Je réalise que je n'aime pas faire l'amour...

Réalisée par Bene · 27 mai 2020 Sexologue

En couple depuis 8 mois et surtout à l'aube de mes 47ans je viens de prendre conscience que je n'arrive plus à donner autant qu'avant. Mais aussi et cela est difficile à accepter et à dire.....
Voilà aujourd'hui et après 23 ans de questionnement je réalise que je n'aime pas faire l'amour....
Je me retrouve ds une impasse sans oser en parler à mon conjoint que j'aime avec l'impression de l'avoir tromper sur la "marchandise"....
Suis je normale ? Ai je le droit ? Suis je faite pour la vie de couple ? ( 3 vraies histoires d'amour qui ne durent que 5/6ans)
Je sais pas quoi faire.... Une idée des conseils surtout !
Merci de m'avoir lu

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 28 MAI 2020

Bonjour ,

Votre message est court et pourtant contient beaucoup...il serait intéressant et surtout opportun d'approfondir ce que vous ressentez, de définir ce qu'est pour vous "faire l'amour", la vie de couple, la sexualité...un thérapeute peut vous aider à clarifier tout cela.

En effet, vous dites ne pas aimer faire l'amour mais cette expression regroupe tout autant les préliminaires que la pénétration, certaines pratiques que l'on peut apprécier et d'autres pas... c'est aussi les questions de désir, d'envies, de séduction, de fantasmes qui sont à l'oeuvre.
Vous parlez de vos histoires antérieures mais alors est ce à dire que vous avez toujours accepté ce que vous n'aimiez pas? cela m'interroge!!

Vous parlez de votre âge qui est aussi celui où les femmes vivent des bouleversements hormonaux, où leur corps change, où la libido peut chuter etc...peut être est ce votre cas?

Ne restait pas seule avec vos questionnements; tournez vous vers une psychologue, seule ou en couple, pour aborder ces sujets et travailler en profondeur émotions, vécus personnels en lien avec vos histoires passées et actuelle.

je serais ravie de pouvoir vous offrir cet espace de pensées et de paroles pour aborder ensemble votre intimité, votre corps et votre sexualité.

cordialement
Sylvie Fleurat

Sylvie Fleurat Psy sur Tours

711 réponses

1426 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 MAI 2020

Bonjour et merci pour votre message. Toutes ces questions sont légitimes et largement compréhensibles. Cette prise de conscience est effectivement perturbante et témoigne d'un blocage. Je pense que vous avez besoin dans un premier temps de verbaliser tout ça afin de mieux comprendre. La communication est primordiale dans votre cas. Vous êtes très certainement capable de vivre en couple et le méritez. Votre démarche en témoigne et elle est déjà la preuve que les choses peuvent changer. La thérapie avec une personne avec qui vous serez totalement à l'aise sera très efficace pour votre situation. Etant spécialisée en thérapie de couple, je suis à votre disposition si vous souhaitez un premier contact. Je vous souhaite bonne continuation. Lucie Brot

Lucie Brot Psy sur Nîmes

13 réponses

5 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 MAI 2020

Bonjour Bene.
Rassurez vous, votre cas n'est pas unique. Plus de personnes qu'on ne le pense n'aime pas faire l'amour. Il n'est pas rare que l'on me consulte pour ce type de problème. La plupart du temps et comme vous l'amour existe pourtant entre les partenaires et un seul simule le plaisir. Il est délicat en effet d'annoncer à son partenaire que les relations sexuelles avec lui ne plaisent pas. On imagine forcément les conséquences d'un tel aveu. Les raisons de ce déplaisir varient d'une personne à une autre. Certains sont même dégoûtés à l'idée d'une relation sexuelle. En êtes-vous arrivée à ce stade? Une consultation avec un psychanalyste et sexologue ( voir mon profil) me semble tout a fait indiquée pour analyser les raisons de cette desaffection des relations sexuelles. On trouve souvent des blocages qu'on ne soupçonnait pas et qui une fois levés permettent de se libérer sur le plan physique. Ma question sera donc celle-ci. Désirez vous changer cet état de fait?
Restant à votre écoute.
Brigitte Giovannucci
Psychanalyste/ sexologue clinicienne.
Consultations par téléphone et en présentiel en Vaucluse.

