je gâche toutes mes relations

Réalisée par Lola.13 · 27 déc. 2022 Aptitudes sociales

Bonjour,
Moi c'est Lola, j'ai 20 ans et j'ai tout pour être heureuse dans ma vie mais dès que je rencontre des nouvelles personnes au début ça se passe bien et puis au bout d'un moment je gâche tout.
je deviens distante, je n'arrive pas à m'attacher ou du moins je refuse de m'attacher parce que je me dis que forcément la personne va finir par voir qui je suis vraiment et quelque chose ne va pas aller. J'ai peur de faire confiance et de le regretter par la suite.
Je sais que je ne devrais pas me prendre autant la tête à toujours me poser trop de questions mais je n'arrive pas à juste vivre le moment présent. je suis toujours dans la peur de faire quelque chose de mal ou que cela déplaise à la personne.
Aujourd'hui cela devient vraiment compliqué dans ma vie de tout les jours car je dois surement faire souffrir des belles personnes juste parce que j'ai peur.
Je sais pas vraiment d'où cela peut venir ce qui ne m'aide pas à résoudre le problème mais j'ai vraiment envie d'avancer pour vivre comme tout le monde.
Si vous pouviez m'aider un petit peu a y voir plus clair cela serait vraiment incroyable. Merci

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 28 DÉC. 2022

Bonjour Lola,

Une question m'interpelle vraiment dans votre demande:
"Qui je suis vraiment?3
Que répondez-vous à cette interrogation à laquelle vous semblez avoir une estime faible et une piètre opinion de la personne que vous êtes réellement.
Il existe certes un problème de confiance en vous mais également d'estime de vous; un petit travail sur l'image de vous et le regard des autres sur vous serait judicieux, ne pensez-vous pas?
Nous sommes ce que nous estimons être au plus profond de nous et plus nous avons une faible opinion de nous, plus nous nous trouvons dans le "syndrôme de l'imposteur", imposteur dans notre propre vie, envers nos proches, il faudrait vous recentrer et mieux vous découvrir.
Votre prise de distance, le refus de vous attachez, autant de preuves que vous ne vous acceptez pas tel que vous êtes, vous parlez de "belles personnes" que vous devez faire sans doute souffrir en agissant de la sorte mais vous, n'êtes-vous pas une belle personne?
Toutes ces questions tournent en boucle dans votre esprit et vous perturbent, vous déconsidèrent.

Vous avez la volonté d'y voir plus clair, là est une sage et noble initiative et une bonne résolution pour sortir de votre spirale de souffrance et de rumination que je retrouve souvent chez des patients.

Posez-vous, mettez en avant la réelle Lola, avec ses qualités, ses défauts comme tout être humain sinon nous ne serions plus des humains mais des "divinités", revenez aux sources de ce manque de confiance et d'estime de vous-même.

J'ai l'habitude d'accompagner des jeunes dans votre état de questionnement assez logique à 20 ans, la vie est devant vous, vous reconnaissez avec grande lucidité que vous avez tout pour vivre de manière épanouie.

Je suis à votre écoute pour mettre à plat vos soucis, remettre de l'ordre dans vos schémas de pensée et ceci en toute discrétion par téléconsultation, avec empathie et bienveillance.
Echangeons sereinement et vous en serez éclairée.
Un petit coup de pouce n'a jamais été néfaste, au contraire.

Prenez soin de vous, Lola.

Bien cordialement.

Bénédicte Escaron
Praticienne en Psychothérapie
Psychanalyste
Thérapeute en TCC
Sophrologue Sophrothérapeute
Praticienne en PNL

Bénédicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

350 réponses

1421 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 JANV. 2023

Bonjour Lola,

Quand je vous lis je me dis qu'il s'agit peut etre de la blessure d'abandon ( ou de rejet) que vous avez peut etre vécu dans votre enfance dans votre lien aux premières figures d'attachement. Cette blessure se réactive automatique dans vos attachement affectifs de maintenant et la peur d'etre rejeté ou abandonnée peut potentiellement vous faire fuire ou vous faire éviter voire saboter vos relations.
Cette blessure peuvent se guérir et se depasser si l'on apprend à les reconnaitre les acceuillir.

Un travail d'accompagnement pourrai vous aider dans ce cheminement.

je reste a votre écoute pour un premier échange gratuit si vous le souhaitez.

