Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Inceste frère de 14 et 8 ans

Réalisée par Uiien le 15 avril 2019 5 réponses  · Aide psychologique

Bonjour, je viens vers vous suite à la discussion que j'ai eu hier soir avec mon frère concernant les attouchements qu'il a eu sur moi à l'âge de 8 ans, aujourd'hui j'ai 38 ans et je suis suivi par un psychiatre. Pour mon frère les attouchements sont tout à fait normal à cet âge même avec la différence d'âge, selon lui ça fait parti de la découverte de son corps comme tout le monde fait à la période de l'adolescence. Je lui ai répondu qu'il ne se rendait pas compte de ce qu'il disait. Pouvez-vous m'indiquer qui a raison svp ? Merci d'avance.

Meilleure réponse

Bonsoir,

Votre témoignage est poignant et montre que dans beaucoup de familles les interdits concernant la sexualité en famille ne sont pas connus... et souvent même quand ils sont connus ils ne sont pas énoncés par les parents, ce qui peut créer des dégâts.
D'ailleurs, malheureusement, certaines conditions de vie difficiles qui mènent à la promiscuité favorisent trop de "rapprochements", des attouchements, voire des réels abus et viols qui rentrent dans la catégorie de l'inceste.

La "découverte" de son corps se fait en touchant son propre corps... pas celui d'un petit frère, de même que la découverte des différences de sexes et les jeux à caractère sexuel ne doivent avoir lieu qu'entre enfants du même âge et qui ne font pas partie de la même famille.

Ce qui vous est arrivé montre que vos parents n'ont pas su/pu être suffisamment vigilants et ne vous ont pas protégé... contre les abus de votre frère, qui était bien plus grand que vous.
Vous n'écrivez pas jusqu'où votre frère est allé... mais ça semble avoir été à la fois un viol et un inceste, puisque vous, à vos 8 ans, vous étiez sous l'influence de votre grand frère, qui, comme tout "grand" avait autorité sur vous. Or, un enfant n'a pas la capacité de s'opposer à l'autorité d'un plus grand que lui même.

J'espère que le psychiatre qui vous suit ne vous donne pas seulement des médicaments..., mais peut également vous accompagner par une thérapie adaptée qui vous aidera à intégrer et à dépasser ce traumatisme.

Quand à votre frère aîné..., c'est déjà bien qu'il ne nie pas..., mais il serait bon qu'il comprenne la gravité de ce qu'il a fait... pour vous demander pardon et aussi pour trouver une position et un discours sain dans sa vie actuelle, avec ses enfants.

Bon courage à vous pour affronter ce passé douloureux et vous en sortir !
sp

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour
Vous nous demandez de trancher sur un vécu que vous avez vécu comme traumatisant.
Ce que nous avons vécu ne se transforme pas en traumatisme comme tel. Oui l’inceste c’est interdit pour autant oui il peut exister des attouchements entre frères et sœurs c’est assez courant et oui, pour rappel la majorité des incestes se passent en famille n’est ce pas? Et d’ailleurs la plupart des actes de pédophilie aussi. Je vous dit tout Ceci pour éviter de poser un regard qui jugerait votre frère et vous d’ailleurs aussi. Ce qui compte dans tout traumatisme c’est ce que nous en faisons ou pas. Donc soit il reste à l’etat Brut et se répète à l’infini dans des tentatives de le résoudre ou bien nous l’avons transformé ne serait-ce parce que nous l’avons refoulé ou déplacé. Peu importe mais dans la seconde position nous avons tenté d’en faire quelque chose. Maintenant je m’interroge sur la nécessité de vous confronter à votre frère, peut être pour qu’il vous reconnaisse en tant que sa victime et que du coup il porte un peu de la culpabilité que ce traumatisme a produit en vous. Sauf, que ce que vous rapportez c’est que pour lui c’est normal de jouir de l’autre surtout si c’est son frère, donc il y a certains interdits qu’il n’a pas su ou pu intégrer.
Cependant, répondre à votre question avec un oui affirmatif et tranché cela serait bien facile.
Si votre question est si l’inceste est interdit c’est oui.
Maintenant est-ce que cela nous permet de comprendre ce qui s’est joué entre votre frère et vous et dans votre famille pour que cela puisse arriver c’est non, car je n’ai pas suffisamment d’éléments et il faut aussi la parole de votre frère.
Enfin vous travaillez avec un psychiatre ce qui est déjà pas mal, mais bien souvent dans ces situations d’abus sexuels, de viols, du jouir de l’autre sans son consentement c’est de s’emprisonner dans un état permanent de victime, parfois il est plus dur de sortir de cet état que d’abréagir le traumatisme. Cela demande de travailler sur l’acceptation de ce qui s’est passé, nous ne pouvons pas refaire le passé, de devenir après avoir été reconnu comme victime acteur de sa vie, vous êtes bien plus que ce traumatisme, de ne pas se laisser stigmatiser par les autres comme le traumatisé mais bien être perçu comme un sujet à part entière et un travail qui n’est pas des moindres, travailler sur sa culpabilité consciente et inconsciente inhérente à tout être humain dans les traumatismes.

