Je n’arrive pas à faire le deuil de mon père

Réalisée par Yasmina13 · 27 janv. 2023 Deuil

Voilà le 19 Mai mon père est décédé à l’âge de 41 ans d’un infarctus Foudroyant. J’étais enceinte de 8mois et demi quand j’ai appris la nouvelle et sa ma fait un choc. Je n’arrive pas à réaliser qu’il est parti encore aujourd’hui je le vit très très mal.
Je le voit tomber je le voit quand ont essaye de le réanimer dans ma tête pourtant je n’étais pas sur les lieux mes j’ai beaucoup de flash je pleur tout les jours, je n’est pas étais à l’enterrement car j’avais peur de ne pas arrivé à géré mes émotions sachant que j’étais en fin de grossesse. Comment. Puis je faire pour enfin accepté que je ne le reverrez plus ?
Merci

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 29 JANV. 2023

Bonjour Yasmina,

Vous avez vécu une situation hors norme qui mérite une attention toute particulière. C'est le premier constat dont vous devez prendre conscience.

1 - Un DEUIL est un processus complexe. Il concerne la sphère intime du sujet...celui qui reste. Il n'y a pas de résolution "type" du DEUIL car il monopolise des processus psychiques qui vous sont propres. Parfois ces processus ne se font pas et il faut en trouver les raisons. Si la perte d'un parent rentre dans une "relative normalité" il reste un évènement majeur dans la vie d'une personne. Perdre un de ses parents c'est aussi perdre un peu de soi d'autant que vos écrits laisse supposer un lien très fort avec votre père.
2- Votre situation est particulière parce que cette perte a aussi constitué à un évènement traumatique pour vous. Vous avez vécu et participé à l'évènement sans pour autant pouvoir inverser son issue dramatique. Il est normal que cela complique votre équation car vous avez constaté votre relative impuissance et peut être développé un sentiment de culpabilité face à son décès. Ce point mérite d'être travaillé pour faciliter votre processus de deuil.
3 - Enceinte de 8 mois, l'ombre funeste de la perte de votre père tombe sur cet évènement supposé être un moment de joie pour vous et le commencement d'autre chose. Mort et Vie sont désormais lié dans votre esprit qui n'a d'autre choix que d'accepter en même temps ces émotions antagonistes. Il faut parvenir à dissocier ces deux affects ambivalents et concomitants qui pour l'instant ne trouvent pas d'issue favorable.

Pour l'heure, vos flashs traumatiques prennent tout l'espace et vous empêche de rejoindre la réalité. Vous êtes resté boquée en quelque sorte sur ce moment de votre vie et cela vous empêche de vous investir plus avant.
Je pense qu'un soutien thérapeutique vous est indispensable. Gérer vos émotions ne suffira pas...il faut les décharger et les évacuer car on ne peut présumer de leurs évolutions psychiques futures. Il y a aussi votre enfant qui désormais fait partie de votre vie et a besoin de vous. Votre état personnel actuel présente des risques sur sa construction. Les 1000 premiers jours d'un nourrisson sont déterminants pour son évolution et malheureusement vous êtes son interface unique avec le monde extérieur.
Je vous invite donc à franchir le pas d'un soutien thérapeutique...pour vous en premier lieu mais aussi pour votre enfant.
Tous mes vœux les plus sincères vous accompagne dans cette épreuve et la reconquête de votre vie.
Nous restons à votre disposition avec toute notre empathie et notre professionnalisme.
Bien à vous

Stéphane Baes Psy sur Montpellier

201 réponses

3933 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 FÉVR. 2023

Bonjour Yasmina,
Vous venez de perdre votre père et le processus de deuil est un processus qui peut prendre du temps.
Il faut vous laisser du temps pour vivre sans votre papa.
Cela a du être un choc pour vous. Du jour au lendemain vous avez du faire sans et c'est très douloureux.

Vous demandez comment faire, soyez patiente laissez vous le temps, acceptez vos émotions et si vous avez besoin faites vous accompagner dans cette étape de vie. Le fait que vous ayez des images comme cela vous impacte il serait sans doute intéressant de faire un détachement de traumatisme en type EMDR. ne vous inquiétez pas un détachement de trauma ne veut pas dire que vous n'aimerez plus votre papa.
Bien à vous,
Prenez soin de vous.
Je reste à votre écoute si Besoin
---------------------------------------------------------------
***Estelle CAMUGLI - Thérapeute Holistique***
Psychopraticienne en relation d'aide
Accompagnement Post Trauma- / Consultante réflexes
Thérapie individuelle et en COUPLE
*** Possibilité de visio***

Estelle Camugli Psy sur Dinan

394 réponses

3280 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 JANV. 2023

bonjour
je vous encourage fortement à prendre rendez-vous pour une consultation en ligne. La perte d'un parent est l'une des expériences les plus difficiles à vivre et il est normal de ressentir des émotions intenses et de ne pas être en mesure de faire face à cela seul.