Je consulte en visio pour les personnes qui ne sont pas sur Paris

Cordialement

Charlotte Soyez

Coach et Therapeute

Charlotte Soyez Psy sur Paris

174 réponses

58 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JANV. 2023

Bonjour Lola,
Je vous remercie pour l’écriture de ces lignes sur le forum.

Ce qui est appréciable, c’est que vous prenez vos responsabilités. Vous êtes consciente que vous avez des choses à mettre au travail afin de fluidifier vos relations.

Dans un premier temps, je vous propose de vous accueillir vous-même avec bienveillance et d’être reconnaissante envers ce mécanisme de protection (mettre de la distance) qui vous a sans doute aidée plus jeune. Aujourd’hui, ce mécanisme est souffrant et n’est plus adapté.

Trois axes principaux de travail :

-Au travers de votre histoire, trouver l’origine de cette difficulté à vous attacher. Regarder comment cela se reproduit aujourd’hui dans vos relations, comment cela se manifeste dans le contact, puis apporter de la nouveauté tout en travaillant votre sécurité intérieure.
-Travailler votre confiance en vous, votre regard sur vous et votre amour de vous-même.
-Travailler les croyances négatives sur vous-mêmes et l’acceptation de toutes les parties de vous (y compris celles que vous aimez moins). Ce qui, aura immédiatement des conséquences positives sur la façon dont l’autre vous perçoit.

C’est un chemin passionnant que je vous invite à emprunter en allant à la rencontre d’un professionnel qui saura vous aider et vous soutenir. Je suis confiant pour vous car vous avez envie d’avancer et ferez les bons choix.
Je reste disponible pour toute autre précision.

Bien à vous,
Romaric R. Edoh
Psychothérapie Gestalt

Romaric R. Edoh Psy sur Lyon

2 réponses

10 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 JANV. 2023

Bonjour Lola,

Il semble que vous éprouviez des craintes quant à vous engager dans une relation amoureuse. Vous avez sans doutes peur de ne pas être à la hauteur et de décevoir.

Il est possible que ces peurs aient des racines dans votre passé et que vous ayez du mal à les identifier.

Cependant, il est positif que vous preniez conscience de ces sentiments et que vous soyez honnête à leur sujet.

Je vous recommande de consulter un professionnel pour explorer ces peurs et avancer dans votre vie amoureuse.


Bien à vous,

Je reste à votre écoute,
Je vous souhaite de trouver les réponses à vos questions,

---------------------------------------------------------------
Kévin RECORBET - Neuro-Psycho-Praticien -

Ps: Possibilité de visio

Kévin Recorbet Psy sur Saint-Genis-Laval

3 réponses

12 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 JANV. 2023

Bonjour Lola,

POur pouvoir être aimée pour celle que vous êtes réellement, au fond de vous, peut-être faut-il commencer par s'aimer mieux et de façon juste et équilibrée. En modifiant votre personnalité pour lier des relations, vous vous communiquez un message puissant que finalement vous n'êtes pas si aimable que cela, et ce de manière inconsciente, si vous vous montriez vraiment. Alors vous optez pour la distance et n'avez plus à prendre le risque de déplaire ou de souffrir une fois attachée à la personne qui selon votre schéma vous rejettera une fois qu'elle découvrira qui vous êtes.
Vous êtes dans une impasse épuisante et il serait bon de revoir votre dur jugemement sur vous-même et de faire un "reset" de votre relation intime à votre être profond dans toute sa beauté et sa valeur. Si vous modifiez votre croyance et votre mode de pensée, vos relations s'en trouveront modifiées pour le mieux.

Laissez-vous aller, le jeu en vaut la chandelle.

