J'ai peur de finir ma vie seule - célibat interminable - pression sociale

Réalisée par Perdue · 12 mai 2020 Développement personnel

Bonjour,

J'ai bientôt 30 ans et je suis encore et toujours célibataire. Je le vis très mal... Je l'ai toujours mal vécu mais avec le temps qui passe et la trentaine qui arrive j'en pleure quotidiennement.

J'ai depuis mon adolescence toujours pensé que je ne pouvais pas être la "petite amie" d'un mec. Je ne sais pas vraiment pourquoi mais mon estime de moi étant très faible, je suppose que c'est lié. J'ai eu mon 1er copain à 22 ans et ça n'a duré qu'un mois... et les échecs amoureux se sont depuis enchainés... Toujours le même schéma ( une rencontre sur les applis car en vrai je n'ai jamais réussi, des discussions intéressantes, 3 dates, lit puis bye bye).

J'ai toujours été obsédée par cette question du célibat/couple, notamment parce que j'ai vu au fur et à mesure tout mon entourage se mettre en couple, se marier, avoir des enfants, et je dois être heureuse pour eux alors que moi j'essuie des échecs... J'en suis très triste. J'ai commencé une dépression vers 18 ans et elle est revenue par vague et aujourd'hui je n'arrive plus à m'en sortir. Je suis bien sûr suivie par un psychiatre, et une psychologue. Et je sais que le fait d'être encore et toujours célibataire est une raison de cette dépression, ce sentiment de rejet, de ne pas être "aimable"...

J'ai bcp réfléchi aux raisons de ces sentiments, d'oû ils pouvaient venir :
- à mon enfance... Mes parents m'ont toujours mis bcp de pression pour les notes, j'ai eu des rejets amicaux, été moquée sans qu'on puisse pour autant parler de harcèlement. Mais mes parents étaient tout de même présents...

- les rejets amicaux qui ont été nombreux vers la vingtaine... mes meilleures amies m'ont toutes lachées.... Le sentiment d'abandon s'est alors amplifié très fortement ...

- Ma relation avec ma mère me fait bcp de mal... Elle est très mal dans sa tête et dans sa vie et son mal être m'a fait rgandir dans une ambiance très négative dont j'en porte encore beaucoup les stigmates.

- Je viens également d'un milieu ou ma famille (cousin cousine ) sont tous mariés à mon age avec des enfants et j'ai régulièrement des commentaires sur mon célibat.

J'ai aujourd'hui suite à tous ces échecs une peur bleue de la solitude... et une réelle envie d'être en couple, de trouver qqn avec qui j'aurai une vraie complicité pour vivre l'amour comme bcp de gens le vivent.... Et même si je pense que ça ne m'arrivera jamais j'ai un petit espoir qui reste encore et qui me fait souffrir...
Je ne me suis jamais pour autant mise en couple avec n'importe qui car ce n'est pas ce que j'attends... Je veux ressentir de l'amour pour qqn et ce sentiment d'être aimée par qqn... Je fais plein de choses seule (les voyages, les balades etc...) mais je ne le supporte plus maintenant...

En résumé... J'accumule les petites histoires sans intéret avec les mecs ce qui me renforce dans mon idée que je suis nulle, et pas aimable... la trentaine qui arrive et la pression sociale font que je ne supporte plus cette situation... ma thérapie n'a pas l'air d'y changer grand chose... J'ai commencé l'EMDR mais le confinement en a décidé autrement, j'ai aussi plein d'exos de TCC mais le sentiment de désespoir me pousse à ne plus y croire.... Je sais que je ne supporterai plus cette situation un jour, et que je ne pourrai pas vieillir seule en voyant les autres autour de moi être en couple fonder une famille....

Je ne sais plus quoi faire.... J'espère que vous pourrez m'apporter des pistes ou des témoignages positifs...