Une thérapie peut vous aider à gérer votre deuil, à faire le deuil de votre père et à vous soutenir dans ce processus difficile. Nous pourrons explorer vos sentiments, vos pensées et vos réactions pour vous aider à surmonter cette épreuve. Je peux vous aider à trouver des stratégies pour faire face à vos pensées négatives, à gérer votre stress et votre anxiété, et à vous aider à trouver un peu de paix intérieure.

Ulrich Alexandre Psy sur Narbonne

306 réponses

94 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 JANV. 2023

Bonjour,
Outre la douleur de perdre un père encore jeune et de manière aussi subite, s’ajoute pour vous ce manque de n’avoir pas de souvenirs visuels de tout ce qui a pu se dérouler et qui vous revient sous forme de flashs que vous reconstruisez.
C’est un peu comme une double peine pour vous.

Un appui psychologique me semblerait judicieux, pour mettre en mots, évacuer le trop plein émotionnel.
Courage. Recevez mes salutations.

Maurice Gaillard Psy sur Vincennes

2278 réponses

6796 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JANV. 2023

Bonjour à vous,

Le deuil est une épreuve extrêmement douloureuse à traverser pour chacun d’entre nous. Le fait que cette épreuve soit arrivée pour vous de façon si brutale et alors même que vous étiez enceinte fait que le choc a été d’autant plus violent. De par ce que vous décrivez, les images mentales qui vous assaillent, je pense qu’il est important que vous fassiez appel à un thérapeute. Il est fondamental d’apaiser le trauma que vous avez vécu pour que le processus de deuil puisse se poursuivre en vous et que vous puissiez retrouver un apaisement.
Je me tiens à votre disposition pour vous accompagnez sur ce chemin. N’hésitez pas à me contacter pour que nous parlions plus amplement à tous cela.
Bien à vous,
Séverine Hutinet

Séverine Hutinet Psy sur Léognan

93 réponses

46 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JANV. 2023

Bonjour, il y a plusieurs choses que vous pouvez faire en premier est un accompagnement pour vous libérer et mettre des mots sur vos émotions et parler de se que vous vivez en ce moments dans votre vie .

Il y’a plusieurs techniques de libération émotionnellement que se soit l’EFT ou EMDR qui sont très efficace dans les chocs et traumatismes émotionnels ainsi que des accompagnements issus de la PNL avec des protocoles hypnotique.

Je me tiens à votre disposition pour en parler, cordialement David

David Sellier Psy sur Yutz

191 réponses

117 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JANV. 2023

Bonjour ,
Le décès d'un proche que l'on aimait beaucoup demande du temps ,vous pleurez et no.us vous comprenons !
Il est décédé tôt et aurait certainement voulu connaître votre enfant ! Il vous faut du temps pour accepter ce décès .
Pourquoi ne pas aller voir un psy ,lui parler de lui ,de cette mort totalement imprévue ?
Vous pourrez alors pleurer librement sans vous sentir juger par autrui !
Accepter un décès est difficile , en parler vous fera du bien et avec le temps vous vous résignez et admettrez son départ tout en l'aimant autant .
Je vous offre tous mes condoléances Yasmina .
Bien cordialement à vous