Dalila Nourdin Psychopraticienne, visio et présentiel

Dalila Nourdin Psy sur Lyon

101 réponses

65 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 JANV. 2023

Bonjour,

Prendre le risque de "s'attacher" sentimentalement à quelqu'un ou "quelque chose" c'est accepter aussi le risque de pouvoir le perdre.
Je ne doute pas que vous soyer généreuse dans le don de vous même mais il semble que ce qui prédomine chez vous c'est avant tout cette peur de la perdre de l'"objet" (au sens psychanalytique du terme). Du coup, vous préférez "ne pas faire, ne pas aimer" pour éviter d'en souffrir par anticipation plutôt que de vivre pleinement cette relation d'objet. C'est un processus qui est profondément inscrit en vous et qui remonte probablement à votre enfance. Dans le domaine psy, c'est ce que l'on appelle le syndrome d'abandon ou abandonnique. Il revêt plusieurs formes et s'exprime de différentes manière en fonction des sujets.
C'est un processus très précoce qui se met en place dans le cadre du développement psychique. Vous parlez peu de vous et de votre enfance il est donc difficile d'en établir la véracité.
Une thérapie ne comblera pas ou n'effacera pas ce syndrome. Par contre, elle vous permettra de "faire avec" et de vous permettre de mettre en place des modes psychiques défensifs pour mieux le gérer et le vivre sur un plan personnel mais aussi dans votre rapport aux autres.
Vous avez eu le courage d'écrire ces lignes, vous aurez aussi le même courage pour aller à la rencontre de votre futur(e) thérapeute.
Bien à vous

Stéphane Baes Psy sur Montpellier

94 réponses

1094 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 JANV. 2023

Bonjour,
Vous êtes dans un schéma qui va se répéter tant que vous n'arriverez pas à trouver la source.
Vous avez soit connue cela à plusieurs reprises et cela est devenu VOTRE réalité ou bien ce schéma est le vécu de quelqu'un d'autre et reste un impact négatif sur vous.

A ça je ne pourrais vous répondre que vous avez 2 choix :
* Rester dans cette situation car vous la connaissez et elle vous sécurise d'une certaine manière
* Faire le choix d'accepter d'être malheureuse peut être parfois.
Car vous protéger ne vous empêchera pas de souffrir alors que prendre le risque d'être heureuse peut parfois faire mal mais vous apportera tout de même du bonheur que vous n'aurez pas en vous empêchant de prendre ce risque.

Vous avez tout en vous et lorsque vous vous sentirez prête à affronter cette réalité dans laquelle vous êtes pour la changer alors vous referez totalement votre monde dans le bonheur.

Mélissa
Coach en développement du soi
En visio
Prise de contact pour mes accompagnements par mail

Mélissa Shiva Psy sur La Courneuve

543 réponses

194 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 JANV. 2023

Bonjour Lola,
Effectivement si vous refusez de vous attacher, c'est sans aucun doute que les racines du doute viennent de votre histoire familiale. Qu'est-ce qui fait qu'à 20 ans, vous vous interdisez d’être aimé et reconnue pour vos valeurs et vos qualités.
La peur dont vous parlez peut venir de votre lignée ancestrale, il faudrait connaitre un peu mieux votre histoire familiale au moins jusqu'à vos grand-parents pour comprendre ce qui se passe aujourd’hui.
Comme vous le signifiez, oui vous pouvez être heureuse et vivre le moment présent sans vous compliquez la Vie. Vous êtes en âge de profiter et découvrir la Vie et de recevoir toute l'attention que vous méritez ?!
Allez voir un spécialiste qui vous aidera à y voir plus clair et tout va s'aligner correctement pour le meilleur ...
J'ai confiance !
T. Le Rohellec

Thierry - René - Jean Le Rohellec dit Tifen Psy sur Pessac

4 réponses

2 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 JANV. 2023

Bonjour Lola,
Quelques questions pour essayer de caractériser votre situation tout d'abord. Lors de vos rencontre avec de nouvelles personnes, ça se passe bien pendant combien de temps? plusieurs rencontre ou une courte durée sur la première rencontre? Essayez d'observer ce qui se passe concrètement (le lieu, les mots, le ressenti ..) qui se produit au moment ou vous gâchez tout comme vous le dite. Y a t il des rencontres ou vous "gâchez" (pour reprendre vos termes) vite et d'autres moins vite. Ceci permettra d'identifier éventuellement un fait déclencheur ou aggravant.
Une hypothèse est également qu'après la période désocialisante du Covid vécue entre vos 17 et 20 ans, il faille simplement que vous fassiez l'apprentissage ou le réapprentissage de la socialisation, de la création de lien. Je ressens que vous vous jugez durement vous même avec peut être un peu de honte derrière la peur, peur qu'on découvre qui vous êtes vraiment, comme s'il y avait quelque chose à cacher.
Bien à vous,
Bernard Hasson
Thérapie Brève Jeunes Adultes - Ecole de Palo Alto

Bernard Hasson Psy sur Paris

30 réponses

13 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 JANV. 2023

Bonjour Lola
Ce que vous décrivez : c’est comme si malgré vous vous ressentiez l’ardente obligation de mettre de la distance, presque au-delà de vous-même. C’est le genre de répétition qui se travaille fondamentalement en psychothérapie, car cela vous renvoie à des relations plus anciennes. Je peux vous aider. Hésitez pas à me contacter.

