Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Je me sent très mal

Réalisée par Adeline le 28 nov. 2014 14 réponses  · Approches psychologiques

Bonjour.


J'aimerais savoir si je devrais aller consulter un psychiatre. Certes, j'ai 13 ans et je suis très méchante en ce moment. Pas dans le sens "mauvaise amie", mais je suis grossière et je suis en colère pour peu. En particulier avec mon grand frère... Je me rends compte que mes paroles sont blessantes. J'essaye de me contrôler mais je lâche tout. Je pleure le soir, la journée ou dans les toilettes du collège. C'est dur. Très dur.

Quel est mon problème ? Je suis folle? Je suis très triste... Je n'ai plus gôut à la vie. J'aimerais changer. JE VEUX changer. Et j'ai besoin de votre aide...

Dois-je consulter un psy ? Je me sens mal... J'ai un chagrin d'amour par dessus tout cela. Monsieur ou Madame, j'ai besoin de quelqu'un qui m'aide et qui me soutienne. Mais j'ai honte d'aller voir un psy.

Une fille était partie en voir un et beaucoup de collégiens lui disaient genre "Alors, salut la déséquilibré ! Pas trop folle ?" Je sais que c'était pour rire .. Mais je veux être aidée. Vraiment j'y tiens.


Aidez-moi et répondez moi vite SVP.


Cordialement, Mlle Adeline

honte

Meilleure réponse

Tout d'abord vous n'êtes pas folle. La problématique que vous rencontrez, en l'occurrence votre premier chagrin d'amour, est une étape difficile à passer. Un professionnel peut vous aider à y voir plus clair. Et il n'y a pas de honte à avoir. Je suis un professionnel qui peut vous aider.
Avec votre famille, je peux vous aider à trouver la solution qui vous fera avancer. Vous avez les ressources nécessaires, il vous faut simplement un peu d'aide pour comprendre ce qui se passe. La thérapie familiale est un outil qui permet de travailler sur cette problématique.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

J'ai reçu ce message, je vous écris un peu tardivement, j'espère que depuis vous êtes arrivée à appeler un de nos spécialiste.
Si vous le pouvez les premières fois, essayez de vous faire amener par quelqu'un ou demandez à celui-ci ou celle là de venir faire la consultation chez vous.
C'est déjà bien que vous soyez arrivée à formuler votre demande ici, par écrit.
Essayez d'aller plus et mieux en votre démarche.

C.LeVern

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

12 DÉC. 2014

Anonyme

Bonjour,

J'ai reçu votre message très tard ; j'espère que depuis le 01/12 vous avez pu trouver un de nos spécialistes qui puisse vous aider à surmonter cette peine de votre âme.
Surtout, essayez de nous contacter.

C.LeVern

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

11 DÉC. 2014

Anonyme

Je me sens très mal ! Que faire ? Avancer…

Un des premiers pas à faire, c’est ce que vous venez d’initier par votre question, c’est sans doute d’en parler, d’évacuer, de réaliser une grande lessive intérieure. Il est important d’éviter de ruminer et de garder en soi et pour soi le malaise.

Quelqu’un de confiance, un ami ou autre, une oreille surtout bienveillante et sans jugement peut vous accompagner dans cette démarche. Vous pouvez bien évidemment le faire sans complexe, sans limite et ça ne concerne que vous. C’est vous qui avez raison, je vous dis bravo pour votre courage, votre volonté, votre énergie, votre engagement.

Evacuer, évoquer votre mal-être avec cette oreille bienveillante et énergisante va vous permettre aussi d’identifier ce qui pèse réellement au fond de vous-même. Vous aurez un nom, un mot, un dessin, une forme, une idée. Cela devrait vous permettre ensuite d’imaginer un mouvement, un objectif, un point que vous souhaitez atteindre et découvrir ainsi un univers plus souriant. Vous identifierez des actions, des réflexions, des axes qui vous permettront d’évoluer encore, et à 13 ans la marge est belle !

Il est important d’agir pour votre bien, votre bien-être et il n’y a rien de plus normal. Et ne serait-ce que par le fait d’écrire votre appel au secours sur ce site, vous pouvez être sûre que vous êtes déjà sur la bonne voie.

