J'ai souffert et j'ai peur de faire souffrir l'autre

Réalisée par Mathilde · 13 févr. 2020 Thérapie couple

Bonjour à tous,

Je vous explique ma situation: je suis en couple avec mon compagnon depuis bientôt 2 ans et nous habitons ensemble depuis juin dernier mais il y a plusieurs soucis dans notre couple.
Le premier viens sûrement de moi: mon père est un " pervers narcissique" ( je déteste cette expression employée à tort et à travers mais en tout cas il s'agit d'un manipulateur de première et d'un homme violent). Je ne peux pas dire que j'ai été une enfant battue à proprement parler, en tout cas pas régulièrement, mais quand j'allais le voir j'étais constamment manipulée, humiliée, agressée ( surtout verbalement, il a le don de savoir tourner les phrases de la bonne manière, de paraître extraordinaire en public mais d'être un monstre dans l'intimité) mais à chaque fois il réussissait à m'amadouer de différentes manières ( en même temps je n'étais qu'une enfant). Pour vous donner un exemple le premier souvenir que j'ai c'est moi à environ 3 ans qui le voit frapper ma mère, et le jour où j'ai eu le courage de lui dire que je savais ce qu'il faisait subir à tant de femme et que mon premier souvenir était ce dernier il m'a dit droit dans les yeux que je mentais, que ma mère m'avais monté la tête et que je n'étais qu'une hystérique comme elle car j'étais en larme à ce moment là: j'avais 13 ans et je voyais depuis bien plus tôt à quel point il traitait mal mes anciennes belles-mères.
J'ai aussi vécu entre mes 15 ans et demi et mes 17 ans environ chez mes grands parents maternels, hors il se trouve que ma grand mère est alcoolique, dépressive et à tendance suicidaire ce qui encore une fois a généré énormément de conflits.
Néanmoins j'ai vécu la majorité de ma vie avec ma mère ( et heureusement qu'elle est là) qui malgré un passé difficile est une femme très équilibrée avec qui j'ai une excellente relation.

Enfin bref si je vous explique tout cela c'est pour que vous puissiez avoir un " background" général de ma situation. Le soucis c'est que comme beaucoup d'enfants maltraités j'ai une phobie d'être dans un schéma reproductif: il m'arrive de parler de manière agressive à mon copain sans même m'en rendre compte ou alors d'avoir des montées de colère à l'intérieur de moi sans aucune raison apparente, et suite à ça d'être chiante avec lui ou de lui lancer des pics. Je ne peux pas dire que ça arrive tous les jours mais ça arrive.
D'un autre côté quand nous nous disputons il a un caractère assez agressif, ses yeux changent et il peut se mettre à crier ou à hausser le ton en me disant des choses pas forcément agréables à entendre mais cela me bloque totalement, je fond en larme je pars dans une autre pièce, je me mets en boule et j'hyperventile car cela me fais remonter des traumatismes. Il arrive aussi que je me mette à "paniquer" ou en tout cas à avoir peur quand il m'attrape le bras ou qu'il fait de grands gestes ( que ce soit dans un jeux ou dans une dispute). Je sais très bien qu'il fait parti des "gentils" et qu'il ne veut pas me nuire, c'est d'ailleurs le premier à qui j'ai raconté la plus grande partie de mon passé car je lui fais confiance et je sais aussi également que tous les hommes ne sont pas là pour me faire du mal. Aujourd'hui je me reconstruit, je suis pris en charge mais nous avons eu une vie extrêmement différente: il a eu la petite famille parfaite avec des parents aimants et équilibrés, il n'a pas vraiment eu de difficultés dans sa vie ( attention je ne cherche pas à minimiser ou à faire un concours, c'est lui même qui me le dis ) sauf que du coup j'ai l'impression qu'il n'arrive pas à se rendre compte d'à quel point un passé douloureux peut faire des dégâts dans la vie de tous les jours sur une personne ( et fatalement sur son entourage).
Je me déteste de lui faire subir mes mauvaises humeurs et mon passé et je fais des efforts colossaux pour que cela impacte le moins possible notre relation mais c'est vrai que cela crée quand même des tensions, surtout qu'à certains moments il pense que j'en fais trop et que quand je me mets à pleurer ou à paniquer c'est uniquement pour le faire culpabiliser ce qui est extrêmement blessant pour moi qui suis dans ces moments là en état de détresse: je redeviens comme une petite fille qu'il faut rassurer et consoler, pas qu'il faut laisser dans son coin.

( excusez moi d'écrire un message aussi long)

Le second soucis est totalement différent. Je suis quelqu'un qui à besoin d'attention, pas à outrance mais j'estime que quand on habite avec quelqu'un il est normal de passer du temps avec la personne, de parler, etc. Hors lui passe la majorité de son temps dans le bureau: à la fois pour son travail ( il fait des études en animation 3D ) mais aussi et surtout pour ses jeux vidéos. Je ne pense pas qu'il s'agisse d'une addiction, néanmoins si je ne viens pas de moi même le chercher il est capable d'y rester la journée et/ou la soirée entière. Il m'a dit un jour qu'il avait plus besoin des jeux vidéos que de moi dans sa vie, je pense qu'il a parler de manière maladroite mais cela me donne l'impression de ne pas compter, comme si nous n'étions parfois que des colocataires et que au fond que je sois là ou pas c'est la même chose. Il est difficile à accepter pour moi d'être avec quelqu'un qui me donne l'impression que passer du temps avec moi est un effort.

Malgré tous cela nous nous aimons, nous sommes complices et nous arrivons à discuter calmement ( souvent après une dispute certes mais au moins on y arrive) et à se remettre en question mais nous faisons des efforts pendant une petite période et petit à petit tout se remet comme avant... Nous sommes très jeune ( lui 22 et moi 18) mais j'aimerais vraiment régler ces situations qui nous bouffe tous les deux une bonne fois pour toute car je n'ai pas envie de baisser les bras avec lui.

Merci d'avoir pris le temps de lire cet énorme message.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Psy spécialisés en Thérapie couple

Voir plus de psy spécialisés en Thérapie couple

Autres questions sur Thérapie couple

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 10200 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 12350

psychologues

questions 10200

questions

réponses 58200

réponses