Je sais pas si je délire ou non à changer la maniere dont je fonctionne

Réalisée par rgsq · 9 mars 2022 Aide psychologique

J'ai trouvé une technique pour etre plus heureux. Il s'agit de se conditionner à refuser de se sentir confus, ce qui contraint à mettre les choses au clair dès que quelque chose ne va pas, et ainsi ne pas se chercher d'excuses.
Je vous assure que ça aide enormement pour rester serein et garder le contrôle sur sa vie (et donc d'être de meilleur humeur).
Pour ça j'utilise le mot clé « confus... » que je me rappelle le matin afin de garder l'habitude de reagir au sentiment de confusion (temoignant que quelque chose m'echappe et qui est donc en train d'influencer mon moral). Ce qui est interessant c'est que j'ai developpé avec ça une sorte de culpabilité naturelle à me sentir d'humeur negative, je ne peux plus accepter de me sentir morose sans faire l'effort d'eclaircir ce qui ne va pas et aboutir à une solution satisfaisante !

La question que je me pose est : suis je fou, ou un genie par le fait que cette discipline permettrait d'une certaine manière de ne plus se laisser conditionner par la paresse dans la confrontation aux problemes que l'on rencontre dans son quotidien ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 10 MARS 2022

Bonjour,
rassurez vous il y a du bon dans votre méthode ! Mais il est important de se laisser évoluer : c'est à dire que les méthodes avec lesquelles nous pouvons faire un bond en avant, telle celle que vous découvrez par vous même, fonctionnent pendant un certain temps, le temps que vous ancriez ce savoir en vous.
Puis, elles sont amenées à évoluer et laisser la place à autre chose, un autre savoir, une autre connaissance qui vous fera grandir encore, car là où vous êtes arrivés aujourd'hui qui vous apporte un mieux être, est un palier vers un mieux être encore plus profond, et ainsi de suite !
Et ainsi nous nous accompagnons vers toujours plus d'individuation et de mieux être à travers une réelle et expérimentée connaissance de soi.
Le risque de s'enfermer dans une méthode est effectivement comme l'ont bien exprimé mes consœurs-frères, de louper qq chose, de vous maintenir dans un déni et trop de contrôle, de ce qui se passe réellement en vous. Continuer à expérimenter pour soi est réellement complémentaire de séances avec un thérapeute pour une vision large, autorisante et bienveillante.
Bien cordialement, dans la joie de vous savoir sur votre chemin de développement personnel.
Odile Gence

Odile Gence Psy sur Alès

24 réponses

21 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 MARS 2022

Bonjour rgsq !

Fou, génial ou tout ça à la fois ?
Mais que changeraient pour vous nos réponses ?

Belle journée :)

Myriam Bouderbala

Myriam Bouderbala Psy sur Grabels

79 réponses

168 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 MARS 2022

Bonjour
Vous avez trouvé une technique par vous-même: soyez-en fier, et goûtez-en les bienfaits. Si vous vous sentez un "génie", pourquoi pas, en imaginant que vous ayez l'écriture facile, en faire un roman ou une "méthode" pour en faire profiter les autres! Ou proposer autour de vous si votre méthode intéresse.
Ce que vous vous appliquez ressemble à ce que le yoga enseigne, ou le bouddhisme: vivre pleinement l'instant...
Continuez de cultiver votre bonheur, cela ne peut que déteindre sur les autres
Bonne journée
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Lille

5402 réponses

2156 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 MARS 2022

Bonjour, refuser d'être confus, c'est être dans le déni de soi. Il est important de savoir écouter ses émotions par contre vous n'êtes pas obligés de vous identifier à elles. Il est préférable d'utiliser des techniques de détachement émotionnelle plutôt que d'ignorer ce que vous ressentez comme le faisaient nos parents, nos grands-parents et bon nombre de personnes encore aujourd'hui. Il est important de prendre du recul par rapport à ce nouveau courant de pensée du "tout positif." Il est important de faire la différence entre la perfection, qui est être "psychorigide" et de tendre vers l'équilibre, l'harmonie de soi. Le raisonnement dichotomique, qui est un biais cognitif et le fait de considérer les choses bonnes ou mauvaises, ou noir ou blanc, ou négatif ou positif sans intermédiaire. Cela entraîne la pensée de l'individu vers le perfectionnisme, l'insatisfaction de soi et l'idéalisme. Vous comprendrez très vite que vos réactions vont apparaître comme contrôler sans laisser de place à l'imprévu. Je rappelle que la vie s'est l'inconnu, l'imprévu. Je vous invite plutôt à vous rapprocher d'un accompagnement thérapeutique afin de mieux comprendre comment fonctionne votre subconscient afin de mieux appréhender ce que vous percevez et ressentez. Cordialement, Coach et thérapeute de l'inconscient

Jonathan Desjours Psy sur Bordeaux

640 réponses

354 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 MARS 2022

Bonjour,

Félicitations ! Vous vous êtes très bien débrouillé et en plus votre méthode fonctionne très bien pour vous.