Catherine Pourtein Psy sur Buxerolles

660 réponses

401 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JANV. 2023

Bonjour Yasmina,

En effet, le deuil d'un parent est chose complexe, il faut extérioriser, y mettre des mots pour soulager ce choc émotionnel qui vous poursuit. J'insiste sur le "choc" émotionnel, car comme vous le décrivez, c'est un départ brutal qui s'est produit. Votre père avait 41 ans et un infarctus est un événement inattendu. Ce traumatisme qui vous poursuit, car par choc émotionnel, on entend aussi traumatisme, quel qu'en soit son intensité, est non seulement lié à un événement imprévisible, donc auquel vous n'étiez pas préparé, et pour cause, mais il est aussi lié à votre grossesse. Il faut savoir que pendant notre grossesse, nous, les femmes, avons une sensibilité plus importante face aux événements. En fait, nos émotions sont "ébranlées", c'est un phénomène hormonal tout à fait normal. Mais assemblés, la surprise, la tristesse et le refus de cette malheureuse réalité, l'horreur (les images qui apparaissent), la peur, augmentent votre mal être.
Il est donc important que vous mettiez des mots sur votre état, mais aussi que vous retravailliez vos émotions. Apprendre à les gérer, car on ne les maîtrise pas. Il faudra aussi penser à votre enfant.
Le travail du deuil est propre à la personne endeuillée, il n'y a pas un protocole spécial, mais des cas uniques et différents.
Vous êtes un cas unique et différent, votre expérience vous est propre.
Je vous conseille de vous rapprocher d'un professionnel qui sera en capacité d'une écoute bienveillante mais aussi maîtrisant la gestion des émotions.
Je vous souhaite un bon courage dans cette difficile épreuve.
Patricia Pecorella Brun

Patricia PECORELLA BRUN Psy sur Moustiers-Sainte-Marie

33 réponses

129 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JANV. 2023

Bonjour,
Outre la douleur de perdre un père encore jeune et de manière aussi subite, s’ajoute pour vous ce manque de n’avoir pas de souvenirs visuels de tout ce qui a pu se dérouler et qui vous revient sous forme de flashs que vous reconstruisez.
C’est un peu comme une double peine pour vous.
Voici un article auquel j’ai collaboré et qui pourra, je l’espère, vous aider à mieux
comprendre ce que vous vivez.

https://www.psychologue.net/articles/le-deuil-le-point-de-vue-des-psychologues

Un appui psychologique me semblerait judicieux, pour mettre en mots, évacuer le trop plein émotionnel.
Courage. Recevez mes salutations.

Maurice Gaillard Psy sur Vincennes

2278 réponses

6796 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JANV. 2023

Bonjour Yasmina

Comme nous ne pouvons que compatir à votre douleur actuelle!
Vous avez des images qui vous viennent mais qui ne sont que le fruit de votre inconscient. Cela ajoute à votre difficulté à faire ce deuil.
Ces images sont dues au trama que vous avez subi par la nouvelle violente. Des techniques de diminution des symptômes de traumatisme pourraient vous aider à ne plus avoir ces flashs.

Cependant sachez que c'est absolument normal que vous ayez tous les autres signes du deuil. Ne pas réaliser l'absence, les pleurs font partie du début du processus de deuil. Or vous dites qu'il n'y a que 6 mois. D'une personne à l'autre et aussi les circonstances vont faire que les différents paliers du deuil seront plus ou moins longs.
Un deuil non pathologique peut durer 18 mois !

De plus si je comprends bien , vu votre grossesse vous n'avez pas pu lui dire adieu.
Avoir un rite de départ est important pour le cerveau dans le processus de deuil. C'est concrétiser le passage à un autre état que celui de vivant. C'est aussi le concrétiser dans le temps . Tous les humains, et maintenant on le sait, certains animaux ont un rite d' "après la vie". Cela vous dit son importance. Les images qui vous reviennent montrent bien que votre inconscient cherche encore à donner du sens à cette absence et à l'évènement.

Je ne peux que vous encourager à avoir une façon de faire cela. Certains passeront par l'écrit. Peut être avez vous besoin d'une aide qui vous permettra la parole ou vous aidera à ritualiser ce qui doit l'être. Ne craignez pas les pleurs qui permettent de canaliser l'émotion. Avec l'acceptation du départ que vous aurez choisi, les émotions seront fortes pour qu'après elles ne soient plus envahissantes et s’atténueront normalement.

Bon courage à vous dans cette épreuve. Vous penserai paisiblement à votre enfant à venir .

