Je ne ressens plus rien pour mon partenaire et ce qui m’entoure

Réalisée par Eva · 17 mai 2023 Aide psychologique

Bonjour,

Je m’excuse par avance pour la longueur de ce message. Je suis en couple avec mon partenaire depuis 7 ans, nous vivons ensemble depuis presque 4 ans, depuis la fin de nos études. Nous avons beaucoup de points communs et avons les mêmes objectifs pour notre vie future. Cependant, il y a maintenant 2 mois, j’ai senti de la distance entre nous, comme une perte d’intérêt de sa part. J’ai laissé traîné pendant 2 semaines en me disant que cela irait sûrement mieux plus tard, mais rien. Je suis de plus en plus angoissée à l’idée que l’amour s’estompe, et que nous allons peut être devoir nous séparer à cause de cela. Je décide donc de lui en parler car j’ai de plus en plus d’angoisses, et en profite pour faire le point sur notre relation. Quelque chose ne va plus ? Quelque chose l’a gêné ? Mais rien, il m’assure que tout va bien et qu’il est même très déçu que je puisse penser une chose pareille sans qu’il s’en rende compte, et espère pouvoir réparer cela au plus vite.
Je me sens donc rassurée, mais toujours un peu bousculée par mes émotions des 2 dernières semaines. 24h se passent; un peu plus dans la sérénité que la veille, mais des pensées viennent m’envahir sans prévenir. Et si c’etait moi qui ne l’aimais plus ? Je retrouve d’un coup mes angoisses, je me mets à trembler, mon corps est envahi d’une très grande tristesse, c’est comme si je ne pouvais plus me contrôler. Impossible de me libérer de cette pensée, je suis persuadée que je vais devoir le quitter car tout est terminé.
Depuis 2 mois, je ressens le besoin de le fuir. Mes pensées me disent de partir, mais je refuse totalement de l’accepter. Je ne peux pas imaginer ma vie sans lui. Même si rien n’est parfait, notre relation l’est presque à mes yeux, rien ne me manque.
Je parviens par moment à retrouver mes esprits, environ 1h par jour. Pendant ces moments, je suis persuadée que tout ira bien, que nous continuerons ensemble. Mais je suis vidée d’émotions, je ne ressens plus rien. Comme un cercle vicieux, penser que je ne ressens plus rien me fait repartir en crise d’angoisse, je dois fuir.
Épuisée par tout cela, j’ai décidé de quitter notre domicile pour vivre seule depuis 1 semaine, et tenter une pause dans notre relation. Mais rien ne change, je ne ressens plus rien ni pour lui, ni pour personne. Cela me rend très très triste. Je me sens mal seule comme accompagnée, au bureau comme dans mon nouveau chez moi. Je n’ai plus goût à rien. Je mange beaucoup moins car la nourriture me dégoûte. Seul dormir me fait du bien pour éteindre mon cerveau.

Ayant perdu mon père avant mes 4 ans, j’ai commencé des lectures sur la blessure d’abandon. Mais je me retrouve très peu dans les exemples cités. Je ne ressens aucune colère vis à vis de cela et rien à pardonner, étant donné que ma mère a très bien joué son rôle de parent.

C’est ici que j’ai besoin de votre aide, pensez vous qu’il y a tout de même quelque chose à soigner au niveau d’une peur de l’abandon ? Ou alors peut être que mon corps essaye de me faire passer un message, je ne l’aime plus et il est temps de passer à autre chose ? Je pense que cette dernière option serait inacceptable et me donnera beaucoup de regrets, mais je n’arrive plus à avancer

Merci pour votre aide précieuse

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 19 MAI 2023

Bonjour Eva,

Il n'y a aucune évidence que le décès ni une blessure d'abandon soient à l'origine de vos difficultés actuelles.
Bien sûr vous dites au début de votre demande que vous avez senti une distance entre vous, comme un désintérêt de sa part, mais à la fin vous dites qu'il pourrait s'agir d'une réaction liée au fait que vous ne l'aimiez plus, et aussitôt vous indiquez que cela serait inacceptable et vous donnerait beaucoup de regrets.
On a l'impression d'être là au coeur de votre problématique. Vous vous faites peur à vous même en vous disant que cette option serait inacceptable. La question est donc de savoir pourquoi cela serait inacceptable. A mon avis c'est cela le coeur de votre mal être aujourd'hui. Il faudrait creuser cela.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4280 réponses

22126 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 MAI 2023

Bonjour Eva,

Merci pour votre témoignage qui est très touchant.

