Guérir par la parole, oui mais.....

Réalisée par Elodie · 19 juin 2017 Thérapie brève

Bonjour à tous,


J'aurais souhaité avoir certains de vos éclaircissements en ce qui concerne les thérapies par la parole d'orientation analytique ou non.

Je constate et je lis que certaines personnes qui sont en thérapie depuis un certain nombre de temps n'arrive toujours pas à remonter la pente ni même à faire en sorte que leur symptômes diminue. Ma question est: peut-on vraiment guérir par la parole ? Si non, n'est-ce pas la une réaction thérapeutique négative ? Ou est-ce que cette parole est peut-être vide, vide de sens, sans vérité subjective ?

Je m'intéresse beaucoup à la psychologie et j'entame l'année prochaine ma première année de psycho.

J'aurais souhaité savoir ce que vous en pensez en tant que thérapeute.


Merci d'avance pour vos réponses

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 19 JUIN 2017

Bonjour Elodie,

Vous aurez le temps de réfléchir à ces questions importantes durant votre cursus de psychologie.

Lacan disait qu'on ne guérit pas vraiment, mais que l'art de l'analyse est de pouvoir reconnaître soi-même ses symptômes, d'avoir des repères en quelque sorte (je résume très fort ce qui n'est pas toujours une bonne chose).

La thérapie analytique ou la psychanalyse permettent un véritable soulagement des symptômes et une intégration, une acceptation par le sujet de son histoire. Mais le chemin est long, c'est vrai. Il n'est pas linéaire, il y a des hauts et des bas et surtout ce que l'on appelle les régressions qui sont forcément douloureuses où l'analysant peut alors avoir l'impression d'aller moins bien. Imaginez: si l'on fait tomber certaines barrières, si l'on assouplit certains refoulements...

Mais la psychanalyse est aussi un outil merveilleux d'appropriation et d'acceptation de sa propre histoire, elle contribue à ce que l'on devienne réellement sujet de sa propre vie et que l'on assume ses désirs.

Bonne chance dans vos études,
Bien cordialement,
Fabienne Verstraeten

Fabienne Verstraeten Psy sur Marseille

967 réponses

3727 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 JUIN 2017

Bonjour Elodie,
Je suis du même avis que le collègue Mr Gaillard oui la thérapie analytique aide à une meilleure connaissance de soi et à mettre en lumière ce qui est au fond de nous mêmes.
Vous verrez que au cours de vos études vous pourrez faire votre propre opinion. Je suis de l'idée que pour mieux comprendre il serait important que vous puissiez entreprendre une thérapie analytique vous même ainsi vous aurez une expérience personnelle enrichissante et utile dans votre futur métier!
Bien à vous
Livia CLARA-VILNAT

Livia CLARA-VILNAT Psy sur Bourges

1109 réponses

4241 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JUIN 2017

Bonjour
Vaste sujet qui interroge tout autant la demande, la méthode choisie que le thérapeute lui-même.
« Guérir », oui mais de quoi ?
La thérapie d′inspiration analytique aide à une meilleure connaissance de soi, de ses défenses, à une appropriation de son histoire, à des expressions émotionnelles libératrices, à une réflexion sur les sens que l′on donne à sa vie. Aussi est elle une approche utile à la compréhension de l′individu, voire même de la nature humaine à travers sa culture.
Dommage que, comme dans toute discipline, des excès aient porté à croire à une certaine époque, que toute souffrance relevait du psychisme, de l′inconscient, et qu′il suffirait de libérer la parole pour « guérir ».
Dommage qu′on ait laissé croire que quand « ça ne guérissait pas » c′était obligatoirement parce que le patient résistait. Il eût été plus utile de se demander si la méthode était adéquate, ou même si le psychanalyste était compétent. A quoi d′autres ont répondu que le but n′est pas la guérison !!!

Dommage qu′en voulant faire entrer de force de nombreuses pathologies dans une grille de lecture psychanalytique on soit passé longtemps à côté de recherches, de pratiques, qui relevaient d′autres domaines de compétences: génétique, neurologie, éthologie..... Pour la bonne raison que le réel n′est pas là pour illustrer, valider, la théorie, mais que c′est à la théorie de s′interroger quand elle se casse le nez sur le réel.
Aussi, s′agissant de vos études, la psychanalyse vous apportera un champ de compréhension pertinent. C'est sûr. Mais, autant pour la psychanalyse que pour d′autres pratiques, (et Freud le reconnaissait lui même : « La théorie est bonne conseillère mais un mauvais maître ») la réalité ne doit jamais être l′esclave de la théorie. Le doute, le pragmatisme, la remise en question doivent être vos guides au fil de vos études.
Bonne suite à vous.

Maurice Gaillard Psy sur Vincennes

2048 réponses

5937 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JUIN 2017

Bonjour,

Après première lecture de votre demande, ce qu'il me vient par rapport à un patient qui reste longtemps en thérapie c'est ceci : Soit l'approche du Psychologue ne correspond pas aux besoins du patient qui n'avance pas dans son évolution; soit le patient reste avec son symptôme, contenant pour lui. Les études de Psychologue sont passionnantes et vous amèneront vos propres hypothèses, bien à vous :).

Huret Anne-France Psy sur Nice

20 réponses

39 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Thérapie brève

Voir plus de psy spécialisés en Thérapie brève

Autres questions sur Thérapie brève

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 7550 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 11300

psychologues

questions 7550

questions

réponses 39550

réponses