Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

J'ai du mal à ouvrir ma sphère privée aux autres

Réalisée par Aurélie le 11 déc. 2014 10 réponses  · Psychologue

Bonjour,

J'ai 21 ans et je suis une personne introvertie et sensible, chose que j'arrive plutôt bien à gérer.

Malheureusement, j'ai grandi dans un environnement où je n'ai eu que très peu l'occasion de partager avec les jeunes de mon âge: inviter une amie chez moi, passer du temps chez elle, faire du shopping ensemble, avoir un petit ami, faire des activités extra-scolaires... Ma mère m'en a empêchée, son excuse étant qu'elle voulait me protéger.

Etant donné mon caractère introverti, ce n'est pas inné pour moi de me sentir à l'aise en société ou avec les personnes général. Vu que je n'ai pu que très rarement m'habituer à tout cela, je me rends maintenant compte que je repousse mon entourage.

Je me sens extrêmement mal à l'aise si je dois inviter une personne chez moi, je stresse, je me dis qu'elle va me trouver étrange... Je n'arrive pas à m'ouvrir aux hommes qui me plaisent et à qui je plais.

J'arrive parfaitement à me rendre intéressante, à discuter avec ces personnes mais dès qu'elles veulent se rapprocher de moi en entrant dans mon espace intime, je m'éloigne. Je n'arrive pas à passer à la prochaine étape.

Si je continue comme ça et que je n'abaisse pas mes barrières, je resterai la même personne que j'étais en grandissant et je n'évoluerais jamais... Cela m'effraie.

entourage

Meilleure réponse

Bonjour Indira,
En voulant vous protéger, votre mère voulait sans doute construire à travers vous, l’image de la petite fille idéale, parfaite, celle à qui il n’arrive rien. Aussi, ne vous a t’elle pas laissé le temps d’avancer par vous même en prenant le risque de faire des erreurs et montrer vos failles, vos faiblesses.
Demandez-vous si cette pression de ne jamais décevoir, ne courir aucun risque, donner toujours la meilleure image, ne serait pas en partie à l’origine de vos blocages actuels.
Dans les relations humaines comme dans les relations intimes, tout n’est pas parfait, tout ne va pas de soi automatiquement. Ne pas tout contrôler, arriver à lâcher prise, fait partie des rapports humains, quitte à connaître des ratés qu’il faut savoir accepter.
Vous ne parlez pas de père, de frères et sœurs, avez-vous à ce point été élevée en vase clos ?
Voilà quelques pistes de réflexion.

Cordialement à vous.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

La situation que vous décrivez correspond à un motif de consultation thérapeutique. Il me semble que c'est le moment pour vous de démarrer ce type de travail d'introspection avec un professionnel.

Bon chemin !
V.Leroux

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

15 DÉC. 2014

Logo Véronique Leroux Véronique Leroux

7 réponses

43 J'aime

Bonjour,

"Barrières" évoquez-vous... Vous n'avez cessé de mettre en place un système de défense, de protection... Et vous vous faites par là-même peur.

Les réponses qui vous sont apportées ici comme début de solution sont les bonnes. L'Autre vous fait peur ... Les "psy" sont pour vous aussi des Autres, et il est possible que vous ayez peur de la même façon, ne serait-ce que de prendre un rendez-vous.

Pour parvenir à cela et commencer ainsi à ouvrir le début de solution, faites-vous confiance; appelez plusieurs personnes et allez là où votre esprit-coeur-poumons vous portera pour arriver à déraciner et changer ces mauvaises synapses qui vous dérangent en bonnes, ad vitam aeternam !

C.LeVern

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

15 DÉC. 2014

Logo LeVern Catherine LeVern Catherine

158 réponses

296 J'aime

Bonjour Indira,

Il m'apparait que vous avez déjà une bonne conscience de vous-même, de votre personnalité. Bien sûr qu'un accompagnement en psychothérapie ne pourrait que vous être bénéfique.
Il me semble que l'essentiel pour vous serait de vous autoriser à expérimenter. En ne vous imposant que de tous petits pas. "Le plus long voyage commence par un premier pas".
Vous êtes sur le bon chemin, pour vous construire la belle vie à laquelle vous avez droit.

Je vous adresse mes encouragements les plus cordiaux.
Jacques Poisson, Psychologue-Psychothérapeute

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

15 DÉC. 2014

Logo Jacques Poisson Jacques Poisson

3 réponses

3 J'aime

Bonjour,

Je comprends cette peur en lien comme vous le dites avec des évènements de votre passé. Votre mère voulait bien faire certainement, même si cela a aujourd'hui un impact négatif sur votre vie.
Mais vous pouvez changer, car j'entends votre envie de le faire et pour cela il faut passer à l'action. Cela demande du temps, cela demande de l'acceptation, de la responsabilité, la capacité à trouver d'autres manières de faire. Et comme un enfant qui apprend à marcher cela va prendre du temps. Ce qui peut être naturel pour bien des gens ne l'est pas pour vous, aussi il va vous falloir l'apprendre.
Si vous avez besoin ou pour gagner du temps vous pouvez aussi vous faire aider et je pense notamment à la thérapie EMDR qui serait très appropriée dans ce contexte.

