Je m'énerve souvent pour rien et dit parfois des choses que je ne pense pas.

Réalisée par Florine · 27 mai 2024 Aide psychologique

Bonjour,
J'ai tendance à m'énerver et m'emporter très facilement avec mon conjoint, je perds patience pour des choses futiles et j'en vient à dire des choses que je ne pense pas qui peuvent blesser l'autre. Je vais m'enfermer dans une pièce en claquant la porte et parfois en me mordant fort la main à la base du pouce pour "extérioriser".
Quand la préssion est redescendu je regrette toujours ce que j'ai fais et ce que j'ai dit et j'ai beaucoup de mal à retourner vers lui pour m'excuser (lui qui fait tout pour apaiser les choses quand ça arrive). Il essaie de ma parler calmement et m'invite a faire pareil pour discuter de ce qui ne va pas, mais ça ne dure jamais longtemps.

Je ne comprend pas pourquoi je suis comme ça et cela me fait énormément de peine quand je réalise que c'est notre couple qui en subit les conséquences. C'est pourtant inimaginable pour moi d'agir de même avec d'autres personnes ou à l'extérieur de chez moi.
Je ne sais pas si cela est du au fait que je travaille énormément (11h/j), je ne sort plus beaucoup, je ne vois plus mes amis et ma famille car je suis partir vivre assez loin depuis 8ans maintenant, si c'est à cause de plusieurs décès dont je n'aurais pas fait le deuil. J'ai souvent mal un peut partout malgrè mon jeune age (27ans).

Bref, j'aimerais avoir quelques avis, conseils, suggestions je m'efforce de rester positive pour attirer le positif mais ces moments de colères sont vite arrivé.

J'attends vos réponses avec impatience.

Merci d'avance,

Florine

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 29 MAI 2024

Bonjour,

Cette irritabilité peut être due à plusieurs raisons. Il s’agit d’une réaction très personnelle, les causes varient donc d’une personne à l’autre. Le stress constant au travail (vous mentionnez la charge de travail comme l'un des déclencheurs possibles), les maladies ou troubles, un sommeil de mauvaise qualité, une mauvaise alimentation et d'autres facteurs sont associés à l'irritabilité dans une certaine mesure.

Cela inclut donc le type de stimulus, l’intensité, la façon dont vous traitez les évènements, la durée, la maîtrise de soi et votre façon de voir le monde. De même, des éléments tels que votre personnalité et vos expériences peuvent également influencer l’irritabilité ou une explosion émotionnelle.

Le fait que vous mentionniez que vous agissez ainsi uniquement avec votre mari est également significatif. Qu’est-ce que cela dit sur votre relation conjugale et votre perception de votre mari ? Peut-être y a-t-il des choses qui n’ont pas été résolues ou traitées dans la relation ? Sachez que tous ces problèmes peuvent être bien gérées en thérapie grâce à de multiples approches.

Je reste entièrement à votre disposition en cas de besoin,

Nilton Mascarenhas,
Praticien en Hypnose Ericksonienne et Thérapies Brèves.

Nilton Mascarenhas Psy sur Paris

569 réponses

5363 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 JUIN 2024

Bonjour Florine,
Ma 1ère question serait, quel job vous faites pour faire autant d'heures ?... Est ce vraiment nécessaire ? cela vous met les nerfs à bout, et il est tout à fait normal de réagir comme vous le faites, vous êtes à fleur de peau. Pas besoin de chercher midi à 14h00...
Quand la fatigue s'installe, on ne tient pas bien longtemps et on n'arrive plus à gérer ses émotions.
Donc à vous de replacer vos priorités et peut être de faire un travail sur vous si vous en ressentez le besoin.

Cordialement
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5396 réponses

31851 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 MAI 2024

Bonjour Florine, la colère et l'irritabilité peuvent venir de plusieurs choses, vous en évoquez déjà qui ont possiblement leurs effets sur votre humeur ; de plus vous travaillez 11 heures par jour, vous accumulez donc aussi de la fatigue et peut-être du stress.
Les causes étant multiples il serait donc utile pour vous d'en déterminer les causes plus profondes et aussi déterminer quelles sont vos priorités afin d'éviter un surmenage potentiel.
Je reste à votre écoute en cabinet à Nice ou en visio,
cordialement,
Laurent Stevenoot
Psycho analyste clinicien.

Laurent Stevenoot Psy sur Nice

195 réponses

95 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 MAI 2024

Bonjour Florine,

Merci de partager ce que vous vivez. C'est déjà un grand pas vers le changement. Vous avez remarqué que vos réactions sont différentes avec votre conjoint, et c'est tout à fait compréhensible. Les relations de couple sont souvent des espaces où nos émotions les plus intenses se manifestent, car elles touchent à des aspects très profonds de notre être.

