Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

je me pose toujours des questions, suis-je normal ?

Réalisée par Anonyme le 26 janv. 2017 10 réponses  · Aide psychologique

Bonjour,


Je m’excuse de parler de mes problèmes qui ne sont pas grave et même un peu ridicule. Pour simplifier, je me pose trop de questions quelque fois, mes questionnement servent à rien car a part être plus instruit cela me sert à rien dans ma vie de tous les jours de fois je m’inquiète pour des choses inutiles, quand je monte des projets avec des amies en chimie tellement je me pose des questions on est sûr qu’avec moi on oublie rien car quand on fait par exemple un projet pour un concours ou autre moi je me pose toujours la question « mais pourquoi on fait pas ça et pas cela mais pour faire cela faut faire ça mais pour faire ça comment on fait » et je réfléchie.

Certain moment c’est des questionnements un peu sur la médecine ou les sciences ou on peut trouver les réponses sur internet ou à la bibliothèque dans des livres, je suis au lycée et en biologie pendant le cour sur les symbioses (mutualisme, commensalisme, saprophytisme, parasitisme…) j’avais pas bien compris quelque chose du coup je pose la question à la prof et elle me répond mais moi j’avais toujours pas compris la logique donc je lui repose la question « mais si c’est comme ça sa ne peut pas être comme cela mais du coup c’est quoi la différence entre les deux ?… » En résumé je soule mes profs de questions pour au final qu'on me réponde qu'au bac ça va être plus simple que ça, si ta compris la base pas besoin d’aller plus loin et pour tes questions tu rechercheras dans des livres ou sur internet.


Donc vu que j’ai l’impression d’avoir rien compris du cour je m’oblige à faire des recherches, j’ai donc pris un livre sur les micro-organismes a la bibliothèque. En gros voilà mon souci vous allez dire que c’est bien de se poser des questions et être curieux mais le problème c’est que ça me fatigue. Le soir je stress tellement que j’ai du mal à dormir car mon cerveau ne sait pas se mettre en mode ‘’off’’ je suis très stressée quand je fais des tâches quotidiennes simples, je me pose des questions donc impossible de me concentrer… en gros j’en ai marre mes amies me trouvent bizarre car quand je pose des questions en cours mes camarades de classe me disent que je cherche à aller trop loin car même eux perdent patience, bref et moi aussi car mes questionnements quand j’ai pas de réponse m’énerve du coup je dors peut la nuit et j’arrive pas à reposer ma tête et actuellement je suis fatiguée. Je m’excuse encore je suis peut être un peu bizarre ou ridicule mais je voudrais savoir si c'est normal d’être comme ca ? Je m’excuse des fautes d’orthographe, je suis nulle en français surtout en orthographe.

internet

Meilleure réponse

Bonjour Alicia,
Vous êtes une jeune fille très curieuse ( dans le sens positif du terme: chercher le sens de choses qui vous entourent) et intelligente! C'est bien de se poser des questions et c'est très bien de chercher d'avancer et de comprendre.... mais de l'autre côté c'est très épuisant et votre cerveaux est en travail continu! Essayez de chercher avec l'aide de vos parents une bonne thérapeute qui puisse vous aider à prendre du recul de tout ça et vous aider à trouver des moments de calme! Des exercices de sophrologie pourraient beaucoup vous aider!
J'espère avoir répondu à vos questions !
Bien à vous
Livia Clara-Vilnat

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Alicia

Vous poser des questions est un mécanisme que vous avez mis en place pour calmer vos angoisses, sauf que ce mécanisme s'avère inefficace, car qui dit questions dit réponses et des réponses naissent d'autres questions.

Peut être qu'à travers toutes ces questions, il y en a une ou quelques unes qui sont plus essentielles voir plus existentielles qui se masquent ou qui passent inaperçues?

Peut être que votre tempérament anxieux se manifeste plus car la fin du lycée semble s'approcher?

A votre question je répondrai qu'il est normal de se poser des questions, on s'en pose tous les jours, ce qui l'est moins c'est d'en souffrir au point de s'en inquiéter et d'en faire une fixation idéative.

Avez-vous la possibilité de rencontrer votre infirmière scolaire ou bien la psychologue scolaire?

Il me semble qu'il serait intéressant que vous travailliez sur vos angoisses sous-jacentes qui se terrent sous votre questionnement.