Sachez que vous disposez surement de tout ce qu’il vous faut au fond de vous-même pour cela. En étant accompagné par quelqu’un et aussi par vous-même.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

9 DÉC. 2014

Anonyme

En effet, je vois que vous êtes en souffrance et je pense qu'il serait intéressant de vous faire accompagner par un psy qui pourrait vous orienter utilement vers une solution appropriée. Avez-vous évoqué votre situation avec vos proches ou ami(e)s, qui pourraient aussi vous apporter conseils et éclairage ?

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

9 DÉC. 2014

Anonyme

Bonjour Adeline,

Vous n'êtes certainement pas folle ni méchante... vous avez juste de la colère et beaucoup de tristesse. A l'adolescence il y a de gros bouleversements (hormonaux , neurologiques) et il est très fréquent de se sentir mal car les émotions sont multipliées.
Vous avez de formidables atouts : vous savez dire ce qui vous rend malheureuse, vous avez pu l'écrire, et vous dites que vous voulez que cela change !
Alors bravo pour cette première étape. La deuxième est d'aller consulter quelqu'un qui puisse vous aider à vous reconnecter à vos propres ressources, et qui puisse vous accompagner et donner quelques clé de communication à votre famille si besoin. Je peux vous proposer des séances pour vous. J'organise également des ateliers pour les parents d'adolescents (les parents seuls).

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

8 DÉC. 2014

Anonyme

Bonjour,

je vous remercie de votre confiance mais je m’interroge : comment se fait-il que vous soyez obligée de vous confier ici et pas auprès de vos parents ? En effet, ils restent vos premiers confidents sur des gros problèmes qui peuvent vous gêner dans votre vie et dans votre scolarité. Ils n’ont certes pas besoin de connaître les détails, mais l’expression de votre mal-être et votre envie de consulter peuvent-elles être entendues par eux ?
Vous n’avez pas besoin d’aller voir un psychiatre, spécialiste des maladies mentales. Un psychologue suffira je vous rassure ! Il n’a pas de honte à cela, si votre camarade de collège s’est fait prendre à partie, j’en suis désolée pour elle, c’est que cela a été dit. Ce n’est pas le psy qui en parle, ni les enseignants, ni les parents.

Sachez que vous pouvez déjà aborder vos questions auprès de votre médecin habituel. Demandez à vos parents à aller le voir ou demandez à lui parler quelques instants seule.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

5 DÉC. 2014

Anonyme

Bonjour Adeline
Vous avez un âge où tout vos soucis sont amplifiés mais je dirai qu'il faut les prendre au sérieux.
Avez vous dans votre entourage, un adulte homme ou femme qui puisse vous écouter ?
Vous me semblez bien seule, vos amis(es) n'osent peut-être pas vous parler de leurs problèmes et du coup vous vous imaginez que vous seule vous souffrez de problèmes.
Non, vous n'êtes pas "folle" vous êtes en train de prendre conscience que vous changez dans votre manière d'être et cela parfois occasionne de la peur en vous.
Sur l'adolescence, on dit que c'est un moment difficile à passer dans une vie.
J'ai envie de vous rassurer, vous allez connaître à nouveau des moments de joies.
Par contre, n'hésitez pas à rencontrer un adulte référant dans votre entourage thérapeute ou non qui sache vous rassurez sur vos questionnements.
Bonne chance !

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

5 DÉC. 2014

Logo Chantal Pironi Chantal Pironi

44 réponses

139 J'aime

Mademoiselle,

bien évidemment vous n'êtes pas malade ou folle. Vous vivez une période compliquée sur laquelle il est difficile de mettre des mots toute seule. Il doit exister, en dehors des psy liberaux ou du CMP, une maison des ados dépendant de l'hôpital proche de chez vous. Vous y trouverez un accueil et une écoute confidentiels et personnalisés.

Cordialement. Thierry Bunas

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

2 DÉC. 2014

Logo Thierry Bunas Thierry Bunas

36 réponses

193 J'aime

Hello! Et oui c'est l'adolescence! Ce n'est pas une maladie, mais tout se remet en question dans notre corps et dans notre tête. C'est un processus utile pour notre future vie d'adulte.
En effet, consulter "un psy" peut t'aider à passer ce cap. en toute simplicité, comme un accompagnement ponctuel.