Voici quelques réflexions et suggestions pour vous aider :

COMPRENDRE VOS ÉMOTIONS

Il peut être utile de vous demander ce qui déclenche ces accès de colère. Parfois, la colère cache d'autres émotions comme la tristesse ou l'anxiété. Prendre un moment pour identifier ce que vous ressentez vraiment peut vous aider.

APPRENDRE À REL CHER

Quand vous sentez la colère monter, essayer de respirer profondément peut faire une grande différence. Une technique simple consiste à inspirer lentement par le nez, retenir votre souffle quelques secondes, puis expirer lentement par la bouche.

PARLER AUTREMENT

Essayer de parler de ce que vous ressentez sans accuser l'autre peut apaiser les tensions. Dire "Je me sens frustrée quand..." au lieu de "Tu fais toujours..." peut changer beaucoup de choses.

PRENDRE SOIN DE VOUS

Votre emploi du temps chargé et l'éloignement de vos proches peuvent aussi jouer un rôle. Il pourrait être bénéfique de trouver des moments pour vous détendre et vous reconnecter avec vos amis et votre famille.

PETITS GESTES POUR APAISER

Prendre quelques minutes chaque soir pour écrire vos émotions peut aider. C'est un espace pour exprimer ce que vous ressentez sans jugement.

SE PARDONNER ET AVANCER

Soyez indulgente avec vous-même. Chacun fait des erreurs. L'important est de vouloir changer et d'avancer petit à petit.


N'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez en discuter davantage. Je suis là pour vous soutenir et vous guider dans cette démarche. Pour vous accompagner dans ce cheminement et vous aider à mieux comprendre et gérer vos émotions, je propose un accompagnement personnalisé. Ensemble, nous pouvons explorer les causes de vos réactions et mettre en place des stratégies pour améliorer votre bien-être et votre relation.

Bien à vous,

Laurent Farret
Gestalt-Praticien
Accompagnement humaniste pour le bien-être mental, émotionnel, et relationnel
en présentiel (79) et en ligne partout dans le monde (langue française uniquement).

Laurent Farret Psy sur Nantes

208 réponses

2217 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 MAI 2024

Bonjour Florine,
Vous êtes consciente de l'excès de réaction dont vous faîtes preuve à l'intérieur de votre couple et vous aimeriez changer. Vous vous retrouvez dans une situation infernale qui vous piège car le plus difficile pour quelqu'un qui boude ou qui perd son calme pour un rien, c'est d'en sortir "dignement". Serait-ce reconnaître que vous avez tort? Or je suppose que vous regrettez votre attitude a posteriori. Essayez de réfléchir à la façon dont vous avez été habituée quand vous étiez enfant à exprimer vos opinions. Quelqu'un de votre famille était-il lunatique et nerveux? Avez-vous souffert de réactions excessives de la part de vos parents, grands-parents... Y avait-il des réflexions injustes vis à vis de vous? Un manque d'attention ou une attitude méprisante ? L'homme avec qui vous vivez a-t-il des traits communs avec un de vos parents? Réfléchissez au moment de bascule quand vous devenez désagréable, énervée voire méchante. Vous dîtes que vous vous mutilez pour vous calmer. Y aurait-il une autre façon plus soft et plus constructive pour sortir d'une colère? Faire un travail psy, quelque soit la forme ne peut que vous aidez. La prise de conscience est déjà un début.
Dominique Dhaine
Psychopraticienne
psychogénéalogiste
Paris. En visio si besoin.

Dominique Dhaine Psy sur Paris

48 réponses

11 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 MAI 2024

Bonjour Florine,
Vous avez déjà pas mal réfléchi à la question, et même si vous n'avez pas encore trouvé, vous avez déjà des pistes intéressantes à creuser et à amener en thérapie. Par exemple, des deuils non faits, le fait de ne pas prendre soin de vous (trop de travail, peu de plaisir), les douleurs, la colère puis la culpabilité dans les relations intimes, la morsure, etc...
Vous êtes jeune et une psychothérapie peut être très efficace pour mettre à jour ce qui ne va pas et le traiter, aussi n'hésitez pas!
Bon courage à vous!
Frédéric DUQUEROIS
Psychopraticien en Analyse Transactionnelle
Adultes et Couples, en Individuel et en Groupe
Nantes

Frédéric Duquerois Psy sur Nantes

378 réponses

95 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 MAI 2024

Bonjour,

Au vu des éléments que vous apportez, il semblerait que vous soyez dans un état de fatigue mentale.

