Je ressens un profond mal-être en moi et je n’arrive pas à le gérer.

Réalisée par May.Mc · 12 juin 2024 Aide psychologique

Bonjour,

J’écris aujourd’hui car je ne sais plus quoi faire pour lutter contre mes idées noires et gérer un mal-être que j’ai en moi depuis longtemps.

Pour résumé, j’ai toujours été une enfant très malheureuse, incomprise et seule. J’écrivais déjà dans mon journal intime à 8 ans que je voulais mourir. C’était surtout lié à des problèmes familiaux, des maladies au sein de ma famille, ou encore le divorce de mes parents. J’ai malheureusement assisté à certaines choses étant plus jeune qui m’ont traumatisé. Mais c’est quelque chose à qui j’en ai jamais parlé à personne, ni mes parents car je ne m’entendais plus avec eux, ni mes amis car j’en avais qu’une à l’époque et je savais qu’elle se serait juste moqué de moi.

Donc j’ai tout gardé en moi pendant des années et j’ai développé des addictions dont j’ai beaucoup honte, qui peuvent aller à de la mutilation ou juste une addiction aux écrans et réseaux sociaux par exemple. Car j’ai en effet presque crée une nouvelle vie sur internet, tous mes amis aujourd’hui sont virtuels et je ne vivais qu’à travers internet depuis que je suis très jeune car c’était le seul endroit qui me rendait heureuse. J’avais sur internet de vrais amis qui m’appréciaient vraiment et je pouvais renvoyer l’image que je souhaitais renvoyer de moi sur internet.

Aujourd’hui j’ai 18 ans et je suis en première année de licence. Cette année a été très compliqué pour moi car je suis passée d’un lycée de banlieue à une bonne fac parisienne et au lycée, j’étais la meilleure de ma classe sans fournir énormément d’effort voire pas du tout. Et la validation académique a toujours été énormément importante pour moi, plus que n’importe quoi. Donc quand je suis rentrée en L1, je n’ai pas su m’adapter directement au rythme scolaire de la fac. J’avais aucune motivation, aucune discipline, aucune méthode de travail, et aucune ambition. Forcément je suis passée de 17 de moyenne ai lycée à avoir des 3/20, 6/20. Je n’ai pas du tout réussi à travailler cette année, alors que quand je recevais les notes je me mettais dans des états incontrôlables. Pourtant je continuais à ne pas travailler, comme si je voulais m’auto-saboter. Puis au 2e semestre j’ai perdu mon père d’un cancer.

Et depuis ce jour je vis constamment avec l’idée de ne plus avoir envie vivre et de mourir car c’est ce que je mérite. La mort de mon père a été un énorme choc pour moi, car je l’ai perdu dans des circonstances horribles en seulement 1 semaine. En effet, cela faisait bien 6-7 ans que je ne m’entendais plus avec mon père. Ce fut pareil avec ma mère. Je ne discutais plus avec aucun membre de famille, ni même mon frère. En fait, c’était comme si on était tous des inconnus les uns pour les autres. Personne ne s’adressait la parole mais vraiment jamais, et les rares fois où on se parlait c’était pour s’embrouiller. Ça peut paraître bizarre dit comme ça et je peux comprendre qu’on ait du mal à l’imaginer mais c’était vraiment ça, personne ne se parlait. Et moi au fur et à mesure que je grandissais, je développais un comportement de plus en plus distant envers mes parents et mon frère. Aujourd’hui ma mère qui était malade dans le passé a guérie, mais elle a aussi développé d’autres maladies (dépression), lorsqu’elle essaye 1x tous les 4 mois de me montrer de l’affection je la rejette automatiquement. Pourtant, je sais qu’au fond j’aime mes parents, que j’aime ma mère, mais c’est vraiment IMPOSSIBLE pour moi d’exprimer une quelconque affection envers elle. Et ça me rend triste car j’aimerais bien avoir une relation mère et fille classique, c’est-à-dire d’au moins s’aimer quoi, mais je n’y arrive vraiment pas. Je suis extrêmement agressive envers ma famille et c’est quelque chose que j’ai réellement du mal à contrôler. J’ai extrêmement du mal à gérer mes problèmes de colère et je réagis au quart de tour tout le temps. J’en ai très honte et je ne comprends pas pourquoi je suis comme ça. Quand je suis seule et que je pense à tout ça je culpabilise toujours mais je refais toujours la même chose.