Bon courage à vous.


Cordialement,

R.Perinetti

Psychanalyste

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

30 JANV. 2017

Logo Rodrigo Perinetti Rodrigo Perinetti

360 réponses

1727 J'aime

Bonjour
En effet il serait bien de passer un bilan cognitif, cela pourrait vous apporter des réponses utiles pour la suite. Vous parlez d'être normal, mais qu'Est-ce qui cela signifie? On est tous différents, uniques avec un fonctionnement propre a chacun. Concernant votre fatigue, il me semble que vous dépensez énormément d'énergie avec vos recherches, études, travail perso, etc, comment être plus en forme? Voir votre médecin pourrait aussi vous aider, parlez en avec lui, qu'Est-ce qu'il vous conseille, et parlez lui aussi sur votre fatigue.
Cordialement
Isabelle Silva, Psychologue Clinicienne

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

30 JANV. 2017

Logo Isabelle Silva - Psychologue Clinicienne Isabelle Silva - Psychologue Clinicienne

709 réponses

2948 J'aime

Bonjour Alicia,
Vous n'êtes pas quelqu'un d'anormal comme si tout le monde devait se ressembler. Je comprends que ce questionnement incessant vous gêne dans vos relations et vous empêche de vous reposer.
Vous avez sûrement besoin, pour vous même, de toutes ces réflexions. Comment gérer ce besoin pour qu'il soit utile et perçu comme une qualité, une richesse?
Pour qu'il ne soit pas vécu comme un handicap, comment apprendre à vous autoriser des espaces différents, peut-être plus incarnés, enracinés dans le corps, les émotions. Développer pas seulement l'intellectuel mais aussi les sensations, les émotions, le corporel. Peut-être.
Vous pouvez aussi demander l'aide d'une psychologue par exemple si cela vous rassurerait et vous aiderait de savoir si vous réagissez ainsi parce que vous faites partie des personnes "à haut potentiel "ou autre. Vous pouvez aussi demander l'aide d'un thérapeute (ex en hypnose) pour vous aider à vous ouvrir à vos émotions ou autre.
Avec toute mon attention

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JANV. 2017

Logo Jean-Luc KERDRAON Jean-Luc KERDRAON

562 réponses

926 J'aime

Bonjour
Le fonctionnement que vous décrivez pourrait faire penser à ce que l'on nomme la "précocité intellectuelle" ou "surdouement" avec une pensée globale ou dite en arborescence.
Bien entendu avant d'affirmer quoi que ce soit il est important de comprendre les autres composantes de votre personnalité.
Une consultation et la passation d'un bilan neuropsychologique (test de QI et analyse clinique) aupres d'un psychologue spécialisé vous permettrait de mieux comprendre votre fonctionnement, vos forces et vos faiblesses le cas échéant.
N'hésitez pas à me contacter pour plus d'informations
Cordialement

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

28 JANV. 2017

Logo Valérie  Karpik Valérie Karpik

24 réponses

65 J'aime

Bonjour Alicia,

Ce fonctionnement que vous décrivez, ces questionnements qui vous emmènent parfois aux limites de vous-mêmes (fatigue, sentiment d’isolement, d’anormalité), mériteraient, comme vous l’ont fait observer certains de mes collègues, un diagnostic plus approfondi. Avez-vous déjà passé des tests de QI ?

Il est bien sûr impossible de vous affirmez quoi que ce soit ici, sachez seulement que ce comportement (ces questions permanentes, cette curiosité dévorante, passionnée) est parfois le signe d’une richesse intellectuelle que l’on retrouve chez ceux que l’on appelle les « hauts potentiels ». Il existe toute une littérature sur le sujet que vous pourriez consulter (dont les ouvrage de Jeanne Siaud-Fachin) afin de voir si cela entre en résonnance avec ce que vous ressentez. J’insiste bien : il ne s’agit pas d’un diagnostic de ma part, celui-ci ne peut être effectué que dans le cabinet d’un(e) psychologue spécialisé(e) à l’aide d’une batterie de tests répertoriés.

Quoi qu’il en soit, je vous conseille de rencontrer un professionnel de l’écoute, à qui vous pourrez exposer les difficultés que vous rencontrez.