Lorsque l'on est dans un état de sensibilité importante avec des moments de colère inexpliqués, cela est généralement signe de fatigue mentale.

Entre le travail et les petits soucis de la vie de tous les jours, notre cerveau est souvent en demande.
De même, nous mettons généralement en place des mécanismes de défense pour que les petits tracas du quotidien ne nous touche pas.

Cependant, tout cela consomme de l'énergie. Plus on fait de choses, plus on consomme de l'énergie, moins on réussit à mettre nos défenses en place. Quand les défenses tombent, c'est là que l'on va se sentir plus sensible et facilement frustré.

En ajoutant à cela des deuils peut-être non fini, cela fait une surcharge mentale pour votre cerveau qui n'en peut plus.

Il est maintenant important de vous reposer. Essayez de mettre en place des moments dans la semaine pour faire des activités qui vous font plaisir et vous relaxe.
Il est important de pouvoir reconnecter avec vos proches afin de vous changer les idées. Cela vous permettra de sortir des ruminations du quotidien et de vous détacher des pensées négatives.

Si avec tout cela, vous sentez encore un blocage, alors une aide professionnelle sera nécessaire. Grâce à l'aide d'un.e thérapeute, vous serez en capacité de déposer ce qui pèse sur votre esprit. Cela vous permettra de prendre du recul sur la situation et pourra soulager votre tension.

Je reste à votre écoute,

Gwenaël THING-LÉOH
Psychologue nomade - Psychothérapeute

Gwenael Thing-Leoh Psy sur Lyon

282 réponses

1044 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 MAI 2024

Bonjour Florine,

Pourquoi travaillez vous autant ?
Depuis quand ?

Il est clair qu’avec la vie que vous menez, l’éloignement avec vos amis, les décès vécus, le manque de sources de joie dans votre vie vous êtes sur le qui vive et votre mal être se manifeste par des douleurs (psychosomatiques) et par la colère (d’impuissance) que vous adressez à la personne la plus proche, votre conjoint.

Si vous n’avez pas toujours été colérique il se peut que tout ce que vous décrivez comme mal être soit dû à une dépression que vous ne pouvez / voulez pas reconnaître, une forme de burn out, épuisement naturel compte tenu de votre situation.

Allez en parler à un médecin …, et aussi à un-e thérapeute : cela vous aidera à comprendre les raisons profondes de votre colère et de vos douleurs (qui sont peut être liées aussi aux deuils subis).

Réfléchissez à un changement de rythme (de travail) qui vous est nécessaire.

Surtout ne vous enfoncez pas plus dans ce mode de vie qui ne vous convient et ne vous satisfait pas.

Je vous souhaite d’arriver à vous autoriser à vous occuper de votre bien être et de celui de votre couple.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4439 réponses

12216 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 MAI 2024

Bonjour, je dirai que votre rythme de travail (11h de travail par jour), ne peut qu'engendrer un comportement comme celui que vous décrivez. De plus vous n'avez pas de vie sociale (famille, amis). Votre compagnon fait ce qu'il peut pour être présent mais il a aussi besoin de votre présence et il a ses limites. Je pense que vous auriez besoin d'un soutien extérieur, un temps pour vous pour comprendre ce qui se passe pour vous et voir comment vous pourriez faire autrement pour que votre vie soit plus douce avec vous même et de fait avec votre compagnon. Je suis à votre disposition pour en parler. Cordialement. Marie Françoise S

Marie Françoise Souveton Psy sur Paris

53 réponses

13 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 MAI 2024

Bonjour Florine,

Depuis quand diriez vous que cette colère et ce manque de patience a pris autant de place dans votre vie?
Effectivement, vous travaillez beaucoup. Vous sentez vous en surcharge?

Est ce que vous vous accordez certains moments de décompression ou pas suffisamment selon vous? Vous pourriez également faire la liste des choses qui vous ressourcent et vous regenèrent?

Dans un message il est difficile d'en faire davantage.
Le mieux serait que vous alliez en parler directement à quelqu'un afin que certains éléments soient davantage approfondis.

Je reste à votre écoute pour un premier échange si vous le souhaitez.

je consulte en cabinet sur Paris ou en visio selon vos possibilités.

Bien à vous.

Charlotte Soyez.

Charlotte Soyez Psy sur Paris

259 réponses

83 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 MAI 2024

Bonjour Florine,

Dans votre message, je lis le désarroi dans lequel cette état de fait vous plonge.

