Je n'arrive pas à m'intégrer au travail

Réalisée par Mlb · 4 juil. 2019 Psychologie travail

Bonjour,

J'ai 22 ans et je suis en alternance dans une entreprise. C'est la deuxième alternance que je fais après avoir eu des soucis avec ma première alternance.
Pour faire court, on m'avait accusée de manquer de responsabilité, d'investissement et que je n'allais pas vers les autres. Au bout de deux mois à découvrir un métier que je ne connaissais pas du tout, mon ancienne entreprise a jugé bon de ne pas continuer avec moi sans que je ne puisse faire mes preuves et leur prouver qu'ils avaient tort.

Ici, dans ma nouvelle entreprise, cela se passe un peu mieux mais c'est toujours compliqué socialement.

Je suis plutôt introvertie et je crois que depuis cette précédente expérience, j'ai perdu beaucoup de confiance en moi.
J'avais commencé à accepter mon introversion, mes périodes de silence et mon tempérament calme et réfléchie. Mais là, dans le monde de l'entreprise, j'ai l'impression qu'on ne l'accepte pas, qu'on ne m'accepte pas. J'ai beaucoup de mal à m'intégrer à des groupes déjà formés de peur de déranger. Je préfère parler à une ou deux personnes à la fois ; cela me met en confiance et me permet de plus facilement m'extérioriser. Mais depuis quelques mois, je sens que cela n'a pas avancé. Je ne me suis intégrée à aucun groupe et il n'y a pas eu de lien fort de créé. Mes collègues les plus jeunes ont 5 ans de plus que moi et je sens cette différence dans nos conversations. J'aime parler de tout et plus particulièrement de sujets de réflexion : le féminisme, la littérature, la culture par exemple. Mais je n'ai pas l'impression que ma personnalité est complémentaire à celles de mes collègues : elles parlent beaucoup de sujets assez superficiels (mode, beauté, télé-réalité par exemple) et lorsqu'on organise quelques sorties le soir, le fait que je ne bois pas crée encore un clivage entre nous puisque je suis la seule dans ce cas à chaque fois.

J'adore la différence, cela permet de discuter de tout et d'apprendre de nouvelles choses mais pourtant, je sens comme un mur entre mes collègues et moi. J'essaye de me montrer la plus ouverte possible, de manger avec elles le midi (même si elles ne pensent pas toujours à moi), de parler de tout, de m'intéresser à elles et me montrer joviale. Pourtant, rien y fait...

Est-ce parce qu'elles n'acceptent pas mon comportement introverti (et réservé selon certaines) ? Est-ce moi qui ne vois pas ce que j'ai de problématique dans mon comportement ?

Je n'aime pas rester sur un problème et je ne trouve aucune solution concrète. Je ne veux pas m'intégrer en étant hypocrite et fausse avec elles mais cela me peine aussi de ne pas m'intégrer aussi facilement avec ma vraie personnalité. Je souhaite qu'on m'accepte mais je ne sais pas si c'est une situation où qu'importe ce que je fais, il n'est pas possible de vraiment s'entendre...

Je vous remercie pour toutes les réponses que vous pourrez m'apporter et de votre aide.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 4 JUIL. 2019

Bonjour,

Compte tenu des éléments que vous fournissez, il se dégage plusieurs pistes de travail pour améliore votre situation :
- Tout d’abord, l’acceptation du comportement "introverti" que vous décrivez, et qui n'est ni bien ni mal en soi, si vous apprenez à ne pas en faire un "problème" en l'adaptant un peu en fonction des circonstances.

- Ensuite beaucoup d’« impressions » (qu’il serait utile de confronter à la réalité pour en vérifier la vérité) : celle qu'on ne vous "accepte pas", celle de "déranger", celle de devenir « hypocrite ou fausse » si vous vous « intégrez » davantage, et qui disent toute d’une peur dans la relation à l’autre. Comprendre cette peur et apprendre à la réguler vous aidera à avancer.

- Et enfin votre attente de créer des "lien forts", de « vraiment s’entendre » et d’éviter les sujets « superficiels ». Il y a, en arrière-plan de ces attentes, le jugement que ce que vous vivez au travail, sur le plan relationnel, n’est pas « à la hauteur » de ce que vous voudriez. Vous pourriez alors vous demander si le cadre du travail est vraiment le bon endroit pour vivre des « liens forts », de discuter de sujets non « superficiels » et redéfinir plus précisément ce que signifie « s’entendre vraiment » dans le cadre du travail. Peut-être pourriez-vous construire ce type de relations en dehors du travail, dans la sphère intime, et accepter de fonctionner d’une autre façon dans le travail, en assouplissant vos attentes et en focalisant davantage sur ce que vous avez en commun avec vos collègues, plutôt que sur vos différences.
Bien à vous

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, hypnose, sophrologie
(Hérault)
Consultations en cabinet et pas Skype

Caroline GORMAND Psy sur Clermont-l'Hérault

946 réponses

1246 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Psychologie travail

Voir plus de psy spécialisés en Psychologie travail

Autres questions sur Psychologie travail

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 8600 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 11800

psychologues

questions 8600

questions

réponses 47800

réponses