J'ai un complexe de culpabilité

Réalisée par Giselme · 26 août 2020 Aide psychologique

Bonjour
J'ai 67 ans, une sœur de 58 ans. J'adore ma sœur mais elle me téléphone que pour mon anniversaire. Quand je l'invite elle trouve toujours une excuse. Quand j'étais enceinte il y a 34 ans je suis restée hospitalisée 3 mois, elle n'est jamais vu me voir même pas voir son petit neveu. Ça me fait beaucoup souffrir. Mes enfants disent que je me fais des idées. Il n'y a pas eu de problème d'héritage, j'ai jamais fait quelques choses de mal je pense
Alors est-ce que je suis folle
Merci

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 27 AOÛT 2020

Bonjour Giselme,
Pourquoi aujourd'hui vous questionner sur cette situation relationnelle ancienne ? Quand vos enfants semblent vous dire qu'il n'y a rien ( que vous vous faites des idées). Votre sœur vous tel que très rarement . Et vous ,le faites vous plus régulièrement ?Est ce qu'elle décroche et vous répond ? Vous ferme t elle la porte quand vous la visitez? Que s'est il passe dans votre enfance? Vos parents vous ont ils demandé de vous en occuper ? Cette situation vous étant très douloureuse à vivre je vos conseillerais d'aller consulter quelques séances pour vous aider à comprendre et si rien ne peu changer à l' accepter .
Bien cordialement .
Mme Odette ROUX

Odette Roux Psy sur Valence

160 réponses

119 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 SEPT. 2020

Bonjour
Chacun et chacune de nous se raconte des histoires en permanence.
C'est parce que quand nous n'avons pas d'information notre cerveau cherche à en fabriquer...pour comprendre et "faire sens", c'est à dire pour pouvoir de nouveaux avancer ou continuer à avancer.
Contacter votre soeur...depuis votre coeur et s'il la faut proposez d'être accompagnés par un professionnel dans cette démarche.
Avec toute ma bienveillance.

Jean-Pierre DÉSANDRÉ

- Thérapeute familial
- Spécialiste du couple
- accompagnements individuels

- supervision professionnels

Jean - Pierre Désandré Psy sur Montpellier

13 réponses

65 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 AOÛT 2020

Bonjour,
point de folie, c'est certain. Mais surement un histoire familiale et un point de vue différent sur vos vies, et sur ce que vous avez vécu.


Ecrivez moi ou appelez moi et nous en discuterons.
Cordialement,
Christian RICHOMME
Psy/psychanalyste

Christian Richomme Psy sur Paris

1711 réponses

836 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 AOÛT 2020

Il semble que votre soeur ne souhaite pas avoir de relation avec vous et votre famille, c'est son choix personnel et vous n'y pouvez rien. Par contre la question à travailler est peut-être pourquoi cela vous touche toujours autant après tant d'années et pourquoi est-ce que vous le prenez personnellement, pourquoi ce serait liè à une faute chez vous. Elle a ses raisons personnelles. Peut-être que lui parler de votre ressenti, lui demander pourquoi cet éloignement, vous apporterez des réponses.

Eve ROSE - Psychologue & Thérapeute
Consultations psy en ligne par Mail & Tchat, avec ou sans rendez-vous, accessibles sur mon site.

Anonyme-370549 Psy sur Deauville

38 réponses

26 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 AOÛT 2020

Bonjour Giselle,

Avez déjà fait part de votre ressenti et de votre manque à votre soeur elle-même ?
Si oui, que vous a t elle répondu ?
Il semble effectivement y avoir un décalage entre votre besoin de proximité et le sien.
Beaucoup de facteurs peuvent être des parties d explications :
Il y a pas mal de année de écart entre vous. De fait, vous n avez peut être pas eu la même perception de votre enfance ou de certains événements de l histoire familiale ?
Elle a peut être, elle aussi de son côté, des attentes qui ne sont pas satisfaites ?
Quoi qu'il en soit vous souffrez de cette situation. Il serait bon de pouvoir l évoquer avec quelqu'un. Il n est pas certain qui cela fasse évoluer votre relation avec votre soeur car il faudrait qu'elle soit aussi demandeuse d un changement. Mais dans ce cas, cela vous aiderait à prendre du recul et à en souffrir moins.

Bon courage à vous. Je reste disponible si besoin.

Sophie Bricault.

Sophie Baricault Psy sur Geispolsheim

54 réponses

50 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 AOÛT 2020

Bonjour
Vous souffrez de cette relation avec votre sœur qui n’est pas assez proche de vous
Pourquoi dites-vous dans votre titre que vous avez un complexe de culpabilité ?
Vous vous sentez responsable de la situation ? Vous pensez que c’est de votre faute si votre sœur ne veut pas vous voir ?

Lui en avez-vous déjà parlé ? Depuis la naissance de votre enfant vous êtes en souffrance vis-à-vis de ce manque, comme une blessure d’abandon de rejet.