Il semble essentiel de vous permettre au delà du message que vous avez écrit ici de vous autoriser à en parler à un professionnel.
Le phénomène bien connu de "La cocotte minute" est ce que vous décrivez ici, et vos émotions s'en trouvent à chaque fois bousculé, comme une impossibilité de faire autrement.
Qui plus est, vous en arrivez à vous mordre la main, ce qui n'est pas anecdotique.

La thérapie brève systémique pourrait vous aider dans la résolution de ce problème. Travaillant sur la façon dont le problème existe dans le présent, elle permet de débloquer des situations qui semblent inextricables et sans porte de sortie. Il n'y a rien de miraculeux, mais juste une approche comportementale et cognitive qui est non normative. Pour en savoir plus, je vous invite à ne pas hésitez à vous informer. J'ai d'ailleurs écrit un article à ce sujet disponible sur ce site.

Vous souhaitant de parvenir à quitter "l'ébullition de la cocotte minute",

Cordialement,

Christophe Bertin
Clinicien de la relation
Thérapie brève systémique
ABC-Thérapie

Christophe Bertin Psy sur Mantes-la-Ville

50 réponses

58 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 MAI 2024

Bonjour,

Comme le soulignent mes collègues, il est nécessaire d’approfondir les causes possibles de ces sautes d’humeur, que vous évoquez par ailleurs : travail, isolement, décès…
Ceci dit, je constate que vos réactions sont un peu comme un boomerang que vous lancez en attendant qu’il vous revienne dessus, histoire de vous punir vous-même. Et ce dans le cadre de la vie conjugale, où, paradoxalement, vos provocations ne déclenchent aucune animosité chez votre conjoint, bien au contraire. Souhaiteriez-vous inconsciemment qu'il se fâche lui aussi ? Dans quel but ?
Que se passe t’il (ou que ne se passe t’il pas) pour que vous soyez finalement auteur et victime de votre comportement qui tourne en boucle ?
Quelle petite voix intérieure vous pousse à être ainsi dans la provoc ?
Avec qui ? Avec quoi ? Voulez vous régler des comptes où vous êtes pour finir seule perdante ?
Voilà des pistes de réflexion.

Recevez mes salutations

Maurice Gaillard Psy sur Vincennes

2279 réponses

6802 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 MAI 2024

Bonjour Florine,

Vous n'arrivez plus à vous contrôler face à votre conjoint, avez une activité professionnelle très prenante et n'avez plus de vie sociale en dehors de votre couple et de votre travail.

Plusieurs questions me viennent : qu'en est il de votre travail ? vous plait il ? ce rythme n'est il pas trop lourd pour vous ?
pour votre couple : avez vous une bonne communication ? avez vous des reproches à faire à votre conjoint sans pouvoir les exprimer verbalement ?
concernant les deuils dont vous parlez : qui ? quand ? qu'est ce que cela a pu faire remonter chez vous ?

Seul un vrai travail d'introspection pourra vous donner des réponses et aussi aller consulter un généraliste pour voir si tout est ok au niveau de vos hormones et de votre santé globalement.

Voilà mes questionnements, je suis à votre disposition si vous le souhaitez (je consulte en visio)

Cordialement

Carole Rouzioux
Praticienne en Gestalt thérapie et hypno coach

Carole Rouzioux Psy sur Nantes

74 réponses

48 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 MAI 2024

Bonjour à vous,

Il y a en vous une souffrance qui n'a pas été légitimée. Afin de légitimée votre colère, lièé à cette expèrience et cette douleur, vous devez retrouver l'origine de celle-afin de couper définitivement en conscience avec cette émotion de colère qui se rattache.
Chaque fois que votre mental reconnaît inconsciement cette souffrance, il met en marche en mode automatique "la colère".
Je vous invite à prendre un rendez-vous en ligne pour dévelloper votre histoire, et ainsi avoir les conseils et les réponses adaptées à celle-ci.
Je vous envoie de la force, de la douceur, pour vous encourager à prendre le chemin de la compréhension et de la connaissance de soi.
Je vous remercie de votre confiance. Cordialement.
Christine LORIJON.