Giovannucci Brigitte Psy sur Sorgues

118 réponses

95 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 MAI 2020

Bonjour Bene,
Il faudrait commencer par prendre rdv avec votre gynécologue, pour faire des analyses hormonales.
Un dérèglement hormonales ou une pré ménopause a une influence sur la vie quotidienne d’une femme.
Après ça, vous pourrez constater si c’est médical ou psychologique.
Bien à vous.

Stéphanie Grammatico Psycho-Praticienne Psy sur Mandelieu-la-Napoule

9 réponses

10 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 MAI 2020

Bonjour Bene,
vous avez eu 3 vraies histoires d'amour, d'une durée de 5 ou 6 ans et aujourd'hui, vous constatez que vous n'aimez pas faire l'amour.
Comment c'était dans les autres relations ? avez vous pu repérer les raisons de la fin des relations précédentes ?
Qu'est ce que cela vous fait vivre, à vous, de refuser la sexualité ou d'accepter (si c'est ce que vous vivez) juste pour faire plaisir à l'autre ?
Vous vous demandez si vous êtes normale et dans votre droit ; vous vous questionnez sur la vie de couple.
Vous êtes vous demandé ce que vous aimeriez voir changer ?
Pour avancer sur tous vos questionnements, il serait peut être intéressant d'envisager un accompagnement et de sentir ce qui est le plus juste pour vous ?
Parfois en quelques séances, on peut donner du sens à ce que l'on vit.
bien à vous
Isabelle Daoulas
Thérapie Brève Self Inductive - TBSI
individuelle et couple

Isabelle Daoulas Psy sur Trézioux

142 réponses

67 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 MAI 2020

Bonjour Bene,

Avant toute chose, oubliez le qualificatif "normal" : il n'existe pas en psychanalyse. Vous êtes *vous* et ce qui compte est que vous vous sentiez bien dans votre corps et votre tête.
Vous n'avez plus envie de faire l'amour ? Si cela ne vous manque pas, où est le problème ? Dans ce domaine comme dans bien d'autres, nous ne pouvons pas faire semblant.
Le problème se posera peut-être pour votre conjoint. Eh bien vous en parlerez tous les deux et ensemble vous verrez ce qu'il convient de faire. Rester en couple ou non, aménager votre relation affective pour que chacun y trouve sa part de bien-être et de plaisir, aller à la rencontre l'un de l'autre. La sexualité est vaste et s'il y a de l'amour entre vous, vous trouverez ensemble un terrain d'entente.
Si vous voulez consulter un thérapeute, nous sommes très nombreux ici et vous trouverez sûrement quelqu'un à qui parler. Mais évitez les recettes, les conseils en matière d'amour .... Parlez de vous, de votre désir à vous : soyez vous-même.
C'est la seule façon de trouver un équilibre : être soi et en accord avec son désir.

Bien à vous
Frédérique Le Ridant
Psychanalyste






Frédérique Le Ridant Psy sur Marseille

145 réponses

804 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 MAI 2020

Bonjour,
Vous êtes normale, je vous en assure, mais en proie a des doutes et à un sentiment qui revient fortement aujourd'hui vers vous.
Cela peut s'expliquer par un passage difficile, des histoires qui ont marqué, des ressentis et une libido qui n'est pas en phase avec vous.

Nous pourrions en parler, comprendre votre histoire, votre construction sentimentale et faire le point sur votre situation.
Ainsi, certains mécanismes de blocage pourront s'échapper et vous faire renaitre des envies, en phase avec vous même.