Je vous remercie,

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 14 MAI 2020

Bonjour Jane Do
Je n'aime pas votre pseudo ainsi je ne l'utilise pas. Vous devez certainement avoir un joli prénom et une personnalité déterminée. Pour votre prénom je le suppose. Mais votre détermination est totalement visible dans votre récit malgré votre fond dépressif. Vos consultations chez votre psychiatre sont donc à conserver absolument. Votre détermination est votre atout, j'ai toujours vu les "déterminés " se sortir des pires situations. Ce sont des battants et votre parcours montre que vous cherchez des pistes pour vous en sortir. De la même facon si vous avez reussi à trouver des dates ou si vous avez eu des relations mêmes éphémères cela prouve que votre physique n'est pas désagréable. Vous êtes étonnée de mes dires? Je vais vous étonner encore. Vous avez réclamė des pistes, des témoignages et une aide. Je vous propose de la franchise avec. Ainsi il se pourrait que vous n'ayez pas trouver un.e thérapeute qui vous convienne. Cela arrive. Dans ce cas il faut en changer car vous semblez axer vos questionnements sur la famille ou votre mère ou le poids societal sans vous questionner sur les loyautés familiales et un manque de confiance en vous qui semblent le vrai poids de votre situation. De même je ne comprends pas votre tentative de régler le souci par l'EMDR. Votre psy vous l'a recommandé ? Est ce à votre initiative ? Ses vertus sont réelles et reconnues mais dans d'autres domaines que le votre. N'est ce pas là encore aller vers un futur échec ? A vous lire, je vois une forme de micro retard temporel. J'ai eu le sentiment de lire le post d'une adolescente qui cherche sa place dans la société, qui cherche un petit copain pour faire comme tout le monde. Mais surtout qui doit se séparer psychiquement de ses parents et surtout de sa mère pour avancer. C'est ce lien mère fille qu'il faudra explorer et certainement défaire. Non pas pour vous éloigner de votre mère et rompre toutes relations ( c'est hors de question) mais pour vivre votre vie à son propre rythme. Il s'agit alors d'une affirmation et d'une confiance en vous qu'il faut aller déterrer des croyances où elles ont été ensevelies. Y compris celle qui vous fait croire que vous resterez définitivement seule. Comment pouvez vous l'affirmer alors qu'aujourd'hui des couples qui ont plus de 80 ans se constituent encore et s'aiment profondément. Il n' y a pas d'âge pour rencontrer l'amour et vous n'êtes pas seule à le chercher. Le célibat n'est pas un handicap ou une tare, soyez en sure. Six millions de personnes sont célibataires. Vous vivez mal le votre par comparaison. Ne comparez plus svp. Pour finir je pense qu'il faut donc vous attaquer aux racines de votre dépression et à celles de vos croyances. Une thérapie analytique me semble la plus indiquée. Appuyez vous sur votre détermination. Pas pour trouver l'amour ou un compagnon mais pour vous trouver vous-même d'abord. L'amour en sera la seconde récompense.
Continuez sur votre détermination c'est la bonne piste.
Consultations en présentiel et par téléphone en Vaucluse.
Brigitte Giovannucci
Psychanalyste/sexologue clinicienne.

Giovannucci Brigitte Psy sur Sorgues

118 réponses

153 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 MAI 2020

Bonsoir à vous,
En vous lisant, je ressens toute votre détresse et j’en suis vraiment touchée. Je perçois dans votre comportement cette croyance que vous validez sans cesse. Vous vous mettez dans l’échec même si votre désir profond serait la construction d’une histoire à deux. Vous souffrez également de cette différence, qui est de plus appuyée par les remarques désobligeantes que votre entourage vous renvoie. Il y a quelque de votre passé qui empêche de vous projeter. Je comprends que vous avez mis beaucoup de choses en conscience maintenant il faut travailler l’acceptation de tout ce qui a été difficile pour vous et sortir de cette spirale de la résignation. Votre vie vous appartient et c’est à vous de la construire et je peux vous accompagner dans cette transformation pour trouver les ressources qui vous aideront à aller sur le chemin du bonheur.
Vous pouvez me contacter pour explorer avec vous votre parcours et entamer ensemble un travail thérapeutique.
Avec tout mon soutien et ma bienveillance,
Valérie Delauney
Psychothérapeute
En Gestalt thérapie intégrative

Valérie Delauney Psy sur Marly-le-Roi

62 réponses

51 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 MAI 2020

bonsoir,
vous vivez une étape de vie, arriver à la trentaine, où effectivement les questions que vous vous posez et qui vous font souffrir sont bien légitimes. Le passage des "dizaines" est souvent source d'inconfort ; c'est un peu comme si, inconsciemment, une nouvelle tranche de vie se présentait et avec les "bilans" et "projets", et le fait de voir vos amis autour de vous, vivre ce que vous souhaiteriez, ainsi que la pression que vous subissez pour "répondre aux normes soit disant sociales" accentue ce bilan.
Vous avez déjà fait un travail qui vous a permis d'identifier des points importants de votre histoire et vous pouvez en être fière.
ce n'est pas négligeable. Vous souhaitez faire une rencontre véritable, et ne plus accumuler les rencontres d'un soir ; vous savez donc ce dont vous avez besoin, et vous savez faire un choix. C'est aussi une force.
Vous apportez beaucoup d'éléments dans votre témoignage, notamment celui de la répétition des scénarios.
Avez vous abordé la question de savoir pourquoi cette répétition ? et comment la terminer autrement ?
Le chemin que vous avez entamé mérite d'être poursuivi !
bien à vous
isabelle Daoulas
thérapie brève TBSI - thérapie brève self inductive.
consultations à distance possibles.

