J'ai beaucoup de mal à tourner la page

Réalisée par Albane le 15 juil. 2016 Thérapie brève

Bonjour,

A chaque fois qu'une personne rompt avec moi (que ce soit amoureux ou juste une aventure), je le vis très mal et il me faut entre 1 et 2 ans pour m'en remettre même si la relation n' a duré qu'un mois. Ma dernière relation s'est très mal passée, c'était avec une femme. J'étais attachée à elle mais ce lien était malsain car je cherchais par tous les moyens à me libérer d'elle mais j'étais rattrapée par la culpabilité et par l'angoisse de l'abandon. Elle me rabaissait dès qu'elle avait ses amis près d'elle, elle voulait que j'accepte qu'elle garde un lien avec son ex-compagne (elle pleurait et geignait que je puisse vouloir qu'elle mette une distance avec cette personne). Elle me provoquait jusqu'au jour où j'ai pété un plomb et je l'ai frappée. Je n'ai jamais regretté mon geste. On s'est séparées (j'en ai été très malheureuse) et elle est revenue. Au fond c'était la pire chose qui me soit arrivée qu'elle revienne. La rupture m'avait fait tellement mal, que je me suis retrouvée coincée avec une femme qui me rabaissait de plus belle et je devais me taire. Cela m'a rendue malade et les disputes étaient notre lot quotidien. J'ai fini par partir et je suis revenue 4 mois après, je ne l'aimais plus mais je culpabilisais de cette décision. En me remettant avec elle, elle a fini par m'avouer qu'elle avait vu à plusieurs reprises son ex en cachette. Je la haissais de toutes mes forces mais je voulais que ce soit elle qui parte. Ce qui a eu lieu. Plus d'un an s'est écoulé, et je souffre encore. Je m'en veux de m'être rabaissée comme ça, je m'en veux d'être revenue avec elle. Je m'en veux de l'avoir laissée se faire passer pour la victime. J'en veux à je ne sais qui de savoir qu'elle a réussi à se caser avec quelqu'un et que moi j'en suis incapable. Je consulte un psy mais je n'ai pas l'impression d'avoir avancé sur ces échecs sentimentaux à répétition, d'aller systématiquement vers des gens qui ne m'aiment pas...J'ai l'impression que la seule chose qui m'apaiserait serait de savoir qu'elle souffre. Tout cela est si pueril et stupide mais c'est pourtant ce que je ressens. Je rencontre d'autres femmes mais il n' y a pas d'étincelles de part et d'autre. Je ne vis aucune relation amoureuse et pourtant c'est ce que je souhaite.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Bonjour Albane,

Vous parlez très clairement de votre peur de l’abandon. Le type de relations que vous décrivez montre également combien votre estime de vous et votre confiance en vous ont été mises à mal. Vous avez identifié que vous êtes dans des schémas de répétition.

Il en ressort beaucoup de colère (j’en veux, j’en veux ….).

Vous aviez bien repéré que le lien était, comme vous le dites, malsain et avez trouvé finalement les moyens de le casser. C’et mieux pour vous.

Aujourd’hui, pour vous apaiser et vous libérer de cette colère et retrouver l’estime de soi et la confiance, une thérapie peut vous aider

Vous êtes suivie par un psy et n’avez pas l’impression d’avancer. Depuis combien de temps ? Vous sentez vous en confiance avec lui ? De quel type de thérapie s’agit-il ? Avec votre psy, vous devez vous sentir en confiance, entendue et soutenue. Si ce n’est pas le cas, cela ne remet nullement en question les qualités de ce dernier, mais peut-être ne vous convient-il pas.

Vous pouvez essayez d’aller vers les thérapies cognitives et comportementales (TCC) ou autres thérapies brèves, orientées vers la recherche de solutions.

Je reste à votre disposition, n’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions.

Bon courage

Nathalie Delmotte

Nathalie Delmotte Psy sur Châteauneuf-Grasse

152 réponses

631 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Albane,

Vous décrivez finement vos émotions et interrogations..., et vous avez compris que vous êtes encore prise dans des vieux schémas qui vous font souffrir.

