Fils de 23 ans addict aux jeux vidéos

Réalisée par Dominique le 17 sept. 2016 Addiction aux jeux

Bonjour,

Notre fils de 23 ans qui vit toujours chez nous car étudiant joue de nombreuses heures à des jeux vidéos.

Actuellement sans emploi, il va débuter des études prochainement mais il passe beaucoup trop d'heures à jouer.

Quand je suis là je lui demande de s'arrêter mais il passe parfois plus de 7 heures sur son ordinateur.

Mon mari et moi sentons qu'il se coupe du monde, il ne sort jamais, a presque peur de rencontrer de nouvelles personnes, d'aller à des sorties proposées par des copains bref, sa vie sociale est quasiment inexistante.

Il m'a dit hier que le monde lui faisait peur, qu'il ne se sentait pas à l'aise avec les autres mais.....je lui ai expliqué aussi que c'était un cercle vicieux puisque moins on fait de choses et plus on les craint.

J'aimerais votre avis car il ne veut pas aller voir un psychologue et je pense qu'il y a des manières douces mais efficaces pour que cette addiction passe.

Merci pour vos précieux conseils.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Bonjour,

Les jeux vidéos sont souvent un moyen de s'échapper de la réalité, difficile à accepter pour les adolescents. Cette période de transition qu'est l'adolescence, dans laquelle ils se métamorphosent et apprennent à se connaître fait souvent peur. Et c'est compréhensible.

Mais cet échappatoire prend probablement racine dans une déception sociale puisqu'il semble avoir peur de rencontrer de nouvelles personnes.
Il serait intéressant et judicieux d'en discuter avec lui et de lui demander, au plus loin qu'il se souvienne, quelles blessures l'ont le plus touché ? L'empathie, l'acceptation et quelques explications peuvent aider votre fils à comprendre ses blessures et les surmonter.

Qu'il puisse le réaliser avec votre aide serait l'idéal.
Aucun être humain ne prend plaisir à s'enfermer dans une souffrance refoulée. En lui parlant et en essayant de comprendre l'origine de sa souffrance, un pas vers la guérison sera effectué.

Cordialement.

Le Tuault Loïs Psy sur Saint-Nazaire

13 réponses

44 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

bonjour,

Je comprends et c'est bien naturel que cette situation soit difficile pour vous.
Comment était votre fils plus petit ? était il d'une nature sociable ?
Votre fils de 23 ans joue beaucoup sans doute pour éviter des angoisses, peur de l'extérieur.
Il refuse pour le moment les contraintes. c'est une période que peut dépasser votre fils.
Vous dites qu'il va reprendre des études? est ce son choix?
Trouver un autre vecteur d'émotion prend parfois du temps, l'amour, le sport, les relations extérieurs, le lien social font partis des investissements extérieurs.
Il y a des jeunes adultes qui ont besoin de plus de temps pour entrer dans la vie active et affective. restez confiante, la situation évoluera.
bien à vous.

Sandra Panis Psychanalyste sexothérapeute.

Sandra Panis Psy sur Balanzac

13 réponses

21 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Madame,

Il est difficile de savoir si votre fils a ou pas une addiction aux jeux vidéo, ou des problèmes de confiance en lui même, un manque d'aisance relationnelle, des angoisses sociales, ou autres.

Attendez peut être qu'il reprenne ses études, moment où il sortira et devra s'intégrer aux divers groupes à son école, et aussi retrouver ses copains, se faire d'autres amis, etc.

Continuez à parler avec lui et à le faire parler de ses difficultés, sans être "intrusifs" : il faut trouver des moments où il semble plus réceptif à ces échanges.
Parlez-lui éventuellement de vos difficultés de même nature (peur des autres, de la vie, du monde extérieur,...) que vous, parents, avez pu ressentir quand vous aviez son âge.

Si vous constatez que ses difficultés persistent, n'hésitez pas à demander l'avis d'un thérapeute familial, qui pourrait vous conseiller, voire vous rencontrer tous et vous aider à aider votre fils à changer si besoin.

Bon courage pour dépasser ensemble vos inquiétudes !
sp

Silvia PODANI Psy sur Issy-les-Moulineaux

1699 réponses

5239 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour, je comprends votre inquiétude devant le comportement de votre fils. Si le terme et la notion d'"addiction aux jeux vidéo" est très à la mode et omniprésente, je remarque surtout la crainte devant la rencontre avec les autres, même déjà connus et avec qui un lien existe. Cette crainte lui est propre et correspond à un malaise que lui seul connait.Il subit cette situation et fait de son mieux avec ses possibilités. Ce n'est pas une recette même douce qui peut dissiper cette appréhension devant la relation avec autrui. Il faut voir si cela est apparu soudainement ou pas. Vous êtes la personne en qui il a confiance. Vous verrez si cela persiste si une consultation peut s'envisager dans une structure proche de chez vous. Sur les jeux vidéo, les livres de Tisseron sont de bon indicateurs. Cordialement, Caterine TUDAL.Psychologue.

TUDAL Catherine Psy sur Boulogne-sur-Gesse

237 réponses

1718 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Addiction aux jeux

Voir plus de psychologues spécialisés en Addiction aux jeux

Autres questions sur Addiction aux jeux

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 6000 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10750

psychologues

questions 6000

questions

réponses 31950

réponses