Je n'arrive pas à m'ouvrir aux gens et je ne sais pas quoi faire...

Réalisée par Missuga1993 le 25 avril 2018 Thérapie brève

Quand j'étais au primaire, j'étais déjà une personne de très étrange : j'avais qu'un petit groupe d'ami, on étais 4, pendant que toutes les autres personnes de la classe étaient entre eux, je boudais souvent sans aucune raison, mais par contre je demandais souvent des bisous à un garçon de ma classe. Ensuite j'étais au collège accompagnée par ma mère, une fille qui étais dans ma classe en primaire m'a proposé de la rejoindre avec ses autres amies et j'ai refusé, j'ai quand même réussi a retrouver des amies et même a créé de nouveaux liens d'amitiés. Je me faisais parfois insulter et avais des moqueries mais ça n'allait pas plus loin, j'ai étais en seconde dans un lycée là où j'avais mon groupe d'amis, une bisexuelle et un couple de filles, et quelques autres amis avec qui je m'entendais, mais je traînais moins avec elles car on étaient pas dans la même classe. Ensuite je change de lycée pour mes études. Je fais l'encontre de nouvelles personnes, puis deux filles me proposent rapidement de rester avec elles, ce que je fais puisque je n'avais personne d'autre à part elles, je suis quelqu'un de très timides donc je parle peu mais essaye de faire des efforts ensuite, une de ses deux filles, la blonde, et moi restions avec deux autres filles dans notre groupe (la classe étant divisée en deux groupes) une que je connais et une amie de celle que je connais. Ensuite on a fait un groupe de quatre la blonde, celle que je connaissais, une de l'autre groupe et moi, un groupe de K-pop, particulièrement les BTS. Bref là n'est pas le problème. Je suis trop discrète, je ne parle que très peu et à table, il y a un malaise avec la personne en face de moi, qu'on va appelait L car je ne tiens pas à cité de nom. Je suis très attaché à L, je la considère comme ma meilleure amie mais je vois bien que ce n'est pas réciproque, mon amie la blonde est très proche sa me rend jalouse (en amitié, je suis hétéro), mais sa ne m'empêche pas de rester telle que je suis pratiquement muette par mon manque de confiance en moi, tout ça me bouffe de l'intérieur, je ne trouve pas de solution à mon problème, je fais tout les efforts qui sont dans mon possible je reviens toujours au même point, j'en pleure parfois le soir, surtout après avoir vu sur SnapChat qu'elles sont ensembles sans moi, et qu'elles s'amusent bien, je me sens comme la dernière roue du carrosse, je suis extrêmement seule, et je suis encore plus réservée qu'avant, même avec ma meilleure amie que je considère comme ma sœur, j'ai du mal a parlé, je ne sais pas ce qui m'arrive, mais ne va vraiment plus. Surtout qu'au fond j'ai une famille aimante, et que j'ai tout ce dont j'ai besoin, s'il vous plait aider moi a trouvé mon problème et me faire avancer, je vous en supplie, je suis vraiment désespérée... :'(

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

bonjour Missuga,
les symptômes dont vous parlez tels que timidité, se sentir mise à l'écart, ne pas oser, se comparer etc... sont directement liés à la confiance en soi et estime de soi. c'est peut être cela qui vous fait défaut et je ne peux que vous conseiller de vous faire accompagner pour monter en estime de soi.
bien à vous
J L Rubinstein

Josie Laure Rubinstein Psy sur Saint-Maur-des-Fossés

215 réponses

793 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Missuga,
merci pour votre partage. Votre histoire est précieuse. Vous semblez avoir une image très négative de vous-mêmes. Vous ouvrez d'ailleurs bien des portes qui peuvent être des accès en thérapie pour vous aider à vous apprécier et à oser être vous-même.
Je ne peux que vous encourager à aller voir un thérapeute pour vivre mieux. C'est possible. Vous trouverez sur ce site nombre de professionnels, chacun avec une approche propre. Peut-être que vous trouverez l'un ou l'autre prés de chez vous.
Sinon, je reste à votre disposition si vous souhaitez.
Pouvoir libérer la parole en vous soit par l'écrit soit de vive voix avec un professionnel me semble important.

Ne restez pas seule avec cette difficulté.

Bien cordialement

Jean-Luc KERDRAON Psy sur Cormelles-le-Royal

447 réponses

752 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Missuga bonjour,
Vous même indiquez votre manque de confiance en vous malheureusement.
Vous avez une famille "aimant...e" : cela peut en principe être une force de développement de personnalité MAIS pas toujours, le cas inverse en cet AIMANT peut aussi se produire.
Là vous allez en prendre conscience , c'est très bien mais il vous faut le travailler "psy" afin d'éviter vraiment des conséquences comme celles que vous indiquez ici-même.
C.LeVern

LeVern Catherine Psy sur Martigues

158 réponses

300 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Thérapie brève

Voir plus de psychologues spécialisés en Thérapie brève

Autres questions sur Thérapie brève

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 5950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10700

psychologues

questions 5950

questions

réponses 31900

réponses