----Olga SERO-GUILLAUME----
NEURACOSME
Psychopraticien – Hypnothérapeute
Psychothérapie - Accompagnement au changement
Développement personnel
--- Visio et Présentiel ---

Olga Sero-Guillaume Psy sur Laval

345 réponses

361 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JANV. 2023

Bonjour Yasmina
Ce que vous traversez est bien normal, et laissez vous porter par le processus, qui est différent d'une personne à l'autre. Ne refoulée pas votre tristesse, ni aucune émotion.
Et ne soyez pas étonnée du temps qu'il vous faut pour être en mesure de parler de lui plus facilement.
Il n'y a pas de normes. Vous avez le droit de le pleurer , même des années après.
Bien à vous
Avec respect
Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6339 réponses

3470 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 JANV. 2023

Bonjour à vous,

Votre message est très touchant et il reflète votre grande douleur pour la perte de votre papa.
Vous étiez en plus à ce moment si difficile enceinte,donc plus fragile.
Seul un échange avec vous et la mise en mots de votre souffrance permettront de vous faire traverser les etapes du deuil sur chacun réalise à son rythme et selon sa personnalité, son lien avec l'être parti, son environnement.

Je suis à votre disposition pour vous accompagner Yasmina avec une immense empathie et en toute bienveillance en téléconsultation, à votre disposition.

Très chaleureusement.

Bénédicte ESCARON
Praticienne en psychothérapie
Thérapeute humaniste

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

9632 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 JANV. 2023

Bonjour Yasmina,
Le deuil est un processus qui peut demander plus ou moins de temps : cela dépend des circonstances du décès, de l'intensité du lien entre autres. Le décès de votre Papa a été brutal et a réactivé en vous la blessure de l'abandon. Vous n'avez pas pu vous préparer, lui dire au revoir.
Je pense qu'il faudrait vous faire aider pour accepter, ce qui ne veut pas dire se réjouir ou être indifférent, mais prendre acte de ce qui est et ne peut pas être changé. La mort fait partie de la vie sur cette Terre et nous somme tous potentiellement exposés à la disparition d'un proche. En l'intégrant, vous ne serez plus dans le déni.
Par ailleurs, l'approche de la mort peut être très différente d'une personne à l'autre : si vous avez cette croyance que la mort n'est qu'un passage, vous devriez ressentir que votre père est près de vous, en tant que conscience désincarnée. Que croyez vous qu'il souhaite pour vous , vous voir le pleurer sans vous en sortir ou vous voir continuer votre chemin en étant séparés que par le corps et en vous occupant de ce bébé qui a besoin de vous ?
Peut-être que mon approche holistique qui inclut la dimension spirituelle pourrait vous aider à apaiser votre souffrance.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques


Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4565 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 JANV. 2023

Yasmina bonsoir,

Il est difficile de faire le deuil d'un être cher, d'autant plus si le décès fut brutal et inattendu... Toutefois, si vous vous sentez prête aujourd'hui à endeuiller la perte de votre père, vous devez en parler: évoquer avec un psy- avec qui vous vous sentirez en confiance ces images qui vous hantent, les émotions ressenties alors ainsi que celles qui vous habitent aujourd'hui, évoquer des souvenirs avec votre père... Car il est important maintenant que vous laissiez partir votre père en paix et que vous puissiez investir votre vie avec votre enfant dans une quiétude intérieure.
Je vous conseille donc de consulter pour qu'enfin, au moment opportun pour vous, vous puissiez aller vous recueillir sur la tombe de votre père en famille.
Je reste disponible si vous avez des questions.
Bien à vous.

Battaglia Sandrine Psy sur Brive-la-Gaillarde

15 réponses

19 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 JANV. 2023

Bonjour Madame

Oui je comprends bien votre difficulté.
Vous souhaitez faire définitivement le deuil de ce décès pour enfin l'accepter.

Vos journées ne sont pas faciles et vos émotions sont exacerbées, vous avez vecu ce décès comme un choc !.

Sachez que je peux vous aider à retrouver enfin le calme et enfin accepter son départ.

Je reste à votre disposition avec bienveillance

Bien à vous

Mr keddi

Alessandro Keddi Psy sur Rouen

905 réponses

659 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 JANV. 2023

Bonsoir Yasmina,

Vous deviez être proche de votre père et cela vous a nécessairement affectée. D'autant qu'il était jeune et que ce décès a été soudain, sans que vous ayez pu l'anticiper, vous y préparer. En plus en un moment où de votre côté vous portiez la vie.
Il y a donc chez vous à la fois la douleur du deuil mais aussi un trauma lié à la soudaineté de ce départ. D'où vos rêves par lesquels votre psychisme tente d'évacuer la souffrance liée à la soudaineté de l'événement.
C'est un peu comme une double peine.
Il faut du temps pour accepter le départ d'un être aimé, accepter sa tristesse sans la dénier, puis dans un second temps vous apprendrez à nouer avec votre père, de manière intérieure, comme on porte un enfant, un dialogue intérieur. Il est parti mais vous aller nouer avec lui une relation d'un autre type qui va également vous aider à vous découvrir vous même, plus profondément et plus intérieurement.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement.