Je relève juste quelques mots comme ''culpabilité à être de mauvaise humeur'', ''paresse dans la confrontation aux problèmes''... ! Vous avez tellement bien commencé que cela se détache en creux dans votre message. Vous avancez, à votre rythme et c'est déjà énorme d'avoir trouvé une clé. Et si vous essayez en plus d'accepter de ne pas être parfait tout de suite ? Si vous acceptiez aussi que la mauvaise humeur est ce qui va précisément vous pousser à chercher une nouvelle clé ? Pourriez-vous alors lui dire merci plutôt que l'invalider par de la culpabilité ? Et en tout état de cause, c'est étrange, mais je ne sens pas de la paresse dans ce que vous écrivez, bien au contraire. Un petit surcroît d'exigence tout au plus...?!!

Allez, vous êtes sur la bonne voie, encouragez-vous !
Et si vous avez plus de questions...
Comptez sur moi pour vous les poser ;)
Zohar
(Je consulte aussi en ligne)

Zohar Roffé Psy sur Pornichet

14 réponses

6 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 MARS 2022

Bonjour,

Je dirais que vous avez trouvé comment parler à vos différentes parties internes: c'est très bien !
S'il n'y a pas de souffrance spécifique, il n'y a pas à vous inquiéter.

Julia Bouchinet
Je suis à votre écoute si vous souhaitez approfondir vos questionnements, en toute bienveillance

Julia Bouchinet Psy sur Saint-Jean-de-Luz

1363 réponses

714 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 MARS 2022

Bonjour,

Il y a clairement un certain génie à avoir compris qu’on peut s’auto conditionner avec des mots, des émotions, des comportements, de manière ritualisée et en vue d’un but précis. Ça s’appelle faire des auto ancrages (des programmations, des apprentissages) que votre cerveau intègre et finit par produire de manière spontanée.

Le seul bémol que je vois dans votre conditionnement est la génération d’une culpabilité vis-à-vis de vos états négatifs. Et ça s’explique peut être par l’approche initiale qui consiste à éviter une confusion plus qu’à rechercher de la clarté. Ce qui fait que vitre focus est davantage sur le négatif que son pendant contraire. Il à y a certes une forme d’efficacité mais qui trouvera forcément sa limite, car viendra le moment où peut être votre confusion sera trop forte et vos contre outils pas assez sophistiqués oia d’après sur le moment et cela pourrait générer un sentiment d’échec et de culpabilité exacerbé. Auquel cas vous vous sentiriez démuni et peut être très mal. Bref, je pousse la logique schématiquement jusqu’au bout pour me faire comprendre, mais l’idée est de comprendre que si vous vous conditionnez davantage par de l’affirmation, et du relâchement (du lâcher prise), de l’acceptation vis-à-vis de votre peur d’être confus, vous lui donnerez moins de pouvoir de nuisance et donc vous développerez un sentiment moindre de devoir tout contrôler et donc culpabiliserez moins vis-à-vis de vos états négatifs. C’est ok (naturel) d’avoir des états internes négatifs… ce sont des alertes émotionnelles qu’il faut savoir accueillir, analyser pour comprendre ce qu’elles révèlent et réclament. Ce n’est pas toujours aussi simple qu’un rapport de confusion/clarté…

Voilà

Prenez soin de vous.

Alexandre Thorlet Psy sur Paris

558 réponses

369 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 MARS 2022

Bonjour,
Si finalement vous vous sentez mieux ou même bien par cette façon de réagir, c'est l'essentiel. Mais est-ce vraiment le cas ?
Vous dites que vous vous sentez coupable quand vous avez une humeur négative. Il ne s'agit pas de "se chercher des excuses" mais d'accueillir ses émotions et effectivement d'aller regarder ce qui se cache derrière, d'identifier quelle peur est réactivée.
Vous êtes peut-être conditionné par ce que vous avez vécu dans votre petite enfance : vous a-t-on dit par exemple qu'un garçon ne doit pas pleurer ? vous a-t-on écouté ?
En résumé, non, vous n'êtes pas fou mais si vous nous écrivez ici, c'est qu'il y a quand même une souffrance que vous vous interdisez d'accepter. Peut-être devriez vous consulter pour éclaircir tout cela.
Si vous souhaitiez en savoir plus sur mon approche et mes techniques, n’hésitez pas à me demander un premier échange, gratuit et sans engagement.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Saint-Brieuc

5388 réponses

2863 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 MARS 2022

Bonjour,

Je pense plutôt que pour contrôler vos angoisses vous avez décidé de tout contrôler, or le contrôle n'est pas toujours judicieux, surtout au niveau des émotions, il faut accepter les émotions qui nous traversent, sinon elles referont surface sous la forme de maux...