Vous écrivez avoir beaucoup de mal "à tourner la page" : il s'agit, je crois, d'une sorte de "compulsion de répétition" des relations de votre passé très lointain, que votre inconscient vous pousse à essayer de réparer ainsi. Sachez que nous sommes tous tributaire de notre vécu infantile...et tant que celui-ci n'est pas "réparé" par une bonne thérapie nous recherchons ce que nous connaissons..., et la page ne peut être tournée, le "livre" de notre vie s'ouvre seul là où il y a des événements qui n'ont pas été compris, assimilés et ainsi résolus.

Votre désir d'être "vengée" par la souffrance souhaitée à votre ex est tout à fait "naturel", s'inscrivant dans les réactions que vos souffrances anciennes provoquent en vous ; avez-vous pu parler de ça avec votre psy ?

Aucune bonne thérapie n'est une "partie de plaisir"...: les vraies remises en question font parfois un peu mal..., mais le/la thérapeute "suffisamment bon/bonne" est là pour aider à dépasser les moments difficiles.

Je vous souhaite de persévérer afin d'arriver à vous apaiser, vous aimer, vous respecter et vivre une belle relation amoureuse !
sp

Silvia PODANI Psy sur Issy-les-Moulineaux

1619 réponses

5008 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,
Il est clair que vous fonctionnez sur un schéma d'abandon, et aussi un schéma de carence affective...

Vous dites consulter un psy, mais tout dépend depuis combien de temps, le changement n'est pas aussi simple que ça, les croyances négatives sur vous sont parfois bien ancrées.

Si vous n'avez pas l'impression d'avancer, vous pouvez essayer l'hypnothérapie intégrative qui est une thérapie pluridisciplinaire et qui permet de travailler de manière très différente.

Cordialement

Nathalie FOLLMANN Psy sur Clichy

2141 réponses

9428 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Tourner une page qui fait mal n'est pas si simple, effectivement, et c'est valable pour tout le monde. Tourner une page qui fait mal c'est une tout autre affaire, lorsqu'il s'agit d'amour, donc d'affect. Pour ouvrir quelle porte est la deuxième question, d'où la thérapie. De quel mal parlez-vous ? Quel est-il (elle) ?

Votre repérage est probablement assez proche de ce que joue votre inconscient, mais avez-vous tout dit à votre thérapeute actuel ? Car il semble que cette configuration que vous décrivez très bien soit un véritable système, une machine, une mécanique bien rodée, et peut-être ; présente dans votre vie depuis trop longtemps : il ne faut pas craindre d'aller explorer le passé d'enfance et les ressources personnelles pour transformer par vous-même, avec l'aide du thérapeute, le process infernal : le terme est fort car c'est ce que vous ressentez : ça fait mal et je ne sors pas du mal. Sortir du schéma c'est pouvoir s'observer comme un objet afin de reprendre une place de sujet libre de penser : de qui êtes vous l'objet, ou de qui l'avez-vous été dans vos liens parentaux ? N'ayez pas peur d'affronter la question, et vous aurez moins de mal à tourner la page d'un livre qui n'est eut-être pas le votre ...
Je poserais la question suivante : êtes vous en confiance avec votre psy ? Avez vous tout dit ? Si oui, les propositions thérapeutiques vous ont-elles soulagée ? Sinon, ne perdez pas de temps, nul n'est obligé face à un thérapeute, seul le lien de confiance et non celui de dépendance, sauf en psychanalyse, car dans ces conditions le psychanalyste a les compétences pour vous aider à repérer cette dépendance pour vous permettre de la liquider, doit exister entre le psy et vous.

Ensuite je vous dirais : attention aux méthodes "miracle" : une bonne psychothérapie associe la prise en compte des schémas inconscients et l'aide d' outil complémentaire : hypnose, TCC, psychothérapie sensorimotrice, gelstat, brainspotting, EMDR, etc.
Vérifiez tout ceci avant de persévérer, ce à quoi je vous encourage.

DEVEAUX-POISSY Fabienne Psy sur Hyères

21 réponses

22 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Thérapie brève

Voir plus de psychologues spécialisés en Thérapie brève

Autres questions sur Thérapie brève

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 5300 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10050

psychologues

questions 5300

questions

réponses 27850

réponses