Mais depuis que j’ai perdu mon père dans cette situation où on ne se parlait plus du tout, où on ne faisait que s’embrouiller et se détester, j’ai peur de faire la même erreur avec ma mère. J’ai peur de la perdre en agissant comme ça avec elle, sans avoir pu régler les choses avant. J’ai vraiment énormément du mal à faire le deuil de mon père car je suis profondément convaincue qu’il est mort par ma faute et je culpabiliserai toute ma vie du comportement que j’ai eu envers lui avant sa mort. Je me pardonnerai jamais pour ça et j’ai extrêmement mal au coeur face à la situation d’où mon envie de mourir.

Tout ceci combiné avec un certain nombre de problèmes que je n’arrive pas à gérer : j’ai extrêmement peur de parler aux personnes et c’est très dur pour moi de ne serait-ce qu’aller acheter du pain à la boulangerie, ce qui m’handicape beaucoup dans la vie de tous les jours. Je suis extrêmement susceptible et je réagis toujours dans les extrêmes ou encore je n’arrive pas à exprimer mes émotions sans pleurer, je suis quelqu’un de très stressée et anxieuse même pour des petites choses.

C’est la première fois que j’exprime mes pensées et mes sentiments comme ça et je suis assez mal à l’aise avec cette idée, mais c’est quelque chose que j’ai toujours voulu faire depuis des années. C’est très long et j’en suis désolée mais j’ai l’impression que tout est un peu lié et j’aurais eu du mal à expliquer certains choses sans parler d’autres choses.

J’ai toujours voulu être aider par un psychologue, mais la santé mentale n’était jamais réellement un sujet sérieux au sein de ma famille, et aujourd’hui j’ai l’impression que je n’ai de quelconque raison, quelconque problème qui me pousserait à prendre rendez-vous. J’ai plus l’impression d’être légitime à voir un psychologue. Aujourd’hui j’aimerais essayer de faire quelque chose pour lutter contre cette tristesse qui demeure en moi depuis des années et avec laquelle je n’arrive plus aujourd’hui à gérer mes pulsions addictives.

Pensez-vous que je pourrais faire quelque chose vis-à-vis de cette situation ? J’aimerais sincèrement trouver un quotidien et une vie « normale » et réussir à être heureuse. Je ne sais pas quoi faire, donc je voulais avoir vos avis par rapport à la situation. Ou encore pour avoir des conseils …

Je vous remercie de votre lecture.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 16 JUIN 2024

Bonjour,

Je comprends que vous êtes bloquée par une fréquence de négativité due à votre histoire de vie, aux pertes familiales que vous avez subies et à votre tendance addictive.

Vous êtes encore assez jeune et vous pouvez parfaitement surmonter les difficultés auxquelles vous faites face. Ne considérez pas ces obstacles comme une fatalité. Il existe des techniques qui peuvent vous aider à remplir votre esprit d’idées ou de pensées positives, en quittant le mode pilote automatique dans lequel vous vous trouvez. Ce mode vous amène à regarder le négatif et ce qui ne fonctionne pas à tout moment. Vous pouvez acquérir la capacité de diriger votre radar vers le bien qui vous arrive et vous entoure.

Je suis à votre disposition si vous souhaitez essayer les approches d'hypnose et de multiples techniques de thérapies brèves. Bien à vous,

Nilton Mascarenhas,
Praticien en Hypnose Ericksonienne et Thérapies Brèves.

Nilton Mascarenhas Psy sur Paris

565 réponses

5352 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JUIN 2024

Bonjour, la réponse à vos maux, se trouve dans le détachement et la transformation des mémoires émotionnelles. Je peux lire dans vos parcours de nombreuses blessures du rejet, de l'abandon, de l'injustice et de l'humiliation. Il y a aussi de nombreuses psychoses. C'est une transformation des scénarios vécus qui vous permettront de réorganiser votre vie. Je reste à votre disposition pour toute information complémentaire. Cordialement, Jonathan Desjours - Coach et thérapeute de l'inconscient.

