Guérir de ses troubles sans thérapie

Réalisée par Adlibitum · 13 avril 2018 Troubles du comportement alimentaire

Bonsoir,


J'aimerais savoir s'il est possible de trouver son équilibre sans thérapie ? De se remettre de troubles de la personnalité et du comportement alimentaire avec un important phénomène dissociatif sans recourir à l'aide spécifique d'un.e psy ?


Je veux savoir si c'est arrivé pour des gens de se sortir de ça, même relativement... et quelles seraient les autres issues possibles aux consultations ? Que font les gens pour mieux vivre avec leur fêlure ?


Merci d'avance pour vos réponses.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 13 AVRIL 2018

Bonjour,

Vous posez une question intéressante et essentielle. Et si pour y répondre on prenait une comparaison médicale.
Peut-on guérir sans aller voir un médecin ? Oui cela peut arriver. Et vous me répondrez justement, mais cela dépend du trouble (guérir d'un rhume, ce n'est pas pareil que guérir d'un cancer...), cela dépend aussi de l'environnement (guérir chez soi au chaud entouré d'amour, ce n'est pas pareil que guérir dans des conditions de vie précaire...) et cela dépend certainement de bien d'autres facteurs encore !
Ensuite il y a un autre facteur qui pourrait relativiser votre question. C'est le facteur subjectif de la personne malade.
A partir de quand je serai guéri(e) ? A partir du moment ou je serai heureuse de vivre comme je suis ? Ou à partir du moment ou je n'aurai plus de trouble spécifique ? Ou lorsque j'irai au travail sans peur ? Ou lorsque j'aurai rencontré une personne que j'aimerai et qui m'aimera et avec qui cela fonctionnera ?

Parce que guérir psychiquement, n'est pas aussi clairement identifiable objectivement que guérir d'un rhume ou d'une maladie strictement organique. Il semble (l'histoire de la psychologie et de la psychanalyse le soutient) que la notion de guérison psychique, en dehors des éventuels aspects organiques, une affaire principalement liée à la notion de subjectivité. Et c'est cela qu'est censé panser (penser) la thérapie, par l’intermédiaire du thérapeute : le sujet qui vient en séance.

Mais aller voir, un psy quelle que soit sa méthode c'est d'abord refaire confiance à un autre pour aller mieux et pour se faire confiance à soi. Ce qui n'est pas forcément facile. C'est peut-être une possible origine à votre réticence. Pouvez-vous ou souhaitez-vous faire confiance à un autre pour vous aider à aller mieux ? Sinon quelles seraient vos exigences ?

Pour ma part, je pense que, qui que vous alliez voir, ce sera toujours la qualité de la relation avec la personne choisie qui vous aidera à guérir.
Alors ensuite il se peut vous ayez besoin de quelqu'un régulièrement ou seulement pendant quelques séances.
Peut-être que vous passerez plutôt par l'intermédiaire d'un groupe de thérapie, plutôt que d'une seule personne en face à face. Peut-être que le face à face vous angoisse ? Alors ce sera dans le cadre d'une activité de yoga ou d'autre chose que vous irez mieux.

Le principal c'est que vous sentiez après quelques séances, que ce que vous venez de choisir, vous permet d'aller mieux et cela quel que soit le sens que vous donniez à cet aller mieux.

Bonnes recherches,
Et merci pour votre courageuse question,
Charles Suaudeau-Séroude
psychothérapeute

Charles Suaudeau-Séroude Psy sur Paris

122 réponses

837 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 AVRIL 2018

Bonjour,
Aujourd'hui, il apparait difficile de modifier ou soigner ses différents troubles sans un soutien d'un tiers extérieur, qui puisse être à l'écoute et vous aider à modifier un schéma de vie. En tant qu'humain, il faut vouloir et faire et non pas attendre que celà vienne en regardant le temps passer.
Donc par rapport à votre question, un thérapeute va pouvoir être un temps utile à vous aider à y voir plus clair, car cette question que vous vous posez n'est assurément pas anodine. bon courage

Anonyme-303706 Psy sur Perpignan

4 réponses

5 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 AVRIL 2018

Bonjour,

Bien-sûr, on peut guérir de ses souffrances dans consulter un psy .
Mais ce qui m'intrigue c'est que vous vous posiez la question...et que vous la posiez ici. Neuf fois sur dix lorsqu'on pose une question, c'est savoir la réponse. Peut être inconsciemment.
Cette question n'est pas posée ici pour rien ni par hasard.
Réfléchissez à ceci...