Isabelle Daoulas Psy sur Trézioux

142 réponses

97 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 MAI 2020

Bonjour,
Vous dites beaucoup de choses vous concernant ,il semblerait même que vous vous doutez qu'il y a un problème plus profond lié à votre passé . Puis-je me permettre de vous dire d'aller faire une thérapie ,afin de pouvoir régler les soucis du passé ,les relations à la famille ,à vos parents ... L'estime que vous avez de vous même est faible et attaché à votre histoire personnelle par un lien très fort !
Pourquoi depuis votre adolescence ,pensiez-vous ne pas être "la petite amie" d'un mec ?
Vous avez remarqué que les hommes vous apportaient une discussion intéressante ,puis "le lit et bye ,bye ..". alors pourquoi accepter ce genre d'individus ? Tous ne sont pas ainsi ! vous dites "en vrai je n'ai jamais réussi" ,mais si vous laissiez les dates de côté ,si vous restiez vous-même ,si vous restiez spontanée sans chercher ,cela serait peut être mieux ?
ceci dit ,avoir un premier copain à 22 ans n'a rien de bizarre ,et que la relation ait duré 1 mois ,n'est pas spécialement étrange non plus !
Contrairement à ce que vous croyez ,beaucoup de personnes ,hommes comme femmes,sont dans votre cas et sont célibataires à 30 ans . Les dires sur votre célibat ne vous apportent rien ,peut-être faudrait -il mieux leur communiquer ?
Vous avez une peur bleue de la solitude ,ce domaine demanderait à être travailler lors de vos consultations également ,de plus être célibataire ne veut pas dire être seule ! Vous pouvez vous faire des ami(e)s ne serait-ce que dans votre travail par exemple .
Je vous souhaite d'effectuer une excellente thérapie ,
Très cordialement à vous

Catherine Pourtein Psy sur Buxerolles

661 réponses

402 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 MAI 2020

Bonjour,
Vous décrivez le schéma de vos rencontres de façon factuel. C'est sur ce point qu'il faut travailler.
Dans notre vie on met en place des schémas et même si ces schémas fonctionnent peu voir pas, on ne sait comment en sortir.
En PNL des techniques de questionnement permettent de faire ressortir tout ce qui ce cache dans le schéma mis en place. ( émotion, action, dialogue interne...)
Ce schéma une fois décortiqué, on étudié ensemble ce que vous voulez à la place et parfois il suffit de changer un seul des paramètres de fonctionnement pour que tout change.
Prenez soin de vous,
Sabine DUMAS
Praticienne PNL- EFT- Hypnose
Cabinet et E-consultation

SABINE DUMAS Psy sur La Ciotat

241 réponses

127 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 MAI 2020

Bonjour,
Votre détresse est manifeste. Vous avez tenté des prises en charge psy déjà, donc de ce côté, je ne vois pas ce qui pourrait vous aider davantage. A moins que les psy que vous rencontrez ne vous conviennent pas. Auquel cas, posez vous la question d'en changer. Ce n'est pas de ma part un conseil, mais une piste de réflexion.
Par contre 30 ans, ce n'est pas la fin du monde. Vous avez, statistiquement parlant, environ encore 50 ans à vivre. Pensez-y, mais de façon positive.
Je pense que vous devriez "travailler" sur votre estime de vous-même dont vous dites qu'elle est très faible. Est-il possible que vous puissiez reposer autrement la comparaison que vous faites av les autres ? Êtes- vous sûre qu'ils soient aussi heureux qu'ils le paraissent.
Vous avez besoin d'amour et il est possible que vous ayez un double sentiment. Obtenir de l'amour, en donner bien sûr, mais aussi une méfiance et une peur de l'échec telle que vous pouvez le provoquer.
Vous m'évoquer l'état des personnes qui ont manqué d'amour inconditionnel et sont prêts à tout pour en obtenir. Peut-être est-ce ce qui fait fuir vos éventuels partenaires. Votre demande est (peut-être) très vite repérable et fait peur aux autres.
Cette discussion pourrait se poursuivre, si vous le souhaitez. Voyez mon site sur internet.
Cordialement.
Alain MIGUEL
AVIGNON

Alain MIGUEL Psy sur Avignon

410 réponses

240 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 MAI 2020

Bonjour Perdue,

Votre détresse ressort dans les mots que vous employez.
Vous dites que vous êtes déjà suivi par un psychologue. Peut-être que sa méthode n est pas celle qu il vous faut? Si vous éprouvez le besoin de venir écrire ici et demander des conseils?