Jonathan Desjours Psy sur Bordeaux

753 réponses

550 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JUIN 2024

Bonjour « May.Mc »,

Votre message est très touchant de lucidité sur l’ambiance terriblement délétère qui règne dans votre famille et vos relations quasi inexistantes.

Vous êtes probablement déprimée depuis très longtemps et aujourd’hui, suite à la mort de votre père et aux difficultés que vous vivez à la fac vous êtes en dépression (les idées noires que vous avez le démontrent).

La première chose à faire serait de parler de vos soucis et des pensées de mort à votre médecin traitant qui pourra vous prescrire des médicaments antidépresseurs, puisque la dépression est une vraie maladie qui doit être soignée. Votre médecin pourra peut être aussi vous conseiller un-e psychiatre qui fait des psychothérapies, ou un-e thérapeute qui vous aidera à parler de votre vécu, à vous défaire de vos culpabilités multiples qui n’ont pas lieu d’être, à commencer à vous aimer, à avoir confiance en vous et à faire confiance aux autres et à la vie.

Votre parcours scolaire et votre message ici montrent que vous avez une intelligence bien au dessus de la moyenne. Ces capacités intellectuelles vous ont permis d’obtenir de bons résultats sans beaucoup d’efforts, discipline et méthode de travail : c’est cela qu’il vous faut apprendre pour réussir dans vos études supérieures.

Mais pour pouvoir vous concentrer et travailler il faut arriver à une certaine sérénité, à l’aide des médicaments et de la thérapie.

Petit à petit vous pouvez apprendre à réguler vos émotions, à renoncer aux addictions, à oser les relations avec les autres, à vous faire des amis réels et à améliorer les rapports avec votre mère et votre frère.

Je vous souhaite de dépasser votre extrême détresse actuelle et à vous ouvrir à la vie, à l’amitié et à l’amour.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4435 réponses

12203 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 JUIN 2024

Bonjour,
C’est une très bonne chose que vous envisagiez de consulter un thérapeute, psychopraticien analytique ou psychanalyste. En effet seule la mise en mots auprès d’un professionnel au sein d’un transfert pourra vous soulager après toutes ces années de souffrance. Il faudra un peu de temps car je pense que les choses ne se font pas en 20 séances même si cela peut soulager très rapidement de trouver tout simplement un professionnel dont l’écoute est bienveillante, vous ne serez jamais jugée. Par contre je pense qu’il est important que vous puissiez financer votre thérapie, or seuls les psychiatres et quelques psychologues peuvent vous faire des feuilles de remboursement maladie. Il y a aussi les centre médico psychologiques de votre secteur ( avec beaucoup d’attente) qui peuvent vous recevoir gratuitement.
Il est important que vous puissiez prendre vos distances avec votre mère. Vous semblez avoir développé une anxiété généralisée et peut-être pourriez-vous demander à votre médecin généraliste un antidépresseur pour vous soulager rapidement tout en débutant une analyse ou une thérapie analytique. Les antidépresseurs ne développent pas d’addiction. Ils agissent sur les neurotransmetteurs naturels de notre cerveau qui parfois sont en quantité insuffisante pour nous permettre de nous sentir serein, apaisé.
Vous avez une grande capacité de symbolisation avec une parole fluide et abondante ce qui rendra le travail analytique très profitable.
Je vous accueillerai avec plaisir, bien à vous, Anne Fierry Vérité, psychopraticienne et psychologue analytique.

Anne Fierry Vérité Psy sur Créon

66 réponses

21 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 JUIN 2024

Bonjour,

Bravo pour cette démarche de vous exprimer auprès de professionnels.

Votre histoire tourne autour du lien avec l'extérieur, ce lien qui fait défaut pour le moment, vous isole et augmente l'anxiété.

Un suivi en psychothérapie vous permettrait d'avoir un lieu de ressource, d'ancrage, où vous pouvez parler, en toute liberté, des problématiques que vous rencontrez.

Peu à peu, par la parole, vous pourrez libérer tout ce que vous avez sur le coeur. En parallèle, vous parviendrez à vous ouvrir davantage sur le monde réel, la relation humaine. Ainsi, vous surmonterez peu à peu les difficultés du quotidien, et n'aurez plus peur d'entrer dans une boulangerie ou autre.

Donnez du temps au temps auprès d'un professionnel, cela vous aidera vraiment à avancer.