Myriam Lasry Psy sur Paris

255 réponses

34 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 JANV. 2023

Bonjour Lola,

Vous avez peur de faire souffrir les autres , vous avez peur de faire des choses qui déplaisent aux autres, et vous avez peur de faire souffrir les autres.
Vous pensez énormément aux autres mais vous , qu’en est-il?
La confiance en vous est peut être à travailler pour faire plus confiance à autrui. En quoi vos comportements peuvent ils déplaire ? Il peut être intéressant de travailler la dessus et de rester aussi vous même pour que les autres vous acceptent aussi comme vous êtes. la peur est une émotion qui permet aussi de se construire et de réfléchir, et avoir peur de faire confiance permet de réfléchir à l’origine de cette peur. Vous vous questionnez et cela est important pour avancer. N’hésitez pas à vous faire accompagner pour être tout simplement entendue , écoutée et accompagnée pour un mieux être et dénouer ces peurs.
Bien à vous,

Psychopraticienne,
Adultes, adolescents, enfants

Estelle Bigot Psy sur Besançon

2 réponses

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 DÉC. 2022

Bonjour Lola,
Qu'est ce qui fait que vous ne pourriez pas être aimée pour ce que vous êtes? Et d'ailleurs qui êtes vous?
La peur que vous décrivez doit prendre racine dans votre enfance, quel modèle de couple avez vous eu dans votre entourage? Comment résonne l'abandon et le rejet en vous?
Savez-vous vous même apprécier et aimer celle que vous êtes ? Vous acceptez vous t'elle quel vos êtes ?
Il me semble essentiel que vous puissiez travailler sur votre confiance en vous et votre propre estime.

Je reste à votre écoute si vous en ressentez le besoin.
Je vous souhaite un bon épanouissement personnel.
Prenez soin de vous.

Léana

Martinon Léana Psy sur Le Luc

60 réponses

167 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 DÉC. 2022

Bonjour Lola,
Ce que vous décrivez fait fortement penser à la personnalité du "fuyant" qui, parce qu'il ne s'aime pas, a cette fausse croyance qu'il finira par être rejeté. Alors, il préfère prendre les devants et se cantonner à des relations superficielles ou bien saboter une belle relation pour ne pas souffrir.
Cette peur du rejet se contracte dans l'enfance : je vous invite à lire cet ouvrage de Lise Bourbeau "les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même". Ensuite, il faudrait que vous consultiez pour sortir de ce schéma dysfonctionnel. Le programme que je propose vous permettrait d'atteindre cet objectif : contactez moi si vous voulez en savoir plus.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Saint-Brieuc

5913 réponses

3426 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 DÉC. 2022

Bonjour Lola,

Cette réaction est une défense normale à une peur qu'il paraît essentielle d'écouter et d'accueillir.
Il y a une part de vous qui semble avoir été niée ou mise de côté par le passé.
Les questions à se poser sont:
Avez-vous vécu un abandon réel ou ressenti?
Une forme de rejet ?
Qu'importe leur "importance". Cela peut ne pas sembler "grave" mais votre être les a ressentis comme dangereux et votre instinct de survie vous protège d'un autre abandon et/ou rejet. Cela en vous mettant à distance.

Aussi, la question à se poser est : qu'avez-vous peur que les autres découvre en vous découvrant un peu plus?


N'oubliez jamais de vous aimer, vous, pour ce que vous êtes. Vous pardonner d'avoir fait et de faire du mieux que vous pouvez. De vous remercier de ce que vous êtes. Et de vous considérer comme la personne la plus importante pour vous même. Petit a petit, vous n'accorderez plus autant d'importance à ce que les autres peuvent voir ou imaginer de vous.
Vous êtes une belle personne quoi qu'il arrive. Vous êtes humaine avec vos peurs et vos blessures.

