Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Je n'arrive pas à remonter à la surface

Réalisée par Mia le 15 nov. 2018 6 réponses  · Thérapie brève

Bonjour

Je suis une jeune fille de 25 ans qui rame pour remonter à la surface je suis bloquée en apnée.
En septembre j'ai fait partie d'un licenciement économique je l'ai très mal vécu ça faisait 2 ans que je m'investissais corps et âme dans cette entreprise. Début septembre j'ai donc fait une tentative de suicide, je voulais vraiment y rester.
Depuis mesvidées suicidaires sont toujours présentes comme un boomerang et s'intensifient depuis un mois.
Je viens de déménager il y a à peine une semaine mais mon moral est toujours aussi bas

Mi octobre j'ai commencé à faire le nécessaire pour trouver un nouvel emploi mais pour le moment ça ne porte pas ses fruits.

Je suis en thérapie ça me fait du bien le jour où j'ai mon rendez-vous psy mais je culpabilise beaucoup parce que ça doit être frustrant / agaçant pour lui de voir que je suis empêtrée, je n'arrive pas à sortir de cette spirale. J'ai l'impression d'être un beau désastre.

J'ai déjà connu des situations difficiles dans ma vie. Un proverbe dit "ce qui ne tue pas rend plus fort" moi c'est l'inverse

Merci aux personnes qui me liront et répondront

Mia

Meilleure réponse

Bonsoir Mia,

ne culpabilisez pas pour votre psy : c'est son boulot de vous suivre comme vous êtes.

Aviez-vous déjà eu, plus tôt dans votre vie, des périodes comme celle-ci, où le moral n'était nettement pas au beau fixe, sans aller cependant jusqu'à l'envie de mettre fin à vos jours ?

Vous donnez aussi l'impression d'être seule dans la vie, sans parents, sans amies : en a-t-il toujours été ainsi ?

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Mia,
Je consulte par Skype et créer un outil de libération émotionnelle qui semblerait correspondre à vos difficultés.
Je vous laisse me consulter en mp si cela vous intéresse et j'aurai aussi besoin d'en savoir un peu plus sur ce que vous ressentez dans le corps....
Bruno

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

17 NOV. 2018

Logo MATARESE Bruno MATARESE Bruno

14 réponses

10 J'aime

Bonjour,

Sans vouloir faire de mauvais esprit en cette période si difficile pour vous, je dirais que si les psy ne devaient recevoir que des gens bien dans leur peau pour ne pas avoir à aborder leurs souffrances, ce serait un paradoxe. Alors ne culpabilisez pas, c′est le seul lieu où vous avez le droit de tout dire.

Ce boulot était tout pour vous, au point que votre image personnelle avait fini par se confondre avec votre image professionnelle.... d′où le vide existentiel à l′occasion de ce licenciement. L′éternel problème, en supprimant la partie.... de supprimer le tout.
Continuez votre thérapie. Occasion de souffler un peu, de vous retrouver, vous, avec vos forces, vos faiblesses, même si ça remue l′esprit et les émotions.
Courage et cordialement à vous

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

16 NOV. 2018

Logo Maurice Gaillard Maurice Gaillard

2455 réponses

6273 J'aime

Bonjour Mia,
Perdre son travail pour lequel on s'est fortement investi est toujours difficile. Cette épreuve semble réveiller des blessures plus profondes, de perte, de manque de reconnaissance peut-être.
Votre message laisse supposer que vous êtes seule, soit réellement (vous n'avez pas de liens familiaux ou amicaux) ou dans votre esprit (vous pensez être seule). Est-ce un état d'esprit ou une réalité que vous vivez depuis longtemps ou depuis votre licenciement?

Votre thérapeute vous prend et vous apprécie telle que vous êtes. Faites-lui confiance, il ne vous juge pas. Peut-être voir avec lui si vous avez besoin d'un support médical (avec un psychiatre) pour pouvoir apaiser des états trop difficiles à supporter.

Continuez à chercher de l'aide. Bon courage Mia.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

16 NOV. 2018

Logo Corinne Domer Corinne Domer

11 réponses

22 J'aime

Bonjour Mia,
C'est surement une bonne chose que vous soyez accompagnée pour traverser cette période difficile de votre vie .
Un licenciement économique n'est pas de votre responsabilité. Il n'est question d'aucune faute de votre part. Il s'agit d'une difficulté propre à l'entreprise qui n'arrive pas à joindre les deux bouts.
Pour autant, ce peut-être très mal vécu car comme vous dites, vous vous êtes investie.
Il arrive que parfois cela réveille des choses plus profonde en nous. Que signifiait pour vous un tel investissement? Qu'est-ce que cela atteint en vous ce licenciement? Quelle image de vous, de la vie ou autre cela vous renvoie?
Le travail que vous faites avec le thérapeute devrait vous permettre de reprendre pied. Pourquoi prendre sur vous l'image que le thérapeute pourrait avoir de vous, comme si vous étiez un fardeau? C'est son travail. Il doit aimer son travail, je suppose. Et en plus, il travaille avec une personne. C'est ce qu'on appelle une relation humaine, certes sur fond thérapeutique.

Les différents retours que vous aurez sur ce site vous conforteront, je l'espère, sur l'idée que votre chemin de vie continue de se construire. Et vous avez l'intelligence de savoir vous faire aider.

A votre écoute.
Bonne journée

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

16 NOV. 2018

Logo Jean-Luc KERDRAON Jean-Luc KERDRAON

596 réponses

978 J'aime

Bonsoir Mia,

Vivre un licenciement est une épreuve à plus d'un titre. Rebondir est un objectif parfois difficile à atteindre surtout si vous présentez des symptômes dépressifs.
Pour cela, et au delà d'un suivi traditionnel, vous pouvez aussi sans fausse pudeur consulter un médecin psychiatre pour une aide médicamenteuse.
Cela ne vous empêchera pas de continuer votre thérapie. Pour le reste, ne vous inquiétez pas du ressenti de votre psy car c'est son métier et il est préparé à vous entendre.

En espérant vous avoir un tant soit peu aidé.

P Castello

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

15 NOV. 2018

Logo CASTELLO Philippe CASTELLO Philippe

65 réponses

181 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Habituée à être seule, je n'arrive pas à donner une place à quelqu'un

5 réponses, dernière réponse le 16 Septembre 2013

je n'arrive pas à être heureuse à cause des TOC

4 réponses, dernière réponse le 17 Novembre 2015

Ma fille de 8 ans n'arrive pas à se concentrer à l'école

11 réponses, dernière réponse le 05 Octobre 2017

mon fils de 7 ans n'arrive ni à gérer ni a exprimer ses émotions

3 réponses, dernière réponse le 13 Mars 2018

Je n'arrive pas à lâcher prise

3 réponses, dernière réponse le 19 Mars 2018

Je vois deux psys, je n'arrive pas à choisir...

2 réponses, dernière réponse le 05 Avril 2018

Différence d'âge, n'arrive pas à s'engager avec qqn

5 réponses, dernière réponse le 08 Mai 2014