Vous avez posé une première pierre en nous contactant.

Le deuxième pas vous aidera vraiment.

Robert Françon

Robert Françon Psy sur Lyon

28 réponses

6 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 JUIN 2024

Bonjour May,
Votre histoire est très triste car vous n'êtes bien avec personne, ni famille, ni amis sauf quand vous êtes en ligne avec des "inconnus" qui ne vous jugent pas. Votre mauvaise estime de vous-même vous coûte cher, vous souffrez énomément et je ne peux vous conseiller que de rencontrer un(e) spécialiste de l'âme humaine. Votre famille ne vous a jamais donné suffisamment d'amour pour que vous soyez en sécurité affective. Votre père est décédé donc vous ne pouvez plus vous appuyer sur lui et avec votre maman la relation n'est pas simple. Pourtant, vous dîtes que vous aimez votre famille, c'est qu'il y a de l'espoir de trouver en elle de la considération. Vous avez une grande maturité donc vous devriez vous sortir de la solitude en allant vers les autres, en sortant de vos relations uniquement virtuelles. Quand on a un départ de vie difficile, il est important de faire de belles rencontres mais pour cela il faut se tourner vers l'extérieur. Echanger, parler, se rapprocher des gens qui vous ressemblent, qui ne vous rabaissent, c'est important que vous preniez conscience de votre rôle dans les nouvelles rencontres pour leur donner le maximum de chance.
Faîtes vous aider par un(e) psy pour avancer plus vite.
Dominique Dhaine
psychothérapeute
psychogénéalogiste
Paris

Dominique Dhaine Psy sur Paris

48 réponses

11 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 JUIN 2024

Bonjour May ,

Tout d’abord bravo pour votre courage . Vous expliquez les choses très clairement et ce n’est pas facile de le faire avec tout ce que vous avez accumulé comme difficultés.

Il est important de savoir que le décès de votre père n’est pas du tout de votre faute et que vous en vouloir est une réaction à de nombreuses injustices.

Vous vous êtes sentie seule et impuissante très jeune fasse à des adultes qui ne comprenaient pas vos besoins. Cela a créé une souffrance importante.

Votre psychisme a créé des compensations pour sortir de cette souffrance : les pulsions et addictions en plus de la vie virtuelle que vous avez créée pour chercher le meilleur équilibre possible dans votre situation .
En effet les pulsions et addictions servent à retrouver un équilibre , à sortir d’une situation bloquée qui semble perdue d’avance.
Un travail sur soi permet d’en sortir par étapes.

Tout ça montre beaucoup d’intelligence mais aucun appui autour de vous.

Ce dont vous avez besoin, c’est un appui stable et vous ne pouvez aujourd’hui que le trouver chez un professionnel de santé avec qui vous vous sentirez bien et en confiance.

Cela vous permettra, peu à peu, de sortir de ce cercle fermé qui vous met dans des états anxieux.

Une psychothérapie serait une bonne idée en effet.
Encore une fois, vous avez les bonnes solutions car vous le nommez.
Il y a une partie de vous qui sait exactement ce qu’il vous faut , vous pouvez lui faire confiance.

Si vous avez besoin, je vous propose mon accompagnement.

Prenez bien soin de vous,

Chaleureusement,

Laurence Dhume Boudin
Psychopraticienne

Laurence Dhume Boudin Psy sur Nîmes

33 réponses

15 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 JUIN 2024

Bonjour,
Je suis très touchée par votre message, je comprends votre souffrance qui trouve certainement les racines dans une histoire familiale complexe.
Je pense qu'une psychothérapie vous aiderait à vous apaiser, vous avez une bonne capacité d'élaborer, même si, comme vous le dites, c'est la première fois que vous décrivez ce que vous vivez.
Il est important de vous sentir entendue, comprise, accueillie telle que vous êtes, sans jugement, avec bienveillance et douceur. Dans un tel cadre, accompagnée par un professionnel, vous commencerez à regarder
de près et, petit à petit, la guérison de vos blessures et fragilités.
Vous êtes courageuse d'avoir demandé de l'aide ici, continuez dans cette démarche.
Chaleureusement,
Felicia Asan,
Psychopraticienne en Analyse Transactionnelle