Je suis psychologue, psychanalyste et psychothérapeute sur Paris (16eme arrondissement) et reçoit en vidéo consultation : j'ai mes patients ainsi et c'est extrêmement efficace. Cela vous permet aussi de rester chez vous, sans transport et salle d'attente, aux moments que vous le désirez et en toute discrétion.

Mon tarif est très abordable et je me rendrai disponible pour vous accompagner.
Bien cordialement,
Christian RICHOMME

RICHOMME Christian Psy sur Paris

901 réponses

303 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 MAI 2020

Bonjour,

Il y aurait beaucoup de questions à creuser afin de vous répondre au mieux.

Quand vous dites que vous n'aimez pas faire l'amour, qu'entendez-vous par là?

N'éprouvez-vous pas de plaisir?

Est-ce toujours le cas?

Ou vous sentez-vous envahie dans votre corps par votre amant et cet éprouvé vous est difficile?

Faire l'amour, accueillir l'autre dans son corps, son sexe, renvoie à des points fondamentaux de la construction de Soi.

Il faudrait réfléchir à la représentation que vous avez de votre corps, à la représentation que vous avez de votre sexe de femme, de la sexualité, à la représentation que vous avez de vous, à la façon dont vous voyez votre partenaire, son corps etc...

Creuser ce qu'il en est de la place du désir dans la relation amoureuse.

Donc avant de déterminer ce qu'il en est de votre rapport à la sexualité, il faudrait tout d'abord éclaircir tous ces points sur lesquels vous vous êtes construite, depuis votre plus jeune âge.

Ensuite, vous saurez exactement quel est votre positionnement.

Enfin, pour répondre à votre question concernant vos droits, évidemment que votre corps vous appartient et qu'il est important que vous puissiez dire ce que vous ressentez.

Mais avant de tirer des conclusions définitives, faites ce travail de réflexion!

Je reste à votre écoute si vous souhaitez que je vous accompagne dans ce cheminement qui vous apportera beaucoup d'éclaircissements.

Sachez que je propose des consultations à distance parallèlement à mon cabinet du centre de Paris.

Bien à vous,

Perrine Déprez
Psychologue - Psychanalyste
Thérapie pour Adultes - Adolescents - Couples
Coach pour les parents et les adultes
Analyses et conseils sur mon compte instagram

Perrine Déprez Psy sur Paris

110 réponses

178 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 MAI 2020

Bonjour Bene
Dans votre message il y a beaucoup d'interrogations. Et vous avez déjà entamé la démarche nécessaire pour y répondre : en parler.
Qu'est-ce que vous n'aimez pas dans "faire l'amour" ? Vous dites prendre conscience de ne plus donner autant qu'avant. Dans l'acte sexuel et dans son épanouissement , il y a savoir donner - savoir recevoir - et prendre du plaisir. Les trois éléments ne sont pas présents ce qui créé un déséquilibre et vous ne vous y retrouvez.
Peut-être pourriez-vous interroger vos propres besoins et vos désirs.
Il n'y a pas de "normal" ou" anormal" il y a votre histoire, votre personnalité forgée au fil des années et des expériences de vie. Il y a aussi vos croyances et vos peurs, vos valeurs et votre éducation.
Vous vous demandez si vous êtes faite pour la vie de couple... Demandez-vous si c'est ce que vous souhaitez au fond, et comment, dans quelles conditions ?
Il me semble utile de consulter un professionnel pour effectivement poser votre souffrance et retrouver le chemin car vous dites êtes perdue.
Je reste à votre disposition
Bien à vous
Sandra Urbansky - ThérHappEasy - Psycho & Sexo Thérapies
Consultations à distance