J'ai la sensation que par peur d'être quittée, vous avez mis en place un premier mécanisme de défense inconscient qui est de vous couper de vos ressentis par rapport à votre partenaire et à votre couple et qu'il y a eu comme une réaction automatique (mécanisme secondaire de défense et de protection) sonnant comme : " je te quitte avant de prendre le risque d'être quittée".
Il me semble que le lien que vous avez fait avec le décès de votre père à l'âge de 4 ans n'est pas anodin.
Un travail thérapeutique autour des mécanismes de défense et de protection que l'on tissent de manière inconsciente dans l'enfance constituent un terreau fertile pour régler des choses à l'âge adulte qui n'ont pas pu être réglées, conscientisées puis libérées en tant qu'enfant, même si votre mère a fait de son mieux pour que vous puissiez avancer sereinement. Aujourd'hui, vous avez la possibilté, en tant qu'adulte, de gérer cette situation et d'y répondre de la manière la plus responsable et alignée avec la femme que vous êtes.

Si je peux vous aider dans ce processus thérapeutique, vous pouvez me contacter pour un premier échange.

Bien à vous.
Sana

Sana Ben Bachir Psy sur Nantes

12 réponses

3 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 MAI 2023

Bonjour
Votre message montre que vous avez envie et de besoin de parler. Vous vous sentez seule et sans réponses. Ou en est votre désir? Est ce vraiment la peur de l’abandon ? De qui au juste ? De l’Autre, de vous même ? ou encore d’une figure du passé et vous seriez en train de rejouer quelque chose de votre histoire.. n’hésitez pas à me contacter pour entamer une thérapie qui vous aidera à voir beaucoup plus clair dans votre vie actuelle. Bien à vous.

Myriam Lasry Psy sur Paris

591 réponses

242 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 MAI 2023

Bonjour Eva,

Vous décrivez un état de grande confusion et angoisse à l’idée de vous séparer de votre compagnon, pour lequel vous avez l’impression de ne plus ressentir grande chose.

La perte d’appétit, le manque de « ressenti » général et tout ce que vous décrivez là font penser que vous êtes déprimée.
Est ce l’effet inattendu des lectures sur la blessure d’abandon…, ou le réveil de la tristesse ressentie enfant à la mort de votre père ?
Que s’est-il passé dans votre vie il y a deux mois ?

Quelque chose à quand même provoqué votre mal-être et vos doutes actuelles.

Vous avez intérêt à aller en parler à un-e thérapeute qui pourra vous aider à comprendre ce qui se passe en vous, pourquoi vous êtes dans cet état et surtout comment le dépasser.

Je vous souhaite de retrouver votre désir, vos sensations, vos sentiments et réinvestir les projets qui vous tiennent à cœur.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4435 réponses

12204 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 MAI 2023

Bonjour,
Peut-être que vos peurs et vous angoisses n'étaient que le reflet de ce que vous ressentez vous-même.
Votre amour ne s'est pas éteint d'un coup je pense que ça fait un moment que tout se détache petit à petit seulement vous n'avez pas réussi à le voir.
Vos angoisses ou traduisent que quelque chose ne va pas.

La perte de votre papa à l'âge de 4 ans et bien évidemment une source de traumatisme qui en devenant adulte peut s'accentuer.
Quand ton père un parent enfant le deuil n'est souvent pas fait.
Il faut pour cela travailler sur votre enfant intérieur le traumatisme du à la perte de votre papa et aller chercher ce qui vous rend aussi mal.