Felicia Asan Psy sur Champgenéteux

113 réponses

119 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 JUIN 2024

Bonjour,

Vous êtes dans une grande détresse aujourd’hui, car tout s’écroule autour de vous. Vous avez perdu votre père sans réussir à obtenir ce pardon dont vous auriez eu tant besoin, ce qui vous fait culpabiliser aujourd’hui. Vous n’arrivez pas à vous réconcilier avec votre mère ni avec votre frère, vos résultats scolaires sont en chute libre, car vous n’arrivez pas à vous adapter, vous vous sentez finalement assez seule, même si le contact des autres vous terrorise.
Ne pensez-vous pas qu’il est grand temps d’accepter de vous faire aider ? Ne croyez surtout pas que c’est un acte de faiblesse, bien au contraire, cela demande un grand courage.
Ne restez pas ainsi, sinon, vous risquez comme votre mère d’entrer dans des moments dépressifs forts qui ne sont jamais agréables de vivre.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N’hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma méthode en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
-------------------------------------------------
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3525 réponses

3595 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 JUIN 2024

Bonjour May

Je comprends que vous avez eu une enfance douloureuse et que vous avez perdu votre père sans pouvoir alléger votre relation avec lui. Je peux imaginer combien cela peut être conflictuel en vous. Vous avez la sensation d'être coupable de sa mort et je suis très touchée de cela car vous n'êtes en aucun cas responsable ni de sa santé, ni de ce qui a pu lui arriver.
Biensur aujourd'hui, il vous faut faire ce travail de deuil et réparer vos blessures profondes. Cela passe par une introspection qui peut être guidée par un professionnel qui saura vous poser les bonnes questions et vous accompagner pour vous sentir mieux.
Je vous invite vraiment à entamer une thérapie pour, d'une part, vous habituer à parler de vous ce qui vous permettra d'y voir plus clair dans vos émotions et vos pensées et de faire l'expérience d'être comprise, et d'autre part avoir accés à des outils et des nouvelles compréhensions qui vous permettront de regarder les choses autrement et de vous faire vivre ce qui est juste pour vous.
Je me tiens à votre disposition pour vous accompagner dans cette démarche.

Prenez soin de vous
Hélène CHAMBRIS
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1254 réponses

2380 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 JUIN 2024

Bonjour,

Oui c'est une très bonne idée de commencer à parler et de vous faire accompagner par un psychologue.
Vous avez beaucoup de choses à évacuer.
Un enfant culpabilise toujours des difficultés ou conflits rencontrés dans son enfance. Mais ce n'est pourtant jamais sa faute. Mais il est impossible à un enfant de rejeter une faute sur ses parents. Il préfère prendre tout pour lui.
Vous n'êtes pas responsable du décès de votre père ni de votre situation d'enfance. Si vous ne vous parliez pas dans la famille cela ne peut provenir que du contexte familial, de vos parents et de leurs propres parents.
La première chose à faire vous concernant est d'expurger toute cette culpabilité que vous vivez et qui vous détruit.
La seconde chose est de vous apprendre à prendre de la distance par rapport à votre histoire personnelle. Ce n'est pas à vous de réparer le passé. Vous avez eu l'histoire que vous avez eue mais votre construction est devant vous.
Vous avez un bon travail à faire mais il est tout à fait possible d'aller mieux
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure en visio est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4280 réponses

22116 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 JUIN 2024

Bonjour May.Mc,

Oui, une vie heureuse et épanouissante vous attend, forte de tout ce que vous avez vécu et qui ne doit pas être ignoré mais au contraire, remonté à la surface pour ne plus vous vous peser.
En travaillant avec moi, vous serez bousculée, remuée, votre cœur s'ouvrira peu à peu au monde qui vous entoure.