Sandra Urbansky - ThérHappEasy Psy sur Andrésy

308 réponses

181 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 MAI 2020

Bonjour,
Vous avez le droit de ne pas aimer faire l'amour. Peut-être parce que c'est encore un effort, quelque chose que vous devriez donner ou savoir faire pour le plaisir de l'autre. Or, vous n'arriver plus à donner autant qu'avant, n'est-ce pas?
Alors, peut-être qu'il y a là une simple réaction à une fatigue, je pourrais dire à un altruisme trop poussé.
Comme si vous aspiriez à autre chose que faire l'amour, ou faire de nouvelles choses.
Est-ce que cela vous parle?
La question est de savoir si vous avez envie d'expérimenter comment l'amour peut vous reposer, vous ressourcer ou je ne sais quoi? Qu'attendez-vous de cette vie amoureuse?
Parfois à trop se donner, on oublie qui nous somme.
Enfin, je ne vous connais pas. Il peut y avoir d'autres pistes.
Travaillant en sexothérapie, je crois que votre corps et votre coeur sont normaux. Ils expriment quelque chose à entendre pour vous respecter. Quelques séances en cabinet pourraient vous permettre de trouver un chemin libérant et respectueux de la femme que vous êtes, de vos désirs et besoins.
A votre écoute.

Jean-Luc KERDRAON Psy sur Cormelles-le-Royal

488 réponses

806 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 MAI 2020

Bonjour Bene,
Souvent, les couples qui demandent de l'aide par rapport à une difficulté sexuelle, découvrent que d'autres pans de leur vie de couple sont aussi en jachère.
Je n'oublie jamais la raison pour laquelle le couple est venu: si c'est par rapport à la sexualité, je reviens régulièrement sur celle-ci, et mes questions "pertinentes" vous permettent de vous ouvrir sur des questionnements auxquels vous n'auriez jamais pensé.
Mais, j'explore avec vous deux, tous les pans de votre système.
Nous parlons de tout ce qui constitue un couple, de son environnement actuel, du couple parental que vous êtes ou que vous n'êtes pas, de vos enfants, de votre histoire familiale, de votre passé amoureux, de l'argent, de la sexualité, des amis, des parents, de l'organisation quotidienne, de vos projets ...
Voilà, comment se déroulent mes entretiens thérapeutiques pour les couples: ils sont très naturels, bienveillants, dynamiques. Actuellement ils se passent au téléphone, et c'est vraiment une découverte, qui plaît bien aux couples. Ou en présentiel si vous êtes de ma région (nord et pdc).
Si je peux me permettre, proposez à votre conjoint une thérapie de couple, profitez d'être un "jeune" couple (8 mois) pour installer les bonnes bases, afin de vous donner toutes les chances de le réussir.
Regardez les recommandations (sur ce site, sur mon profil) que les couples ont faites par rapport à ma façon d'accompagner, cela vous mettra en confiance.
Avec plaisir
Inès AVOT

AVOT INES Psy sur Lille

1632 réponses

702 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 MAI 2020

Bonjour,
Il est normal que vous vous posiez autant de questions si vous manquez d'appétence pour ce domaine de la vie de couple. La sexualité se trouve au croisement de beaucoup d'aspects qui peuvent être individuels ou issus de la dynamique relationnelle entre les partenaires. Bien souvent il s'agit d'une intrication de facteurs. Quelle que soit l'origine du problème (baisse du désir physiologique, trouble anxieux et/ou dépressif, difficultés relationnelles dans le couple,...) les difficultés sont entretenues par toutes les pensées que chaque partenaire développe autour de cette sphère de la vie du couple (explications, questionnements,..). C'est pour cela qu'il est important d'instaurer un dialogue sur le sujet si il peut se dérouler dans de bonnes conditions de communication et dans la confiance réciproque. Si cela vous est possible, vous pouvez entamer par vous-même la discussion sur le sujet avec votre conjoint ou consulter un professionnel, en individuel ou en couple, pour vous accompagner dans vos réflexions et éviter les blocages.

Bon courage
Bien cordialement
Martina Gobron
psychologue à Saint André-lez-Lille et en ligne

Martina Gobron Psy sur Lambersart

25 réponses

53 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Sexologue

Voir plus de psy spécialisés en Sexologue

Autres questions sur Sexologue

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 9800 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 12200

psychologues

questions 9800

questions

réponses 56250

réponses