Je culpabilise de vouloir vivre ma vie à cause de mes parents

Réalisée par seni · 1 févr. 2021 Aide psychologique

Bonjour, j'ai 20 ans et je passe bientôt mon BTS. J'ai deux petits frères, l'un est sévèrement autiste et l'autre a un retard psychomoteur, et je vis chez mes parents.

Nous avons déménagé il y a trois ans à 90 kms de la ville où mes frères et moi avons grandi. Ma mère a énormément mal vécu ce déménagement, elle ne peut plus sortir autant qu'avant ni aller travailler car mon frère autiste de 17 ans n'est pris qu'un jour et demi dans son IME depuis très récemment, alors qu'il y allait tous les jours dans l'ancienne ville (des dossiers sont en cours pour qu'il soit pris en charge à temps plein). De plus, elle a toujours eu de violentes disputes avec mon père et un manque de respect envers nous tous. Malgré ça, elle me dit souvent que sans moi, elle ne peut rien faire et me fait subir du chantage affectif. Sa famille habite dans un autre pays et elle n'apprécie pas vraiment sa belle-famille. Ma mère veut divorcer mais elle ne saura pas aller car elle n'a pas de travail.

Je ne vais pas avoir le choix que de quitter ma ville pour une autre, où je pourrai continuer mes études de communication. Malheureusement, ma mère a peur que je parte, et je n'ose pas aborder le sujet. Je vais bientôt devoir faire mes dossiers, mais je ne me sens pas légitime de partir loin de ma famille et de ses problèmes, j'aurai l'impression de les abandonner. Même lorsque je sors, avec des amies ou seule, je me sens toujours obligée d'acheter quelque chose à ma mère, et beaucoup de mon argent part pour lui faire plaisir, mais elle reste toujours dans sa dépression, et refuse toute aide médicale. Elle ne veut pas reprendre d'anti-dépresseurs, et dit qu'on devrait la laisser mourir. Elle a perdue tout espoir, et mon père reste silencieux. Elle lui reproche tous les jours que c'est à cause de lui qu'elle se retrouve dans cette situation. Nous nous prenons tous les jours des mots très blessants. Elle me dit souvent qu'elle aurait du m'abandonner à mon père quand j'étais petite car je la déçois alors que je ne fais rien de mal et reste à ma place.

J'aimerai partir mais j'ai peur au fond de moi de laisser mon père et mes frères. J'ai l'impression de ne pas avoir le droit d'être heureuse. Tout le monde est triste et j'ai peur que la situation dégénère à la maison sans moi. Je suis un peu le tampon de la famille, celle qui aide et écoute les plaintes de mes parents, c'est vraiment très compliqué.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 2 FÉVR. 2021

Bonjour,

Comme il est difficile de prendre ses responsabilités, de faire ses choix, de se tourner vers la vie lorsqu’il y a une pression lourde comme celle que vous vivez !
Oui, vous avez beaucoup de qualités et votre attention aux autres est mise à mal par le chantage affectif de votre mère et la situation de votre père et vos 2 frères.

Pourtant, c’est évident que vous ne pouvez pas prendre votre famille en charge. Ce n’est pas votre place. Si vous restez, vous sombrerez et votre famille avec vous.

Vous avez à construire votre vie, à vous tourner vers ce qui est vivant et heureux. Car c’est en étant à votre place, en construisant une vie solide, en étant heureuse que vous pourrez un jour apporter du bon à vos proches. Aujourd’hui, vous n’avez pas encore pu devenir pleinement l’adulte bien enracinée que vous avez à devenir, vous n’avez pas les moyens de porter tout cela, car vous êtes trop jeune. La priorité c’est de vous construire.

En effet, partir de la ville où vous êtes, vous éloigner de votre famille est difficile. Mais c’est indispensable, pour vous et aussi pour eux. Votre départ sera difficile pour votre famille, certainement, c’est normal. Mais c’est aussi la seule chance pour votre mère et votre père de se ressaisir, et de prendre en main la situation familiale. C’est à eux de s’engager pour que la vie trouve son chemin pour chacun.

Pour tenir bon sur ce chemin de votre construction, il serait bon que vous soyez accompagnée par un(e) professionnel(le) qui soit en mesure de vous écouter vraiment, sur qui vous pourrez compter et vous appuyer, pour arriver à vous détacher de cette pression qui vous emprisonne.

Si vous le souhaitez, vous pouvez m’appeler pour prendre un RV soit à mon cabinet soit à distance (tél ou visio)
Bien cordialement
Béatrice Fierens

Béatrice Fierens Psy sur Montpellier

171 réponses

980 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 FÉVR. 2021

Quelle responsabilité pour une si jeune fille !
Vous avez à peine 20 ans et êtes celle qui aide, qui écoute, qui soutient toute la famille.
Votre mère s'en remet à vous tout en étant très blessante.
Votre père par son silence consent.
Vous vous retrouvez devant le choix impossible de vivre votre vie et abandonner votre famille, ou continuer de maintenir la situation en l'état et oublier votre avenir.

Il serait utile de vous faire accompagner pour trouver une autre voie, un nouvel équilibre, créer votre avenir, dans lequel vous pourrez être une bonne fille et en même temps une jeune femme heureuse !

