Je m'étais décidé à changer, je n'ai pas su réagir à temps et j'ai tout perdu..

Réalisée par Axel Cerisier · 27 avril 2020 Thérapie couple

Bonjour,

J'ai longtemps hésité avant de poster ma situation.

Je suis en couple (ou j'étais, je ne sais pas) depuis 1 an et demi avec mon compagnon. J'ai pour ma part 22 ans et lui en a 20. Nous sommes deux hommes, mais nous ne vivons pas sous le même toit.

J'ai toujours été d'un naturel timide, réservé, assez pessimiste et peu enclin à prendre des initiatives.
Lui est d'un naturel très droit, très rigoureux, et optimiste, toujours dans le positif.

Nous nous sommes rencontrés en Septembre 2018 pour finalement commencer notre relation en Octobre 2018.
Nous avons passé un mois entier à nous scruter, à nous regarder, à nous séduire. Enfin nous, surtout lui. Je le regardais, et à force, il a fait le premier pas.
Nous sommes tous les deux dans la même promotion et dans la même licence, qui plus est dans les mêmes cours et nous rendons les mêmes travaux.

Au début, c'est mon côté timide qu'il trouvait mignon, ce côté fragile.
Mais depuis quelques mois maintenant, depuis Octobre 2019, tout a changé.
Il avait réussi, par un tour de force magistral, à me redonner confiance en moi après un début d'études universitaires catastrophiques. J'ai appris à me plaire, j'ai appris à ne plus me dénigrer et à croire en moi grâce à lui.

Nous avons eu une dure séparation en Juillet 2019. En effet, avant de me rencontrer, il avait déjà établi le projet de faire du bénévolat en Bretagne. Quand le moment fatidique est arrivé, il ne voulait plus partir, il ne voulait pas me laisser, et moi non plus. J'ai travaillé également ce mois-ci, et c'était très dur : une équipe médiocre, une ambiance de travail identique et des conditions de travail similaires. Nous nous sommes appelés et soutenus mutuellement pendant cette période pour mieux nous retrouver en Août.

Nous allons respectivement, une semaine sur deux, l'un chez l'autre, évidemment avec la présence de nos parents respectifs. Je suis assez détaché de mes parents, n'ayant jamais vraiment eu de problèmes. Lui est en revanche très attaché à sa mère, étant divorcée de son père quant il n'avait encore que 2 mois.

Nous avons des habitudes de vies très différentes. Je suis bordélique, et je vis au gré de mes envies, mais j'ai une certaine routine. Lui en revanche a été élevé dans la planification et l'organisation. Il sait ce qu'il doit faire à telle heure, ce qu'il doit faire à manger précisément et pour quand, quelles tâches ménagères il doit effectuer, etc... par un système de petits papiers qu'il entretient avec sa mère.

Même si ce ne sont pas mes habitudes, je les respecte. Mais un épisode m'a particulièrement touché. Nous étions entrain de faire à manger dans la cuisine à deux, pour préparer le repas du soir avant que sa mère ne rentre du travail. Elle est rentrée plus tôt que d'habitude. Je m'occupais de la cuisson de la viande, et elle est venue derrière moi pour me dire, implicitement, qu'elle voudrait que je fasse comme elle le voulait. J'ai répondu tout à fait calmement et gentiment qu'il ne fallait pas s'inquiéter et que je savais faire cuire de la viande. Elle n'a pas parlé de la soirée, et le lendemain était très froide.

2 jours plus tard, je reçois un message de mon compagnon qui me révèle que son attitude provient du fait qu'elle a été vexé par ma remarque, et que je devais faire comme elle voulait parce que j'étais chez elle. Je n'ai pas compris. Il m'a conseillé de m'excuser auprès d'elle. C'est une chose qui m'a coûté, parce que je considérais pas avoir mal agis. Je l'ai tout de même fait, par amour, et pour que la situation se termine.
Mais je me suis rendu compte, à cet instant, que mon compagnon avait préféré que je m'abaisse, et ne m'avait pas défendu.