Cordialement
Frédérique Le Ridant
Psychanalyste

Anonyme-331608 Psy sur Saint-Michel-de-Chabrillanoux

169 réponses

997 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 AVRIL 2018

Bonjour Madame,

Dans votre message il y a, au delà de la référence à une "fêlure" (terme imagé qui peut recouvrir en principe une souffrance plus ou moins grande...), une question qui concerne des "troubles de la personnalité et du comportement alimentaire avec un important phénomène dissociatif"...
Or, les "troubles de la personnalité" peuvent être graves, et les "troubles du comportement alimentaires" aussi..., tant pour soi même (boulimie, anorexie ou des deux combinés) que pour les autres (les troubles de personnalité) et les relations avec les proches. Les phénomènes dissociatifs...sont graves aussi...
Reste à voir si votre "diagnostic" est bon.

Beaucoup de personnes "s'accommodent " avec leurs troubles en tous genre..., et ne peuvent même pas imaginer qu'ils pourraient vivre différemment, avec moins d'anxiété, moins de colères, moins de conflits (internes et avec les autres), moins de souffrances physiques, d'autres plaisirs que ceux qu'ils connaissent,..., plus de liberté et de sérénité...

Manger trop ou pas assez, s'isoler ou être constamment en colère contre les autres, etc..., ne sont que des tentatives d'autoguérison qui ne font que rajouter aux problèmes initiaux.

Il me semble que dans des cas comme celui que vous avez soulevé ici...la personne ne peut guérir de ce type de troubles (graves) sans avoir recours à une thérapie (parfois menée en parallèle d'un traitement médicamenteux nécessaire aux débuts des soins), qui d'ailleurs ne sera pas brève.

Certes, il faut être prêt et motivé pour s'engager sur la voie du changement, qui demande certains efforts personnels...

Bon courage pour faire vos propres choix de vie !
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4435 réponses

12204 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 AVRIL 2018

Bonjour,
De venir poser la question ici de "est-ce que je peux m'en sortir sans aide psychologique ?" vient peut-être dire autre chose aussi : que vous avez pensé ou que l'on vous a conseillé de vous faire aider. C'est vrai que la démarche d'aller voir un psy requiert courage, et envie d'avancer (autrement). Mais ce type de démarche ne se fait pas non plus sans difficulté, celles de parler de soi, de ce qui ne va pas... Toutes ces choses qui d'une façon ou d'une autre viennent parasiter votre inconscient, et agir sur vous sans que vous en ayez pleinement conscience. C'est de tout cela qu'il s'agit dans une analyse (ou un soutien psychologique), et qui ne peut se faire qu'avec l'aide d'un professionnel, car il ne s'y jouera pas la même chose qu'en se confiant à un médecin ou à un ami. L'analyste va vous guider vers ce qui n'est pas conscient chez vous et vous empêche de vous sentir bien. Maintenant, il peut aussi y avoir un "bon moment" pour solliciter une aide. C'est peut-être ce que vous commencez à questionnez ; "est-ce le bon moment ?"
J'espère que vous trouverez les réponses à vos questions. Et je vous souhaite de trouver les ressorts pour vous amener à avancer.