Bon courage,

Myriam Bouderbala
thérapeute familial

Myriam Bouderbala Psy sur Grabels

82 réponses

200 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 FÉVR. 2021

Seni bonjour,

Oui c'est compliqué de lâcher le rôle que vous tenez surement depuis longtemps, dans ce rôle de sauveuse, de tampon comme vous dites pour votre famille. Être dans ce rôle maintien surement vos parents dans des rôles de victime et de bourreau. Je comprends que ça va être dur de lâcher cette responsabilité que vous avez accepté de prendre inconsciemment peut-être au départ poussée par le besoin de reconnaissance, d'amour. Mais vos frères ne sont pas vos enfants ils sont sous la responsabilité de vos parents, c'est à eux d'assumer pas à vous, à eux aussi d'assumer leur couple et à chacun de s'assumer et d'assumer ses décisions et choix de vie.
Je vous souhaite bon courage, bien cordialement.

Anne Auffret
Thérapeute IFS, Sophrologue, Communication NonViolente
Gestion du stress, des émotions, anxiété, dépression, deuil, conflits intérieurs...
https://www.psychologue.net/articles/du-conflit-interieur-vers-le-dialogue-interieur

Anne Auffret Psy sur Plougonver

1068 réponses

882 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 FÉVR. 2021

Bonjour,

Vu le contexte que vous exposez, je vous invite à prendre contact au plus tôt avec une assistante sociale. Votre problématique semble relever plus d'une aide sociale que psychologique. Ressentir de la culpabilité dans un tel contexte est légitime, vous avez aussi fait complètement de tour de la question. À 20 ans il est légitime et prioritaire de partir vivre votre vie. Votre mère est adulte elle est en capacité a priori de s'occuper d'elle-même. Si ce n'est pas le cas alors elle doit être soutenue et suivie pat les instances sociales.
Vous pouvez aussi faire un signalement s'il y a de violence de la part de votre père.

Ne gâchez pas votre jeunesse !
Si vous restiez dans ce milieu familial encore 5 ans, 10 ans, 20 ans, pensez-vous que cela donnerait de l'ouverture à votre famille et à vous-même ?

Je reste à votre écoute et à votre disposition pour vous accompagner dans toutes ces démarches.

Prenez soin de vous.
Claire Thomas,
Psychosomatotherapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1919 réponses

2160 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 FÉVR. 2021

Bonjour Séni,

En vous mettant en position de sauveteur vis à vis de votre mère vous ne l'aidez pas à faire ce qu'il faut pour s'en sortir. Pourquoi se sauverait-elle elle-même puisque vous êtes là pour elle, grâce à la culpabilité qu'elle réussit à entretenir chez vous ? Vous n'êtes pas à votre place puisque votre mère se met en place d'enfant et vous en place de père ou de mère vis à vis d'elle....

Etre bienveillant et bientraitant envers sa famille, ce n'est pas prendre le poids de leur fardeau, surtout lorsqu'il s'agit de vos parents. Mais c'est plutôt de faire en sorte de les confier à des professionnels qui sauront les soigner, que ce soit pour des maux physiques ou des mots psychiques.
Je suppose que lorsque votre mère souffre d'une grippe, vous n'essayez pas prendre la lace de son médecin ? Pourquoi donc devriez-vous le faire pour ses maux psychiques ?
Les problématiques et difficultés relationnelles dans le couple de vos parents ne vous regardent EN RIEN ! C'est à eux de s'en débrouiller.

Vous avez votre vie à vivre, et si vous êtes sur Terre c'est que la Vie (et non vos parents) a voulu que vous y soyez, pour apporter quelque chose au Monde.

N'hésitez pas à vous faire accompagner par un(e) psychothérapeute pour vous aider à sortir de cette impasse et vous donner une vie conforme à votre désir.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie du couple et de la famille
(Visio-consultations et consultations en présentiel, sur rendez-vous)

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1864 réponses

2668 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 FÉVR. 2021

Bonjour Seni,

En vous mettant en place de sauveteur vis à vis de votre mère, vous entretenez tous les avantages qu'elle a à ne pas bouger et se faire soigner, en appuyant sur la culpabilité. Pourquoi changerait-elle puisque vous êtes là pour elle ? En réalité, vous ne l'aidez pas.

Etre bienveillant et bientr

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1864 réponses

2668 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 FÉVR. 2021

Bonjour Seni,
La vie est faites de choix, vous ne pouvez pas vous empêcher de vivre, de vous épanouir en vous oubliant totalement et en vous consacrant à votre famille. Cette famille a été construite par vos parents et il est de leur responsabilité de la prendre en charge comme il se doit. Libérez vous de vos craintes et profitez de votre vie.
Je reste à votre écoute avec bienveillance et empathie

Marjorie LUGARI - Psychanalyste
Retrouvez moi en visio sur Doctolib pour plus de confort et de discrétion

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10884 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 FÉVR. 2021

Bonjour,

Pour commencer, une certaine détresse semble se dégager des mots que vous avez écrits.

Vous avez pris conscience que votre mère vous faisait du chantage affectif et il semblerait que ce mode de fonctionnement ne soit plus satisfaisant pour vous. Il serait intéressant de travailler sur plusieurs aspect :

- le conflit de loyauté,
- votre place et votre rôle dans cette famille
- comment vivre votre vie sans culpabiliser et sans avoir à supporter des responsabilités qui ne vous incombent pas.

Ce sont des pistes parmi d'autres que nous pouvons travailler ensemble, si vous le souhaitez.

Je reste à votre disposition, sans jugement et en toute bienveillance, si besoin.

Myriam - Des mots sur l'Emo
Conseillère conjugale et familiale
Coach en développement personnel - Thérapie individuelle

Myriam Issaoui Psy sur Lyon

377 réponses

306 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13350 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13350

questions

réponses 136950

réponses