parle de manque de confiance en vous et donc de sentiment d'insécurité. Ce sentiment d'insécurité et ce manque de confiance se traduisent par une difficulté à vous montrer à vous dévoiler par le fait que vous jouez des rôles et que vous ne savez peut-être pas très bien gérer l'intensité de vos émotions, car vous êtes assurément sensible si je me réfère aux visites de la compagne de votre père.
Rassurez-vous vous n'êtes ni lâche ni pervers, ni narcissique, ni vide, ni sans intérêt. On pourrait juste dire une estime de Soi fragile. Ce qui est rassurant parce que cela se travail très bien en thérapie. La thérapie narrative est une très bonne indication pour votre situation.

Je reste à votre écoute et à votre disposition si vous souhaitiez en savoir plus et approfondir cet échange, n'hésitez pas à me contacter.

Bien cordialement

Bruno BRICE
Thérapeute Narratif Psychopraticien
Consultation en cabinet et en visio

Bruno Brice Psy sur Aix-en-Provence

438 réponses

205 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 MAI 2024

Bonjour Quentin,
merci pour ce témoignage.
La question du mensonge - terme qui contient d'ailleurs le mot "songe", rêve -, serait utile en effet à travailler pour vous. Dans le "mensonge" il y a toujours une part de vérité, mais une vérité voilée, indirecte, un peu comme dans un rêve en effet :-).
Tous les enfants en bonne santé "mentent" à partir d'un certain âge, ce n'est pas anormal ni pathologique, c'est même un signe de bonne santé psychique, un signe de désir d'autonomie, même si les parents doivent petit à petit leur apprendre à éviter de mentir bien sur.
Mais ce dont vous témoignez, vous qui êtes maintenant adulte, semble dénoter d'une perte de confiance très ancienne, qui vous aurait amener à douter de vous et de vos interlocuteurs, au point d'entrer plus tard dans des processus où l'on cache systématiquement la vérité.
Seul un travail de parole et d'élaboration avec un ou une praticienne du soin psychique pourra en effet vous aider à mieux comprendre les ressorts de ces difficultés.
Pour ma part je suis disponible pour vous écouter et vous accompagner,
bien à vous,
Nathalie Cappe.

Nathalie Cappe Psy sur Franconville

8 réponses

3 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 MAI 2024

Bonjour Quentin.

Je crois que vous êtes loin d’être une personne imbue, narcissique et froide. Au contraire, vous montrez beaucoup de sensibilité quand vous alliez pleurer en vous cachant pour ne pas le montrer, ou quand vous cachiez votre honte. Et je ne doute pas qu’aujourd’hui aussi vous ressentez beaucoup de culpabilité, et d’autres émotions. Peut-être vous ne les montrez pas, mais je suis sur que vous les sentez.
Je dirais plutôt qu’il y a en permanence, tout près de vous, comme un juge pervers et sadique qui chuchote à votre oreille combien vous êtes imparfait, combien ce que vous faites est mal, combien vous êtes vide et nul, et combien vous méritez d’être puni. Ce juge répète sans cesse ses condamnations, et il a fini par vous faire croire que vous êtes vide et sans personnalité.
Alors il est très difficile de se faire des amis, car les gens vous jugent : le juge étend son emprise sur les autres, toujours prêts à vous condamner. On reste seul, comme banni du monde.
Vous ne mentez pas par méchanceté, non, mais je dirais que vous mentez par peur d’être condamné… une fois de plus !
Il est plus que probable en effet que ce juge se soit installé près de votre oreille du fait de votre histoire personnelle. Vous n’en dites rien, mais je peux imaginer une histoire personnelle difficile, d’où un grand manque de sécurité dans vos relation, de confiance et d’estime de vous.
En revanche votre lettre montre qu’il y a une ouverture : vous n’êtes pas d’accord avec ce juge ! Car vous écrivez ici, et vous montrez que ce qui se passe ne vous convient pas. Même si vous avez l’impression d’être la plus nulle des personnes, la plus vide, quelque chose en vous pense que ce n’est pas normal, que vous aimeriez être différent. Et même si cette voix est très ténue, elle est suffisante pour indiquer le chemin qu’il faut emprunter pour vous débarrasser de ce juge. Car c’est tout à fait possible. En revanche, c’est un chemin que je vous suggère d’emprunter accompagné d’une ou d’un professionnel(le), pour aller plus vite, et de manière plus sécure.
Je suis bien sur à votre disposition si vous souhaitez approfondir cet échange.
Guillaume Lemesle
Hypnose – Thérapies brèves – A distance ou en présentiel

Guillaume Lemesle Psy sur Sèvres

96 réponses

412 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 MAI 2024

Bonjour Quentin,

Je vous rassure, il est peu probable que le vrai pervers narcissique ne vienne un jour se raconter sur ce forum !

Vous souffrez d'un manque de confiance en vous et vos failles narcissiques vous obligent à porter "des costumes" endossés selon les situations.
Les quelques exemples évoqués ne signalent pas des trais de caractères pervers mais plutôt une peur du regard des autres.
"Mes propres pensées de personne imbue narcissique et froide" sont l'expression de votre complexe d'infériorité déguisé en complexe de supériorité dont l'issue est souvent l'échec.

La psychanalyse vous donne la possibilité de mieux se comprendre à condition d'y être prêt.
je vous invite à aller visiter mon site internet et si cela vous intéresse, n'hésitez pas à prendre un rdv en ligne sur psychologue.net ou à m'appeler.

Cordialement
Catherine Cadou - Psychanalyste

Catherine Cadou Psy sur Les Angles

254 réponses

1019 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13400 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13400

questions

réponses 137000

réponses