Je m'attache vite aux gens mais ce n'est pas réciproque alors je me sens seule

Réalisée par Anonyme · 2 mai 2019 Aide psychologique

Bonjour, j'ai 16 ans et j'ai toujours aimé être entourée de beaucoup de gens ( amis, famille,..), et ça a toujours été le cas jusqu'à ce que je rentre au lycée. Je reste avec un groupe d'amis composé de filles et de garçons que j'apprécie énormément, je leur porte un amour presque "maternel" car je suis très attachée à eux seulement je vois qu'ils ne le sont pas autant que moi. Je ne suis pas étouffante mais c'est juste qu'en amitié, je donne vraiment tout ce que j'ai aux gens, j'essaye d'être toujours là pour eux et de me mettre à leur place( c'est très facile pour moi de me mettre à leur place car je ressens tous les sentiments des gens qui discutent avec moi : je suis souvent triste dans ma vie parce que les gens qui m'entourent me racontent beaucoup de choses négatives qui leur arrivent), seulement voilà j'attends donc beaucoup de choses des gens ( qu'ils fassent ce que je fais pour eux) mais ils ne le font pas, je suis donc vraiment déçue et ça m'affecte beaucoup( j'en pleure très souvent). Je ne peux pas en vouloir aux gens car je pense que le problème vient de moi car je m'attache vraiment très vite aux gens et que je les considère vite comme des amis proches. J'ai l'impression de ne pouvoir compter sur personne, que mon sort n' intéresse personne, je me sens très seule et je suis en train de totalement me refermer sur moi-même alors que je suis quelqu'un d'assez extravertie normalement.
J'ai besoin d'aide s'il-vous-plaît. J'aimerai comprendre pourquoi je suis comme ça, et comment je peux y remédier.
Merci d'avance.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 5 MAI 2019

Bonjour, jeune anonyme :)
Je suis touchée par ton témoignage et par ta lucidité. Tu es naturellement empathe et bienveillante, certainement hypersensible et assez futée, et préoccupée par les personnes qui t'entourent.
C'est une belle qualité humaine qui n'est pas présente en chacun et qui peut t'apporter de grandes douleurs, mais également de vraies satisfactions à certaines conditions : tu te dis très "maternelle", ce qui n'est pas ta juste place auprès de tes amis, peut-être est-ce ta seule façon d'aimer aujourd'hui (à éviter dans les relations amoureuses !) mais cela peut évoluer avec un travail sur toi ( je t'invite à trouver sur internet un texte qui s'appelle "Aimer la main ouverte" de Ruth Sanford). Il est impossible d'aider les personnes malgré elles, d'autant plus si tu ne ressens pas de réciprocité dans ta vie de tous les jours, c'est une perte sèche de ton énergie. Si tu te places en "sauveuse" pour te sentir utile ou aimée, cela peut même devenir toxique pour toi.
Garde confiance en toi pour évoluer tout en restant toi-même et en gardant cette belle sensibilité : commencer un travail psychologique à 16 ans est un grand atout pour ton avenir, trouve un(e) psychothérapeute avec qui tu auras un bon feeling, qui pourra comprendre ton histoire, t'enseigner comment "gérer" ton empathie et trouver la "juste distance" pour éviter que le malheur des autres ne t'épuise.. N'hésite pas à me tenir au courant. Bien à toi, Anne F.

Anne Fauchois Psy sur Rouen

71 réponses

114 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 JANV. 2021

Bonjour
Vous êtes une personne tournée vers autrui et préoccupée du bien être de vos amis ce qui en soi est très positif et précieux. Votre souci est une insuffisance de retour de leur part qui vous donne l'impression de ne pas recevoir à la hauteur de votre besoin. En thérapie des schémas nous parlons d'un schéma d'abnégation. Ce schéma pousse à faire passer les besoins des autres avant les siens. Parfois ce schéma est issu d'un manque affectif issu de l'enfance et/ou d'un tempérament empathie et sensible. Votre positionnement sur un mode "parent" vis à vis de vos amis pour pousse à prendre soin d'eux en vous responsabilisant et en attendant d'eux une (trop) grande réciprocité. Travailler sur vous serait utile pour comprendre led processus à l'œuvre dans vos relation afin de les repérer, comprendre et d'y apporter quelques modifications pour retrouver joie de vivre et plaisir dans les interactions.
C'est un travail qui vous sera profitable toute votre vie.
Bonne suite à vous !
Valérie V.

Anonyme-384269 Psy sur Pouillon

1 réponse

2 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 MAI 2019

Bonjour,
je comprends tout à fait que cette situation crée de la souffrance chez vous.
Vous donnez énormément tout en ayant l'impression de ne rien recevoir en retour. J'utiliserais même l'image d'un réservoir qu'on vide sans jamais le remplir à nouveau. Ce fonctionnement peut effectivement susciter une forme d' épuisement émotionnel et donc un versant dépressif.
Pour moi, il serait intéressant de travailler sur votre histoire familiale et personnelle pour voir à quoi peut correspondre ce besoin de donner en permanence, de voir avec quo cela résonne
.Ensuite, une analyse systémique individuelle ou une thérapie familiale pourrait vous aider à vous libérer de ce fonctionnement qui vous fait souffrir et qui met à mal votre épanouissement personnel.

Bien cordialement

Stefanie Böhme
psychologue clinicienne

enfants ados adultes couples familles
au cabinet ou en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 MAI 2019

Bonjour,
Vous semblez être très à l'écoute des autres et sensible à leurs souffrances, leurs tracas. Vous semblez être contente que les autres se confient à vous. Mais ces relations d'amitié ne vous satisfont pas car le vide que vous avez en vous est toujours présent et sans réponse. Vous arrive-t-il de vous confier aussi à vos amis ou avez- vous toujours tendance à tout garder pour vous ? Vous avez beaucoup à donner mais savez-vous recevoir des autres?
A vouloir vous ouvrir entièrement aux autres, vous vous oubliez peut-être dans ces relations. Vous donnez à des personnes qui ne semblent pas vous accorder l'attention que vous attendez. Se pose la question de votre relation à vous-même et votre relation aux autres. Un thérapeute ou un psychologue pourront certainement vous aider à entrer en relation avec vous-même, à apprendre à vous centrer sur vous pour vous permettre d'avoir une relation équilibrée et harmonieuse avec les autres.
J'espère avoir pu vous éclairez sur vos questionnements. Prenez bien soin de vous.

Sabine Bahroun Psy sur Orléans

8 réponses

14 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13300 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13300

questions

réponses 136950

réponses