Je vous souhaite de trouver l’aider nécessaire auprès de votre psychiatre et de vous libérer de toute cette souffrance.

Bon courage

Cordialement

R. Perinetti

Psychanalyste

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

18 AVRIL 2019

Logo Rodrigo Perinetti Rodrigo Perinetti

241 réponses

1452 J'aime

bonjour
vous souhaitez une réponse bien précise qui à raison je pense que vous connaissez la réponse, bien évidement c'est vous .
il serait bien que votre frère se renseigne sur l'inceste, et puis dire que c'est normal c'est une façon de ne pas culpabiliser
bien à vous
sylvie vulliermet psychanalyste sexotherapeute

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

17 AVRIL 2019

Logo Sylvie Vulliermet Sylvie Vulliermet

136 réponses

229 J'aime

Bonjour Uiien,

Votre témoignage est très émouvant. Il montre à quel point c'est souvent la victime, dans ce genre d'affaire, qui doute d'elle-même et de ses ressentis alors que l'agresseur se montre sûr de lui et de sa probité.

Il est extrêmement courant que l'agresseur, et même parfois la famille et l'entourage lorsque les choses sont dévoilées, minimisent et banalisent des actes qui relèvent de l'inceste, de l'abus, voire du viol.

Il est d'ailleurs caractéristique également que votre frère n'entende pas votre point de vue, au point d'oublier que vous, à 8 ans, vous n'étiez pas adolescente. Il ne s'agit donc en aucun cas d'une découverte entre ado, comme il le prétend. Lui était ado, est c'est cela qui compte à ses yeux. Votre age à vous, il l'oubli.

Quand bien même il pense que tout cela est bien anodin de son point de vue, il devrait être capable d'entendre votre point de vue et votre souffrance. Il arrive que l'on fasse des choses que l'on juge anodines, banales (ce que ne sont évidemment pas des attouchements !) mais lorsque l'on apprend que nos actes ont blessé quelqu'un, on peut s'excuser. Mais votre frère préfère disqualifier votre point de vue, nier votre souffrance pour pouvoir se protéger.

Je vous souhaite de poursuivre votre thérapie. Confronter votre frère est en soi une étape importante, même si elle vous déstabilise pour l'instant, et qui vous a certainement demandé un grand courage. Bravo !

Bien cordialement,

Marion Favry

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

16 AVRIL 2019

Logo Marion Favry Marion Favry

117 réponses

310 J'aime

Bonjour,
Effectivement les attouchements de votre frère représente de l'inceste.
A 8 ans, vous n'étiez qu'un enfant loin d'une maturité sexuelle d'une part, et d'autre part c'est votre frère, donc aucun attouchement n'est autorisé.

Depuis combien de temps êtes vous suivi par votre psychiatre ?
Car ces traumatismes se traitent très bien avec l'hypnothérapie que je pratique.
Une thérapie verbale est loin d'être suffisante, il est nécessaire de travailler avec une approche psycho-corporelle.

Je vous souhaite de trouver le ou la thérapeute plus approprié pour traiter ces traumas d'inceste.

Cordialement
Nathalie FOLLMANN - Hypnothérapeute clinique à CLICHY

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

15 AVRIL 2019

Logo Nathalie FOLLMANN Nathalie FOLLMANN

1895 réponses

8534 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Mon fils de 14 ans a fait des attouchements sexuels

13 réponses, dernière réponse le 14 Avril 2017

PRECISIONS ET SUITE enfant de 8 ans avec des propos inquiétants

3 réponses, dernière réponse le 07 Juin 2018

Ma fille de 8 ans et demi est agressive et désobéissante

5 réponses, dernière réponse le 03 Septembre 2013

Mon fils de 8 ans est agressif et triste à l'école

4 réponses, dernière réponse le 30 Janvier 2019

Inceste

11 réponses, dernière réponse le 23 Octobre 2014

Inceste : comment gérer, comment aider ?

10 réponses, dernière réponse le 14 Octobre 2016

Attouchements sexuels entre frères et soeurs

8 réponses, dernière réponse le 13 Octobre 2014

Que faire quand mes parents sont nocifs pour mon frère et moi ?

8 réponses, dernière réponse le 21 Novembre 2018

Besoins d'aide pour ma fille de 11 ans

5 réponses, dernière réponse le 08 Mai 2016