Belle suite, Marie.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

15 DÉC. 2014

Logo Anonyme-145714 Anonyme-145714

81 réponses

281 J'aime

Bonjour ,
Pourquoi ne pas en parler de vive voix à un spécialiste de l'écoute ?
Vous verbalisez très clairement ce que vous vivez, un thérapeute vous aidera a dépasser vos soucis.

Bonne chance !

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

15 DÉC. 2014

Logo Chantal Pironi Chantal Pironi

44 réponses

139 J'aime

Que vous répondre donc sinon : "faites une psychothérapie ou une psychanalyse, condition au changement !"
Il y a sur ce forum une certaine propension à décrire sa situation, en omettant la question. Or la condition à l'entrée dans un travail psychothérapique est bien la question de départ, la demande et tout le questionnement élaboratif par la suite.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

15 DÉC. 2014

Logo Dominique Cuny Dominique Cuny

310 réponses

1978 J'aime

Bonjour,

bravo pour votre analyse de votre propre fonctionnement. En effet, notre histoire nous conditionne à être comme ci ou comme, ça mais libre à nous de modifier ce scénario pour en mettre en place un nouveau qui nous convienne mieux.
Le faire avec un thérapeute avec qui "ça passe bien" est une des solutions.

Bon courage et bien à vous. Didier Bodin

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

15 DÉC. 2014

Logo Didier Bodin Didier Bodin

80 réponses

587 J'aime

Une autre piste ; votre mère vous a protégé, mais de quoi ? Quelle est la souffrance, le trauma, qu'elle a connue ou peut être est-ce votre grand mère, souffrance qui a donné lieu à une peur qui se transmet à la (ou aux) génération (s) suivante (s)...

Explorez cette piste (ce n'est pas aisé car souvent nié par les aînés....) pour pouvoir comprendre l'origine de ce comportement de votre mère, rendre cette peur à la personne concernée et ainsi vous libérer. Un accompagnement par un thérapeute familial peut vous aider. L'hypnose enfin pour vous libérer totalement de votre comportement associé à cette peur.
C'est une piste que je vous aurai invité à explorer dans mon cabinet
cordialement

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

15 DÉC. 2014

Logo Christophe Gobin Christophe Gobin

68 réponses

396 J'aime

Bonjour Maurice,

Tout d'abord, merci de votre réponse.
En effet, ma mère souhaitait que je sois la petite fille parfaite et exemplaire. Je lui ai fait comprendre avec le temps, que je voulais avant tout être moi et non pas son idéale.
Oui, il est vrai que je ne parle pas de frères ou de soeurs, car j'ai passé toute mon adolescence sans mon frère unique. Mon père quant à lui a toujours été absent sur le plan émotionnel. Non pas qu'il soit incapable de montrer son amour mais ayant vécu des évènements traumatisants durant son enfance, il s'est enfermé dans une bulle. Il n'a pas la capacité à être présent en tant que père. C'est donc ma mère qui a eu la charge de toute mon éducation et qui prenait seule les décisions.
De plus, concernant mon frère qui est de 7 ans mon aîné, dans mon enfance il avait tendance à toujours me critiquer ou rire de moi, et étant sensible, cela m'a beaucoup marqué.
J'ai toujours eu du mal à me montrer sans défense aux autres. Je me protège toujours en gardant mon espace privé rien qu'à moi.
L'essentiel est que je tente de m'en sortir en essayant de comprendre ce qui cloche et je me suis pas mal améliorée depuis. Cependant, l'évolution est trop lente à mon goût. Il me faudra faire preuve de patience envers moi-même!

Merci encore!

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

15 DÉC. 2014

Aurélie

Questions similaires

Voir toutes les questions
je galère j'ai l'impression d'être nul

10 réponses, dernière réponse le 12 Février 2017

Quelle attitude adopter face à une personne qui teste nos limites ?

4 réponses, dernière réponse le 17 Octobre 2017

Aller voir un(e) psychologue peut-il m'aider?

3 réponses, dernière réponse le 27 Février 2018

Que faire dans une situation ingérable ?

1 réponse, dernière réponse le 20 Novembre 2018

Que faire dans une situation impossible ?

1 réponse, dernière réponse le 13 Novembre 2018

profonde douleur, remise en question

3 réponses, dernière réponse le 12 Juin 2018

Dénoncer des violences conjugales psychologiques

13 réponses, dernière réponse le 26 Avril 2016

Problèmes relationnels, HPI

2 réponses, dernière réponse le 19 Août 2018

Conflit avec ma fille, famille recomposee

3 réponses, dernière réponse le 14 Novembre 2018