Peut-être serait-il intéressant de vous plonger dans votre inconscient et de partir à la rencontre de votre Soi? C est à dire votre âme, l essence même de qui vous êtes, ce qui vous constitue avec les histoires de vos ancêtres, l histoire de la femme à travers les siècles, l histoire de l humanité.
Peut-être serait-il intéressant pour vous d aller découvrir quelles sont vos ressources réelles et les mettre à jour. Découvrir pourquoi vous êtes sur cette terre? Et quel est votre but? De découvrir ce qui se cache dans la mémoire cellulaire de votre corps.

Je pense que nous pouvons tous vous apporter des témoignages positifs de nos patients mais nous croiriez-vous?
Alors je vais vous expliquer comment cela fonctionne. Je peux vous assurez que le mental possède une force extraordinaire qui peut être mise au service de votre vie.
Mais comprenez bien qu il possède des automatismes de pensées qui se sont créés avec le temps. Il faut donc annuler et reprogrammer ces automatismes. L EMDR c est très bien, les TCC génial mais tant que vous n aurez pas déniché la ou les causes vous déplacerez le problème. Vous changerez une habitude par une autre.

Je vous conseille un travail sur votre inconscient si vous êtes prête à le faire car cela remu énormément, je serai honnête. Car il semble que malgré tout votre travail le schéma reste bien ancré, c est donc un système de défense puissant. Il doit y avoir un traumatisme profond.
Nous parlons de bénéfices secondaires à des situations difficiles, c est à dire que la personne inconsciemment, a plus de bonnes raisons de rester dans une situation que d en sortir. C est dû à ses défenses internes, dans le but de ne plus souffrir à nouveau.
Dans les raisons possibles que vous énumérez il n y a rien qui sorte de votre inconscient, cela reste vraiment dans le domaine du conscient. À vous de voir.

Est-ce qu on s en sort? Évidemment !
Il existe en chacun de nous les ressources nécessaires pour cela. Soyez sûre que nous avons les outils nécessaires pour traversers chaque épreuve que la vie nous impose. Si nous n avons pas les outils pour une épreuve alors elle ne se présentera pas à nous.
Donc quels sont vos outils, vos ressources?
Quelles sont vos croyances, celles de votre famille?
Avez-vous un but existentiel ?

En dernier conseil je vous encourage à vous chouchouter !!!! :)
Soyez indulgente avec vous-même et ne croyez pas que chez les autres c est mieux que chez vous.
Vous seriez surprise de constater que la réalité est bien différente de ce que l on peut imaginer.

Prenez bien soin de vous
Céline Naud
Psychopraticienne, Sophro-analyste, Therapeute de couple

Céline Naud Psy sur Cabasse

85 réponses

263 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 MAI 2020

Bonjour,

Quelques questions pour mieux comprendre votre difficulté et vous guider :
- Avez-vous des frères et soeurs ?
- Pouvez-vous décrire la relation entre vos parents ?
- Pouvez-vous décrire votre relation avec votre mère ? S'appuie-t-elle beaucoup sur vous ?
- Si vous deviez décrire votre place/rôle dans la famille, que diriez-vous ?

Avant de travailler au niveau comportemental, il serait utile d'aller explorer ces croyances (limitantes) que vous avez sur vous-même et sur les hommes, ainsi que les loyautés (familiales) que vous protégez inconsciemment et qui vous empêchent de vous épanouir dans la relation à l'autre.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, Hypnose, Sophrologie
(Téléconsultations à distance (mardi et jeudi) et consultations en cabinet (lundi mercredi vendredi)


Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1868 réponses

2677 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 MAI 2020

Bonjour,

Quelques questions pour mieux vous comprendre et vous guider :
- Avez vous des frères et soeurs ?
- Pouvez-vous décrire la relation entre vos parents ?
- Pouvez-vous décrire la relation avec votre mère ? S'appuie-t-elle beaucoup sur vous ?
- Si vous pouviez décrire votre place d

Bien à vous,

Caroline GORMAND

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1868 réponses

2677 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Développement personnel

Voir plus de psy spécialisés en Développement personnel

Autres questions sur Développement personnel

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13500 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16350

psychologues

questions 13500

questions

réponses 137150

réponses