Restant disponible,
bien respectueusement

Héloïse NGUYEN Psy sur Chartres

3 réponses

4 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 DÉC. 2022

Bonjour Lola,

Il faudrait avec vous voir l'origine de cette peur que vous portez en vous : est-ce une peur de prendre le risque d'une relation qui échoue et de vous retrouver seule ou bien le simple fait d'avoir peur de ce que l'on pense de vous. Peut-être aussi ne vous sentez vous pas à votre place etc ... Bref il faut commencer par faire le diagnostic de ce ressenti, de ce comportement et en même temps voir où il s'enracine dans votre histoire personnelle, probablement dans le milieu familial. Ensuite on pourra vous aider à gérer tout cela et à trouver la voie de quiétude que vous recherchez.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement.

Bon courage à vous

Michel le BAUT

Michel Le Baut Psy sur Marseille

2559 réponses

13280 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 DÉC. 2022

Bonjour
Est-ce que cette histoire d'attachement vous dit quelque chose dans votre histoire personnelle ? Avez-vous la crainte d'être séparé ? Toutes ces questions et bien d'autres pourront vous être posées afin d'y voir plus clair dans votre vie et vivre de belles histoires d'amour lors de séances de thérapie.
Notre toute 1ère histoire d'attachement commence avec celui où celle qui nous nourrit. Puis vient notre 1ère séparation avec la nourriture à la cuillère, puis la crèche, etc. La manière dont se passe ces successions d'attachement/séparation vont influencer nos modes relations plus tard.
Venir en thérapie c'est tenter d'éviter une forme de répétition inconsciente afin qu'elle devienne consciente pour faire ses propres choix.
Bien à vous
Thérapeute de couple - Psychopraticien
Enfants Adolescents Adultes

Jean-Marc Alloua Psy sur Lyon

188 réponses

81 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 DÉC. 2022

Bonjour Lola,

Je vous félicite de commencer votre démarche, vous posez de bonnes questions et un regard étonnamment lucide sur votre fonctionnement, compte tenu de votre âge.
Ce fonctionnement relationnel dont vous parlez, est très probablement lié à un manque d'estime de vous-même. Il est inutile de vous dire d'arrêter de vous prendre la tête, etc., car nos émotions sont bien plus puissante que notre esprit rationnel... Il y a donc une peur et une dévalorisation au fond de vous, qui vous empêche dans vos relations sociales.
Sachez qu'il n'y a absolument rien de rédhibitoire, mais qu'un travail sur l'estime de soi, est nécessairement un travail en profondeur, et dans ce cadre, je vous recommande chaleureusement d'entreprendre. Un travail thérapeutique à fin de dépasser progressivement ce manque d'estime de vous-même, que vous avez vous-même, identifié.
C'est en agissant sur ce plan, que vous verrez comment vous réactions sur le plan social, changeront, naturellement et sans effort...

Je reste à votre écoute avec attention et bienveillance,
Xavier Dubouch,
Psychopraticien, Gestalt-Thérapeute

Xavier Dubouch Psy sur Périgueux

519 réponses

337 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 DÉC. 2022

Bonjour Lola,
Merci de nous avoir écrit. Pour vous comporter ainsi dans vos relations, une part de vous doit avoir peur de l'abandon, d'être lâchée, et donc pour éviter d'être confrontée à cette souffrance, vous provoquer vous même une rupture en amont.

Un travail thérapeutique vous permettrait d'aller explorer d'où peut venir cette peur, et comment en venir à bout. Il vous permettra aussi de soigner votre relation à vous-même, bien blessée semble-t-il.

J'espère que vous franchirez ce premier pas.

Je me tiens à votre disposition, en présentiel ou en visio.
Bien cordialement,
Suzanne Bruyelles

Suzanne Bruyelles Psy sur Villeurbanne

25 réponses

20 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 DÉC. 2022

Bonjour à vous,
Il y a en vous une souffrance qui demande à être légitimée. Chaque fois que votre mental reconnaît inconsciemment cette souffrance il met en place un schéma de protection ( auto sabotage). Plus vous refoulez cette souffrance plus votre mental renforcera le schéma de protection qui lui correspond. Afin de couper définitivement avec celui-ci il vous faut retrouver la souffrance initiale qui s’y rattache pour la comprendre, l’accepter, la legitimer. Pour cela : " La connaissance de soi " " L’expansion de conscience " sont des outils formidables et efficaces qui répondent à votre demande. Je vous invite à vous renseigner. A participer à un stage qui changera votre vie. Je suis disponible pour tout renseignement complémentaire. Je vous remercie de votre confiance. Je vous souhaite une joyeuse fête de la lumière. Cordialement Christine Lorijon.