Spécialiste du deuil, de la dépression et de la confiance en soi, je suis disponible si vous souhaitez un rendez-vous au téléphone ou en visio pour voir si une confiance mutuelle peut s'installer entre nous. ☺️

Johanna

Johanna Mikidadi Psy sur Mareuil-lès-Meaux

19 réponses

4 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 JUIN 2024

Bonjour May.Mc
De ce que vous décrivez, vous souffrez d'un syndrome dépressif depuis longtemps et il s'est aggravé avec la perte de votre père. Vous êtes légitime pour demander de l'aide. Mais vous voulez vous en sortir et pour cela, je vous ne peux que vivement vous conseiller d'aller en thérapie pour d'une part recevoir le soutien dont vous avez besoin, et d'autre part pour traiter les traumatismes subis dans l'enfance et aussi récemment.
Bon courage à vous!
Frédéric DUQUEROIS
Psychopraticien en Analyse Transactionnelle
Adultes et Couples, en Individuel et en Groupe
Nantes

Frédéric Duquerois Psy sur Nantes

378 réponses

95 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 JUIN 2024

Bonjour May,

Merci de partager ton histoire et tes sentiments avec moi. Je comprends que ce soit difficile pour toi, mais le fait d'exprimer ce que tu ressens est déjà un grand pas vers la guérison.

Il est évident que tu as traversé des épreuves très difficiles dès ton plus jeune âge, et que ces expériences ont laissé des marques profondes en toi. Les sentiments de solitude, d'incompréhension et de malheur que tu as ressentis en tant qu'enfant, ainsi que les traumatismes que tu as vécus, ont contribué à ton mal-être actuel. Il est important de reconnaître que ce que tu ressens est valide et que tu mérites de l'aide et du soutien pour aller mieux.

Tu mentionnes des addictions, notamment à la mutilation et aux écrans. Ces comportements sont souvent des mécanismes de coping, des façons de gérer la douleur émotionnelle.
La vie virtuelle peut fournir une échappatoire temporaire, mais elle ne remplace pas les relations réelles et le soutien dont tu as besoin. Bien au contraire elle t isole est renforce la distance sociale.

La transition vers l'université a été un choc pour toi, d'autant plus que tu étais habituée à exceller sans beaucoup d'effort. Il est normal de se sentir dépassée dans un nouvel environnement académique plus exigeant.
La perte de ton père a ajouté à ce stress, et il est compréhensible que cela ait affecté ta motivation et ta capacité à te concentrer sur tes études.

Perdre un parent, surtout dans des circonstances difficiles, est extrêmement traumatisant.
La culpabilité que tu ressens est une réaction normale, mais il faut comprendre que tu n'es pas responsable de son décès . Les dynamiques familiales complexes et les conflits non résolus ne sont pas de ta faute. Il est crucial de travailler sur cette culpabilité pour pouvoir avancer et trouver la paix.

Tu as mentionné des difficultés à exprimer tes émotions, en particulier avec ta mère. Les problèmes de colère et de susceptibilité peuvent être des signes de stress émotionnel accumulé. Je te recommande de trouver des moyens sains d'exprimer tes sentiments et de travailler sur la réparation de tes relations familiales.

La peur de parler aux autres et l'anxiété sociale que tu ressens peuvent être très handicapantes. Il est possible de travailler sur ces aspects avec l'aide d'un professionnel pour développer des techniques de gestion de l'anxiété et améliorer ta confiance en toi. Il est crucial de limiter les écrans et réseaux sociaux, qui sont des facteurs favorisant la dépression et l'isolement social

Si je puis me permettre,
Je te recommande vivement de consulter un psychologue ou un thérapeute. La santé mentale est tout aussi importante que la santé physique ,voir plus , et il n'y a rien de mal à demander de l'aide.

Un professionnel peut t'aider à explorer tes sentiments, comprendre tes comportements et développer des stratégies pour gérer tes émotions et tes relations.

Tu mérites de te sentir bien et d'avoir une vie épanouie.
N'hésite pas à prendre ce premier rendez-vous et à commencer ce voyage vers la guérison. Tu as déjà montré une grande force en partageant ton histoire, et je crois en ta capacité à surmonter ces difficultés.

Si tu as d'autres questions ou si tu veux parler davantage, je suis là pour t'écouter.

Courage, et prends soin de toi.