N'ayez pas peur de ce que vous ressentez et de ce qui va se passer par la suite c'est que vos chemins ne sont peut-être plus liés.
Il me semble que vous devriez peut-être vous faire aider par une personne qui peut vous accompagner sur ce chemin de deuil vis-à-vis de votre papa qui peut-être se réveille car vous faites le deuil de votre relation avec votre conjoint.


Je reste à votre disposition
Cynthia Dauchel
Psychopraticienne et Art-thérapeute

Cynthia Dauchel Psy sur Lucéram

41 réponses

34 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 MAI 2023

Bonjour Eva,

Je vous rassure de suite, votre message n'était pas trop long, vous êtes sur cet espace afin de pouvoir vous exprimer.
De plus, votre message était très clair.

Ce que j'en ai compris, et je vais développer mon hypothèse de travail en fonction, est une piste de réflexion pour vous.

Vous avez eu peur dans un premier temps d'être quittée. Vous avez laissé passer du temps ou vous y avez surement beaucoup pensé et réfléchi. Le cerveau n'aimant pas le vide, nous avons tendance à prendre des évènements et à tisser des liens entre eux afin de trouver une logique au comportement des autres, ce que vous avez fait peut être fait avec votre conjoint. Tout cela est normal et nous fonctionnons pratiquement tous de la même façon. Mais ces liens que nous faisons, ils ne se forment que par rapport à ce que nous sommes et pensons, rarement par rapport à ce qui est, preuve de la réponse de votre conjoint quand vous avez décidé de lui parler.

Mais que faire après nous dirons nous? de toute cette peur qui s'est installé, de ce raisonnement que nous avons construit et qui doit bien avoir une part de vérité non? Et bien cela reste, et on se met à douter, jugeant chaque nouvelle chose par rapport à notre raisonnement mis en place et tout cela pour éviter d'avoir peur, d'être prêt pour la prochaine situation qui nous fera autant de mal. Peur de se faire quitter, de s'être trompé, de nous être fait avoir, de ne pas savoir réagir ....

Il faut savoir revenir sur son émotion première ayant précipité toute la suite: Vous avez eu peur de perdre quelque chose de très important pour vous, digéré cela en comprenant ce qui vous a tant marqué dans ce qui aurait pu être de cette perte et vous verrez ce que vous souhaiter faire par la suite. Mais il vaut mieux le faire avec un thérapeute correctement formé plutôt qu'avec un livre correctement écrit :-)

En espérant vous avoir fourni une aide et une piste de réflexion pour votre mieux être, et restant présent, je vous souhaite une bonne soirée.
Francois

François Rousselot Psy sur La Garde

63 réponses

23 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 MAI 2023

Bonjour Eva,

Merci pour votre témoignage, précis et concret. Il y a plusieurs choses à comprendre. La première c'est que vos sentiments pour votre conjoint ne peuvent pas disparaître du jour au lendemain sans raison. Il y a une différence entre ne plus avoir de sentiments, et ne plus parvenir à les ressentir, ou ne plus y avoir accès si vous préférez. Il me semble que vous êtes plutôt dans cette deuxième situation, d'autant que cela semble se généraliser à peu près tout et tout le monde !
Du coup, il ne serait pas inutile de consulter un médecin pour voir si tout "normal" du côté physiologique pense notamment au niveau hormonal. Les changements de ce côté là, peuvent avoir une répercussion extrêmement importante sur le plan thymique, au point que l'on puisse ressentir des choses très inhabituelles et intenses, ou le contraire, ce qui vous arrive. C'est donc une piste à vérifier sérieusement.
Pour le reste, je vous recommanderais adopter une attitude de confiance par rapport à vos émotions, ce ne sont que des réactions qui vont et qui viennent, elle ne vous définissent pas complètement et il est impossible de les maîtriser. En revanche, on peut apprendre à développer une relation plus constructive avec nos ressentis émotionnels.
Mon conseil, serait de ne pas vous affoler et commencer à chercher des diagnostics spectaculaire sur ce qui vous arrive... Au fond, vous êtes toujours la même, mais il est certain que quelque chose est en train de vous affecter. La première chose à faire et de comprendre la nature de ce phénomène afin de pouvoir agir dans un deuxième temps.