Christine Lorijon Psy sur Haute-Goulaine

1997 réponses

1039 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 MAI 2024

Bonjour Florine,

Déjà, travailler 11 heures par jour est une très grosse source de fatigue, qui à elle seule peut expliquer les douleurs corporelles et l’irritabilité. Peut-être faudrait-il déjà commencer par cela.
Bien souvent, il suffit de peu de changement pour amener de nouveaux comportements qui vont grandement apaiser le couple.
Il est aussi possible que cette colère en vous soit le fruit de diverses causes. Il sera essentiel de les déterminer le plus précisément possible pour réussir à faire taire cette colère et rendre vos échanges plus sereins.
N’hésitez pas à me contacter pour vous aider à mieux comprendre la situation. Il serait en effet dommage d’user les sentiments chez chacun d’entre vous et de finir par détruire votre couple par une inaction coupable.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N’hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma méthode en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
-------------------------------------------------
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3533 réponses

3603 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 MAI 2024


Bonjour Florine

Malgré votre jeune âge (je reprend vos mots) vous arrivez à voir la situation, à être consciente de beaucoup de choses (la pression, ses diverses causes, les deuils...). Je suis touchée de lire que vous faites mal physiquement en vous mordant. Cela me pousse à vous inviter à prendre contact avec un thérapeute pour trouver une autre manière d'extérioriser ces émotions qui débordent et vous font si mal.

Je suis à votre écoute (en visio) si vous le souhaitez et ne trouvez personne proche de chez vous.
Bien à vous

Laurence Nugues
Psychopraticienne

Laurence Nugues Psy sur Saint-Quentin-la-Poterie

12 réponses

5 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 MAI 2024

Bonjour,

Il manque des éléments pour pouvoir faire un diagnostic de votre situation.
D'abord savoir si vous avez toujours eu cette forme d'agressivité, par exemple avec vos parents, ou si c'est quelque chose de nouveau. Si c'est nouveau depuis quand et à quelle occasion ?
Le fait que vous travailliez beaucoup et sortiez peu ne favorise pas les choses, mais ce peut être aussi un symptôme de votre mal-être et une manière inconsciente de l'organiser.
Vos douleurs un peu partout peuvent aussi être l'expression de ce mal -être et d'un risque de dépression.
Vous devriez en parler avec un professionnel.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure en visio est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4281 réponses

22136 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 MAI 2024

Bonjour Florine,

Il y a beaucoup de choses dans votre message : colère, violence contre vous-même, difficulté de communication, charge élevée de travail, deuils, douleurs, isolement... Je comprends que cette émotion de colère vienne parler d'un trop-plein.
Je vous invite à entamer une thérapie afin d'être accompagnée dans tout ce que vous traversez.
Je pourrais imaginer que cette colère vient vous signifier quelque chose : y a t-il des émotions contenues depuis longtemps ? des non-dits ?
La colère est une émotion, c'est de l'énergie qui mobilise pour prendre soin de soi et de ses besoins.
En Gestalt-thérapie nous accueillons les émotions, nous conscientisons ce qui se passe dans l'ici et maintenant pour aller vers de l'apaisement.
Vous autorisez à vous exprimer, à être soutenue, pourrait vous permettre de vider ce trop-plein afin de vivre de manière sereine.

Je reste disponible.
Bien à vous,
Marie-Anne Nado
Praticienne en Gestalt-thérapie
Présentiel & Visio

Marie-Anne Nado Psy sur Montreuil

30 réponses

181 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 MAI 2024

Bonjour,

L'irritabilité est un signe de fatigue, et est aussi un moyen d'exister... La colère n'est ni bonne ni mauvaise en soi, elle exprime une frustration ou une impuissance. Par contre, quand elle devient une humeur, c'est qu'elle s'est construite sur des ressentiments, devenus des menaces fantômes et basé sur des peurs passées. Vous naviguez surement entre les deux, et un soutien thérapeutique pourrait vous aider à y voir plus clair, et trouver l'aménagement dans votre vie à faire qui vous convient.

Prenez soin de vous,
Je consulte en visio et en présentiel sur Perpignan et ses alentours

Christophe Marmignon Psy sur Canohès

110 réponses

97 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 MAI 2024

Bonjour, derrière une colère incontrôlée réside un sentiment de désespoir. L’enfant utilise ce mécanisme comme signal de détresse envers les adultes puis il se culpabilise « d’être méchant ». Ce que vous décrivez ressemble fortement à ce fonctionnement psychique de l’enfance. En le rejouant à l’infini, votre inconscient se confronte à des affects mal intégrés avec un désir de réparation, en vain. Je vous conseille de consulter un thérapeute qui vous permettra de comprendre exactement ce qu’il se cache derrière cette compulsion. Si la psychanalyse vous intéresse, je vous invite à aller consulter mon site «Un psychanalyste en ligne ». N’hésitez pas à m’appeler. Cordialement. Catherine Cadou - Psychanalyse.

Catherine Cadou Psy sur Les Angles

254 réponses

1020 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13500 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16350

psychologues

questions 13500

questions

réponses 137150

réponses