Depuis Octobre 2019, rien ne va plus. J'ai perdu foi dans mon projet professionnel en me rendant compte que je ne souhaitais pas continuer dans cette voie. J'ai commencé à douter, et l'épisode de l'excuse envers sa mère n'a pas arrangé la situation.
Mais comme toujours, il a été là, à me soutenir, à me remotiver, comme il l'a fait depuis le début. Mais il est arrivé à un point de rupture.

Depuis quelques temps, nous devons effectuer des travaux en commun, et mon attitude pessimiste a impacté ce travail. J'ai baissé les bras, le laissant porter toute la charge. Il n'a rien dit, il m'a même encore et toujours rassuré.
Ma confiance s'est amenuisée et je suis devenu dur, voire méchant dans mes propos, lui reprochant la moindre chose, étant susceptible et impulsif.
Quelques disputes ont éclaté, mais nous sommes toujours allés de l'avant, en essayant d'apprendre de nos erreurs.

Cependant, il y a deux semaines, tout a basculé. J'ai encore une fois eu un excès de colère pour une chose anodine, pendant une activité de couple qui était sensée nous rapprocher.
Et il a finalement laissé sa colère prendre la parole.
Il m'a dit qu'il n'était plus heureux depuis quelques mois, qu'il était usé d'être l'unique moteur du couple et de donner de l'énergie pour deux.
Il m'a dit que je devais me bouger, que je devais trouver ma propre force pour avancer. Que je devais le soulager de ce poids qu'il porte sur ses épaules, ce poids d'une relation qui tient sur les épaules d'une seule personne. Qu'il en avait raz-le-bol de relancer la machine, de me donner toujours une chance supplémentaire et de me croire.
Je lui ai demandé ce que je devais faire, il m'a dit que je devais le laisser seul, et essayer de relancer cette machine, cette relation par moi-même, puisqu'il en avait déjà trop fait.
Il me dit que la balance n'est pas équilibrée, et qu'il faudrait qu'elle le soit.
Il me dit qu'il m'aime, que certes je lui apporte des moments de joie, de bonheur et de l'amour, mais que ce n'est pas suffisant.
Depuis 2 semaines, j'essaye alors de faire ce qu'il me dit.
Je le laisse seul, mais j'essaye aussi de proposer des activités pour relancer le couple.

Cependant, hier, après quelques jours sans proposer d'activités, j'ai décidé de le faire à nouveau.
Il m'a alors dit que c'était un peu tard de proposer maintenant, après seulement quelques jours.
Je lui ai alors expliqué que j'essayais de respecter ses demandes, à savoir le laisser seul pour réfléchir, pour se recentrer sur lui-même, mais aussi lui proposer de passer du temps ensemble.
Il m'a dit que j'aurai dû m'y prendre plus tôt.
Et je n'ai plus compris. Il m'a dit qu'encore une fois, je n'avais pas pris d'initiative, que je n'avais pas osé, que je n'avais pas bravé l'interdit, que je n'avais pas eu le courage de lui demander s'il voulait passer du temps avec moi.

J'ai voulu calmer les choses, en lui disant que j'avais l'intention de le faire, mais que j'essayais de composer idéalement entre le laisser seul et être présent.
Il m'a dit qu'il savait que j'étais capable de le faire, qu'il savait que j'allais probablement le faire, mais qu'il n'arrivait plus à me croire.
Je lui ai proposé de se reposer, chacun, pour avoir les idées un peu plus claire.
Et c'est à ce moment qu'il m'a dit que oui, il fallait que l'on se repose, mais chacun de son côté. Qu'il devait se reposer et se reconstruire loin de moi, parce que ce n'est pas ce qu'il recherche dans une relation à aujourd'hui.
Qu'il n'avait pas de haine, qu'il avait de l'amour, mais qu'il avait l'impression qu'il s'éloigne de plus en plus.
Il m'a dit que ce serait bien de se revoir une fois après ce confinement pour parler calmement et à cœur ouvert, mais que ce serait ensuite terminé.

Et je suis perdu. Je ne sais plus où j'en suis. Je ne sais pas ce que j'aurais dû faire, ce que j'ai pu mal faire ici, je ne sais plus quoi penser et quoi faire.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Psy spécialisés en Thérapie couple

Voir plus de psy spécialisés en Thérapie couple

Autres questions sur Thérapie couple

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 9300 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 12050

psychologues

questions 9300

questions

réponses 53300

réponses