Je reste à votre écoute avec attention et bienveillance, si vous avez besoin d'en parler,
Xavier Dubouch,
Psychopraticien, Gestalt–thérapeute

Xavier Dubouch Psy sur Périgueux

931 réponses

519 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 MAI 2023

Bonjour, merci de partager votre situation avec nous.

Je comprends que vous traversez une période difficile dans votre relation de longue date. Récemment, vous avez ressenti une distance entre vous et avez commencé à vous inquiéter de la possibilité que l'amour s'estompe. Lorsque vous avez abordé ces préoccupations avec votre partenaire, il vous a assuré que tout allait bien et qu'il était déçu que vous ayez pu penser le contraire. Cependant, peu de temps après, vous avez commencé à avoir des pensées envahissantes remettant en question vos propres sentiments, vous faisant craindre que vous ne l'aimiez plus. Ces pensées ont déclenché des crises d'angoisse et vous ont poussée à vouloir fuir la relation.

Il est important de reconnaître que vous êtes confrontée à des émotions intenses et contradictoires. Il est normal de vivre des périodes de doute et d'incertitude dans une relation à long terme. Les relations évoluent et connaissent des hauts et des bas. Il est possible que ces pensées et ces émotions reflètent des peurs sous-jacentes de l'abandon liées à la perte de votre père dans votre enfance. Cependant, il est également essentiel d'explorer d'autres facteurs qui pourraient influencer vos sentiments actuels.

Je vous encourage à envisager de consulter un psychologue ou un thérapeute pour vous aider à comprendre vos émotions et à prendre du recul par rapport à votre situation. Une thérapie individuelle peut vous permettre d'explorer en profondeur ces pensées et ces sentiments, d'identifier les éventuelles blessures émotionnelles et de développer des stratégies pour mieux gérer vos angoisses. Il peut également être bénéfique d'inclure votre partenaire dans des séances de thérapie de couple, afin de favoriser une communication ouverte et de mieux comprendre les besoins et les attentes de chacun.

N'hésitez pas à me contacter en privé pour une discussion plus approfondie et des conseils personnalisés. Ensemble, nous pouvons explorer les aspects spécifiques de votre situation et travailler sur des solutions pour vous aider à avancer dans votre relation ou à prendre les décisions qui vous conviennent le mieux.

Cliquez sur Contactez.

Cordialement,
Arnaud SOTO,
psychologue, praticien EMDR.

Arnaud Soto Psy sur Juillan

569 réponses

394 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 MAI 2023

Bonjour Eva,

Bien souvent, la disparition des sentiments, et le manque de motivation pour tout sont des signes de dépression. N’est-ce finalement pas vous qui avez projeté votre mal-être sur votre partenaire ?
Vous avez tenté de vous éloigner de lui, mais cela n’a en rien changé votre attitude, ni vis-à-vis de lui ni vis-à-vis de vous-même. Il me semble urgent d’accepter une aide extérieure pour venir éteindre cette déprime et vous aider à retrouver le gout de vivre.
Il est tout à fait possible qu’une fois sortie de celle-ci vous retrouviez vos sentiments d’avant.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N’hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma méthode en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
-------------------------------------------------
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3525 réponses

3596 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 MAI 2023

Je comprends que vous traversiez une période difficile dans votre relation et que vous ressentiez de l'angoisse et de la confusion. Il est encourageant de voir que vous avez déjà entamé une communication ouverte avec votre compagnon pour aborder vos inquiétudes. Cependant, malgré cette discussion, vous vous sentez toujours angoissée et vous remettez en question vos propres sentiments.

Il est important de reconnaître que les émotions que vous ressentez peuvent être complexes et ne se réduisent pas nécessairement à une seule cause. Les expériences passées, comme la perte de votre père, peuvent influencer votre façon de percevoir les relations et d'exprimer vos émotions. Bien que vous ne vous identifiiez pas aux exemples classiques de blessure d'abandon, cela ne signifie pas que vous n'avez pas d'autres formes de peur de l'abandon.