Thalia Inna Psy sur Bordeaux

987 réponses

1299 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 JUIN 2024

Bonjour à vous,

Oui, TOUT EST POSSIBLE, félicitation vous avez déjà fait le premier pas.
Vous avez en vous énormément de colère et de culpabilité, elles sont lièes à une souffrance interne qui demande à être légitimée. Restez confiante, vous allez réussir !
Je vous invite à prendre un rendez-vous en ligne pour continuer votre chemin vers la connaissance de soi, et ainsi trouver les compréhensions, et le mode d'emploi pour aller beaucoup mieux.
Je vous envoie de la douceur, de la lumière pour vous encourager.
En vous remerciiant de votre confiance. Cordialement. Christine Lorijon

Christine Lorijon Psy sur Haute-Goulaine

1997 réponses

1037 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 JUIN 2024

Bonjour May,

Vous vous êtes fermé à vous-même depuis votre petite enfance, vivant dans le désir de l'autre malgré vous, suite à de nombreux traumatismes d'enfance qui vous ont confirmé qu'être vous-même n'était pas acceptable. Vous avez donc inventé une vie sur internet conforme à ce que vous imaginiez être vous, en tout cas, quelque chose de différent de ce que vous viviez. La mort brutale de votre père, au-delà de la tristesse de sa disparition, vous a montré que le fonctionnement de votre famille auquel vous vous êtes adapté ne vous convenait pas et ne vous a jamais convenu.

Vous portez un poids énorme depuis longtemps, et c’est une étape importante de mettre des mots sur ce que vous ressentez. Votre vécu et vos sentiments sont légitimes, et chercher de l’aide n’est pas un signe de faiblesse, mais un acte de courage et de soin envers vous-même. La thérapie en ligne pourrait être une solution très bénéfique pour vous. Je vous encourage à visiter mon profil, et si vous y trouvez ce que vous recherchez, prenez rendez-vous pour que nous puissions échanger sur ce deuil et avancer sur l'expression de vous-même.

Prenez soin de vous,
Christophe

Christophe Marmignon Psy sur Canohès

102 réponses

93 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 JUIN 2024

Bonjour, il est tout à fait possible de se débarrasser de lourds affects liés à l’enfance et à l’éducation. Le principe est d’apprendre à donner du sens à son histoire. D’après votre témoignage vous n’avez pas eu beaucoup de soutien dans votre enfance et cette ambiance insécure à développer de l’angoisse ainsi que de la culpabilité. Car le psychisme est ainsi fait et qu’il prend à sa charge les échecs d’affection dont il est victime. Il se vit pas suffisamment « aimable » et s’en punit. Un mécanisme sacrificiel vient s’installer petit à petit et le sujet s’inflige des punitions en se plaçant toujours au centre des problèmes. Ce fonctionnement flirte avec la dépression car la dévalorisation a un effet destructeur et le dépressif n’a plus la capacité de penser autrement qu’à travers sa souffrance qu’il place au centre de tout. Ce cercle de négativités ne fera donc qu’augmenter tant que la personne ne recevra pas l’attention dont elle a manqué. Un thérapeute viendra combler ces manques tout au long de la cure analytique. C’est un parcours long et pas toujours facile mais Le travail analytique permet de prendre de la distance avec les autres sans pour autant animer du conflit. Je vous invite à consulter mon site « Un psychanalyste en ligne «  et si la psychanalyse vous intéresse, n’hésitez pas à rentrer en contact avec moi. Cordialement. Catherine Cadou - Psychanalyste.

Catherine Cadou Psy sur Les Angles

254 réponses

1019 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 JUIN 2024

Bonjour May-Mc,

Votre témoignage est un premier pas réel pour vous sortir de cette situation qui vous mine depuis si longtemps et qui, d'après ce que vous écrivez, semble prendre racine depuis vos premières années de vie.
Une aide extérieure me parait indispensable - je n'ose pas vous écrire impérative - et urgentissime. Je ne saurais que trop vous conseiller de commencer une analyse, laquelle pourrait être couplée à des éléments de thérapies cognitive comportementale.
Oui, très clairement, cette aide vous serait bénéfique.
Je vous invite à prendre rendez vous pour une heure informelle, gracieuse, qui ne vous engage à rien si ce n'est un premier pas vers une compréhension de votre situation, afin, au cours de cet échange, de vous aider à trouver la voie qui vous conviendrait pour trouver une issue à ce que vous décrivez. Quoiqu'il en soit, ne restez pas seule.
Je vous souhaite une belle journée.
Sincèrement,
Hannah

Hannah CAP Psy sur La Roche-sur-Yon

6 réponses

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13400 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13400

questions

réponses 137000

réponses