Christine Lorijon Psy sur Haute-Goulaine

1790 réponses

856 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 DÉC. 2022

Bonjour, Lola.13,
votre demande est touchante : à la fois vous parlez de ce qui se passe dans la relation aux autres, de ce qui pourrait se passer pour les autres, et en même temps, vous évoquez la relation à vous-même - tout cela sur un fond de peur.
En effet, je crois que c'est d'abord là que cela se passe : votre regard sur vous-même, sous le regard des autres.
Et "cela serait vraiment incroyable que quelqu'un puisse vous aider un petit peu" dites-vous ?
Peut-être n'avez-vous pas été habituée à ce que l'on prenne soin de vous, que l'on reconnaisse votre valeur ? alors, c'est ensuite compliqué de reconnaitre vous-même votre propre valeur et d'imaginer que l'on puisse vous aider... voire qu'un lien d'attachement stable et sécure puisse s'établir ?
Je vous recommande d'écouter vraiment votre "vraie envie d'avancer", en sollicitant un accompagnement psychothérapeutique : un.e thérapeute peut vous aider à y voir clair et à travailler, dans la relation, la relation à vous-même et aux autres, vers plus de confiance, de légèreté... et d'attachement.
Bien à vous,
Claire Salmon-Legagneur
psychopraticienne relationnelle

Claire Salmon-Legagneur Psy sur Paris

22 réponses

27 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 DÉC. 2022

Bonjour Lola

Je trouve votre message très touchant car plein de sincérité et de transparence.
Vous décrivez très bien ce qui vous arrive : vous devenez distante dans vos relations car vous avez peur que les gens découvrent qui vous êtes vraiment et soient déçus. Voyez vous, en fuyant les autres, vous vous fuyez vous même. Vous avez peur de découvrir votre véritable nature. C'est le lot de la majorité des gens, je vous rassure. Je dirai même que personne ne peut y couper, car c'est le véritable sens de notre vie sur terre : le fameux "connais toi toi même" de Platon.
Vous avez 20 ans et ce que vous connaissez de vous, jusqu'à maintenant, est principalement ce que vous a renvoyé votre famille, de part votre éducation et vos amis qui prennent de plus en plus de place dans votre vie maintenant que vous êtes sortie du foyer familial. Nous avons besoin du regard des autres pour avancer et mieux nous connaitre, mais si les expériences passées n'ont pas été bien vécues (par exemple un parent qui ne fait jamais de compliment, relève toujours ce qui ne va pas, n'encourage pas l'enfant) cela devient plus difficile et nous avons alors tendance à nous renfermer sur nous même et à éviter le contact. Nous avons ainsi l'impression que nous souffrons moins mais malgré tout, nous ne sommes plus confrontés à notre image et alors, c'est comme si nous n'existions plus.
Je vous invite à vous faire accompagner quelques temps par un professionnel qui saura vous guider pour vous aider à découvrir cette partie de vous qui vous parait "obscure". Vous pourriez avoir la surprise d'y découvrir des trésors insoupçonnés....
Je me tiens à votre disposition pour vous accompagner dans ce processus et vous souhaite sincèrement de trouver réponses à vos questions.

Prenez soin de vous
Hélène Chambris
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

497 réponses

1171 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 DÉC. 2022

Bonjour Lola,
Quand je lis votre message, je vois qu'il est vrai que vous vous posez trop de questions. Mais il est vrai qu'au début d'une relation il est très dur de ne pas s'en poser. Le mieux est d'être soi-même. La personne qui va vouloir partager votre vie, veut celle qu'elle a vu et ne recherche pas une femme qui soit parfaite ou un clone de telle ou telle compagne sortie de son imaginaire.
Pour répondre efficacement à vos interrogation, il serait intéressant de vous rencontrer réellement, parce qu'il serait plus aisé de parler de votre vécu ainsi trouver les phases qui peuvent vous amener à vous poser autant de questions.
Rapprochez vous d'un professionnel qui pourra vous apporter l'aide dont vous avez besoin et ainsi vous permettre de vivre une vie heureuse auprès de la personne de votre vie.
Natacha Verseaux

Natacha Verseaux Psy sur Amiens

12 réponses

10 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 DÉC. 2022

Bonjour Lola,

Rien d'anormal, parfois il faut du temps et se poser pour y voir clair.
Vous êtes au bon endroit.