Il peut être utile d'explorer ces sentiments plus en profondeur avec un thérapeute. Ils peuvent vous aider à comprendre les racines de vos angoisses et à mieux comprendre vos émotions actuelles. Il est également important de prendre soin de vous pendant cette période en vous entourant de soutien social et en pratiquant des activités qui vous apportent du bien-être.

Il est normal de ressentir des doutes dans une relation à long terme, mais il est également important de prendre du recul et de prendre des décisions réfléchies. Un professionnel qualifié pourra vous aider à mieux comprendre vos sentiments et à prendre des décisions qui correspondent à vos besoins et à vos valeurs.

Prenez soin de vous et n'hésitez pas à chercher l'aide dont vous avez besoin.

Cordialement,

Lorena Salthu Psy sur Paris

833 réponses

2908 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 MAI 2023

Bonjour
Fuir pour vous isoler est bien la pire des choses à faire dans ce contexte.
Ce n’est pas parce que vous ne trouvez pas le moyen de communiquer avec votre partenaire, ou que vous ne parvenez pas à mettre des mots sur vos ressentis et émotions que vous n’éprouvez plus rien.
Idem pour la piste d’une possible blessure d’abandon ; lire toute seule des ouvrages qui sont des témoignages d’autres vies ne vous aidera en rien.
Vous enfermer sur vous même est une stratégie d’évitement pour ne pas avoir à expérimenter des sensations désagréables liées au desamour ou à un traumatisme ancien qui referait surface.
Vous êtes juste en train d’expérimenter l’épreuve du réel. C’est la vie et vous « grandissez », vous mûrissez ce qui n’est pas toujours évident.
Communiquez avec votre conjoint, avec des amis proches ou votre mère, consultez un thérapeute mais ne restez pas seule.
Faites vous aider vous avez beaucoup de choses à exprimer et la longueur de votre message en est la preuve.
Bien à vous

Frédérique Pouzol
Psychopraticienne
Spécialistes des Troubles de l’anxiété TAG/Phobie
Thérapie par Réalité Virtuelle

.

Anonyme-409158 Psy sur Le Bar-sur-Loup

521 réponses

2366 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 MAI 2023

Bonjour Eva,
Il est difficile de dire si votre situation est liée à une blessure d'abandon ou non, mais il est clair que vous traversez une période difficile et que vous avez besoin de soutien. Il est important de se rappeler que les sentiments peuvent être complexes et qu'il peut y avoir de nombreuses raisons pour lesquelles vous vous sentez de cette façon.

Il est possible que vous ayez besoin de temps pour réfléchir à vos sentiments et à vos besoins dans votre relation. Prenez le temps de vous concentrer sur vous-même et de prendre soin de votre bien-être mental et physique. Cela peut inclure la méditation, le yoga, l'exercice physique ou d'autres activités qui vous apportent de la joie et de la sérénité.

Il peut également être utile de travailler avec un thérapeute ou un conseiller pour explorer vos sentiments et vos préoccupations plus en profondeur. Ils peuvent vous aider à mieux comprendre vos émotions et à trouver des moyens de communiquer efficacement avec votre partenaire pour résoudre les problèmes et renforcer votre relation, si vous décidez de continuer ensemble.

Il faut se rappeler que les relations peuvent être difficiles et qu'il est normal de traverser des périodes de doute et d'incertitude. Cependant, si vous pensez que vous ne voulez plus être dans cette relation, il est important de prendre le temps de réfléchir à vos sentiments et à vos besoins avant de prendre une décision définitive. N'hésitez pas à demander de l'aide si vous en avez besoin, et prenez soin de vous en premier lieu.
Gardez Courage !
Thalia Inna
Praticienne en psychologie et hypnose
PNL,EMDR
En visio et presentiel

Thalia Inna Psy sur Bordeaux

987 réponses

1299 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13450

questions

réponses 137000

réponses