Virginie Morin Riccio - Psychanalyste

Virginie Morin Riccio Psy sur Champigny-sur-Marne

48 réponses

76 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 AVRIL 2018

Bonjour
Je comprends votre besoin d'arriver à dépasser vos problématiques tout seul, mais il faudrait que vous vous posiez une question: est ce que l'homme est fait pour vivre en complète et totale autonomie et solitude?
Quand on est petits on a besoin des "grands" pour vivre, les parents à l'occurrence nous nourrissent, nous bercent... Sans un adulte un bébé ne pourrait pas vivre! Quand on grandit on a besoin d'être entouré, aimé, reconnu, sollicité... Et quand on est malades on a besoin d'être soignés, quand on a mal aux dents on a besoin du dentiste, quand on a un bras cassé on doit aller à l'hôpital... Quand on a des soucis psychologique, des troubles, des inquietudes, des angoisses... On va chez le "Docteur de la psyché"!
Oui vous pouvez vous soigner tout seul, en lisant, en échangeant avec les autres... Mais est ce qu'il y aura une "guérison" à la clé? On ne sait pas! En ce qui me concerne je pense et j'ai la preuve que non! Meme le "meilleur psy" au monde a besoin d'aller voir un psy car ne peut pas se soigner tout seul! Et s'il ne le fait pas il risque de faire déborder ses propres soucis sur ses patients et dans ce cas il les met en échec autant qu'il l'est lui -même en difficulté! Voilà j'espère avoir répondu à votre question!
Bien à vous
Livia Clara Vilnat

Livia CLARA-VILNAT Psy sur Bourges

1109 réponses

4545 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 AVRIL 2018

Bonjour
Il est sans doute possible d atténuer certains troubles du comportement notamment alimentaire en pratiquant certains outils comme la méditation ... Mais il est fort probable que si un trouble disparaît un autre réapparaisse ... Peut être moins dysfonctionnement ou plus que le précédent. Il me semble important que vous consultiez un thérapeute avec lequel vous allez pouvoir établir une relation de confiance même de courte durée ( 1 à 2 séances , si vous appréhendez une thérapie plus longue ! ) , cela vous permettra de trouver l élément déclencheur et d y mettre des mots ...
Bonne journée
Bien à vous
Patricia Lebossé. Consultante en diététique comportementale

Patricia Lebossé Psy sur Saint-Étienne-du-Grès

57 réponses

107 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 AVRIL 2018

Bonjour
Il est possible de prendre soin de soin, d'aller mieux, de trouver une forme d'équilibre, "seul" ( enfin pas tout à fait) via des livres de "self-help" par exemple, voir des conférences, se documenter, méditer, etc, etc.. Chacun peut trouver des choses aidantes. Mais quelque soit le média choisi pour s'informer, prendre soin de soi... en général ces medias-outils ont été écrits, cherchés, trouvés, proposés par.. des psys, des coachs, des personnes qui ont fait un travail sur elles, ont étudié, ont cherché. Et nous pouvons bénéficier de leurs savoirs, découvertes, démarches et propositions pour prendre soin de nous et appliquer certaines routines ou comportements. Mais je dirais que seul, c'est très difficile. Je ne connais personne dans mon milieu personnel et professionnel, qui s'en soit "sorti" sans accompagnement ( vous demandiez si il y avait des exemples, là je cherche mais je n'en vois pas en ce qui concerne mes connaissances). La différence avec une thérapie, c'est la RELATION, le lien. Dans les troubles que vous nous partagez, je vois beaucoup une question de lien justement, de relation: relation à la nourriture ( qui peut être porteuse de tant de choses, traumas, marques) et relation à soi. Dans le cas de qq'un qui se poserait "juste" des questions existentielles sans troubles, je conseillerais de bonnes lectures ( psy ou philosophique par ex). Dans le cas où la personne semble souffrir de cette problématique du lien, je serai pus prudente et je conseillerais de consulter, avec un psy avec qui le courant passe, avec qui la confiance va s'installer.
Nous avons tous des fêlures, et comme pour un handicap physique, nous apprenons à vivre avec. Mais la différence entre une personne qui fait un travail sur elle et une qui n'en fait pas, c'est que la personne qui le fait va apprendre à porter ses fêlures, plutôt qu'à demander au monde, plus ou moins consciemment, de les porter pour elle ( victime).
C'est tout un travail que de s mettre au monde. Il est surement possible de la faire seul, mais le fait-on vraiment seul quand on bénéficie de lectures qui sont l fruit de recherches et d'études? Et je le répète, rien ne remplace la présence humaine. Mais cette présence peut faire peur, le lien, l'attachement.. c'est par la relation qu'on a été blessé, et il nous est parfois difficile de croire que c'est par la relation qu'on peut guérir. Je ne sais pas si mon message vous parlera, mais n'hésitez pas si vous avez des questions.

