J'ai une très mauvaise relation avec ma mère, comment pouvons-nous régler cela ?

Réalisée par Constance le 13 mars 2012 Approches psychologiques

J'ai une très mauvaise relation avec ma mère depuis de nombreuses années. Nous ne nous parlons presque jamais et lorsque nous avons une conversation, elle se transforme en dispoute, insultes et reproches. La relation a commencé à se dégrader (même si elle n'a jamais été excellente de toutes façons) lorsque mes parents ont divorcé, il y a six ans. Ma mère ne comprend pas que je m'entende bien avec la nouvelle amie de mon père et n'accepte ni ma façon de penser, ni ma façon de m'habiller, ni ma façon de vivre. Nous vivons sous le même toit et c'est de plus en plus insupportable. Elle me fait des reproches sans arrête. Je ne sais pas si nous devons demander de l'aide toutes les deux ou si je dois suivre une thérapie pour accepter cette situation.


Merci beaucoup !

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Bonjour, Constance,

Vous avez reçu quelques réponses vous donnant des pistes de réflexion assez riches.

Je rajouterais seulement deux idées :

1. Si vous voulez pouvoir "supporter" le comportement de votre mère avec vous...et continuer à assumer votre position actuelle et aller vers plus d'autonomie, vous pouvez vous faire aider par un psychothérapeute de votre choix.

2. Par contre, si vous voulez que votre relation avec elle (entre vous deux) s'améliore, il vous faut l'aide d'un thérapeute familial "tiers" nécessaire pour vous aider à exprimer et l'une à l'autre ce que vous ressentez et vous fait réagir comme vous le faites (toutes les deux).
Ce chemin accompagné vers la compréhension mutuelle peut vous aider à sortir de la relation difficile que vous vivez et à vous apaiser.

A vous de décider, seule ou avec votre mère (qui doit être "partante" si thérapie mère-fille).
sp

Silvia PODANI Psy sur Issy-les-Moulineaux

1622 réponses

5018 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Permettez-moi de traduire votre question : ... comment puis-je régler cela ?
En effet, vous souffrez et vous souhaitez trouver une solution. Or, c'est vous qui formulez cette demande. Pour aider votre mère, il faudrait déjà qu'elle soit en demande. L'est-elle vraiment ? Si votre mère est en demande d'une aide extérieure, alors vous pourrez choisir ensemble un thérapeute et pourrez faire une thérapie familiale.
Si votre mère n'est pas en demande, alors se pose le problème de qu'est-ce que vous êtes pour elle aujourd'hui ? Qu'est-ce que vous attendez d'elle ? Pourquoi vivez-vous avec elle ?
Enfin, se pose la question de la reconstruction d'une vie après un évènement aussi stressant que le divorce. Cela a pu raviver des émotions chez votre maman. Cela appartient à votre mère. Pourquoi voulez-vous la sauver si elle ne demande pas d'aide ?
En votre qualité d'enfant, vous avez ce rôle, restez à votre place. Vous pouvez accompagner votre maman, en étant là tout simplement, sans perdre de vue que c'est elle le parent et que vous vous êtes sa fille, avec tout l'amour qu'il peut exister entre une fille et sa maman.
Pour le reste, laissez faire les professionnels. Vous pouvez consulter vous-même pour vous aider à grandir et à accepter votre maman telle qu'elle est.

Elisabeth Magerus Psy sur Furiani

149 réponses

164 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

oui l'Oedipe bien sur par transfert du désir au parent restant en ligne de mire, halte au feu du stress de la rancoeur à la formation de la haine.

Le vécu des moments difficiles marque les relations actuelles par des conflits naissants et constants.

Il faut reconstruire en donnant un second souffle a votre histoire de famille entre mère et fille.

Vous avez besoin de comprendre pleinement votre trouble du comportement sur le plan psychique, de votre moi et de votre surmoi, vous avez besoin d'identifier les conflits psychiques qui vous animent en vous interrogeant sur votre passé antérieur avec le concours d'un psychologue spécialiste des troubles comportementaux et cognitif.

Je vous suggère de prendre un rendez-vous pour une première séance en vue d'une thérapie brève.

Cordialement,

Olivier Dawant,
psychologue à Caen.

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Constance,

Tous ces effets de triangulation de type œdipien font penser qu’il manque un tiers. Ce rapport de force avec votre mère -comme une forme de compétition- on en sort en réinstallant du jeu entre vous, une complicité. Et cela peut se faire dans le cadre d’une thérapie mère-fille-thérapeute, ce dernier aidant à réinstaller une tiercéité, pour que vous soyez moins l’une contre l’autre ! Cela permettrait aussi de voir s’il y a autre chose dessous autour des angoisses de séparation, les votres et celle de votre mère.

Voilà brièvement ce que je dirais, vu qu’il s’agit là d’une problématique assez classique, que l’on doit pouvoir arranger sans trop de difficultés, et avec beaucoup de bonheur car la relation entre une mère et une fille est quelque chose à protéger et respecter autant que possible. Vous aurez toujours besoin d’elle dans certaines périodes de votre vie, il ne vaut mieux pas chercher à s’en débarrasser !
Au plaisir d’autres échanges…

Eric FAUCHER
Psychologue clinicien, Psychothérapeute.

Eric FAUCHER Psy sur Lyon

20 réponses

84 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Approches psychologiques

Voir plus de psychologues spécialisés en Approches psychologiques

Autres questions sur Approches psychologiques

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 5300 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10100

psychologues

questions 5300

questions

réponses 27950

réponses