Spécialisée en thérapie brève TCC et en thérapie familiale je vous propose de poser vos émotions et pensées pour comprendre ce qui se joue à travers votre manque et votre culpabilité
Ensemble nous pourrions travailler sur vos comportements et analyser comment et pourquoi la situation est ainsi. Que vous puissiez trouver une solution pour aller mieux et arrêter de souffrir.
Je reste à votre écoute
Bien à vous

Sandra Urbansky Psy sur Andrésy

330 réponses

252 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 AOÛT 2020

Bonjour,
les liens de fratries sont particuliers et compliqués.
Il faut donc accepter le lien qu 'elle souhaite entretenir.
Je reste disponible pour vous soit en : téléconsultation ,SMS, Whatsapp,Thérapie en ligne
ou de visu en Bretagne Nord.

Cordialement,
ANEZO Florence
Psychanalyste Psychothérapeute
Thérapie Brève
Thérapie de couple

Florence Anezo Psy sur Plélan-le-Petit

664 réponses

349 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 AOÛT 2020

Bonjour Gisèle,
Vous ne parvenez toujours pas à accepter le fait que votre petite sœur ne tienne pas à nourrir une relation affectueuse avec vous (et vos enfants visiblement), et pourtant cela ne date pas d'aujourd'hui. Quelque chose a-t-il réactivé cette souffrance ? Votre enjeu d'attachement me semble insécure. Pensez vous qu'il faille mériter l'amour de sa famille ? Vous pourriez aller explorer ce sujet avec un psychothérapeute qui vous aiderait à mettre des mots sur les émotions que vous traversez actuellement. La Gestalt-thérapie que je pratique s'y prête très bien.
Chaleureusement,
Catherine Couvert

Catherine Couvert Psy sur Lyon

542 réponses

401 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 AOÛT 2020

Bonjour Mme,

Cette situation vous rend "dingue" mais vous n êtes pas folle ; rassurez vous !!

Des éléments de votre histoire familiale vous ont empêché de construire un lien fort avec votre soeur et cela vous fait souffrir depuis longtemps.

Prenez le temps de qques consultations pour revenir sur ce qui s'est joué entre vous et au sein de votre famille et fratrie.
Cela vous aidera à mieux comprendre les enjeux de cette relation et de modifier le regard sur celle-ci pour vous sentir plus apaisée, moins coupable et peut-être profiter enfin l une de l autre.

Je serais ravie de pouvoir vous soutenir dans cette démarche.
Je reste disponible en proposant des teleconsultations si vous n êtes pas dans ma région.
Cdlt Sylvie Fleurat psychologue clinicienne et psychothérapeute

Sylvie Fleurat Psy sur Tours

742 réponses

1522 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 AOÛT 2020

Bonjour Giselme,
Non, vous ne semblez pas "folle" comme vous le dites, mais plutôt en souffrance de cette situation.
Vous culpabilisez comme si l'attitude de votre sœur dépendait de vous.
Si elle souhaite avoir cette relation-là avec vous, vous ne pouvez pas contrôler son mode de vie.
Il semble que vous avez du mal à accepter qu'elle ne veuille pas la même chose que vous.
Peut-être avez-vous du mal à accepter la réalité dans d'autres situations, et que vous voudriez que les choses aillent comme vous le voulez.?
Parfois il faut du temps avant de lâcher prise sur ce que vous n'avez pas le pouvoir de changer.
Vous n'avez le pouvoir de changer que vous, et votre regard sur les choses. En acceptant que ce soit comme ça, et en vous tournant vers les gens qui ont envie de vous voir, cela vous apportera du plaisir. Mais peut-être avez-vous du mal avec la notion de plaisir et de bonheur, et êtes-vous habituée à vous faire souffrir en voulant résoudre des situations qui vous font souffrir (plutôt que de regarder du côté des choses agréables)?
Je vous reçois avec plaisir si vous le désirez (mon âge peut vous donner confiance pour vous ouvrir sur vos difficultés) au téléphone ou en présentiel nord et pdc
Cordialement
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6340 réponses

3475 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 AOÛT 2020

Bonjour Giselme,
Vous attendez quelque chose que votre sœur ne peut pas vous donner.
Est ce votre sœur aînée? Votre maman est décédée jeune?
A mon avis, vous n'avez aucun complexe de culpabilité comme vous dites (cela n'existe pas je précise) et vous n'êtes pas folle non plus.
Vous aspirez à une relation plus intime avec votre sœur et je peux le comprendre, vous êtes deux adultes avec chacune votre vie et vos enfants respectifs, il n'est jamais trop tard pour renouer des liens sains.
A cet effet, je vous conseille un travail thérapeutique.
Bonne continuation

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10894 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 AOÛT 2020

Bonjour,
Si je comprends bien, vous ne vous souvenez pas avoir fait quelque chose de "mal" à votre soeur qui justifierait son comportement envers vous : le fait qu'elle ne vienne pas vous voir, ne prenne pas de nouvelles...
En avez-vous parlé ensemble ?
Des fois, certaines personnes ne savent pas communiquer... Quelques soient ses raisons, le mieux serait d'en parler afin que vous puissiez mieux comprendre.
D'ailleur, pourquoi culpabiliser si vous n'avez rien à vous reprocher ?
Est-ce que vos proches communiquent avec elle ?
Pour répondre à votre question, rien ne permet de dire si vous êtes folle ou non :)
Parlez-vous !
Bon courage

Dominique Louvel Psy sur Quimper

546 réponses

435 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13450

questions

réponses 137050

réponses