Bien à toi. Didier Bodin

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

2 DÉC. 2014

Logo Didier Bodin Didier Bodin

80 réponses

587 J'aime

Vous avez besoin d'être aidée et c'est maintenant le bon moment puisque vous souffrez. Non, vous n'êtes pas folle puisque vous savez que la souffrance est en vous et ne concerne que vous. Vous pouvez consulter en libéral ou en centre medico-psychologique (CMP) en toute discrétion, vos amis du collège ne le sauront pas, vous n'êtes d'ailleurs pas obligée de leur dire. Dans votre tranche d'âge, vous ne serez pas la seule â consulter, je reçois beaucoup d'adolescents à mon cabinet de votre âge et plus.

Vous pouvez m'appeler pour avoir plus de renseignements.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

2 DÉC. 2014

Logo Dominique Cuny Dominique Cuny

310 réponses

1979 J'aime

Bonjour Adeline,

Vous êtes comme beaucoup d'adolescentes en quête d'identité : vous vous affirmez vis-à-vis de votre frère, vis-à-vis de la gent masculine... Votre agressivité et votre franc parler semblent cacher une colère refoulée. Le psy peut alors vous aider à mettre de l'ordre dans vos idées, allez en voir un, on n'est pas folle si on va voir un psy. Mais c'est de la folie que de ne pas s'occuper de sa santé mentale.

Bon courage
Pascale

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

2 DÉC. 2014

Montavon

Bonjour Adeline,

Il y a des périodes de la vie où tout paraît difficile, où l'on a l'impression que personne ne nous comprend. L'adolescence est un passage où tout change, ton corps change, ta vision de la vie change. Tu n'es plus une enfant, mais tu n'est pas encore une adulte, position qui est difficile à gérer. En plus de tout cela, il peut y avoir parfois des problèmes qui se rajoutent comme des conflits familiaux, des problèmes scolaires, des problèmes relationnels avec les autres.

Ton histoire n'est pas catastrophique, il peut être aussi intéressant de rencontrer un psychologue pour mettre des mots sur cette colère afin que tu ailles mieux.

J'espère t'avoir rassuré.
Je reste à ta disposition si tu désires d'autres renseignements.

Cordialement,
Virginie Escande

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

2 DÉC. 2014

Logo Virginie Escande Virginie Escande

1 réponse

Bonjour Adeline,

Malgré votre jeune âge, vous témoignez déjà d’un grand sens des responsabilités vis à vis de vous-même et surtout d’une bonne capacité d’introspection. Autrement dit, que vous êtes tout à fait capable de faire un travail sur vous même, d’analyser ce qui ne va pas en ce moment, ces situations qui vous font souffrir.
Alors oui, voyez avec vos parents la possibilité de trouver une aide auprès d’un psy. Voyez avec votre médecin s’il peut déjà vous conseiller en ce sens. Et puis, lorsque cela se fera, cela restera une affaire entre votre psy, vos parents et vous. Inutile d’en informer vos camarades.
Et quand bien même ils seraient au courant, rappelez-leur que ce n’est pas un truc pour les dingues, mais l’occasion d’apprendre, de comprendre plein de choses quand on aborde sa vie d’adulte. Mais bien sûr, comme tout cela peut avoir un parfum de mystère pour vos camarades, ça peut expliquer aussi une certaine jalousie de leur part sous formes de moqueries.

Courage

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

2 DÉC. 2014

Logo Maurice Gaillard Maurice Gaillard

1834 réponses

5457 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Mon fils se sent mal aimé de nous alors qu'on l'aime, que faire ?

3 réponses, dernière réponse le 14 Mars 2015

Comment réagir face à mon enfant très jaloux et mal dans sa peau ?

5 réponses, dernière réponse le 19 Juin 2012

Mon couple va très mal!

8 réponses, dernière réponse le 13 Février 2014

Qu'ai-je ? Je suis très mal depuis 1 an

2 réponses, dernière réponse le 16 Août 2016

Comment se sent un homme qui quitte ?

2 réponses, dernière réponse le 07 Avril 2017

Comment faire quand on se sent égaré?

5 réponses, dernière réponse le 11 Mai 2018

Doit-on entrer dans une case si l’on se sent vraiment différent ?

2 réponses, dernière réponse le 10 Juillet 2018

Ça sent la fin...

8 réponses, dernière réponse le 24 Novembre 2017

comment aider mon fils majeur qui semble mal dans ses baskets ?

3 réponses, dernière réponse le 31 Janvier 2018

Pourquoi les gens me font du mal ?

5 réponses, dernière réponse le 31 Mai 2019