Vous ne pouvez pas vous déplacer en cabinet ?
Trouvez un psy en ligne

Handicap et regard des autres

Réalisée par Dolce-craziness le 20 mai 2019 Thérapie brève

Bonjour

J'ai 27 ans. Je suis déficiente visuelle de naissance, j'ai un strabisme et un nystagmus.
J'ai eu la chance que mes parents croient en moi, voient au-delà de mon handicap en m'inscrivant à l'école "classique". Tout au long de ma scolarité j'ai eu des facilités et faisaient partie des meilleurs élèves. Inconsciemment je me suis toujours dit que je devais être 2 fois meilleure que les autres pour faire oublier mon handicap

Après le lycée je suis allée à la fac dans une autre ville que ma famille pour prendre mon envol. J'ai effectué un séjour ERASMUS à l'étranger.

J'ai trouvé un premier travail dans la relation clients qui s'est très bien passé mais arrêté au bout de pratiquement 2 ans à cause d'un licenciement économique.
Je me suis alors orientée vers un concours dans le domaine de mes études et les résultats sont ce mercredi. Sauf qu'aujourd'hui j'ai par hasard vu que le poste pour lequel j'ai passé le concours est ouvert à 11 personnes en situation de handicap qui intégreront donc l'école de formation sans avoir passé le concours. Cet appel à candidatures me met très mal à l'aise, mes parents m'incitent à postuler si je n'ai pas le concours. Maisvmoi je ne veux pas. Je ne veuxpas être choisie à cause d'une défaillance mais pour mes capacités.

Aujourd'hui je suis perdue avec moi-même, ma famille ne comprend pas mon point de vue et me fait douter quant à mon égo.

Désolée pour ce long message. Et merci aux personnes qui me répondront.

Dolce-craziness

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Bonjour Madame Dolce-craziness,

Vous avez su mettre toutes les chances de votre côté afin de poursuivre une scolarité et un début de vie professionnel malgré vos déficiences et un regards des autres pesant sur vous.
Vous avez le sentiment de vous être surpassée pour être la plus forte et c'est tout à votre honneur, nombre de personnes qui auraient pu être dans votre cas auraient sans doute pas eu le même parcours de réussite. C'est donc un très bon point positif car vous disposez en vous de toutes les ressources nécessaires pour aller aujourd'hui de l'avant et affronter cette nouvelle épreuve professionnelle par le biais de ce concours.
Il serait intéressant de vous poser la question de savoir pourquoi ce concours vous met mal à l'aise et comment reprendre confiance en vous avec votre handicape.
Vous nous parlez également des relations avec vos parents qui semblent ne pas comprendre votre point de vue ce qui vous enferme dans votre propre mal être au lieu de pouvoir échanger et dialoguer avec eux à propos d'une possible alternative.
Je vous conseillerai donc de débuter une thérapie qui pourrait vous permettre de vous accompagner dans ce moment afin de remettre les choses à plat et trouver de nouveaux objectifs. Les techniques les plus adaptées sont les thérapies cognitivo-comportementale ainsi que la PNL qui peut vous aider à avoir une méthodologie et une approche plus spécifique au niveaux professionnel. Enfin des exercices d'art thérapie pourront vous aider à reprendre confiance en vous.
Je reste disponible si vous aviez des questions ou des demandes plus particulières.

Bien cordialement,
Nicolas Gimbert.
Psychopraticien

Nicolas GIMBERT Psychopraticien TCC et Art Thérapie Psy sur Paris

80 réponses

1291 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonsoir Dolce-Crasiness

Quelle persévérance… quelle énergie… on ne peut pas dire que vous n’en avez pas de l’une ou de l’autre mais bien des deux ! Il en faut dans ce combat dans plus que pour une différence, mais pour ou contre un handicap de façon à ce qu’il ne devienne pas un stigmate….. Quel combat….et le soutien de votre famille est salutaire… et il semble qu’il se veut bienveillant…. Au sens que peut-être que eux voient aussi que vous puissiez entrevoir des choses sans être contre votre handicap mais avec votre handicap…. Que vous puisiez vous « reposez », comme une guerrière après un combat… peut-être que vos parents qui ont toujours été soutenants pour vous, vous souhaitent plus que tout aussi décrocher ce poste…. Car aussi ainsi va le monde…. Ils vous montrent peut-être une autre voie que celle du combat direct…. Car ils ont toujours été présents dans vos avancées combats, … aujourd’hui ca ne change pas…. Ils vous disent peut-être le « et pourquoi pas »…

Et en effet, pourquoi pas Dolce-Crasiness…. Au sens qu’est ce que vous risquez à passer ce concours…. Vous pouvez ensuite décider aussi…..ce que vous ferez…. Et parfois vous savez, c’est quand on est « légitimisée » par un diplôme qu’on peut aussi être reconnu, avancer et faire avancer les choses…. Qui sait ?! ;)….

Peut-être que vous pourriez échanger ainsi sur ce sujet avec vos parents qui ont toujours été soutenants jusqu’ici….

Il n’y a pas de bonnes ou mauvaises réponses à ce sujet Dolce-Crasiness.. ne doutez pas de vous…. Ecoutez les… écoutez-vous…. Quelle que soit votre réponse… elle sera la bonne…. ;)

Restant à votre écoute,
Bien à vous,
Carole ZOZAYA, Psychologue Clinicienne

Carole ZOZAYA, Psychologue Clinicienne Psy sur Mérignac

10 réponses

9 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour "Folie Douce",

De votre parcours il est évident que vous avez des capacités intellectuelles, une volonté et une force de caractère hors commun qui vous ont permis de surmonter largement les problèmes de santé que vous avez, au point que vous ne vous voyez pas ni vous vous sentez plus / pas "handicapée".
Pour votre parcours exemplaire : félicitations, vous avez du mérite !

Il me semblecque vous avez bien toutes les chances de passer le concours et d'obtenir le poste que vous souhaitez... mais... si ce n'est pas le cas..., ça me semble dommage de ne pas postuler sur les 11 places dédiées aux "handicapés" et de vous priver de cette chance de plus..., qui est un droit que vous avez.
Et... dites vous bien que heureusement que ce choix est donné à des personnes en difficulté qui n'ont pas eu des chances vraiment égales aux autres..., et peut être pas non plus une famille aussi soutenante que la votre.
Et puis... demandez vous ce qui vous empêche vraiment de postuler pour une de ces places...

Je vous souhaite de continuer à bien vivre avec vos "handicaps" sans les nier, mais aussi sans qu'ils soient des vrais handicaps pour vous.
sp

Silvia PODANI Psy sur Issy-les-Moulineaux

1714 réponses

5300 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Vous évoquez justement le fait que vous avez dû fournir beaucoup d'efforts pour "oublier votre handicap" et faire comme les autres. Vous avez lutté pour vous faire accepter et faire reconnaître vos capacités qui sont réelles. Et si il était temps pour vous de vous accepter telle que vous êtes ? Avec vos failles, vos fragilités, vos forces, vos atouts ... comme un être humain à part entière. Il s'agit d'un cheminement que chacun emprunte pour s'aimer et s'aligner avec ses rêves profonds. Un thérapeute pourrait vous accompagner dans cette démarche qu'il est difficile d'entreprendre seule.

Sabine BAHROUN Psy sur Orléans

8 réponses

4 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Thérapie brève

Voir plus de psychologues spécialisés en Thérapie brève

Autres questions sur Thérapie brève

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 6300 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10800

psychologues

questions 6300

questions

réponses 32800

réponses