Anonyme-285560 Psy sur Châtellerault

108 réponses

191 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 AVRIL 2018

Bonjour,

Votre question est intéressante, avons nous vraiment besoin d'un coach, thérapeute etc?
Il existe sur le web de nombreux outils gratuits qui peuvent vous permettre d'avancer et de progresser.
oui vous pouvez avancer seule mais cela demande de la discipline de la répétition et en même temps nous avons parfois besoin du regard extérieur du questionnement extérieur. Et des interventions ponctuelles chez un thérapeute joint à un travail perso est très efficace.
Personnellement je consulte 1ou 2 fois par an un thérapeute et je continue quotidiennement mon travail perso.
Évoluer seule demande de l'autonomie c'est comme faire du sport par ex ( qui peut être en lui-même un travail thérapeutique) certaine personnes ont besoins d'un coach ou d'être en groupe n'ayant aucune motivation à le faire seul.

Quelques technique de développement personnel que l'on peut effectuer seul: méditation, auto hypnose, PNL, etc. vous pouvez trouver des tuto sur youtub.
Dans l'absolu c'est possible mais cela demande de "réinventer la roue" et d'avancer en tâtonnant alors qu'avec la présence d'un thérapeute le changement peut être accélérer.

je vous souhaite le meilleur et j'espère avoir pu vous être utile

Ph Nappey

Philippe Nappey Psy sur Saint-Avé

105 réponses

200 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 AVRIL 2018

Bonjour,
Il est possible de guérir de ses "troubles" sans consulter un psy mais encore faut-il être capable de trouver les réponses seul(e) à ces maux.
Quelques séances peuvent être la clef pour trouver ses solutions sans pour autant entamer une thérapie ou une analyse très longue.
Nous avons tous les clefs en nous mais encore faut-il trouver où elles se trouvent et apprécier l'aide d'un professionnel ne peut que nous aider à les trouver plus rapidement.
Bien cordialement.
Ghislaine PATTE - Thérapie Individuelle, Familiale et Conjugale

Anonyme-314948 Psy sur Montrouge

569 réponses

1338 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 AVRIL 2018

Bonjour,

C'est ce qui est arrivé à Byron Katie. Au plus profond de sa dépression, elle a vécu un moment de lucidité particulière, de profonde compréhension... et est sortie de cet état instantanément. Aujourd'hui elle enseigne pour transmettre ce dont elle a pris conscience. Elle appelle cet enseignement "the work" ou le travail en français. Elle enseigne parce que ce qu'elle a vécu ne sera pas vécu par tout le monde. Il est possible d'attendre cette transformation spontanée avec le risque qu'elle n'intervienne pas. Il est aussi possible d'apprendre à mieux vivre avec ses difficultés, de faire malgré tout ce qui est important pour soi, et c'est ce que propose la thérapie d'Acceptation et Engagement que je pratique. Pour cela, il faut consulter, au moins quelques séances.

Bien à vous
HéLène LICARI

Anonyme-337171 Psy sur Saint-Leu-la-Forêt

6 réponses

5 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 AVRIL 2018

Bonjour,

Comment faire pour vivre avec ses fêlures? Demandez-vous à juste titre? On peut vivre avec, plus ou moins bien, plus ou moins mal.

La question n'est donc pas tant la fêlure ou la blessure que son impact en nous. Pour certains le fardeau s'avère trop lourd, l'anxiété trop grande et il vaut la peine alors de consulter.

Cordialement,
Fabienne Verstraeten
Psychanalyste

Fabienne Verstraeten Psy sur Marseille

965 réponses

3934 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Troubles du comportement alimentaire

Voir plus de psy spécialisés en Troubles du comportement alimentaire

Autres questions sur Troubles du comportement alimentaire

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13450

questions

réponses 137000

réponses