je dois toujours être la pour lui , et moi dans tout ça je compte pour du beurre

Réalisée par lienardino le 20 juin 2016 Thérapie couple

bonjour,

j aime profondément mon mari , mais depuis deux ans il n y en a que pour lui , car il a eu un accident au travail et il le vit très mal, je suis la pour tout sa réduc ses massages , je l aide a s habiller a couper sa viande a conduire , on a plus aucune vie intime , tout les medecin qu on va voir pour lui me demande d être forte et être la pour lui , si j ai le malheur de dire que je ne vais pas bien , on me dit oui mais pensé a monsieur il a besoin de vous, mon entourage le peu qu on a c est il a pas l air bien ton mari tu as encore été méchante avec , je jure je fais passer mon mari devant lui pourtant on a l air d oublier que lorsque je l ai rencontré mon époux il y a 6 ans j étais sur l invalidité , j'étais suivie par un psy et je me fesais suivre parce que j avais des ennuis de santé , lorsque j ai du abandonné mon logement pour le suivre il y a 4 ans j ai perdu ma pension car je changeai de pays, et j ai tout arrêté thérapie tout , bien qu au début ça allait , j ai du me rendre a l évidence que je n allais pas bien du tout , on habitais dans un coin isolé et je ne voyais plus mes enfants , plus aucune vie sociale, il y a deux il a eu un accident au travail et son employeur nous a fait réaménager dans le pays d origine pensent qu il ne serai pas poursuivi et pendant ses deux ans on nous a balloter d un endroit à un autre , on vécu com des sdf dans notre voiture on nous a privé de salaire pendant 7 mois , je n ai rien dit j ai suivi et j ai continuer a m occuper de mon époux ,il a été vu par deux psychologue mais ça change rien que tu contraires , je me sens mal , et j ai envisager de me séparer mais je l aime et je sais qu il en peut rien , mais moi je vais mal , j ai la haine contre son employeur car si mon époux a eu l accident moi j ai vécu le reste avec lui et notre vie est un vrai cimetière ambulant on a 50 ans et on attend plus rien , moi je n ai pas trop le droit de plaindre car je dois être la pour lui mais lorsque je ne serai plus la qui va s en occuper

merci

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Bonjour,
Tout d'abord, je voulais vous dire que je suis touchée par votre souffrance. On ne tient pas assez compte du mal être des proches, de ceux que l'on appelle les aidants.
Votre souffrances est tout à fait légitime et c'est bien normal. Le gros ras le bol qui se cache derrière tout ça l'est aussi. Je vous conseille d'entamer un suivi pour vous. De déjà vous accorder un moment pour vous, un moment de libre parole dans lequel vous pourrez vous exprimer sans jugement et de simplement décharger tous vos ressentis. Un travail sur toute la situation doit aussi être envisagé, sur le sentiment d'isolement que vous avez exprimé, le "ballottage" dans lequel vous vous être retrouvés, vos difficultés quotidiennes depuis l'accident de votre mari...
Si vous avez besoin, n'hésitez pas à me contacter.

Jego Roxanne Psy sur Nantes

90 réponses

281 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Lienardino,
J'entends votre épuisement psychique de part les épreuves que vous avez traversé. On ne vous donne pas le droit de vous de vous plaindre car vous êtes la personne forte sur laquelle on veut se reposer. Mais intérieurement vos ressources s'épuisent...
Toute cette énergie que vous déployez pour votre mari, vous autorisez vous à l'utiliser un peu pour vous ? Il est indispensable que vous trouviez un espace thérapeutique pour vous : pouvoir dire sans jugement en face car l'expression est libératrice quand elle est accueillie. Ce n'est pas parce que vous n'êtes pas dans le même état que votre mari que vous n'avez pas le droit de dire vos douleurs.
Permettez vous cela !

Bien cordialement,

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,
Vous avez traversé tellement d'épreuves! C'est très difficile de rester forte tous les jours, de combattre encore et encore. Mais ça nous renseigne sur une chose très importante: vous êtes pleine de ressources et de vie et c'est ce capital qu'il faut protéger. Pour cela, il faut prendre soin de vous. Tout d'abord choisir un thérapeute qui vous épaulera. Ensuite, vous accordez des moments de pause. Cela peut être une séance de piscine, une soirée avec une amie, faire une activité qui vous plait dans une association, une ballade, peu importe du moment que vous en sortez regonflée à bloc!
Vous forcez l'admiration mais il ne faut pas s'oublier dans la bataille!
Bon courage et n'hésitez pas à me contacter si vous avez des questions.

Cécile Gilbert Psy sur Morières-lès-Avignon

3 réponses

3 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Madame,
Dans la description que vous faites de votre situation difficile, c'est comme si prendre soin de vous et vous faire aider ne pouvait se faire tant que votre époux aura besoin d'aide, lui aussi. Votre mari est en difficulté ET vous aussi. Vous avez visiblement fait preuve de beaucoup de courage tout au long d'un parcours chaotique : vous avez besoin de soutien, et vous avez besoin de trouver un espace d'accompagnement thérapeutique. Cela me semble indispensable à plus d'un titre. Na tardez pas à mettre en route les démarches nécessaires, et demandez de l'aide rapidement, vous semblez au bord de l'épuisement.
Je vous souhaite toute l'énergie nécessaire et vous encourage à poursuivre la démarche faite avec ce témoignage : trouver un professionnel qui saura vous écouter et vous aider à reprendre confiance.
Bien à vous,
Cécile*

Cécile Artic Psy sur Rennes

15 réponses

127 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Lienardino,

Vous êtes là en train de décrire une situation terrible de lassitude et de désespoir que je comprends très bien.
Vous avez tout à fait le droit de vous sentir mal , par contre, l'idéal pour votre couple
aimant est d'envisager de vous faire secourir par un/une psy : votre époux y trouvera également un mieux être.
Le" balottage" par vous énoncé doit être élucidé, décortiqué, traité.
Vous aimez votre mari : là est la merveille !
Il vous aime aussi certainement très fort.

Je vous souhaite une bonne journée à tout deux.

C.LeVern

LeVern Catherine Psy sur Martigues

158 réponses

299 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Thérapie couple

Voir plus de psychologues spécialisés en Thérapie couple

Autres questions sur Thérapie couple

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 5300 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10050

psychologues

questions 5300

questions

réponses 27850

réponses