Je vous invite à lire le livre "Ma bible de la Psychologie Positive" de Cécile Neuville. Vous pouvez modifier votre façon de voir les choses et de penser, mais de façon à y ressentir un mieux-être permanent, et non un mieux-être illusoire. C'est pour cela que je vous propose de vous renseigner sur la psychologie positive qui change la vie positivement sans supprimer ou nier son côté négatif.
Je suis moi-même spécialisé dans ce domaine si cela vous intéresse.

Je reste disponible en privé, si vous ressentez le besoin ou l'envie de discuter,
Krystel Berlan,
Psychologue Positive.

Krystel Berlan Psy sur Béziers

297 réponses

268 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 MARS 2022

Bonjour,
Vous avez trouvé le moyen de reprendre du pouvoir sur votre vie à votre façon. Et c'est faire preuve d'une vraie force de caractère. Cela vous permet de garder un bon moral et de trouver des solutions satisfaisantes. Les émotions sont des messagers qui nous disent si nos besoins fondamentaux sont nourris ou non. Et en les refoulant par le contrôle, vous risquez de ressentir de l'insécurité à l'intérieur de vous car ces émotions non écoutées continuent à vivre en vous. Il est important d'accueillir toutes vos émotions, de vous autoriser à les vivre pour pouvoir vous en occuper. Sinon vous vous coupez d'une part de vous et vous n'êtes plus vous-même. Et les autres ne sauront pas non plus qui vous êtes réellement.
Je suis à votre disposition si vous souhaitez en parler.
Chantal JEAN
Thérapeute en Relation d'Aide
Séances en face à face dans mon cabinet à Paris 5e ou en visioconférence sur Skype ou Messenger

Chantal Jean Psy sur Paris

515 réponses

225 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 MARS 2022

Bonjour,

A priori, il semble tout à fait sain d'éclaircir ce qui ne va pas pour trouver des solutions satisfaisantes. De même que mettre de la conscience sur nos rationalisations qui peuvent entretenir la procrastination et nous empêcher d'agir.

Néanmoins, refuser d'emblée de vivre toute humeur morose ou autre émotion désagréable peut être le symptôme d'une anxiété latente que vous refusez d'accueillir pour ce qu'elle est : un message qui vous raconte quelque chose de vous que vous devez traiter avec bienveillance.

Vous contraindre par la volonté à être toujours au top et dans le contrôle pourrait contribuer à vous fabriquer un faux self (masque) social qui vous éloignerait encore plus de vous-même. J'ajoute que le mot "confus" est un terme négatif à adresser à son cerveau. Pourquoi ne dites vous pas "clarté" plutôt ?

Si vous souhaitez travailler sur plus de clarté, tout en accueillant éventuellement la confusion et les émotions désagréables, je peux vous accompagner en présentiel sur Lyon ou en visioconsultation.

Chaleureusement
Catherine Couvert

Catherine Couvert Psy sur Lyon

519 réponses

316 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 MARS 2022

Bonjour,

Je vous rassure, il ne s’agit pas de délire, mais d’un choix délibéré qui semble fonctionner jusqu’à maintenant.
C’est donc une bonne chose a-prioiri.
Néanmoins, cela ne vous permettra pas de traiter le fond du sujet qui semble être le besoin de contrôle sur votre vie.
Il serait intéressant voire utile de travailler cet aspect, et de comprendre l’angoisse qui se cache derrière ce sentiment.
Vous n’êtes pas fou, génial je ne sais pas, mais si vous voulez approfondir la compréhension de ce qui se passe en vous, je vous recommande de consulter.

Je reste à votre écoute

Xavier Dubouch

Xavier Dubouch Psy sur Périgueux

361 réponses

126 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 MARS 2022

Bonjour Monsieur,

Ni l’un ni l’autre, vous êtes d’une nature profondément angoissé. De ce fait, vous avez développé cette méthode pour vous rassurer.

Mais je me permets de vous préciser que plus je contrôle, moins je contrôle. Je ne pense pas que cette méthode doit perdurer, le mieux serait de régler ce qui vous amène à être confus.

Je vous laisse y réfléchir

Excellente continuation
Mme Lugari

Marjorie Lugari Psy sur Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

4903 réponses

8374 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 16950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 13700

psychologues

questions 16950

questions

réponses 104700

réponses