Bon courage à vous

Michel le BAUT

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4280 réponses

22122 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 JANV. 2023

Bonjour,

Il est parfaitement normal d'avoir du mal à accepter la mort de son père et d'avoir des images obsédantes. ça fait partie du processus de deuil qui est douloureux et nécessaire en même temps.
Néanmoins, vous en souffrez beaucoup et malgré le temps qui passe, la douleur et les images ne diminuent pas.
Pour vous aider à traverser cette période et à retrouver de l'apaisement, je peux vous recevoir en visio pour accompagner vos émotions et diminuer l'intensité des images. Il devrait suffire de quelques séances pour retrouver plus de sérénité et pouvoir vous rappeler les bons souvenirs avec votre papa sans être envahie par les images de sa mort.
Je reste à votre disposition
bien cordialement,
ségolène Hartz

Ségolène Hartz Psy sur Sarrazac

106 réponses

236 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 JANV. 2023

Bonjour Yasmina.
Merci pour votre partage. C'est une épreuve que vous avez à traverser. Être enceinte à ce moment là et en post partum avec ce deuil à faire est d'autant plus délicat.
A mon sens, il est important aujourd'hui que vous vous autorisiez à laisser être vos émotions. Si vous pleurez chaque jour c'est que vous en avez le besoin. Recevez vous. Laissez vous cet espace avec compassion pour vous même. Vous traversez une épreuve et vous avez le droit de mal le vivre.
D'autre part, conscientiser le deuil pourra peut être vous aider. J'entends par là, vous demander ce que votre père représentait pour vous, les émotions qui y sont liés, les attentes, les regrets, les joies, les émerveillements. Quelle fut votre relation à lui ?
Avec un accompagnement vous pourrez ainsi déceler ce qui émeut tant, entendre le message à recevoir de cette épreuve et ainsi vous permettre de poursuivre votre vie, avec des pensées et émotions apaisées envers votre père.

Avec tout mon soutien

- • - • - • - • - • - • -

°• Audrey Hutinet - Psycho-praticienne. •°

• Analyses de rêves par la méthode de C.G. Jung
• Transcription de voyages chamaniques
• Analyse des synchronicités

••• Consultations possibles en visio •••

- • - • - • - • - • - • -

Audrey Hutinet Psy sur Limeuil

52 réponses

55 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 JANV. 2023

Chère Yasmina,

Veuillez recevoir mes plus sincères condoléances pour la perte de votre père.

Vous avez besoin réellement de vous confier, afin de faire le deuil de votre père.

N’hésitez pas à me contacter, je serai ravie de vous apporter l’aide et le soutien dont vous avez besoin

Prenez bien soin de vous
Bien à vous
Marjorie Lugari
———————-
*** psychanalyste
*** praticien en psychothérapie
*** aide à la Parentalité
*** sexothérapeute

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10890 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 JANV. 2023

Bonjour,
Il est normal de ressentir de la douleur et de la tristesse après la perte d'un être cher, surtout dans des circonstances aussi difficiles. Il peut être utile de consulter un psychologue ou un travailleur social pour vous aider à traverser cette épreuve. Ils pourront vous offrir des outils pour gérer votre deuil et vous soutenir émotionnellement. Il est également important de prendre soin de vous et de votre bébé pendant cette période difficile. Laissez-vous le temps de pleurer et de ressentir vos émotions, mais essayez également de trouver des activités qui vous apportent du réconfort et de la joie. Il peut également être utile de parler de votre père et de vos souvenirs avec des amis et des membres de votre famille qui comprennent ce que vous traversez.
Sachez que l acceptation du Deuil se travail (accepter n est pas autorisé)
En tant que spécialiste en périnatalité je me bat pour que les mamans consulte.
Nous devrions tous avoir un thérapeute comme un médecin généraliste car la santé mentale est bien plus dévastatrice dans la plupart des cas.
N hésitez pas !
Prenez soin de vous et de votre bébé
Thalia Inna
Praticienne en psychologie et hypnose
Eft,PNL emdr

Thalia Inna Psy sur Bordeaux

987 réponses

1299 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Deuil

Voir plus de psy spécialisés en Deuil

Autres questions sur Deuil

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13450

questions

réponses 137000

réponses