J'ai peur tout le temps

Réalisée par Pat le 13 déc. 2015 Approches psychologiques

J'ai peur tout le temps. Je vis une dépendance illusoire avec ma psychologue, est-ce une façon de me faire avancer avancer vis à vis de ma peur de l'abandon ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Bonsoir
Votre questionnement me questionne.

Qu'est-ce qu'une dépendance illusoire si ce n'est un transfert ? Or le transfert est le socle de la relation patient/psychothérapeute. Et c'est bien sur ce transfert qui va vous permettre d'avancer par son analyse et son interprétation.
Maintenant ce n'est pas votre psychologue qui va vous faire avancer, c'est vous qui allez avancer avec le soutien de votre psychologue ce qui est très différent.
Vous dites avoir peur tout le temps, je ne sais de quoi vous avez peur, mais dans votre écrit vous semblez avoir peur que le lien entre vous et votre psy soit rompu...
Parlez lui en sans détours, c'est comme cela que seront posées les bases de vos avancées.

Cordialement
Sylvianne Spitzer
Psychologue, psychothérapeute (92 Montrouge)

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Le fait même de parler de cette angoisse d'abandon montre que vous l'avez mise au travail, quant à la dépendance vis à vis de la psychologue, ça s'appelle le transfert, c'est aussi à mettre au travail dans votre thérapie.

Dominique Cuny Psy sur Poissy

310 réponses

1998 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Pat,

Le sentiment de dépendance vis à vis de votre psychologue est naturel, comme dans toute relation qui compte pour une personne.

Psychanalyste ou pas..., aucun patient ne reviendra chez son thérapeute s'il ne croyait pas pouvoir être aidé par celui ci : ce qui crée une certaine dépendance, nécessaire le temps de la thérapie.

Vous écrivez que vous vivez une peur de l'abandon, voire même que vous avez peur tout le temps... : il est possible que ces mêmes peurs vous font redouter l'attachement (forme de la dépendance), qui vous ferait souffrir en cas d'abandon.
Il est courant que ceux ayant peur de l'abandon abandonnent (aux premières difficultés relationnelles) pour ne pas être abandonnés et avoir l'illusion de devenir maîtres d'une situation similaire à celle qui les a meurtrit.

Je vous souhaite de pouvoir vivre=affronter vos peurs et en parler à votre psychologue, pour vous permettre de changer vos croyances et modes de réactions dans la vie : au fond, cette psy ne ne risque pas de vous abandonner..., ne l'abandonnez pas, faites lui confiance.
sp

Silvia PODANI Psy sur Issy-les-Moulineaux

1699 réponses

5239 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour

La dépendance psy n'est pas une obligation. Chez les psychanalystes et les psychologues d'orientation psychanalytiques cette "dépendance" fait partie du processus. Mais j'entends pour vous cette dépendance ne vous aide pas à avancer sur votre peur de l'abandon et dans ce que vous êtes vous, elle vous semble illusoire. Il y a d'autres praticiens qui ne travaille pas dans cette obligation notamment dans la mienne : l'approche centrée sur la personne. Je n'ai pas votre lieu d'habitation. Vous pouvez trouver un praticien de cette approche sur le site de l'AFP ACP. En ce qui me concerne je suis dans le Nord.

Jean-Yves CAEN Psy sur Wasquehal

6 réponses

7 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Qu'est ce donc qui vous empeche d'en parler avec votre thérapeute ?

Bien cordialement,

de Silvestri Monique Psy sur Vandoeuvre-lès-Nancy

218 réponses

409 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Avoir peur c'est prendre conscience qu'un danger nous menace.Votre questionnement au sujet de votre dépendance à l'égard de votre psychologue connote bien avec cette peur d'abandon et renvoie à un désir de séparation mal négocié.
En tant que psychanalyste, je ne saurais que vous inciter à poursuivre votre thérapie. Un travail en profondeur est nécessaire pour permettre de remonter au traumatisme sachant que cette peur d'abandon enfouie dans l'inconscient est souvent liée à l'enfance. Enfin, et vous avez bien raison, votre dépendance est illusoire car ce travail là, c'est vous et uniquement vous qui le faites, votre pychologue étant là pour vous accompagner.

Cordialement,
Stéphanie Escolano.
Psychanalyste.

Escolano Stéphanie Psy sur Lyon

5 réponses

11 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour, les questions provoquées en thérapie sont à poser en thérapie. Ma réserve est autant dictée par l'éthique, il ne nous appartient pas de juger les collègues, que par la protection de vos intérêts et de votre cheminement thérapeutique.

Il est normal de revivre des moments difficiles en thérapie, et les séances sont le lieu pour élaborer ce qui cause de la souffrance, la dépendance et la peur en font partie. Je vous encourage vivement à parler de cela à votre psychologue.

Bien cordialement, c.paugam

Chantal Paugam Psy sur Massy

268 réponses

1052 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

un critère important concernant votre travail avec votre psychothérapeute est le suivant:

- arrivez-vous à lui parler de votre peur ?
- êtes-vous capable de parler de ce que vous désignez ici comme un "attachement illusoire"?
- parlez-vous avec votre thérapeute de votre peur de l'abandon ?

C'est en ce sens que vous avancerez dans votre travail. Et puis, votre thérapeute est censé être capable d'entendre vos peurs, vos représentations, vos émotions. Parce que vos peurs, vos représentations, vos émotions sont tout à fait légitimes, puisqu'elles sont les vôtres. Et puisqu'elle sont les vôtres, travaillez-les, parlez sur elles, interrogez-les : elles sont aussi comme des portes qui vous permettront d'entrer en vous-même, de vous comprendre davantage, et de dénouer en vous des noeuds douloureux...

Pourrez-vous parler de tout cela à la personne avec qui vous travaillez ? C'est en tout cas ce qu'il me semble important de faire. Et si vous n'y arrivez pas, parlez alors de ce sentiment de ne pas réussir à parler...

Votre confiance en votre thérapeute se joue sur cette capacité à dire ce qui vous arrive, le plus librement possible, y compris si cela est difficile, agressif...et c'est à partir de là que vous avancerez dans votre travail, avec ce thérapeute ou avec un autre si cela vous apparaît nécessaire !

Bien à vous

Valat Emmanuel Psy sur Paris

35 réponses

111 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,


Pourquoi qualifiez-vous votre dépendance actuelle à votre psychologue d'illusoire ?

Profitez donc un moment d'être dépendant(e), puis, au bout d'un temps de psychothérapie, cette dépendance tombera d'elle -même.
N'ayez crainte de cette dépendance, cela fait partie du chemin que vous faites.

Cordialement,
Véronique de Lagausie
Psychologue clinicienne

Anonyme-236321 Psy sur Toulouse

380 réponses

871 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,
Vous êtes consciente de vivre une dépendance illusoire avec votre psychologue, c'est plutôt sain comme raisonnement pour une personne qui a un schéma d'abandon comme vous le soulignez.

Mais c'est la suite de votre énoncé qui me laisse perplexe, est ce votre psychologue qui créé cette forme de dépendance, dans sa pratique ? Si c'est le cas, alors bien sûr ce n'est pas très évolutif pour vous.

Difficile d'en dire plus, ne sachant rien de vous, de votre avancement avec cette thérapeute, du nombre de séances,...

Cordialement

Nathalie FOLLMANN Psy sur Clichy

2549 réponses

10500 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Approches psychologiques

Voir plus de psychologues spécialisés en Approches psychologiques

Autres questions sur Approches psychologiques

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 6000 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10750

psychologues

questions 6000

questions

réponses 32000

réponses