Merci de votre confiance, bien cordialement,

Elizabeth BEYSSAC-VINAY

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

28 JANV. 2017

Logo VINAY Elizabeth VINAY Elizabeth

9 réponses

25 J'aime

Bonjour

Rassurez-vous vous êtes absolument normale !
Et suivant nos valeurs, notre enfance, notre éducation et nos croyances nous fonctionnons suivant ce qu'on appelle des "métaprogrammes" que je vous invite à regarder et même à tester sur internet " test métaprogrammes pnl"

Ce qui signifie que suivant des choses qui nous intéressent ou pas nous allons réagir différemment d'un autre et être plus "spécifique" que "global" et à d'autres moments sur un sujet qui nous intéresse moins on ne va pas envie d'en savoir plus et donc être plus global que spécifique.

Peut être avez-vous entendu des phrases étant plus jeune comme "si tu veux réussir il faut être précis" ou " pour réussir il faut faire les choses bien"...
Je vous rassures il n'y a pas de vérité ou de mensonges dans toutes ses phrases et vous pouvez mieux vivre cela en vous disant des fois " est-ce que cela va améliorer ma compréhension ou uniquement nourrir mon besoin de savoir ?

Et ensuite posez vous la question sur quelqu'un qui n'a pas besoin de toutes ces informations quelles qualités peux t'il y trouver ?

Une majeur partie des gens sont en métaprogrammes "global" sur des sujets et "spécifique" sur quelque chose qui les passionnent.

Faites desur tests gratuits sur internet c'est intéressant et apprends à ce connaître sans penser qu'on est bizarre.

Bien cordialement
Christophe SOCCAL

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

28 JANV. 2017

Logo Christophe SOCCAL Christophe SOCCAL

15 réponses

35 J'aime

Bonjour,

Vos particularités de fonctionnement mériteraient d'etre evalués. Un bilan psychologique vous aiderait à comprendre comment vous fonctionnez et comment ajuster cela socialement sans que ça vous envahisse trop.

Isabelle Bazin

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

28 JANV. 2017

Logo Bazin Isabelle Bazin Isabelle

65 réponses

104 J'aime

Bonsoir Alicia,

Vous semblez souffrir de ce questionnement incessant et infini, non seulement pour vous-même mais aussi dans vos relations (vos camarades de cours notamment)...

Et de fait, votre cerveau semble n'être jamais au repos et continuer à travailler incessamment jusqu'au milieu de la nuit.

Il faudrait savoir depuis ces questionnements, ces recherches vous habitent? Sont-ils survenus dans le cadre de vos études supérieures ou étaient-ils déjà là au lycée? Affectent-ils d'autres aspects de votre vie que l'étude et l'apprentissage?

Je vous recommande de consulter, de prendre RDV avec un/une psychologue ou psychothérapeute pour vous aider.

Bien cordialement,
Fabienne Verstraeten

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

27 JANV. 2017

Logo Fabienne Verstraeten Fabienne Verstraeten

1317 réponses

4675 J'aime

Bonjour Alicia,

Non, vous n'êtes pas bizarre, mais votre mode de fonctionnement cognitif est atypique. Et ce sentiment de "n'être pas comme les autres" vous questionne, peut être vous gène. Il faudrait approfondir pour voir s'il n'y a que votre fonctionnement cognitif qui soit atypique, si d'autres domaines de votre vie vous questionne.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

27 JANV. 2017

Logo Véronique BRION Véronique BRION

318 réponses

313 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Bonjours, pourquoi je me pose autant de questions

4 réponses, dernière réponse le 10 Juillet 2017

Fils de 11 ans toujours pas dérangé de se montrer nu

5 réponses, dernière réponse le 06 Septembre 2016

Je ne sais pas si je suis normale ?

10 réponses, dernière réponse le 04 Novembre 2016

est-il normal de parler avec soi même ?

2 réponses, dernière réponse le 30 Août 2017

Questions sur les test de QI

3 réponses, dernière réponse le 24 Avril 2018

Comment se remettre en question au sein d'un couple ?

10 réponses, dernière réponse le 26 Février 2015

profonde douleur, remise en question

3 réponses, dernière réponse le 12 Juin 2018

Réponse a Fabienne Verstraeten sur ma question précédente (luna)

1 réponse, dernière réponse le 27 Avril 2017

Envie de toujours plaire au mecs

4 réponses, dernière réponse le 22 Avril 2018