Pour la gestion des peurs et autres effets de bord dans sa vie quotidienne, je vous invite à tester les bienfaits de la sophrologie qui peut vous ramener bcp de détente, réconfort et confiance progressivement. En travaillant sur votre objectif du moment, cela peut être une belle solution.
Nous travaillons le lâcher prise et justement être dans l'instant présent par une pratique facile, simple et efficace. Adaptée à vous.

Si vous souhaitez en savoir plus, contactez moi. J'aurais plaisir à échanger avec vous.

Bien à vous
Aurélie Baquet
Coach Diplômée d'état - Sophrologue Expert RNCP

Aurélie Baquet Psy sur Saint-Maur-des-Fossés

43 réponses

23 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 DÉC. 2022

Bonjour Lola,
De ce que vous nous racontez, vous semblez avoir peur de vous impliquer dans une relation avec l'autre. Peur d'être décevante et de ne pas être à la hauteur.
Cela peut très bien être en relation avec un vécu très ancien ce qui explique que vous ne puissiez mettre le doigt dessus. déjà vous analysez pas mal la situation ce qui est très bien et vous faites preuve d'honnêteté avec vos ressentis.

Je vous conseillerai vivement de vous faire aider pour aller de l'avant et mettre le doigt sur votre problématique afin d'avancer.


Bien à vous,
Je reste à votre écoute si besoin,
Je vous souhaite de trouver vos réponses,

---------------------------------------------------------------
***Estelle CAMUGLI - Thérapeute Holistique***
Thérapie de couple - Accompagnement Post Trauma
Consultante réflexes
*** Possibilité de visio***

Estelle Camugli Psy sur Dinan

329 réponses

2638 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 DÉC. 2022

Bonjour Lola
Vous dites "la personne va finir par voir qui je suis vraiment et quelque chose ne va pas aller". Vous avez sûrement peur du rejet si vous montrez qui vous êtes et vous préférez mettre de la distance plutôt que de risquer d être rejetée.
Vous êtes une belle personne qui a besoin d explorer, peut être en thérapie, ce qui a provoqué cette croyance dans le passé pour la faire disparaître et vous ouvrir pleinement aux autres.
Je vous souhaite le meilleur pour la suite
Bien cordialement

Lucie Bretille
Gestalt Thérapie

Lucie Brétille Psy sur Versailles

68 réponses

115 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 DÉC. 2022

Bonjour Lola,

D'après ce que je comprends, ce sont surtout vos peurs qui vous bloquent, mais aussi des croyances limitantes : que vous ne seriez pas une bonne personne, que les autres vont vous trahir, que le bonheur finira par s'arrêter etc.
Ce type de fausses croyances trouvent leurs racines dans des événements qui ont pu être vécus comme traumatisants, que ce soit dans votre enfance ou dans votre vie de jeune adulte.
Vous avez 20 ans, vous êtes en cours de construction psychique et émotionnelle.
La bonne nouvelle c'est qu'en allant explorer vos blessures potentielles et les libérant en étant jeune, votre vie d'adulte gagnera en sérénité, en sécurité et en confiance en vous.
Cette exploration peut être faite de manière individuelle ou accompagnée. Il existe beaucoup d'outils de développement / d'épanouissement personnel à votre disposition, mais si vous sentez que quelque chose de plus lourd doit être abordé, alors je vous conseille d'être accompagnée par un.e professionnel.le formé.e et bienveillant.e.

Je vous souhaite une douce exploration de vous-même.
Bien à vous,

Virginie Querné-Bernard
Psychopraticienne DNMS & EFT à Montpellier

Virginie Querné Bernard Psy sur Montpellier

59 réponses

206 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aptitudes sociales

Voir plus de psy spécialisés en Aptitudes sociales

Autres questions sur Aptitudes sociales

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 17850 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 14000

psychologues

questions 17850

questions

réponses 111200

réponses